Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Assemblée nationale : Des députés formés sur l’extrémisme violent

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • jeudi 5 avril 2018 à 15h45min
Assemblée nationale : Des députés formés sur l’extrémisme violent

Sur initiative de l’USAID à travers son programme partenariat pour la paix, des députés seront outillés sur le rejet et la prévention de l’extrémisme violent. Un atelier les réunit ce jeudi 5 avril 2018 à l’Assemblée nationale. C’est le président de la commission défense et sécurité, le député Alidou Sanfo qui a au nom de président de l’Assemblée nationale donné le top de départ de la formation.

Comment appréhender le phénomène du terrorisme et voter des lois pour l’endiguer tout en protégeant les droits des citoyens, c’est en gros l’objectif de la formation des députés sur le rejet et la prévention de l’extrémisme violent. Ce jeudi 05 avril 2018, les députés membres de la commission défense et sécurité vont bénéficier d’une formation en ce sens. L’initiative est du programme partenariat pour la paix, un projet de l’USAID. Ce programme vient après un constat : l’augmentation des attaques terroristes dans la sous-région et particulièrement au Burkina Faso. La menace continue à évoluer, selon l’USAID.

Il s’agit donc sur la base des expériences de l’ONG et des efforts des uns et des autres, de travailler à être plus efficace. Cette formation va renforcer les capacités des députés sur la question. A l’issue de cette activité, il est attendu des parlementaires selon madame Linda Trudel, chargée de programme « démocratie et gouvernance » à l’USAID, de pouvoir voter des lois pour endiguer ou contenir le phénomène mais qui respectent les droits humains.

Pour elle, combattre le terrorisme nécessite une prise de conscience et la mobilisation de tous les acteurs. L’USAID appuie déjà d’autres entités comme la société civile, l’exécutif mais aussi des pays comme le Tchad, la Mauritanie et le Niger. Elle apporte également un appui institutionnel à la CEDEAO et au G-5 Sahel.

Le président de la commission défense et sécurité, l’honorable Alidou Sanfo se dit heureux d’accueillir une telle formation. Pour lui, c’est un thème d’actualité. C’est pourquoi il a remercié les responsables de l’USAID d’avoir initié cette activité qui sera sans doute bénéfique. Il a déclaré la séance ouverte au nom du chef du parlement burkinabè. Le lendemain, en plénière, les autres députés bénéficieront eux aussi des fruits de ces échanges.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 avril 2018 à 10:31, par Calmos En réponse à : Assemblée nationale : Des députés formés sur l’extrémisme violent

    Formation vouée à l’échec. Monsieur le premier responsable de USAID, si vous voulez vraiment nous aider, ce ne sont pas des députés que vous devriez former mais plutôt la jeunesse, les élèves et les étudiants, l’avenir de notre Nation. Comme vous avez décidé de donner un cadeau à l’AN, faites le, mais ne parlez pas de formation pour la paix. Des députés dont le mandat court à sa fin et dont les 50% ne seront pas reconduits. ¨

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : « Nos troupes ont repris du poil de la bête », Chérif Sy
Terrorisme : Le Bénin, le Ghana et le Togo alertés sur la présence des djihadistes sur leurs territoires
Région de l’Est : Les nouveaux horaires du couvre-feu
Kongoussi : sept assaillants sèment la panique à Bam-village
Insécurité : Un gendarme tué dans l’attaque du poste de gendarmerie de Namssiguia
Point de presse sur l’opération Otapuanu : La déclaration liminaire du chef d’état-major général des armées
Burkina : Un gendarme tué dans l’attaque du poste de gendarmerie du camp des réfugiés de Goudebou
Opération « Otapuanu » : L’adjudant Franc Drabo inhumé à Fada N’Gourma
Est du Burkina : Un élément des forces de défense et de sécurité tué dans une embuscade
Région de l’Est : les horaires du couvre feu passent de 22h à 5h du matin à compter du 30 mars
Burkina Faso : Quatre gendarmes tués dans une attaque contre le poste de gendarmerie de Barani
Lutte anti-terroriste : Le Conseil de sécurité de l’ONU au chevet du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés