Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 13 avril 2018 à 00h49min
Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

L’enseignant Issouf Souabo a été enlevé ce jeudi 12 avril 2018, à l’école de Bouro, commune de Nassoumbou dans le Nord, par dix assaillants. Durant l’incident, une élève de CM2 a reçu une balle perdue et finira par succomber. L’identité de la fille n’est pas encore connue.

Vos commentaires

  • Le 12 avril à 23:55, par Scandale ! En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    .
    Pour les élections présidentielles et autres, l’Etat parvient à protéger chaque salle de classe du pays par deux FDS. N’est-il pas possible que cette protection soit permanente dans cette zone devenue si sensible, et où les populations vivent désormais dans la peur ?
    L’apparente absence de l’Etat dans les régions du Nord du pays est impensable et scandaleuse, une insulte aux populations délaissées, il faut que cela cesse, pour que de telles exactions ne puissent plus se produire.

    Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 07:14, par RAZOUGOU En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      Très belle idée. Je suis de votre avis à 100%. Il faudrait que nos autorités se reveillent

      Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 09:25, par Timbila En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      Je pense même que les organisations de la société civîle doivent se réveiller de leur sommeil profond et amener l’autorité qui a failli. Si des mesures urgentes ne sont pas prises, le Nord sera perdu d’ici la rentrée prochaine car aucun fonctionnaire n’acceptera ce sacrifice suprême.

      Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 09:28, par Kayou En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      Vous n avez pas arrêté, sur ce forum ou dans la rue , d insulter l intervention français au Mali et notre présence , à vos côtés au Burkina. Vous imaginez que les chefs djiadhistes n ont pas internet ? N ont pas connaissance de votre manque de soutien et de votre détestation pour la france ? Vous pensez que les français en ont pas marre de payer des impôts pour des ingrats qui nous parlent de néocolonialisme. Je pleure la mort de cette petite fille , encore une famille brisée par le chagrin , tout cela me met en colère, etant moi même père d une petite fille de cm2. mais depuis quelques années le Burkina à perdu son âme , vous êtes aveuglés par votre haine de la france alors que vous dependrez encore longtemps de nous , à part du coton à transformer et de la bières vous fabriquez quoi ?? Les chinois importent des chinoiseries parfois dangereuses par tonnes , les canadiens ramassent votre or etc ..... mais ça on ne s en plaind jamais !?? , depuis l indépendance , votre mentalité clanique , à confirmé votre obstination , à conforter les puissants dans leur statut volé de puissance ultime , quand je vois diendere pavaner avec l uniforme burkinabé sur le dos , vous me faites pleurer ! Je sais que mon message sera encore supprimé avant diffusion , mais ça m est égal !!! La vérité, n est pas toujours agréable à entendre, vive le Burkina de demain !! Ne vous trompez plus d ennemis !

      Répondre à ce message

      • Le 13 avril à 11:15, par Roger OUEDRAOGO En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

        M. KAYOU, vous êtes le prototype de français, néo-colonial, paternaliste que nous détestons au Burkina. Au Burkina, nous ne sommes pas contre le peuple français, mais nous sommes contre la France coloniale et impérialiste qui a commis des crimes ignobles dans notre pays depuis l’esclavage jusqu’à nos jours. La France coloniale et impérialiste ne veut pas que le Burkina se développe, que le Burkina développe son industrie pour qu’on soit toujours dépendant d’elle. Vous vous moquez du maigre tissu industriel (coton, bière) que nous avons pu mettre en place, malgré vous ! C’est la preuve que la Fa France coloniale et impérialiste n’aime pas le Burkina. La France coloniale et impérialiste n’a pas d’amis, la France coloniale et impérialiste n’a que des intérêts.
        Honte à vous ! Quels sont les impôts que vous payez pour le Burkina ? Je parie à 100% que vous votez Front National en France, le parti de la haine raciale. Malheur à vous !

        Répondre à ce message

        • Le 13 avril à 12:35, par Kayou En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

          Mr roger ouedraogo , votre réponse excessive démontre bien votre cupidité et votre manque de réalisme , autre chose ne vous avisez plus de m insulter ou de me souhaiter malheur , cela pourrait très vite se retourner contre vous . Vous ne me connaissez pas , mes enfants sont métisses et l Afrique à été ma patrie fort longtemps , ma famille et moi même , avons peut-être fait plus pour l Afrique et certains africains que vous même ! Je hais le front national , que j ai toujours combattu , ideologiquement et souvent avec les poings ,honte à vous d avoir osé me comparer à ces gens là mais peu importe , je vois à qui j ai affaire , j en croisé beaucoup , dans les maquis repus de bière , au lieu d être au service . Je vais confirmer , ce que j ai dit précédemment, ce sont des gens comme vous , qui ont le temps de bavasser à tord et à travers , qui entretiennent ce climat d hostilité entre 2 peuples qui devraient aujourd hui mieux se comprendre , ma génération n est pas responsable des erreurs commises par nos aïeux et si souvent condamnées par nos soins.la France impérialiste et colonialiste n existe plus , seuls des cerveaux malades comme vous croient en de telles inepties , vous protégez vos petits business , en propageant , et en montant les gens autour de vous contre la france , on l observe de plus en plus , cela vous donne le sentiment de garder un monopole dans certains secteurs d activité , égoïstement, en se servant bien souvent , de la souffrance , de votre , propre peuple .en toisant du haut de vos 4x4 flambants neufs climatisés , les gens survivre au bord du goudron ! Sans jamais vouloir , que le petit progresse, au cas , ou lui aussi , puisse devenir un jour , un concurrent . On vous connaît, on vous a pratiqué , on vous pratique encore , ce n est pas Monsieur , du paternalisme impérial et colonial mais du bons sens , vous allez droit dans le mur , et appuyez en même temps sur l accélérateur , c est un constat .la France veut majoritairement que l Afrique progresse , elle n y a sérieusement quasiment plus d intérêt , je suis économiste de formation , je connais bien le sujet , les investissements sont insignifiants aujourd hui , nous n avons aucune leçon à donner à personne , au contraire mais Mr ouedraogo , vous qui êtes le prototype du haineux caractérisé , par la pensée facile et l obstination imbécile , pretextant que la faute vient d ailleurs , nourrissant par ailleurs , un faux complexe et une jalousie maladive envers l autre , prenez l initiative de monter un front national burkinabé , xénophobe, inculte , irréfléchi, et correspondant , en tous points , à vos convictions intrinsèques !! Par politesse , et non par respect , je vous souhaite , une bonne journée !

          Répondre à ce message

          • Le 13 avril à 15:14, par Roger OUEDRAOGO En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

            M. KAYOU, il a fallu que je vous titille pour que vous montrez votre vrai visage. Vous ne me connaissez pas non plus, vous ne savez pas à qui vous avez affaire. La chose que je retiens de votre message, c’est que vous êtes un français paternaliste petit d’esprit.

            Ce n’est pas parce que vous avez des enfants métis, vécu longtemps en Afrique, avez fait beaucoup pour l’Afrique, que vous vous autorisez à vouloir faire des choix pour les burkinabé. Dans votre premier post, vous avez écrit : « Les chinois importent des chinoiseries parfois dangereuses par tonnes , les canadiens ramassent votre or etc ..... mais ça on ne s en plaind jamais !?? » Vous voyez, vous parlez comme un père à ses enfants "Non les enfants ! ça c’est pas bon pour vous ! ça, oui, ça c’est bon".

            Comment pouvez-vous vous permettre de dire aux burkinabé que les produits chinois ne sont pas bon eux alors que les produits chinois se trouvent en France. Des quartiers entiers sont entre les mains des chinois en France : A Paris, le 13è arrondissement est chinois, le quartier BELLEVILLE a longtemps été chinois, les villes d’Aubervilliers, de la Courneuve, etc... sont entrain d’être prises par les chinois. Vous êtes entrain de nous dire que ce qui est bon pour la France, n’est pas bon pour le Burkina.

            Par ailleurs, vous écrivez ceci : « ma génération n est pas responsable des erreurs commises par nos aïeux et si souvent condamnées par nos soins.la France impérialiste et colonialiste n existe plus , seuls des cerveaux malades comme vous croient en de telles inepties. »
            Argument facile. C’est du déjà entendu. C’est le discours que MACRON est venu nous servir ici à l’Université de Ouaga. C’est facile de dire, "Ah non ! nous on n’est pas responsables de l’esclavage, ni des exactions de la colonisation, ce sont nos aïeux". Pendant ce temps vous êtes assis sur les richesses immenses et les patrimoines colossaux bâtis par la France esclavagiste et colonial. Un exemple d’actualité : les objets d’art (masques, statuts, etc) du BENIN pillés par la France que ce pays réclame aujourd’hui. De Grandes Riches Familles de la Gironde doivent leur richesse à l’esclavage. Jusqu’à un passé récent, Haïti continuaient de payer à la France la dette coloniale qui équivaudrait à 17 milliards d’euros d’aujourd’hui. Non, arrêtez de vouloir endormir les africains par vos arguments fallacieux. Si votre génération n’est pas responsable, qu’elle répare totalement le tord causé par vos aïeux.

            Malheur et honte à tous ceux qui ont pillé ou continuent de piller l’Afrique.

            Répondre à ce message

            • Le 13 avril à 18:30, par Kayou En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

              Décidément Mr ouedraogo ou pas !?? Votre haine vous aveugle !!! Je vais vous répondre, parce que, il n y a que dans la confrontation que l on peut se comprendre !! Par exemple , quand je dénonce les mauvaises marchandises , envoyées par les chinois , c est que je sais , que cela correspond , à une catégorie de produits ’ , qui ne pourrait pas être importées en Europe, car non conformes aux règles commerciales sécuritaires qui régissent nos liens commerciaux , ce que je vois en Afrique est parfois purement scandaleux , je ne juge pas , je constate , je ne donne aucune leçon , ce complexe que vous nourrissez , vous porte à croire que je me montre paternaliste envers vous , libérez vous de ce complexe , je ne suis pas votre supérieur, vous n êtes pas le mien , nous sommes 2 hommes , seulement de couleur différente. Ensuite Macron n a pas, non plus essayé, de vous faire la leçon, j ai suivi , son intervention ,le protocole et la mauvaise organisation de cette rencontre , ont données de lui , une image péremptoire et un faux air nauséabond de professeur arrogant issu d un relant de France Afrique, je vous le concède.en outre Je serai curieux de savoir , comment le discours , de plus en plus présent, haineux et petit d esprit ( je reprends vos compliments à mon égard )que vous relayez , à pu prendre autant d ampleur !! Pour moi , cela correspond , à une envie d en découdre, et je pense que cela pourrait un jour peut être arriver , ce n est en aucun cas , un sentiment patriote , bien au contraire ! c est de la provocation et un appel à une certaine forme de violence , c est une forme d inconscience , quand on sait que les djiadhistes partagent votre sentiment ,alors ou est l ennemi , l allié , ou le faux type opportuniste !!???? En tout cas au Burkina, je ne vois plus beaucoup de touristes , cela doit vous réjouir ! Moi pas ! vous n êtes certainement pas hôtelier !? La peine des gens au chômage, qui vivaient de cette économie du tourisme est dramatique , mais quand les choses se délient, cela s avére souvent irréversible , et votre discours conforte cette perspective d avenir entre nos nations . Quand ça va pourrir ça va sentir !! Aucun de nous deux n a tord ou raison , finalement !!

              Répondre à ce message

              • Le 13 avril à 23:06, par Zita En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

                Vous deux, ça suffit comme ça. Le forum vous est pas spécifiquement dédié.
                Ceci dit, Mr Kayou a raison. Entièrement.
                Comme Sarko le sicaire de Kadhafi : l’homme noir n’est pas suffisamment rentré dans l’histoire...et c’est vrai.
                comme trump, le mytho : pays de merde... et c’est vrai.
                Comme toutes les humiliantes assistances qui ne produisent jamais d’effets depuis 50 ans.. et c’est vrai.
                vous voulez, vous voulez pas, c’est la vérité.
                Alors il reste plus qu’à en sortir. Ou en mourir. Au choix.
                Sinon c’est vrai. Ya même pas débat. On va pas se cacher derrière de fausses fiertés, rester statistiques, répéter toujours et encore les mêmes sottises et vouloir changer. Combien de pays ont été colonisés ? Même la puissance chine l’a été par les mongols, puis le Japon impérial, La Grande Bretagne ensuite. Aujourd’hui, elle se lamente pas aux pieds de ses colons, non, elle leur dicte sa volonté à présent, fait même des chichis, a un programme spatial bien à elle ( tiens, même les européens ont du se cotiser pour en avoir un) et parle au conseil de sécurité de l’ONU, donne des directives aux USA etc. C’est eux ils sont comment ? Et c’est vous vous êtes comment ?
                Pays de megd, pays de megd, pays de megd, dirigeants de merde depuis le départ jusqu’alors.
                Sauf THOMAS SANKARA.
                Un point, un trait

                Répondre à ce message

      • Le 13 avril à 12:31, par Scandale ! En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

        .
        Monsieur KAYOU (ou Caillou ?), à moins que vous ne cherchiez à abuser les lecteurs, j’ai toutes raisons de penser que vous êtes de nationalité française, et je ne sais quels errements vous ont conduit à "relier" votre diatribe à mon intervention, car il se trouve que je suis (moi aussi) Français (d’origine, et naturalisé Burkinabè par choix).
        Contrairement à vos arguments péremptoires, aveuglé par je ne sais quelles arrières-pensées (car quand vous écrivez "Vive le Burkina de demain", vous ne dites pas de quel Burkina il s’agit), je ne suis pas contre les interventions d’une France (alliée, et non coloniale) aux côtés du G5 Sahel.
        La seule critique que j’émets sur ce "phénomène" de présence militaire française dans le Sahel est l’intérêt malsain qu’a la France de vendre des armes, ce qui n’apportera jamais la paix nulle part en ce monde.

        Répondre à ce message

        • Le 13 avril à 17:21, par Kayou En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

          Mr scandale !!Ça c est qu’elle science encore ?? D une je n ai répondu à aucun de vos messages !! Ensuite ne me reprochez pas d être péremptoire si vous même, vous l êtes tout autant . En aucun cas , je ne cherche d une façon ou d une autre à abuser les lecteurs , un enfant de dix ans aurait compris que je suis français et alors , ça fait quoi ??? Y a quel problème ?? un français n a pas le droit de donner son point de vue , sur ce forum ?? Depuis quand ?? J ai réagi à cet article de façon plus générale, vous voyez quels errements ?? Vous êtes français tout comme moi , j ai été élevé en Afrique, je la connais bien , depuis ma naissance ,y ayant été élevé, scolarisé, y ayant travaillé , voyagé, une partie de ma famille vit là-bas, j y suis très souvent ,et je me rends compte de ses changements profonds et inquiétants, je donne mon sentiment de façon humble et légitime, ce n est pas vous qui allez me faire la leçon le toubab !! je réagis aux propos insultants et diffamatoires de ce monsieur ouedraogo je vois pas pourquoi vous venez mettre votre bouche la dedans !!! Qui va me dire malheur a vous ?! On se connait lui et moi ?J entends des remarques envers l occident au quotidien de plus en plus extremistes au Burkina ( parce que moi je vis dans un quartier populaire , comme depuis plus de 40 ans ) , et je les trouve souvent injustes , excessives et fausses !! Je ne me cache pas derrière, un clavier pour échanger avec les africains , qui m ont en partie élevés et pour qui j ai le plus profond respect !! Alors n essayez pas , vous non plus avec votre diatribe à mon intervention , de me mettre , dans une petite case , me représentant, comme un défenseur de la france Afrique, que je vomis , apprenez à lire entre les lignes !!j ai souvent rencontré des toubabs s improvisant , avocat de la cause africaine, n y comprenant pas grand chose et vivant confortablement , chez les culs blancs entourés de bonnes , justes majeures , derrière des barbelés , et entourés de gardiens, alors les donneurs de leçons moralistes , faites preuve d un peu plus d humilité et de neutralité !! quand à votre critique , sur les ventes d armes malsaines de la france , je la partage et la condamne !!et je réitère, vive le Burkina de demain !!développé , fort , avec plus d équité, moins de souffrance , plus de moyens pour sa jeunesse , plus d espoirs , je fais confiance à l avenir , l Afrique est à l origine des hommes , le berceau originel de l humanité , elle mérite d aller mieux , au plus vite .

          Répondre à ce message

      • Le 14 avril à 05:48, par Siaka En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

        «  Les chinois importent des chinoiseries parfois dangereuses par tonnes , les canadiens ramassent votre or etc ..... mais ça on ne s en plaind jamais !?? »
        Vous avez raison de défendre la France impérialiste, néocoloniale, votre pays. Vous dénoncez les mauvais produits importés de Chine, le mauvais service rendu par le Canada au Burkina dans le domaine minier et vous oubliez volontairement de citer le mauvais service rendu par BOLLORE à la RAN depuis qu’il a racheté cette société au franc symbolique. Vous oubliez aussi ORANGE MONEY qui spolie les pauvres gens par des tarifs exorbitants, transgressant les règles de la BCEAO en matière de transfert d’argent.
        Voilà, pour vous tout ce qui vient de la France est bon et tout ce qui vient d’ailleurs est mauvais pour le Burkina. Vous oubliez volontairement de parler de cela parce que vous pensez que les français payent des impôts pour nous burkinabé, ingrats.

        Vous voyez M. KAYOU, ce sont des attitudes, des déclarations des gens comme vous qui révoltent la jeunesse burkinabé et qui dressent de plus en plus les jeunes africains contre la France.

        Répondre à ce message

        • Le 14 avril à 11:47, par Kayou En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

          Mes arguments n ont rien d outragants , au contraire , des qu’ un blanc s exprime , vous êtes à fleur de peau , prêt à bondir , on échange , qui parle de détestation ou d arrogance , ?? Soyez conscients d un fait avéré, c est que Bolloré , est un des hommes les plus détestés, de France, il ne représente, pas la france , même dans sa région, la Bretagne, les responsables politiques locaux , ont refusé, sa proposition de financer , une campagne promotionnelle relative , au développement touristique et économique, de sa égion natale , c est pour vous dire !! Son enrichissement en Afrique et ses méthodes pour obtenir des marchés , on les connaît, elles sont souvent médiatiquement dénoncées avec virulence !!

          Répondre à ce message

          • Le 14 avril à 20:41, par Mogo En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

            M. Kayou, M. Ouedraogo et autres. Arrêtez ces débats inutiles et stériles. La situation est grave et inquiétante. La France a une responsabilité dans la colonisation et après la colonisation. Oui c’est vrai. Nous les africains francophones sommes restés à faire de beaux discours, à vouloir copier le blanc. Nos dirigeants, depuis l’indépendance jusqu’à nos jours, ne nous ont pas aidés. Regardez le développement des pays anglophones et autres. C’est le jour et la nuit. Il faut des débats constructifs sur ce forum et non des injures, insultes et autres dénigrements qui ne nous apportent rien. Vous pouvez échanger vos contacts et poursuivre les discussions. Mais de grâce, épargnez nous.

            Répondre à ce message

          • Le 14 avril à 20:42, par Samson En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

            Ce n’est pas vrai ce que vous dites là, Monsieur. Il y a deux semaines seulement, Bruno Jaffré, un français blanc, a publié sur ce site un compte rendu de l’audience du 28 mars 2018 de la Cour d’Appel de Paris portant sur l’extradition de François Compaoré. Il a été félicité par bon nombre de forumiste.
            Comme quoi au Burkina, nous savons aussi séparer le bon grain de l’ivraie.

            Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 01:50, par Cami En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Vous voyez, liberez les otages militaires que vous detenez dans nos prisons afin qu’ils donnent leurs expertises dans la lutte anti terroriste.
    Oui liberez les generaux. Il ny a pas de honte a reconnaitre qu’ils sont une excellente piste de solution pour la pacification du pays.
    Liberez le Gal Diendéré
    Liberez le Gal Bassolet
    Liberez tous les militaires et civils pris en otages a ouaga

    RIP A LA VICTIME ET MEILLEURE SANTE A L ENSEIGNANT

    Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 09:33, par le sauvage En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      Tu es un faux type. Ces généraux là ont commis des crimes de la même taille que les terroristes. Ils doivent payer pour cet acte. Aux USA, il y a les meilleurs généraux mais ils sont attaqués. Le problème est politique. C’est le dernier recours de ces généraux dont tu proclames être nos sauveurs. Allah, créateur des humains, anges, génies.... protège notre nation.

      Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 14:05, par Johnson Melo En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      C’est déplorable que des gens comme toi puisse faire de telles requêtes. Je pourrais comprendre que tu sois un des leurs. C’est vrai que tes heros et les terroristes ont collaboré dans le passé. Mais ayons le courage de faire face à cette compromission.

      Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 15:03, par warzat En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      A force de nous dire que ces généraux pouvaient nous aider....nous y avions cru avec une certaine prudence et la succession des attaques des forces de la terreur. Mais le doute l’a emporté par la suite quand certaines informations illustrées par des photos sont sorties dans la presse. Alors une question se pose : ’’nos frères généraux sont-ils forts dans la lutte contre le terrorisme du fait de leur capacité de combat armé secret et sans pitié contre ces assassins ou sont-ils forts parce qu’ils sont les amis et complices des forces de la terreur..narcotrafiquants...kidnappeurs..etc.? Chez nous, on dit que’’ si tu peux rien contre le cambrioleur, tu l’aides dans le transport de son butin’’ (tes propres biens).

      Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 03:03, par warbita En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Mon frère il faut savoir que toute la bande nord-sahel du burkina est contrôlée par les terroristes notamment les djihadistes et les trafiquants de drogue et de cigarette.Ils se baladent en plein jour dans les marchés kalasch en bandouliere au nez de nos gars mal armés qui n’osent pas attaquer sans renfort sur.Aujourd’hui on ne peut plus accuser Blaise qui a laissé le pouvoir depuis octobre 2014.Le pouvoir est dépassé et le burkina est devenu le ventre mou du G5.il faut simplement prier au repos des âmes des défunts actuels et à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 05:58, par Mogo En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Pendant ce temps notre brave PM fait de beaux discours sur la situation du pays devant les députés. Faut-il en rire ou en pleurer ? C’est normal. Ils sont dans leur bunker avec des gardes du corps en permanence. Il ne connaissent pas le Burkina profond. Après ce sont des messages creux de condoléances et autres. Paix à l’âme de cette petite, courage à ses parents. En espérant que diligence sera faite pour libérer cet enseignant

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 06:37, par L’ESPOIR En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Vous saviez, l’heure est grave et nous devrions une seule vérité au gouvernement de Paul "Maïs" parce qu’il est incompétent pour gérer la sécurité de la nation et apporter une bonne politique de croissance. Les deux postes ministériels doivent revenir aux hommes de tenues à savoir la Défense et la Sécurité ; en plus il faut purement et simplement des hommes de tenues comme Préfets dans le Sahel et un peu vers le Nord comme cela nous allons pouvoir sécuriser le FASO que nous aimons tant. Monsieur le Président du Faso, ayez pitié de nous les faibles car vous et vos sinistres sont bien gardés de jour comme la nuit alors vous ne connaissiez pas vraiment le calvaire que les peuples burkinabè vivent actuellement en matière de l’insécurité grandissante dans notre pays. A chaque , se sont les beaux discours quand les assassins viennent tuer nous les faibles et un à deux jours vous aviez oublié ce qui se passe. Eh bon Dieu qu"est-ce que nous avons commis comme péchés pour mériter cette malédiction ?

    Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 12:14, par moro En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      Monsieur l’espoir, je vous invite au Nord pour combattre au côté des FDS. je demanderai même au premier ministre de lever un contingent militaires composés de forumistes pour les envoyer au Nord. c’est trop facile de cacher derrière un forum pour renconter sa vie. si vous metiez toute cette energie que vous depensez chaque jour pour encourager les nos FDS, ça pouvait les galvaniser. Vous parlez du manque d’armes pour nos FDS, cela n’est pas imputable au seul gouvernement actuel mais à tous les gouvernements qui se sont succédés dans ce pays. Bon courage à FDS qui se battent nuit et jour pour que la quiétude reviennent au nord de notre pays.

      Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 07:20, par Mardimatin En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Pourtant , l’Etat avait dit que leur sécurité serait assurée. Comme c’est des enseignants, on peut laisser périr.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 07:42, par KONKISE En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Le pouvoir lamda c’est qu’on a coutume de dire que trop d sel ne gate pas la sauce mais cette fois ci les meurte sans re

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 07:58, par Pathe Diallo En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Il est quand même difficile de comprendre et accepter la facilité avec laquelle des voyous armés viennenet et enlèvent un ensignant et retournent tranquilement au Mali. Après tant d’attaques et de victimes dans cette zone, nous sommes toujours dans la même situation, ils rentrent tuent ou enlèvent qui ils veulenet et repartent sans trop de difficultés. Certainement que c’est après tout celà, que les FDS viendront pour commencer à poser des questions, suspecter des complicités et peut-être même arrêter des gens qui n’ont rien à y voir ! il y a vraiment un problème ! ce rythme c’est toute la population de la région qui finira pas partir !

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 08:20, par Karfolo En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    C’est dommage que jusque là Les autorités n’ont pas pris la vraie mesure Du problème . On ne nous livre que le mensonge et rien que du mensonge. On nous vante tous les jours Les mérités du PNDES ???? Alors je demande à tous ces Messieurs comment réussir notre développement sans sécurité ??? Tous les jours nous n’enterrons que des morts .. je pleure mon BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 09:21, par Dedegueba Sanon En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    C’est déjà un progrès, de parler " d’assaillants " et non de " djihadistes ". Car en vérité il ne s’agit ni plus ni moins que de " grand banditisme ". Armes de guerre, drogues, rapts,vols, viols et assassinats, tout y est ,c’est donc une erreur stratégique de donner une quelconque connotation religieuse à cette violence. C’est comme si on la rendait ce faisant " respectable parce qu’un paumé ivre de stupéfiant hurle Alah Akbar, avant de tuer ou de se faire tuer".
    Par contre, la facilité avec laquelle ces bandes armées, continue d’opérer dans cette zone identifiée comme zone rouge, nous interpelle sur notre stratégie pour endiguer ce phénomène.
    Où le désert n’est pas un désert dans ce cas la complicité des populations locales est un facteur dont on doit tenir compte, où si c’est un vrai désert comment ces bandits font- ils pour ne pas se faire repérer ? Il y a lieu d’avoir des " sentinelles " partout dans cette zone pour signaler tout mouvement suspect, et avoir une unité de réaction rapide pour les " éventuelles neutralisations".

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 09:28, par j’aime mon pays En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Je pense que le gouvernement ne realise pas le grand danger qui se dessine autour de ce qui se passe au nord de notre pays.
    Le gouvernement doit savoir que maintenant nous sommes en guerre. Et un pays en guerre renforce sa securité dans les frontieres par une presence militaire forte, par un dynamisme et un renforcement du service de renseignement.
    Notre pays perdra cette guerre si nous laissons les institutions administratives a la portee de ses maudits et tenebreux etres.
    Par consequent, il est plus que urgent de renforcer la protections de toutes les structures etatiques et fonctionnelles se trouvant au Nord.
    Mener une oporation de ratissage musculée par l’armee de terre a la maniere suivante :
    1-Deployer des contingents militaires qui bouclerons tout le nord (cette mission ne doit pas etre mediatisee).
    2- Lancer une operation de ratissage et de fouille par l’armee et la gendramerie qui se progressera vers la ceinture bouglee (une mission a ne pas mediatisee). Ainsi, les groupes armees qui se trouverons a l’interieur du pays seront pris au piege faute d’une possibilité de sortir avec les armes.
    3-Imposer un couvre-feu dans tout le nord a partir de 19h pendant le ratissage militaire.
    4-Pendant le ratissage appeler la population du nord a dennoncer toute personne suspecte moyennant une recompense si prouvee.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 09:31, par j’aime mon pays En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Je pense que le gouvernement ne realise pas le grand danger qui se dessine autour de ce qui se passe au nord de notre pays.
    Le gouvernement doit savoir que maintenant nous sommes en guerre. Et un pays en guerre renforce sa securité dans les frontieres par une presence militaire forte, par un dynamisme et un renforcement du service de renseignement.
    Notre pays perdra cette guerre si nous laissons les institutions administratives a la portee de ses maudits et tenebreux etres.
    Par consequent, il est plus que urgent de renforcer la protections de toutes les structures etatiques et fonctionnelles se trouvant au Nord.
    Mener une oporation de ratissage musculée par l’armee de terre a la maniere suivante :
    1-Deployer des contingents militaires qui bouclerons tout le nord (cette mission ne doit pas etre mediatisee).
    2- Lancer une operation de ratissage et de fouille par l’armee et la gendramerie qui se progressera vers la ceinture bouglee (une mission a ne pas mediatisee). Ainsi, les groupes armees qui se trouverons a l’interieur du pays seront pris au piege faute d’une possibilité de sortir avec les armes.
    3-Imposer un couvre-feu dans tout le nord a partir de 19h pendant le ratissage militaire.
    4-Pendant le ratissage appeler la population du nord a dennoncer toute personne suspecte moyennant une recompense si prouvee.

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril à 21:06, par PetitePensee En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

      La solution réside en notre sein. Instituons une force spéciale non habillée en tenues. Les ennemis de DIEU n’ont pas de tenues spéciales et on ne les reconnait pas facilement comme nos FDS qui sont en tenues et facilement identifiables..Ces malfrats de djihadistes, disciples du DIABLE SATAN (qui leur promet son Paradis, son domicile l’ENFER ) n’ont pas de tenues spéciales pour être identifiés. Ils vivent dans l’ombre comme leur Patron et agissent de même. Donc ils peuvent être avec nous, et j’ose même croire qu’ils nous écoutent et participent même à l’élaboration de nos plans de défense. Nous sommes tous d’accord que sans la participation de la population nos FDS ne peuvent pas réussir la majeure partie de leurs missions. Je pense qu’en associant les Kogleweogos (à former) ils ne peuvent pas passer. Eux n’ont pas de tenues qui les exposeraient et ils peuvent s’infiltrer partout pour les renseignements. C’était ma petite pensée.

      Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 10:06, par HUG En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Encore une vie jeune fauchée et un enseignant élevé. Paix à l’âme du disparu et que DIEU le tout puissant console sa famille. J’implore le bon DIEU pour que l’enseignant soit retrouvée car apparemment c’est quelqu’un qui aime son métier. C’est après l’assassinat du maire de Koutougou nous avons appris que le commissariat de la localité (Observateur Paalga)a été fermé depuis longtemps après des attaques laissant ainsi les populations à leur sort. A qui la faute ? Lorsque ceux qui doivent assurer la sécurité de population n’ y sont plus, comment voulez vous que la population soit protégée. Qui doit garantir la sécurité des population ? C’est l’Etat à travers ses services de sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 10:15, par Thom’s En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Très bien dit, monsieur Scandale. Sinon dix (10) FDS bien armés dans chaque école. Je souhaite que l’ Etat prenne cela en compte. Ces fous de Dieu sèment la terreur partout. Rien que le mercredi, un Humanitaire allemand a été enlevé à Ayorou, localité du Niger, située à 200 km du Nord-Ouest de Niamey par des individus armés.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 10:20, par HUG En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Arrêter de dire que les 2 ministères (sécurité et défense) doivent être dirigés par les hommes de tenue. Si les conseillers techniques et autres jouent pleinement leur rôle et il n y a pas de problème. Les ministres ne partent pas sur le terrain des opérations avec des Kalaches et autres. Seuls les renseignements peuvent aider à éviter les attaques terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 10:21, par EBENEZER En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Le Mali ne fait rien pour lutter contre ces délinquants de ce côté de la frontière Mali-Burkina-Niger et cela malgré un appui international considèrable. Mes condoléances à la famille èplorèe. Mon désir est que cet enseignant revienne sain et sauf.Que Dieu console les coeurs des parents et proches de la disparue.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 10:33, par moussa En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    c’est dommage que le nord du Burkina est devenue invivable.Aujourd’hui il faudra mettre les bouchés doubles au niveau des provinces attaqué par les terrorismes sinon le réveil serait difficile et toute la population va désert les lieux et les occupants occuperons le terrain. Même pas deux semaines de cela un maire tué, élèvement d’un enseignent et une fillette tué et même miné les véhicule militaire. A l’issu du discours du chef du gouvernement les malfrats montre leur puissant encore que la sécurité s’affaiblit de jour en jour.Si nous ne prenons pas garde le nord risque de nous échappés petit a petit. Mettons les bouchés doublés à l’interne,le G5 viendra en appuis. comme le G5 tarde à venir si nous croissons les bras en fondant sur le G5 nous avons que nos œils pour pleurer. C’est comme le président malien ATT à néglige dans les choses en son temps et le mali est dans le gouffre et s’est déverser au Burkina et le Niger. Protégeons nos mairie, nos écoles, nos administrations. Le Le ministère de la défense doit revoir sa stratégie . Aujourd’hui l’administration ne fonctionne plus, il faudra que le gouvernement se mette debout comme un seul homme pour barré la route des malfrats dès maintenant avant qu’il soit trop tard pour notre pays.Une seule nuit ils peuvent envahir le nord du pays.prions dieu qu’il ramène notre enseignant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 11:13, par moussa En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    c’est dommage que le nord du Burkina est devenue invivable.Aujourd’hui il faudra mettre les bouchés doubles au niveau des provinces attaqué par les terrorismes sinon le réveil serait difficile et toute la population va désert les lieux et les occupants occuperons le terrain. Même pas deux semaines de cela un maire tué, élèvement d’un enseignent et une fillette tué et même miné les véhicule militaire. A l’issu du discours du chef du gouvernement les malfrats montre leur puissant encore que la sécurité s’affaiblit de jour en jour.Si nous ne prenons pas garde le nord risque de nous échappés petit a petit. Mettons les bouchés doublés à l’interne,le G5 viendra en appuis. comme le G5 tarde à venir si nous croissons les bras en fondant sur le G5 nous avons que nos œils pour pleurer. C’est comme le président malien ATT à néglige dans les choses en son temps et le mali est dans le gouffre et s’est déverser au Burkina et le Niger. Protégeons nos mairie, nos écoles, nos administrations. Le Le ministère de la défense doit revoir sa stratégie . Aujourd’hui l’administration ne fonctionne plus, il faudra que le gouvernement se mette debout comme un seul homme pour barré la route des malfrats dès maintenant avant qu’il soit trop tard pour notre pays.Une seule nuit ils peuvent envahir le nord du pays.prions dieu qu’il ramène notre enseignant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 11:18, par Bado En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    ça suffit maintenant. Ces soit disant enturbannés ne quittent pas le Mali pour venir attaquer allègrement et répartir. Il faut que l’Etat fasse un grand nettoyage sans remord dans cette zone pour tuer l’ardeur des complices aux sein d’une population aussi complice par leurs inaction. On a pas besoin d’être intelligent pour savoir d’où vient le problème.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 12:17, par Kpièrou En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    La lutte contre le grand banditisme ou le terrorisme au nord du pays est identique à cette lutte contre la désertification qui se mène.
    Pour lutter contre la désertification, on attend que l’espace soit désertique pour commencer à planter au lieu d’aller commencer le reboisement à partir du sud avant la désertification.
    Pour lutter contre ce fléau de terrorisme à la frontière nord du pays, pourquoi le Mali ne posterait pas des troupes de son côté et le Burkina ausii de son côté pour prendre en étau les dits assaillants et libérer la population ?
    G5 échouera s’il manque des actions concertées.... Dommage pour la population à qui on ne sert que des discours vides (cas du discours sur la situation de la nation).

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 13:12, par Elda En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Paix a l.ame de la fillette et courage a sa famille. Vivement que l.enseignant nous revienne sain et sauf. Pourquoi dans la region concernee, on ne disponibilise pas les moyens aeriens pour lutter efficacement contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 14:10, par Johnson Melo En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Il y a une autre zone qui est à risque et qui peut connaitre le sort de Djibo. Il s’agit de Foutouri dans la Komondjari. Les terroristes ne se cachent pas. Attention, la nation est menacée. Comme disait un intervenant, nous sommes en train de devenir un maillon faible

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 16:19, par Yibi En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Ou sont passées les osc du Burkina que nous avons connu avant l insurrection ? Aucune n osé sortir aujourd’hui pour réclamer la sécurité du pays. L argent du Mppa englouti beaucoup, elles n osent plus crier. Seuls les dossiers judiciaires les intéressent maintenant. Peut être espèrent elles qu il y ait un coup d état, une insurrection pour se nounir du sang ds martyrs ou de l argent des partis politiques. Que DIEU bénisse mon pays le BURKINA Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 16:59, par skal En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Tout d’abord mes condoléances à la famille de la fillette. Je suis déçu de nos autorités. A vrai dire notre armée perd du terrain dans le Nord. On n’est impuissant face à ce fléau. Je me demande s’il serait pas sage de négocier. Souvent les revendications de ces messieurs là ne sont pas grand chose. On perd pas à essayer !

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 18:48, par le jour En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Encore !!!! Là, trop c’est trop. Le drame est que l’Etat semble impuissant. C’est inacceptable qu’on tue des burkinabé de la sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 20:19, par Serieu En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    Dieu est fidèle.négocié avèc les chèfs de ces bandes est la meilleure solutions pour sortir le pays de crise.et surtout basé sur le pardon.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 11:15, par kabore Achille En réponse à : Nord du Burkina : Un enseignant enlevé et une fillette tuée par des assaillants

    bonjour la situation est vraiment grave au nord Burkina, ma proposition est la suivante pourquoi n’est pas envoyé des militaires instituteur, professeur, agent de santé à la place des civiles,et le génie militaire pour les travaux de route et barrage et bâtiment..... ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sourou : Les populations dans la rue pour soutenir les Forces et défense et de sécurité
Lutte contre le terrorisme au Sahel : Les chefs traditionnels et religieux se concertent
G5 Sahel : Placer les populations au centre des politiques de lutte contre le terrorisme
Gendarmes tués sur l’axe Ougarou-Boungou : Les quatre pandores reposent désormais à Fada N’Gourma
Est du Burkina : La gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants dont 2 étaient menottés dans le véhicule
Niger : L’état d’urgence décrété près de la frontière avec le Burkina Faso
Axe Ougarou-Boungou : Une attaque de deux véhicules d’escorte fait cinq morts
Situation sécuritaire au Burkina : Une préoccupation à la loupe de Free Afrik
Ouagadougou : Le ministère de la sécurité annonce une formation tactique à l’Ambassade Royale du Danemark et du Canada le mardi 27 novembre 2018
Kantchari : Une école incendiée, des instituteurs sommés d’enseigner en arabe
Attaques terroristes : Les syndicats de l’éducation dénoncent l’absence de mesures à même de permettre un fonctionnement serein et continu des écoles
Tongmael (Sahel) : Quelques policiers mettent en déroute une vingtaine d’assaillants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés