Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

LEFASO.NET | Par • mercredi 11 octobre 2017 à 01h30min

Selon plusieurs sources proches du dossier du coup d’État de septembre 2015, le juge de la chambre d’accusations a accordé une liberté provisoire au Général Djibrill Bassolé dans la soirée de ce mardi, 10 octobre 2017 pour des raisons de santé. L’intéressé devrait pouvoir rentrer chez lui ce mercredi 11octobre 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

Pour mémoire, c’est depuis le 29 septembre 2015 que le dernier ministre des Affaires étrangères du régime Compaoré est détenu à la Maison d’arrêt et de correction des Armées (MACA) dans le cadre du putsch de septembre 2015. Malgré ses multiples demandes, il s’était toujours vu refuser la demande de liberté provisoire et pour ses partisans, "Djibrill Bassolé n’est qu’un détenu politique".

Son dossier a connu plusieurs rebondissements dont l’avis en juin dernier du groupe de travail des Nations-Unies invitant l’Etat burkinabé à lui accorder la liberté. De même, de la dizaine de charges initialement retenues contre lui, il reste à ce jour la "trahison" comme chef d’accusation.

Ces derniers temps, on a assisté à une multiplication des manifestations de ses partisans pour demander sa liberté provisoire. Après Bobo, Nouna, Reo, Banfora, etc, la dernière manifestation pour exiger sa libération date de samedi dernier, 7 octobre 2017 à Kaya, chef-lieu de la région du centre-nord.

Djibrill Bassolé a connu des problèmes de santé depuis son incarcération et a dû être hospitalisé à certains moments pour des problèmes cardiaques. Vu la dégradation de son état, il avait plusieurs fois demandé à être libéré pour pouvoor bénéficier se soins à l’extérieur ; ce qui lui avait été refusé jusqu’ici vient, enfin, de lui être accordé.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 octobre à 23:01, par le pays va mieux
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

    Dans ce cas, il ne sera pas étonnant pour moi qu’on libère Gilbert DIENDERE un de ces quatre matins.

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 06:34, par Indjaba
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

      Salif est mort et avec Papou, Dienderé sera sans doute libéré et Blaise et sa suite rentreront tranquillement au pays d’ici là :

      Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 10:29, par vision
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

      Lisez quelques dispositions du Code de Procédure Pénale :
      Art. 136. La détention préventive est une mesure exceptionnelle. Lorsqu’elle est ordonnée, les règles ci-après doivent être observées.

      Art. 137. En matière correctionnelle, lorsque le maximum de la peine prévue par la loi est inférieur à un an d’emprisonnement, l’inculpé domicilié [au Burkina Faso] ne peut être détenu plus de cinq jours après sa première comparution devant le juge d’instruction s’il n’a pas été déjà condamné soit pour un crime, soit à un emprisonnement de plus de trois mois sans sursis pour délit de droit commun.

      Art. 138. Dans les cas autres que ceux prévus à l’article précédent, la détention préventive ne peut excéder six mois. Passé ce délai, si le maintien en détention apparaît nécessaire, le juge d’instruction peut la prolonger par ordonnance spécialement motivée, rendue sur les réquisitions également motivées du procureur [du Faso]. Chaque prolongation ne peut être prescrite pour une durée de plus de six mois.

      Art. 139. En toute matière, lorsqu’elle n’est pas de droit, la mise en liberté peut être ordonnée d’office par le juge d’instruction après avis du procureur [du Faso], à charge pour l’inculpé de prendre l’engagement de se représenter à tous les actes de la procédure aussitôt qu’il en sera requis et de tenir informé le magistrat instructeur de tous ses déplacements.
      Le procureur [du Faso] peut également la requérir à tout moment. Le juge d’instruction statue dans le délai de cinq jours à compter de la date de ces réquisitions.

      Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 10:47, par MAXWELL
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

      LIBERTÉ PROVISOIRE NE VEUT PAS DIRE RELAXE ET C’EST LA LOI QUI LE PRÉVOIT. DONC RESTONS CALMES ET ATTENDONS LE JUGEMENT. ET LAISSONS LA JUSTICE FAIRE SON TRAVAIL SI ON VEUT UN BON PROCÈS. VOUS VOYEZ TOUS LES RENVOIS DU DOSSIER DÛ AU FAIT DE LA PRÉCIPITATION SUITE A LA PRESSION

      Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 11:33, par Sankara Blaise
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

      Oui c’est ce que beaucoup de Burkinabè attendent depuis car il a assumé le coup d’Etat mais pas l’auteur. On ne peut jamais plaire à tout le monde.Que le jugement se fasse le plus vite possible !

      Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 23:18, par Le Gnou
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

    La liberté provisoire est aussi un droit pour peu que les conditions soient réunies mais n’exemple aucunement du procès. Nous gagneront donc à aller vite au procès que de tourner en rond.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 23:43, par LE BASSOLISTE
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

    Djibril BASSOLE !!!!!!
    Le prochain président du Burkina Faso. Inch Allah

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 00:00, par det
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

    Des putschistes tout fait et on nous demande de les pardonner. et s’ils avaient réussi leur forfait ? des diables en miniature. et de plus aucun patriotisme. qui le voit souvent en faso dan fani. des brebis à la solde de la France pour restabiliser toute l’Afrique. En tout cas prison ou pas prison, la mort les attends doucement. et on les oubliera pour toujours et pour de bon. Mais on se souviendra toujours de Thomas Sankara Isidore Noël (Paix à son âme). Sankara pendant toute sa vie à rechercher l’honneur et la dignité pendant que eux là, le prestige, luxe et la fourberie. c’est un non évènement. Rock regrettera de toutes ses erreurs commises. On ne s’amuse pas avec un sournois.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 00:22, par Ludivine
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

    Djibril, President !
    vivement 2020. En espérant qu’il sera totalement blanchi d’ici la.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 00:58, par DaagaDey
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficierait d’une liberté provisoire

    On ne comprend plus rien au Faso. RS a t-il pactisé avec le diable ?
    Est-ce à dire donc que c’est Salif qui empechait la Libération de BASSOLE ?
    On sait tout maintenant ...
    Allons seulement ...
    WebMaster, laisse passer stp.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 01:52, par Beton
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Ne l’oubliez surtout pas RMCK n’a de problème avec personne.Tout ce qu’il désire c’est finir tranquillement ce fichu mandat qu’il n’a d’ailleurs pas demandé.c’est l’autre qui a voulu qu’il soit afin de pouvoir régler ses comptes.Donc Nana Thibaut ne parle pas forcement au hasard.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 02:57, par Elnino
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Vraiment k salif repose en paix, il était l’unique capitaine. DC Blaise comparé sera au Burkina le 14 décembre..dirigeants sans courage. Fin de l’insurrection, voilà venu, l’autre temps.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 03:52, par elouss
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Tout général qu’il est, j’espère qu’il ne va pas quitter le pays pour échapper à la justice ? Si cela advenait, il faudrait que les juges eux même en répondent.
    J’espère aussi que cette libération ne s’est pas faite sur commande pour calmer l’atmosphère chaude que certains partisans sont en train d’installer ?
    On attend la suite...

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 05:32, par Moi
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Ça commence à venir ! Cette justice qu’on recherche tant ! Maintenant, ceux qui ne sont pas contents de cette libération peuvent se lever tranquillement attraper leurs papas, tontons, cousins, aller déposer Augustin à la Maca pour 50 ans !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 06:12, par Paor
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Justice pourrie et corrompue du BURKINA à quand la fin de l’impunité de la galaxie Compaoré ? Des enfants aux mains nues sont froidement, des criminels de sang sont libérés avec des faux certificats médicaux par des juges corrompus. .Toute compromission a une fin.Le Brave Peuple saura répondre un jour aux coups fourrés des mauvais dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:00, par COUL l’Enerv3
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Eh !oui.C’est ça la vie.Pendant que certains meurent en prison de maladie,les supers citoyens bénéficient de liberté provisoire grâce à un simple rhume.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:12, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    - Enfin ! Félicitation à la justice. Il faut éviter l’acharnement. Djibi, rentre dormir tranquillement et surtout repose-toi et n’accepte aucune visite pendant au moins 3 jours. Repose-toi.

    Par Kôô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:48, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Cette liberté provisoire ne peut surprendre personne au Burkina. Vu que le pouvoir sur place a perdu un bras, et est handicapé : La seule solution de son représentant qui perde tout repère avec un seul bras, est obligé de faire du n’importe quoi pour terminer et honorer les responsabilités qui l’ont été confié par le peuple. ‘’’’’’La seule question a posé, c’est pourquoi le juge chargé du dossier Djibril Bassolé, sachant qu’il est vide, a fait monté les enchères de 2015 à nos jours ? Combien de villas il va construire à Ouaga 2000 avec l’argent perçu de ce chantage ?’’’’’ Comme le garde des sceaux l’avait mentionné, le juge chargé du dossier Bassolé est le seul mettre à bords. Alors le peuple Burkinabé et les parents des victimes de l’insurrection suivis du coup d’état à la maternelle de Gilbert Diendéré, doivent porté plainte contre ce juge, qui a fait monter les enchères et faire tourner en rond un peuple assoiffé de la vraie justice, en sachant que le dossier était vide. Bon vent à l’ange Djibril Bassolé ! Surtout n’oublie pas de prendre le large, car les âmes de tes victimes ne te laisseront pas en paix au Burkina. Encore une fois, je redis ce que j’ai souvent répéter dans mes critiques fondées avec des argumentations solides, ‘’’’’que La première cause qui mine le développement d’un pays, c’est sa justice ! La première cause qui crée des crises sociales dans un pays, c’est sa justice, et le dossier Djibril Bassolé nous le prouve.’’’’’ Une affaire a suivre.

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 12:24, par Alexandre
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

      Vous, vous polluez cette plateforme avec vos contributions insipides, sottises et niaiseries que vous etalez ici presque sur chaque article politique tout en vous prenant pour sage et homme eclaire. Vos airs de grandeur que vous vous plaisez a faire etalage ici sont affligeants et vous ignorez helas a quel point vous vous exposez au ridicule. Vous devriez vous terrer dans le trou de votre retraite si je me permettais un conseil. Vous vous imaginez peut etre que la Justice repose sur la vengeance, le sentiment et l’emotion ? Quand on reclame un Burkina Nouveau, democratique et moderne, on ne peut accepter qu’un citoyen, serait-ce le pire des ennemis, soit enferme sans jugement pendant deux ans.

      Répondre à ce message

      • Le 11 octobre à 15:55, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

        - Alexandre, toi tu laisses mon ami et promo KA en paix hein ! Sinon c’est moi le Kôrô Yamyélé en personne que tu devras trimbaler sur ton dos et pour longtemps !!! Et attention, car chaque fois que je sortirai du Cabaret Central de notre petit village ici, je penserai à toi et je t’enverrai un post. Donc fait gaffe car en ces moments je perd ma lucidité !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

        • Le 11 octobre à 19:09, par Alexandre
          En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

          Well, screwed you too (...) and Screwed you both !
          Parce que tu penses que moi aussi je n’ai pas mes moments d’ebriete, avancee ou pas. Je pense ce que je veux et dis ce que je pense de votre ami et promo Ka, Pian !

          Répondre à ce message

          • Le 12 octobre à 07:18, par Ka
            En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

            Alexandre, c’est vrais que le Le web est un immense défouloir ou chacun peut vomir ce qu’il veut : Mais je préfère ceux qui viennent avec des critiques fondées sur des argumentations solides qui enrichissent le forum, et qui vont pour le peuple et le développement du pays que nous aimons. C’est ce que mon ami et promo Kôrô Yamyélé essayent de faire depuis plus de dix ans sur les réseaux sociaux d’informations de notre pays. Merci de me lire.

            Répondre à ce message

      • Le 11 octobre à 16:45, par Ka
        En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

        Alexandre merci de me lire : Je disais a un autre internaute sur Zoodomail que parmi les valeurs qui fondent tout État démocratique, ‘’’’’’c’est sa justice dans la transparence et dans la partialité : Comme Kôrô Yamyélé mon ami et promo, et d’autres internautes de bonne foi depuis des années sur la toile ont dénoncé l’injustice et l’impunité dans notre pays, et que personne ne se rende pas compte, les libertés provisoires dont l’individu reste un supposé accusé au Burkina, ces personnes sont lavées de tout soupçon et se permettent d’insulter le peuple. C’est pourquoi je confirme que toutes ces libertés provisoires qui se distribuent comme des petits pains aux amis et parents des décideurs et aux juges, deviennent des libérations totales. Ce n’est pas parce que j’en veux a qui que ça soit, mais au Burkina, avec cette liberté provisoire accordé à Djibril Bassolé, notre justice n’est plus une justice, mais un raccourci pour duper le peuple. En conclusion, notre pays devienne un lieu de Far West sans loi, dont les grands prédateurs peuvent prospérer dans l’impunité. Ce que nous assistons avec les comédies de nos décideurs et les juges, s’apparente à de la manipulation pour étouffer tous les dossiers des crimes de sang. Ces libérations offertes a des criminels qui se cachent derrière, y compris celle de Djibril Bassolé, sont des insultes gratuites au peuple Burkinabé, et ce peuple souverain a une occasion en or pour lancer des poursuites judiciaires a la CPI contre nos juges et ceux qui tirent les ficelles par derrière.

        Je confirme de ce qu’avait prédit mon ami et promo Kôrô Yamyélé dans ses critiques fondées sur ces libérations sans jugement des généraux sur les sites des réseaux sociaux il y a une semaine.

        Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 13:11, par SOME
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

      MERCI mon frere ! l’heure est venue de reprendre et achever notre revolution et sans plus jamais de gentillesse et de naiveté comme nous l’avons montré. Nos parents ne sont pas morts pour rien. Autant nous tuer tous ! Nous avons atteint le point de rupture
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:49, par LIKI N’GUESSE
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Cette détention était vraiment injuste car aucun argument solide pour justifier cela.
    Cette libération devait arriver un jour ou l’autre. Courage Général ! vous avez le soutien d’une bonne partie du peuple, moi inclus. Rock et Simon ont commencé à trembler avec la mobilisation des militants de plus en plus grandissant bruissant, partout dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:57, par warba
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Le delit de trahison ne tient pas car difficile a prouver. C’est dire que bassole sera totalement blanchi avant le 31 decembre.le mpp tendance salif a de quoi s’inquieter alors que l’autre tendance de l’ulc/r boit le petit lait.Si rock manoeuvre bien il sera elu en 2020 avec une large coalition constituer du mpp/ulcr,de la nafa,du cdp et de l’upc.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:02, par lucky luke
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Il était libre depuis plusieurs mois.Je l’ai croisé en circulation le mois passé mais personne ne m’a cru...

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:09, par Somlalo
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    L’Etat doit dédommager le Gal D. Bassolé pour l’avoir emprisonné pendant deux ans sans aucune preuve palpable.
    Santé de fer à Basolé pour le combat future de 2020 afin de prendre le pouvoir et de moraliser la vie politique et développer le Burkina. Nous avons besoin d’un homme de la carrure de Bassolé pour notre cher Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:09, par sidsomde
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    ça m’énervais quand les gens écrivaient "allons seulement", aujourd’hui avec cette nouvelle donne, je dis : allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:09, par lucky luke
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Il faut libérer de prison tous les voleurs de moutons, pintades etc malades ils ont aussi droit à une liberté provisoire au même titre que des putschistes..

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:27, par TIENFO
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    La gestion du pays échappe au président RMCK. RMCK n’a plus de repère, sa boussole se trouverait avec l’ex PAN. Le navire Burkina ne semble plus avoir de capitaine. C’est bien fait au peuple de ramener au pouvoir les anciens dignitaires du défunt régime qu’on a combattu au prix du sang. Triste réalité, le MPP ne se résumait qu’à feu Salifou DIALLO. Chaque peuple mérite ses dirigeants. Au nom de cette indépendance de la justice et de la passivité de RMCK rien ne me surprend désormais dans mon pays. CONSEIL : Chers burkinabé, pour éviter des AVC de plus en plus fréquentes dans ce pays, apprenons à être insensible même à la brûlure du feu. Les magistrats au lieu de rendre justice et hommage à leur collègue Salifou NEBIE assassiné sont en train de le poignarder à chaque « liberté provisoire » accordée avec arrangement. L’ARGENT QUAND TU NOUS AVEUGLE. INDEPENDANCE DE LA JUSTICE AU BURKINA = PAGAILLE ET ENCOURAGEMENT A L’IMPUNITE. Ces magistrats qui ont vachement profité des acquis de l’insurrection sont incapables de nous rendre justice. Ils sont au contraire les plus corrompus. Qu’ils publient le fameux le rapport qui les épingle jusqu’au plus niveau. En témoigne l’écrit du journal « Le Dossier » n°08 d’octobre 2017. Il est évident qu’un « corrompu » est mal placé pour juger son collègue corrompu. Ne dit-on que « poulet n’aime pas là où on tord coup ». Il m’a tout l’air que nos magistrats ont horreur du mot « JUSTICE ». L’Afrique n’est pas prête pour l’indépendance de sa justice, triste réalité. Au Burkina même si on paie les magistrats nouvellement sortis de l’ENAM à 10 millions, ils seront toujours ouverts aux deals. Il leur appartient de nous dire qu’ils sont intègres. Mine de rien, ils parlent d’outrage à magistrat pour fuir la réalité comme le cas de Safiatou LOPEZ qui d’ailleurs semble prophétiser.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:31, par ragomzanga
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Prompt rétablissement au Gl Bassolet,
    Cependant il faut que la justice fasse son travail.....c’est ce que le peuple veut....
    Nous avons besoin de justice , d’homme éclairé et honnêtes à la tête de notre Etat...
    La photo, le texte en dit long et beaucoup.
    RAGOMZANGA

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:44, par KA LI FA
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Il faut la réconciliation national, pouvoir se pardonner .
    Il ne suffit pas d’aller au culte prier et être contre la réconciliation.
    Beaucoup pensent qu’il y a que eux qui prient et Dieu va pardonner leurs fautes. Ils oublient que si eux ne peuvent pas pardonner, leurs erreurs ne seront pas pardonner.

    Gal Bassolet libéré, ne veut pas dire que tout est fini. Même ceux qui sont au pouvoir et ceux qui ne le sont pas, chacun a fait des erreurs. Mais on demande des efforts pour arriver à la réconciliation nationale.
    Certains disent qu’il faut d’abord juger avant qu’il y ait réconciliation. Dans ce cas, on risque de blesser encore plus de coeurs. Tous ces politiciens (même partis ou pas) se connaissent, ont travaillé ensemble, se sont retrouvés dans des rencontres.
    Ce qui est visible de l’extérieur, ne dit rien de ce qu’il y a à l’intérieur. Tout n’est pas dit et on ne peut pas tout dire.
    D’autres peuvent se plaindre qu’on cache des choses. Un secret reste un secret et avec les mentalités des uns et des autres et leur niveau d’esprit, il y a ce qu’on peut dire ou ne rien dire.

    Prière, attendons de voir, faisons confiance à nos gouvernants, un peu de retenu. C’est vrai que beaucoup ont été frustrés. Il y a des problèmes plus que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:53, par warzat
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Ceci prouve que notre pays , et surtout notre justice a grandement évolué et positivement depuis la chute du régime patrimonial. Voilà,un soldat, accusé de coup d’état qui n’a pas été exécuté sommairement, il n’a pas disparu et on ne sait pas où se trouve le corps ou la tombe. Il retrouve sa famille, ses frères et ses connaissances pourront le voir, il se soignera en attendant son procès. Que ceux qui veulent s’illusionner croient que c’est le résultats des marches et des meetings. C’est une décision de la justice et les mieux placés pour le savoir sont l’accusé et ses avocats ; c’est meilleur ainsi. Il n’est plus souhaitable qu’il soit entendu que dans notre pays, un de nos frère soldat ou pas soit exécuté sommairement, torturé, disparaisse pour des raisons d’accusation de coup d’état, ou pour des raisons politiques. Il n’ y a rien de tel que l’état de droit et tout le monde doit en bénéficier, sauf les terroristes qui n’ont de respect pour rien et ne suivent que leur propre logique.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:15, par nabayouga
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    La mort de Salif donne des ailes à certains et nous rappelle que le pouvoir de ROCH est un tigre en papier .? Pauvre Burkina

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 16:02, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

      - Qui a voté pour le MPP ? Ce n’est pas vous ?? Quand les cheffaillons mossis organisaient des conciliabules dans les quartiers pour donner des consignes de vote et faire boire la bière à leurs sujets ici, qui a dit mot ? Personne ! Quand on traitait ZEPH de bissa à la veille des élections et qu’il ne fallait pas le voter car les bissas sont égosites, qui a dit mot ? Alors aujourd’hui buvez la lie jusqu’au calice !! Tant pis pour vous ! Vous allez devoir souffir du mouta-mouta et de papouse jusqu’en 2020.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:21, par NORIN
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Que les âmes des martyrs reposent en paix ! Que chacun de nous pèse les conséquences (aux temps présent et futur) de ses actes avant de les poser. Sans connaître ses critères d’approbation des messages, je souhaiterais que lefaso.net se pense sur les propos insultants (internaute 10 "Moi") pour éviter de promouvoir " la pagaille d’expression " au détriment de la liberté d’expression.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:28, par witbyaanda
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Vivement que le Gal BASSOLE devienne Président. Certains vont savoir que " naam ritame". Mon Gal, je suis au "garde à vous".

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:32, par LEVERSER
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Il suffit d’ajouter " militaire " à un mot pour lui faire perdre sa signification.
    Ainsi la justice militaire n’est pas la justice , la musique militaire n’est pas la musique.
    Georges Clemenceau.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:34, par le burkibila
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Bravo à la justice de faire librement sont travail preuve de réconciliation

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:45, par aff
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Il ne manquait que ça. Rock est en train de libérer ses amis. On sent l’absence de Salifou Diallo. Il ne manque qu’un décret présidentiel pour absoudre tous les crimes économiques et de sang perpétrés sous le régime de Blaise. Tant pis pour ceux qui ont cru et qui croient à un changement avec Rock. Les dossiers vont être enterrés un à un jusqu’à la fin du mandat de Rock. Les insurgés et les martyrs n’ont qu’à aller se faire voir ailleurs. Mais permettez moi de faire ma petite analyse. Le président est en train de se foutre le doigt dans l’oeil. En procédant ainsi sous les différentes pressions notamment des djihadistes et de la loge des franc-maçons, Rock est en train de se mettre sa propre population à dos, mêmes certains de ses fidèles lieutenants. Au lieu de rentrer dans l’histoire par la grande porte, il est en train de vendanger le capital de confiance qu’une bonne partie de l’électorat lui a accordé. Il est donc en train de préparer à grands coups de com la prochaine insurrection. Ne me parlez surtout pas d’indépendance de la justice car l’appareil judiciaire ne vaut que ce que valent les gouvernants.
    - Dans quel pays du monde vous verrez un régime déchu par une insurrection et on ne demande aucun compte à personne ?
    - Dans quel pays au monde vous avez vu un coup d’Etat manqué et les présumés auteurs sont libérés avant d’être jugés ? Allez voir ce qui s’est passé en Turquie après le putch manqué.
    - Dans quel pays vous avez vu un régime post insurrectionnel où les détournements à ciel ouvert sont chaque jour relevés dans la presse ?
    - Dans quel pays vous avez vu un régime post insurrectionnel où tous les grands responsables des postes stratégiques de l’Etat (civils, militaires, justice) n’ont pas été changés et poursuivis ?
    - Dans quel pays vous avez vu un régime post insurrectionnel où il n’y a pas eu un toilettage des lois et autres instruments juridiques ?
    - Dans quel pays vous avez vu un régime post insurrectionnel où le voleur d’un milliard est condamné à payer vingt millions ?
    Venez voir, ça se passe au pays des hommes intègres avec son Excellence Rock Mark Christian Kaboré. Comme pour dire aux insurgés que le pays n’était pas mal géré mais c’est Blaise qu’on ne voulait pas voir.
    Bon ne fatiguons pas les lecteurs mais le réveil risque d’être très douloureux pour le pouvoir s’il s’en tête à penser que le peuple est toujours MOUTON.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:51, par wonderman
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    pourquoi le burkina recule ? on a tué des gens pour moins que ça dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:04, par Vraiment Djibril Bassolé n’a pas HONTE !
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Vraiment ce Monsieur Bassolé n’a pas honte ! Seul Gilbert DIENDERE mérite du respect, c’est lui un homme, un vrai, qui assume ses actes. J’accepterais même qu’un jour Gilbert DIENDERE soit président de ce pays, car il a de la poigne, il est courageux.

    Quant à Djibril Bassolé, c’est la honte totale, c’est incroyable. Tu fais un coup d’Etat, djaa tu n’as aucun courage, et alors quand on t’attrape, tu passes ton temps à pleurnicher et à demander secours de partout pour te faire libérer injustement. Ce comportement enfantin est en droite ligne de l’irresponsabilité du coup d’Etat que tu as préparé avec Soro. Maintenant, si tu veux même, il faut fuir au Qatar, parce que Côte d’Ivoire ou France, c’est trop proche.

    Vive le GL Gilbert DIENDERE, lui c’est un homme. Big up Mon GL !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:05, par le citoyen libre
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    OH LA LA certains citoyens burkinabé ne savent rien de l’Etat de droit. Ce n’est pas un état de passion ou de désir. Dans un état de droit, les droits basiques de tous doivent être respectés quel que soit la faute commise. la liberté provisoire est un droit et ne signifie pas que les charges contre l’intéressé sont abandonnées.
    Djibril Bassolé est un burkinabé et a le droit de demander la liberté provisoire. La justice a décidé par l’affirmative. y a pas d problème à cela.
    vive la justice burkinabé
    vive l’état de droit
    abat la passion et le désir de vengeance !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:16, par coulby
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    moi je pense que le peuple souffrira toujours.c est mieux de libérer tous les prisonniers alors

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:23, par Panga
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Au secours GORBA ! Au secours GORBA. GILBERT DIENDERE libérez _le, MAMADOU BAMBA libérez le

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:28, par will
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Laissons la justice faire son travail car nous avons demander son indépendance.Sans justice équitable nous ne pourrons pas jouir de notre liberté dans la paix et la sérénité. Ayons une culture de tolérance.Une liberté provisoire ne saurait etre un acquittement. En tous les cas les juges savent qu’ils sont condamnés à liquider tous les dossiers sans complaisance pour une stabilité véritable du Burkina Faso. Evitons les manifestations inutiles et les critiques acerbes et mettons nous au travail.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:29, par will
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Laissons la justice faire son travail car nous avons demander son indépendance.Sans justice équitable nous ne pourrons pas jouir de notre liberté dans la paix et la sérénité. Ayons une culture de tolérance.Une liberté provisoire ne saurait etre un acquittement. En tous les cas les juges savent qu’ils sont condamnés à liquider tous les dossiers sans complaisance pour une stabilité véritable du Burkina Faso. Evitons les manifestations inutiles et les critiques acerbes et mettons nous au travail.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:29, par sidsomde
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    le MPP pourra-il tenir quelques mois après Salif ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:29, par Koroke
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Internaut 5. Heureusement qu’il est permi de rever !!! Bon dodo.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:31, par gui
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Même si la suite tarde, c’est pas mal, puisse que c’est déjà bon qu’il s’est retrouvé en prison. Il ne croyait pas qu’un jour il pouvait se retrouver en prison, puisse que le Burkina était pour eux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:38, par Nikiema Sebastien
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Nous attendons la confirmation des charges et voir si ya de bon juges dignes au bf

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:41, par a tocsda siida
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Djienguer aussi n’a qu’à dire qu’il ne se sent pas et qu’il veut aller lui aussi se soigner et puis recouvrer sa liberté en entendant son jugement ou non

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:21, par awa la terrible
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Libérez Natalie Somé elle aussi est très malade (tension, asthme, fièvre),. Libérez Gilbert Diendieré et tout les prisonniers malades de fièvre, de diarrhée, de toux, de rhume, de maux de tête, de folie, de justice....

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:29, par aff
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    A tous ceux qui pensent que nous autres sommes des ennemis de Bassolé ou des insurgés passionnés ou encore des tarés en droit, réveillez-vous et sachez que nous n’ignorons pas que la détention doit être l’exception pour quelqu’un dont la culpabilité n’est pas encore établie. Sachez aussi que nous sommes au courant que liberté provisoire ne signifie pas abandon des charges. Mais nous partons du principe que :
    1- Avant ces affaires ( détournement de parcelles par les Maires, Kanis, Coup d’Etat, insurrection.....) nous n’avons pas souvenance d’autant de libertés provisoires dans ce Burkina malgré que les prisons soient saturés de malades ;
    - depuis les premières libertés provisoires en 2016, tout se passe comme si les intéressés étaient totalement libres ; en tout cas nous n’avons pas souvenance qu’un "libéré provisoirement" a été jugé a fortiori condamné ;
    - Tous ceux qui ont bénéficié des libertés provisoires sont à 100% les anciens amis de Rock (pour ne pas dire de l’ancien régime) ;
    - Tous ceux qui ont bénéficié des libertés provisoires sont des gens fortunés comme pour dire à Tindaogo de Ramanempanga que le vol, le dol, le détournement, la corruption ne sont pas interdits, pourvu que tu réussisse à amasser beaucoup et payer pour obtenir ta liberté (provisoire) ;
    - Que l’intégrité, le burkindlim sont désormais des vices, seule la richesse est une vertu et a des vertus ;
    - Que les présumés innocents (voleurs de poulets, de vélocipèdes et de clés USB) doivent mourir à la MACO sans jugement car ils ne peuvent rien faire à personne et n’ont rien à payer pour sortir.
    Avec ça vous rabâchez les oreilles des honnêtes citoyens sur l’incivisme grandissant sans oublier qu’après l’avoir semé et arrosé pendant 27 ans, vous êtes venus mettre des angrais et de la fumure organique depuis votre prise de pouvoir.
    Avec ça vous organisez des fora, des colloques, des ateliers et que sais-je encore sur la sécurité ? Qui n’est pas en sécurité ? C’est bien vous et tous ceux que vous protégez. Comme il n’y a pas de bon lit pour qui s’endort en se couchant, il n’y a pas d’insécurité pour celui qui est toujours exposé. Sachez que ceux qui vous ont porté au pouvoir passent de radio en radio pour faire soigner leurs parents et leurs rejetons.
    Mais bon !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:48, par a tocsda siida
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Djienguer aussi n’a qu’à dire qu’il ne se sent pas et qu’il veut aller lui aussi se soigner et puis recouvrer sa liberté en entendant son jugement ou non

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:49, par skiter
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    J’ai un frère incarcéré pour vols de moutons.Actuellement il a le palu dingue.De grâce,libérer le !

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 19:21, par Ludovic
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

      Vous vous imaginez peut etre qu’un voleur de moutons a quelque valeur ou credit ? Bof, des voleurs de moutons on en ramasse a la pelle. Et les Kolweogo qui soustraitent la justice pourraient s’en charger. On parle de choses serieuses ici, de vrais prisonniers dont on accuse a tort ou a raison d’avoir pose des actes serieux en relation avec la vie ou la mort, la vie ou la mort d’un peuple. Donc votre voleur de mouton... vous comprenez... voyez plutot avec les Kolweogo. Il n’a rien fait de tel qui l’inscrirait dans l’histoire.

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:49, par soumneb de Bobo
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    bonjour
    chers compatriotes, gardez votre calme- les agitations de tous genre c’est pas la peine- le voyage ici bas ne dure plus- et SALIF DIALLO LE TOUT PUISSANT QUI SECOUAIT MER ET TERRE il est ou- la leçon a au moins servi RMCK. Prési apaisez les coeurs- chercher la réconciliation et laisser les vautours qui rodent autour pour leurs propres intérêts.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:54, par Le Fair play citizen
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    OK ! c’est compris, à chacun son analyse ! Le Burkinabè n’est plus intègre de mon point de vue car les gens sont dans la politique du ventre. Il ne faut pas se leurrer, c’est pas Roch, c’est le Burkinabè réel qui est face à son miroir !
    La preuve, les mêmes qui ont chassé Blaise exigent son retour sans penser même aux morts par balle.
    Allons seulement mais c’est triste comme exemple d’éducation pour les enfants ! N’allons plus leur demander d’être intègre ! Le Faso va à la dérive ! Triste !
    Nous ne tenons plus compte de la souffrance du prochain dans sa chair ! La douleur du deuil est vite ignorée par le voisin ! chacun veut revenir à son plat de soupe perdu sans aucune forme de pensée ou d’analyse.
    Dieu sauve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:58, par y
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    avec la mort brutale de salif, la peur a gagné le camp du pouvoir et la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 13:38, par Karissa
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Par petites doses la réconciliation ?
    Pour que survive la Nation.
    Vomiront vos geôles politiques les prisonniers ?
    Des foudres du grand gendarme vous serez épargnés.

    Fouillez encore des prisons les creux,
    Y croupissent quelques malchanceux.
    Passez enfin le temps de la battue,
    Rappelez vos lévriers qui courent à dia et à hue.

    Fermez oreilles et salons aux courtisans et aux fous,
    D’une pierre vous ferez alors plusieurs bons coups.
    En un seul endroit ne dispose le prévoyant,
    Car à tout moment peut tourner le vent.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 13:43, par SOME
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Voila que, en realité et malheureusement j’avais raison : le burkina est foutu fini. Ce n’est pas du pessisisme, il faut regarder la realite en face. Les campagnes concertées pour ramener l’ancien regime de blaise au pouvoir, campagne qui a été orchestrée et posée depuis l’exterieur et repartie entre divers acteurs, à l’exterieur comme a l’interieur du pays, cette campagne là a montré ses succes avec l’élimination de salif diallo, victime de sa naivete.

    Patiemment et meticulieusement leur plan est en train de reussir. Et il reusssit de par l’incompetence notoire de Roch kabore qui croit pouvoir les amadouer. Mais il sera croqué vivant et sans pitié. Ce sera tant pis pour lui. Jene pleurnicherai pas pour lui. Du sang va couler abondamment dans ce pauvre pays : je ne suis pas un mauvais visionnaire mais je dis seulement la realité vers laquelle nous nous laissons mener sans rien faire. Et dites vous ceci : le camp de blaise se vengera comme il le faut, soyez en surs et certains. C’est maintenant que nous devons agir.

    D’un autre coté, que tous ces francs macons, s’ils sont reellement freres de la veuve et de l’orphelin, s’ils veulent reellement "sauver" la franc maconnerie , qu’ils sachent qu’ils ne servent pas la vraie cause de la franc maconnerie pour ce que j’ai pu en savoir. J’avais dit au moment de sa nomination au poste de grand maitre, que alain coeffe aurait pour mission de recevoir les instructions des grands chefs francs macons et coordonner les freres pour liberer les freres macons. Malheureusement j’avais vu clair. En voila les resultats. Les rumeurs sur le fond de la franc maconneries seraient donc vraies : la franc maconnerie c’est du mauvais !

    je savais que Roch n’etait pas a la hauteur (malheureusement), mais je ne savais pas qu’il etait incompetent a ce point. Son premier acte vis a vis du corps de la justice ne presageait rien de bon, bien au contraire : les plans etaient posés. M Eddie comboigo n’est pas revenu au pays par hasard : il y avait des garanties et un plan derriere cela . Que certains se prmenent pour aller voir Blaise au vu et au su de tout le monde et viennent le calmer haut et fort a qui veut les ecouter, etc les choises etaient claires mais nous ne voulions pas les voir. Les gens ne s’excitent pas par ci par là par hasard...

    Voila aujourd’hui les resultats quand le peuple se fait naif et ne dispose pas de dirigeant d’avant garde. Voila ce qui se passe quand il n’y a pas de rigueur dans ce qu’on entreprend : le vaillant peuple du burkina doit reprendre en main sa destinee au d’attendre des individus. je suis certainement naif, mais malheureusement c’est la seule solution pour nous.

    VAILLANT PEUPLE DU BURKINA, VOUS DEVEZ VOUS LEVER COMME UN SEUL HOMME POUR SAUVER VOS VIES TOUT SIMPLEMENT ! PREPARONS NOUS POUR LES BATAILLES DE RUE c EST CE QU ILS VEULENT
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 14:19, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Le cancer du BURKINA pour son développement harmonieux est naturellement sa JUSTICE car on a une justice chroniquement et potentiellement malade. Elle est dans un coma irréversible. Au BURKINA, les bourreaux (grands criminels) sont subitement transformés de grandes victimes qu’il faut protéger et les plus faibles ou opprimés(martyrs et les familles victimes des abus du pouvoir) en délinquants ou en coupables notoires qu’il faut condamner.
    C’était prévisible. Mr Roch a fait annuler en catimini le mandat de Soro le rebelle qui est intrinsèquement lié au dossier de "ange" Djibril. Une fois, la galaxie Compaoré échappe encore à la justice avec des juges corrompus sous la pression des francs-maçons et avec la bénédiction du pouvoir du mpp. "ange" Djibril avait écrit à Macron président français d’intercéder auprès de Mr Roch pour sa libération. Mr Roch a rapidement cédé une fois de plus. Avec l’arrivée prochaine de Macron (lui-même franc maçon) à Ouagadougou, il fallait blanchir « ange » Djibril son frère franc-maçon.
    Avec sa manipulation bien ficelée et le chantage des apôtres de l’impunité et des francs-maçons , "ange" Djibril est visiblement extrait du putsch manqué du 15 Septembre 2015 comme au procès de la disparition de l’or où "ange" Djibril a noyé ses collègues gendarmes pour s’échapper à la justice.

    On a une justice disproportionnée. Autrement chose qui me conforte dans ma position,certains magistrats ont été cités dans les cas de corruption la justice veut intentionnellement faire table rase de ce dossier(taire l’affaire). Si la justice était équitable elle devait premièrement sanctionner ces magistrats indélicats(corrompus) pour redorer l’ IMAGE de la JUSTICE gâtée.Pendant 30 ans, on a une justice corrompue qui était totalement inféodée au régime en place(Compaorose et mppiste). Une catégorie de Burkinabés "Supra Burkinabés"(St Blaise, St François,St Gilbert Diendéré Ange Djibril...) pouvait tuer d’autres burkinabés(Norbert Zongo, Thomas Sank, David Ouedraogo, Martyrs du 30 et 31 Octobre 2014 et ceux du 15 Septembre 2015...) sans personne ne s’émeut ni lever la moindre voix pour parler. Aucun crime de sang ou économique n’a été jugé dans ce pays. Tous ces dossiers ont été définitivement enterrés par des juges affairistes. Certains juges jouent activement le rôle de grands anges gardiens pour ces grands criminels. A la solde de ces politiciens véreux,ils parcouraient spectaculairement les salons feutrés de Kossyam pour des promotions malsaines ou pour l’argent mal acquis.
    Décidément, on s’acharne sur les pauvres citoyens ou les petits caïds du quartier(voleurs de chèvres, de ciment, chaises...) qui croupissent dans nos prisons sans défense ou sans liberté provisoire trimballés dans les centres médicaux pour leurs soins sous forte escorte policière pendant que de grands criminels (St Blaise, St François,St Gilbert Diendéré Ange Djibril...)circulent en toute liberté et roulent carrosse ou sont libérés à la simple présentation d’un faux certificat médical.
    Pauvre JUSTICE quelle mauvaise image tu imprimes aux générations futures ? A quand ton réveil ? A quel moment tu défendras la veuve, l’orphelin ou les plus faibles(Familles éplorées) ?

    Mrs Les JUGES ; libérez tous les prisonniers du BURKINA dans un souci d’équité car la JUSTICE du BURKINA est PARTIALE, INJUSTE et AFFAIRISTE..

    Manifestement, le BURKINA a profondément HONTE DE SA JUSTICE.

    La vérité triomphera sur le mal ou l’impunité(le mensonge) un jour

    A nos Martyrs qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue rapidement

    Justice pour Norbert Zongo
    Justice pour Thomas Sankara
    Justice pour Salifou Nebié
    Justice pour David Ouèdraogo
    Justice pour Boukary Dabo

    Victoire toujours au Brave Peuple
    Vive la démocratie au Faso
    Vive le Brave Peuple Burkinabé

    Que LE SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tous.Amen
    Paix et Succès à Tous les BURKINABES . Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 17:19, par HAKIKA
      En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

      Arrête cette litanie. On a trop entendu ça.
      As tu une fois pensé à donner un centime pour nourrir les familles des morts et des bléssés. C’est ça qu’il faut voir.
      Il n’y aura pas de justice parce que ces messieurs qui sont au pouvoir aujourd’hui sont tous acteurs de ces tueries. Maitre Sankara a préférer vendre Thomas sankara pour avoir le privilège de partager le repas du seigneur. On comprend pourquoi ses cordes vocales ne résonnent plus.
      C’est ça les hommes intègre.

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 14:41, par HAKIKA
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Ceux qui s’appellent insurgés doivent mettre la pression sur le gouvernement pour que ces malheureux qui portent encore des balles dans le corps aient des traitements et soins appropriés. Quand aux morts on parle même plus d’eux. C’est triste. Balai citoyen et autres brassard noir sales, qu’en dites vous ? C’est ça le combat qui vaille urgemment d’être mené et non s’égosiller sur la libération provisoire de Bassolé.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 15:17, par chitoumou
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Au Burkina Faso, #Tout le monde aime les martyrs mais personne ne veux mourrir en martyr# Pour 2020 j’ignore qui je vais voter mais je SAIS parfaitement qui je ne vais PLUS voter.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 16:10, par Juste
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Moi j’ai un cousin qui ne pisse pas bien à cause de l’eau de la MACO ; s’il vous plait libérez-le sinon le mec va pêter sa vessie. S’il vous plait c’est très sérieux.Comme c’est le moment des libérations pour raison de santé il faut en profiter pour tous ces cas. Je pense que mon message sera entendu au nom de l’indépendance de la justice. C’est très sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre à 08:26, par Pas de commentaire
    En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

    Chers compatriotes,ne soyons plus des instruments que des gens qui ont signes des pactes avec le diable vont utiliser pour parvenir a leur fin.En 2020,il y,aura deux Candidants forts:l,actuel RMCK et l,ex BC. Allez voter sans passion SVP,SVP,SVP.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés