Attaques terroristes du 2 mars 2018 : huit personnes interpellées et placées en garde-à-vue

mercredi 7 mars 2018 à 10h10min

Le parquet du procureur du Faso a animé un point de presse dans l’après-midi du mardi 6 mars 2018, au palais de justice de Ouagadougou. Il s’est agi de donner quelques informations sur les attaques terroristes survenues le vendredi 2 mars 2018, à l’ambassade de France et à l’Etat-major général des armées.

Attaques terroristes du 2 mars 2018 : huit personnes interpellées et placées en garde-à-vue

« A l’étape actuelle de l’enquête, huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, plus d’une soixantaine de personnes ont été auditionnées comme victimes ou témoins », a affirmé le procureur du Faso, Maïza Sérémé.

Cette double attaque terroriste du vendredi 2 mars 2018, a engendré « des dégâts matériels très importants », a confié le parquet près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou. Il s’agit de :

 vingt-neuf (29) véhicules incendiés et vingt-six (26) autres endommagés ;
 trente-quatre (34) engins à deux roues incendiés et soixante (60) autres endommagés ;
 des bâtiments endommagés.
Toujours en ce qui concerne le bilan, les attaques ont causé :
-  huit (08) militaires décédés ;
-  huit (08) assaillants tués ;
-  autour de quatre-vingt-cinq (85) blessés dont soixante-un (61) militaires et vingt-quatre (24) civils.

Les actions en cours

« Mon parquet qui abrite le Pôle judiciaire spécialisé dans la répression des actes de terrorisme, a immédiatement ouvert une enquête de flagrance pour association de malfaiteurs terroristes, assassinats, tentative d’assassinats, détention illégale d’armes à feu et de munitions, destruction volontaire aggravée de biens le tout en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué Maïza Sérémé, au cours du point de presse.
Les investigations qui suivent leur cours ont été confiées à des enquêteurs de la Gendarmerie Nationale et de la Police Nationale. « Dans le cadre de la coopération judiciaire, une équipe d’enquêteurs et de Magistrats français venus de Paris pour la circonstance apporte son appui à l’enquête », a-t-elle précisé.

Des précisions sur les assaillants

Contrairement aux informations selon lesquelles les assaillants seraient venus en uniforme de l’armée burkinabè, le parquet a clarifié les choses. « Des constatations matérielles sur les lieux des attaques révèlent qu’aucun des assaillants ne portait une tenue militaire ; ils étaient tous en civil », a affirmé Maïza Sérémé.
Toutefois, le parquet a relevé que les assaillants disposaient de bidons d’eau minérale modifiés contenant de l’essence et d’autres liquides dont la nature reste à déterminer. Ils portaient tous sur le front ou avaient sur eux des bandeaux de couleur blanche sur lesquels était inscrit en arabe l’expression suivante : « il n’y a de divinité que Allah et Mohamed est son Messager ». Les assaillants des deux groupes (à l’ambassade de France et à l’Etat-major) portaient des vêtements apparemment neufs composés de chemisettes, de pantalons jeans, des casquettes et des blousons, a notifié Maïza Sérémé.

« A ce jour, les assaillants n’ont pas encore été identifiés », mais les personnes interpellées dans le cadre de l’enquête sont toutes de nationalité burkinabè.
Au cours du face à face avec la presse, le parquet a affirmé que les assaillants parlaient les langues bambara et arabe.

Plusieurs équipes de différents domaines sont à pied d’œuvre pour l’identification des terroristes. Bientôt, les enquêteurs vont procéder à la publication des photos des assaillants afin de faciliter leur identification.

Le film des attaques par le parquet

Au niveau de l’Ambassade de France, les premiers éléments de l’enquête ont révélé que c’est à 10heures 01 minute 56 secondes qu’une voiture particulière de type berline de couleur gris clair circulant sur l’avenue de l’indépendance en direction du bâtiment du Premier Ministère a stationné à hauteur du dernier poste de garde de l’Ambassade de France. Trois des occupants de cette voiture en tenue civile sont immédiatement sortis armés de fusils de type Kalachnikov et ont ouvert le feu sur le poste de garde tuant ainsi l’élément de sécurité qui y était. Un quatrième occupant du véhicule dans la même tenue rejoignait les trois autres assaillants après avoir mis le feu à leur propre véhicule.

Ils ont continué leur assaut en tirant sur les guichets et les portes du consulat de France. Dans leur progression, les assaillants ont croisé un militaire non armé qui quittait les services du consulat. Ce dernier a été mortellement atteint et succombera à ses blessures plus tard à l’hôpital Yalgado Ouedraogo.

N’ayant pas pu accéder à l’intérieur de l’Ambassade, ils ont progressé vers son côté sud où ils ont pu accéder à l’arrière cour des locaux jouxtant l’Ambassade.
Grâce à l’intervention rapide des forces françaises et burkinabè, ils y ont été abattus.
Au niveau de l’Etat-major Général des Armées, l’enquête a révélé un scénario similaire ; les assaillants au nombre de quatre sont arrivés à 10 heures 08 minutes en empruntant la rue du Travail en provenance du rond-point des cinéastes ; deux assaillants habillés en tenues civiles roulaient sur un vélomoteur de couleur rouge modèle NANO ; ils précédaient les deux autres assaillants qui circulaient dans une voiture particulière de type coupée de marque Nissan Almeira de couleur verte. Parvenus au niveau de la porte arrière de l’Etat-major Général des Armées, les assaillants armés de fusils de type AK47 et de grenades ont immédiatement ouvert le feu.

Après des tirs nourris, les trois assaillants ont pu accéder à l’intérieur de l’Etat-major Général des Armées où le conducteur du véhicule bourré d’explosifs s’est fait exploser à côté d’un des bâtiments.

Pendant ce temps, les autres assaillants ont continué l’assaut et munis de produits inflammables, ils ont incendié plusieurs engins stationnés à l’intérieur de l’Etat-major général des Armées. On dénombre malheureusement six militaires décédés.
Les échanges de tirs que les assaillants ont entamés avec les éléments militaires rejoints par les unités spéciales de nos forces de défense et de sécurité se sont soldés par la mort des trois assaillants.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Messages

  • Notre pays doit refuser la fatalité. Nous allons gagner cette guerre. Que le président du Faso tienne bon. Commençons par délocaliser l’état major des armées dans l’une des grandes casernes de Ouaga. Là où il se trouve actuellement même s’ils veulent ils sont coincés et à portée de nos ennemis.Ensuite, installons des caméras un peu partout dans les grandes villes dans des endroits stratégiques pour surveiller au quotidien ceux qui nous espionnent pour revenir nous attaquer.Organisons les populations partout en comités de surveillance du territoire. Proposons 10 millions de francs à toute personne qui donnera des informations sérieuses permettant de démasquer tous les commanditaires et complices de ces actes et de tout acte en préparation. Que tous les chefs coutumiers et religieux se réunissent partout et maudissent tout burkinabè qui s’allierait à un terroriste ou à un groupe terroriste pour attaquer un burkinabè ou le Burkina Faso. Si les religieux ne peuvent pas le faire, les coutumiers peuvent bien le faire. Qu’ils égorgent des poulets ou des grenouilles s’il le faut pour cela. Enfin, que le Burkina, le Mali, le Niger et la France unissent leur ressources et mettre à prix les têtes des 2 ou 3 ou 5 chefs terroristes à hauteur de 500 millions par chef terroriste capturé ou éliminé

    • Merci ancien parfaitement d’accord avec vous et j’ajouterai qu’en plus de l’Etat major il faut voir le cas des autres institutions militaires comme la base aérienne, la gendarmerie, le commissariat central etc ; il n’ y a pas de place pour observer un périmètre de sécurité et de ce fait on ne peut voir l’ennemi arrivé ;

    • Ancien, je suis parfaitement d’accord avec vos propositions.

    • Parfait Ancien, vos proposition ne sont pas mauvaises.

    • Attention ! Le commissariat de police est bonne à son emplacement actuel. Délocalisez les autres corps mais laissez le CCP au centre. Il est stratégiquement bien placé. Si vous videz le centre ville de toutes ses unités de sécurité, vous laisserez s’installer la chienlie à laquelle certains Burkinabé ont pris goût.

  • Repos des âmes de nos militaires et meilleure santé aux blessés. Félicitations pour ces enquêtes si rapide qui permet d’éviter la désinformation des médias étrangères et qui rassure encore les citoyens.

    Merci

  • J’espère que la presse néocoloniale RFI, AFP et autre... aura le courage de reconnaitre ses erreurs dans la désinformation. Des journalistes mal formés dans le traitement de l’information, incapable de distinguer une vraie source sécuritaire d’une fausse source sécuritaire, qui son prêt à bondir sur de fausses informations colmatées on ne sait dans quelle officine. Mais imbue d’elle-même, elle n’aura jamais le courage de présenter des excuses à ses auditeurs ou lecteurs.Courage à nos FDS, le pays compte sur vous. Plus que les politiciens, l’avenir de notre patrie est entre vos mains et nous vaincrons dans cette guerre qui nous est imposée par les criminels narcotrafiquants qui s’enrichissent dans les prises et libération d’otage sous le couvert de la religion musulmane.

  • Mr "Ta foi", je ne sais pas si vous etes djiadiste ou quels sont vos intentions inavouées ?
    Puisque vous avez l’information sur les attaqueset si vous êtes patriotes allez voirö commissarist ou la gendarmerie et cessez de nous pomper l’air a vouloir confondre notre armée .

    • De quel internaute "Ta foi" parlez-vous ? Je ne le vois pas dans le présent forum. C’est bizarre. Vous n’êtes pas clair.

  • Agir agir....ne pas laisser le bandit gagner du temps. Publier les photos rapidement pour que les gens vous aident à les identifier..
    Notre lenteur est un inconvénient svp.

    Le temps c est de l argent

  • Si par chance mn msg parvenait au Président du Faso, Une question me hante l’esprit ;.
    Pourquoi, à une rencontre si importante qui est le G5 Sahel, l’on ne puisse pas mettre un dispositif de sécurité à la hauteur de l’importance de la réunion ?
    1èrement : fermer tout les artères ayant accès au lieu directement
    2èmement : informer les participants à porter une tenue pouvant les protéger des impacts de balles afin de minimiser les dégâts
    3èmement : les informer que la réunion a été délocalisée depuis la veille
    4èmement : bannir toute lenteur dans les prises de décisions.
    Mr le Président la vie de nos frères ne peut pas être fauchée lègèrement chaque jour et on nous fait comprendre qu’on a tiré les leçons

  • La communication est arme efficace. Mais malheureusement ce n’est pas lors de cette attaque. Tantôt , il a été dit que 09 assaillants ont été tués, tantôt on vient dire qu’on pensait que le soldat qui n’avait été identifié était un assaillant, Pourquoi ce désordre, G ne comprend pas car en quelque heures on pouvait avoir la situation de nos vaillants soldats, pour savoir qui manque à l’appel avant de communiquer ? Quelque qui s’est sacrifié pour la patrie et on le considère comme un assaillant. Non ce n’est pas juste, Je pense qu’en la justice devrait avoir des stratégies dans l’identification des corps. L’indépendance de la justice ne vous a pas consacré des moyens pour d’éventuelle situation. Encore paix à l’âme des disparus que DIEU les accueille dans son paradis.

  • comment trois assaillants ont pu avoir accès à ce lieu stratégique après des fameux tirs nourris racontés par le procureur, jusqu’à faire entrer un véhicule bourré d’explosifs pour s’exploser. Nous avons un cerveau pour réfléchir quelque chose ne vas pas. Tot au tard on saura la vérité

    • Il n’ y a pas eu de véhicule bourré d’explosifs, mais plutôt un des assaillants qui était bourré d’explosifs et qui s’est fait explosé...Mais quand même, rien que trois assaillants pour faire tous ces dégâts dans un état major général ??? nos officiers à l’intérieur de l’état major ont dû chercher à se réfugier avant de trouver une solution pour les anéantir, surtout qu’ils n’ont pas l’habitude des guerres....

    • merci le malheur est que nos dirigeants et ceux qui ont quelque responsabilité ne veulent pas voir que le peuple a beaucoup evolué : nous sommes allés aussi a l’ecole et nous savons analyser.
      SOME

    • “Après des tirs nourris, les trois assaillants ont pu accéder à l’intérieur de l’Etat-major Général des Armées où le conducteur du véhicule bourré d’explosifs s’est fait exploser à côté d’un des bâtiments “ Cela veut bien dire que c’est le véhicule qui était bourré d’explosifs

    • mon ami je pense que tu n’as pas bien analysé cette phrase "Après des tirs nourris, les trois assaillants ont pu accéder à l’intérieur de l’Etat-major Général des Armées où le conducteur du véhicule bourré d’explosifs s’est fait exploser à côté d’un des bâtiments" ca veut dire quoi ? un individu peut-il etre bourré d’explosifs. Ils etaient certainement bourrés de drogues et meme d’alcool pourquoi pas pour des soi disants islamistes ! Ce serait le comble, mais on les connait ce qu’ils sont entre le preche et la vraie pratique de vie. Bref "bourré" ici ne peut que qualifier que le mot "vehicule" et non pas "conducteur". Admettons que c’etait "LA conductrice du vehicule bourréE d’explosifs...". A la limite on dira bardé ou bardée d’explosifs (mais pas bourré ou bourrée).

      je suis d’accord avec toi que dans un site d’etat major, 3 simples individus armés de kalach viennent faire si facilement tant de degats... que des officiers superieurs y soient presents et ne songent meme pas a organiser une defense des lieux mais plutot s’enfuir par des fenetres comme des poltrons, etc. Est ce dire qu’il n’y a meme pas de strategies de securite interne a l’etat major ? Et dire que le site abrite les renseignements militaires, etc. C’est plus que pathetique... Tous savaient ce qui se preparait et personne ne fait confiance a personne au sein de l’armée. Bien au contraire certains cherchent a en profiter pour eliminer d’autres. Tout ce qui interesse c’est l’argent et les honneurs. Comment voulez vous qu’ils laissent un colonel Barry etaler aux yeux des populations leurs collusions et incompetences ?
      SOME

  • Lefaso.net, de grâce vous ne devez pas laisser passer certaines âneries telles celle de ’’Mafoi". Autrement, vous risquez d’être perçu comme ’’Radio partoutlemonde" c’est à dire une plate forme où chacun vient jeter ce qu’il veut. Pire comme RFI qui dit du n’importe quoi quand il s’agit de l’Afrique.
    Monsieur Mafoi, vous savez ce que vos accusations sur la bonne dame veulent dire ?
    Bien, puisque vous savez tout, vous viendrez raconter ; vous nous direz aussi pourquoi après avoir vu le véhicula bourré d’explosifs vous n’avez pas signaler. Aussi qui était avec vous, et quels étaient votre intérêt de ne pas dénoncer.
    Webmaster, laisses passer cette fois ci ; la dernière fois que mon ami a traiter un des internautes de malade comme Mafoi à soigner chez le vétérinaire, tu n’as pas publier. Pourquoi ?

    • Les journalistes de la RTB sont aussi des humains comme vous et moi et n’ont pas de matériel de protection pour se protéger de balles.C’est pour vous dire que pendant le feu de l’action,aucun journaliste ne pouvait s’aventurer dans les alentours sans risque de se faire tuer.Et comme ils n’avaient pas des informations fiables comme vous et moi,ils ne pouvaient pas non plus oser donner de fausses informations comme les radios que tu as cité.Pour ma part,c’est professionnel de ne pas véhiculer de fausses informations.
      Je les tire mon chapeau.
      Que Dieu bénisse le Burkina Faso !!!!!!!!

    • Toutes mes excuses à vous LE CHE,ma réponse ne vous était pas destinée.
      Que Dieu bénisse le Burkina Faso !!!!

  • Je pense que nous nous devons d’arrêter nos querelles intestines et s’unir main dans la main et surtout dans la prière pour implorer au Bon Dieu une protection sans faille. Enterrons nos morts, séchons nos larmes et œuvrons de telle sorte que chaque burkinabè , là où il se trouve soit un agent de renseignement pour que puissions déceler, voire identifier en avance les malfrats en vue d’éviter une telle situation encore à notre très cher Faso. Que Dieu veille sur nous !!

  • Si les assaillants n’etaient pas habillés en uniformes militaires comment se fait-il que vous avez compté le corps du militaire parmi ceux des assaillants habillés en tenues civiles ?qui peut m’expliquer ?

  • A tous ceux qui manquent du respect à nos FDS, surtout à nos braves policiers dans le soleil et dans le froid entrain de reglementer la circulation pour notre propre bien et securité. C’est vous qui les insultez, qui les dénigrez à tout moment. Maintenant quand on est attaqués par les forces du mal, vous courez yada yada à la recherche de ces vaillants FDS pourqu’ils viennent vous defendre ; c’est en ce moment là que vous savez leur utilité. Pour compter de maintenant jusqu’à dorenavant si on voit un impoli, un mal éduqué, un maledeta qui s’en prend à nos FDS dans l’exercice de leur fonction, il sera corrigé comme il se doit. Des gens risquent leur vie pour nous proteger et c’est vous qui leur manquez de respect. Il faut que ça cesse à partir de maintenant. Qui n’a pas son frère ou ami dans les FDS ? On dit de les respecter mais pas les craindre ; ce sont nos frères et soeurs, on est ensemble dans le bonheur comme dans le malheur face à ces forces du mal.
    Ka Piché ? Eko ! Signé : L’Etalon Enragé contre certains de ses frères et soeurs

  • La solution, elle est tres simple : exigeons le depart de l’armee francaise de notre pays qui est une autre forme de colonistation, investissons dans la formation rigoureuse de nos FDS en faisant appel a des anciens comme le colonel Yacouba Pierre Diasso, les generaux Kouame Lougue en mettant en place un service de renseignement et en cooperant avec des pays avances comme la Russie, l’Inde, Cuba, Israel, Egypte, Rwanda... avant tout lutter contre la corruption, les crimes de sang et economique, une gestion rigoureuse de la chose publique et surtout reduction du train de vie l’Etat comme sous la revolution en balayant les V8, les 4x4 HILUX, les peugeot 407, en un mot en reprenant les idees de la revolution, ne comptant que sur nous-memes. Souvenons-nous que personne ne viendra construire notre pays pour nous ni notre bonheur pour nous. Construisons notre bonheur a notre maniere. Voila ce que moi je pense

    • Mon frere on a dit que sankara etait un autocrate dictateur ; alors maintenant gardons les democrates. Les mises en retraite, les suspensions de fautifs etc c’etait attentatoire aux libertés individuelles ;
      SOME

  • Si vous voulez les complices cherchez-les au niveau de l’Etat Major même.
    La réunion de G5 sahel a été délocalisée a la dernière minute dans une autre salle ?
    Alors y en parmi eux qui etaient au courant

  • Quelque chose ne va pas dans ce pays.Nous devons ouvrir les yeux pour éviter ce genre de catastrophe à l’avenir. C’est possible.

  • Le ministre de l’intérieur a dit le lendemain des attaques qu’il n’a pas encore connaissance du mode opératoire.
    Le procureur General decrit de façon sommaire et imprécise le récit des attaques.
    Moi je me demande s’ils ont des cameras de surveillance au niveau de l’EMGA ? Si non Pourquoi ? Si oui, ont’ils visionné les vidéos ? Et que s’est-il concrètement passé ?
    On a droit à la vérité sur ce qui s’est passé.

  • J’ai failli etre d’accord avec Ancien, jusqu’a ce qu’ il dise de nous unir avec la france. Mais finalement, tu veux te liguer avec le voleur pour empecher le vol ? Le Sahelistan, c’est la nouvelle colonie de la france.C’est les pays du G-5, des pays pourris de ressources minieres. Alors que la france a quoi ? La france a lacammbert et le chikoree Laroue. La france est un pays emergent du developpement.Alors que nous on est emergent du sous developpement.Pour qui est mieux ? La france ne va jamais lacher les pays africains de bon gre. Si elle nous lache, elle ferme la moitie de ses embassades qu’ elle fait fonctionner en deversant des billets cfa qu’ elle imprime hors- normes. C’est elle qui frabirque- la. D’ ailleurs meme, tout ce que la france importe de chez nous, elle fabrique nos billets et elles nous retrocede. La france donc contribue A devaluer nostre monnaie chaque jour. France, on a compri. Votre jeu est dehors.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés