Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Axe Ouaga-Dakar : Le président Macky Sall effectuera une visite au Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • jeudi 21 décembre 2017 à 00h26min
Axe Ouaga-Dakar : Le président Macky Sall effectuera une visite au Burkina

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Sidiki Kaba, séjourne depuis ce mercredi, 20 décembre 2017, à Ouagadougou. Occasion pour l’hôte de passer en revue l’axe Ouaga-Dakar avec les autorités burkinabè. Ainsi, dans la soirée du mercredi, il a eu un tête-à-tête avec son homologue burkinabè, Alpha Barray, à l’issue duquel, les deux personnalités se sont félicité de l’excellence de la coopération entre leurs pays « amis et frères » qui se traduit entre autres par des visites mutuelles des Chefs d’Etat.

Moments de convivialité entre deux personnalités, résultante d’une « longue amitié » et de fraternité. C’est dans cette ambiance qu’Alpha Barry et Sidiki Kaba ont échangé dans les locaux du ministère des Affaires étrangères et des Burkinabè de l’Extérieur.
‘’Cette présence traduit l’excellence des relations entre les deux pays, démontrée entre autre par la visite du président Roch Kaboré à Dakar’’, a exprimé le ministre burkinabè des Affaires étrangères et des Burkinabè de l’Extérieur, Alpha Barry. Occasion pour lui de dire également sa gratitude à l’hôte pour les attentions auxquelles le président du Faso et sa délégation ont été l’objet lors de ce séjour à Dakar de la part du président Macky Sall, de son gouvernement et du peuple sénégalais.

Selon le ministre Alpha Barry, cette visite au Sénégal du président Roch Kaboré a été bénéfique de part et d’autre en termes d’enrichissement des plans de développement en cours dans chacun des deux pays (le Plan Sénégal émergeant et le PNDES). Cette visite a permis de signer des accords, notamment dans les domaines de la sécurité, de la justice et de l’éducation.

Les échanges entre les deux patrons de diplomatie ont aussi porté sur la tenue prochaine de la grande commission mixte de coopération entre les deux pays. Aussi ont été passées en revue les grandes questions de l’heure en Afrique et dans le monde. « On constate une convergence de vues entre nos deux Chefs d’Etat », a confié Alpha Barry, annonçant également (mais sans précision de date), une visite du président Macky Sall au Burkina.

La présence du ministre sénégalais des Affaires étrangères s’inscrit également dans le cadre de la remise du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique (qui est à sa première édition), décerné au Mogho Naaba. Pour Alpha Barry, c’est un « grand honneur pour le Burkina Faso ».

Opportunité saisie par le ministre sénégalais, Sidiki Kaba, pour aussi magnifier l’excellence des relations entre le Burkina et le Sénégal.

« Nos deux Chefs d’Etat sont tous engagés pour la défense des valeurs d’intégration dans le continent africain ; au sein de l’UEMOA, de la CEDEAO et de l’Union africaine. En venant ici aujourd’hui, outre réchauffer les relations entre nos deux pays, nous allons, demain, remettre le Prix (Macky Sall pour le dialogue en Afrique) à une institution sociale importante dont la place et le rôle dépassent le cadre du Burkina, … en ce qu’elle est une institution de sagesse, de régulation sociale : le Mogho Naaba. C’est un signe important de la nécessité de cultiver ces relations culturelles entre nos peuples ; passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des cultures, la CEDEAO des populations. Et ce qui nous réjouit, c’est aussi l’annonce faite ce matin déjà par le ministre des Affaires étrangères, confirmée par le président du Faso, que le nouvel ambassadeur du Burkina au Sénégal sera là-bas (au Sénégal) dès début janvier 2018 (l’actuel ambassadeur est en fin de mandat, ndlr). Cela montre que les relations entre les deux pays sont des liens forts, qui travaillent à se dynamiser et en même temps à se densifier. Cela est important », a indiqué, pour sa part, le ministre Sidiki Kaba.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Programme d’investissements prioritaires du G5 Sahel : Partenaires et bailleurs de fonds ont délié le cordon de la bourse !
Espace G5 Sahel : La parole à la jeunesse des pays membres
Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel
Coopération Burkina-Allemagne : 11,4 milliards de F CFA pour appuyer le secteur de l’eau et de l’assainissement
Coopération Burkina-Allemagne : Deux accords de financement au profit de la décentralisation et de l’eau
7e conférence ministérielle de l’OCI : Les participants recommandent la promotion de l’autonomisation des femmes
Commission de l’UEMOA : Le nouveau commissaire Joâozinho Mendes, prête serment
3e édition des Journées d’amitié ivoiro-burkinabè : Un cadre pour renforcer davantage les liens entre les deux peuples
7e conférence ministérielle de l’OCI : Les ministres à la tâche !
Gestion des déchets liés aux soins de santé : Des experts de l’Afrique de l’Ouest se penchent sur la question
Un devoir de redevabilité envers les partenaires du CI-AF
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés