Innovation agricole ; Le projet ASMC a formé les artisans et producteurs sur l’utilisation du semoir

LEFASO.NET | Par Haoua Touré • dimanche 8 octobre 2017 à 23h05min

Les artisans et producteurs ont été formés le mercredi 04 Octobre 2017 à Koumbia sur la conception et l’utilisation du semoir, une innovation du projet ASMC

Innovation agricole ; Le projet ASMC a formé les artisans et producteurs sur l’utilisation du semoir

Lancé fin mai 2016, le projet ASMC (Consortium de la Mécanisation Appropriée pour une intensification durable) est un consortium de recherche qui regroupe des Universités américaines, asiatiques et africaines dont l’Université Nazi Boni de Bobo. Cette collaboration mutuelle de Professeurs d’université et d’étudiants qui se sont mis à la tâche pour la mise en œuvre de ce projet sous la direction de techniciens américains a abouti à l’invention d’un semoir adapté aux terres burkinabè.

Contribuer à la productivité et à la sécurité alimentaire par la mise en place des équipements agricoles adaptés pour une production abondante sur des superficies limitées, tels sont les objectifs du projet Mécanisation Agricole Appropriée (ASMC). En effet, le projet prend en compte l’étude du terrain et les semis afin d’améliorer le rendement de la production agricole.

C’est dans ce cadre que les artisans et producteurs du Houet, Kénédougou et Tuy ont reçu une formation à Koumbia le mercredi 04 Octobre 2017 sur l’utilisation du semoir ASMC.

Lors de la formation, ces artisans et producteurs sont passés par deux étapes : Ils ont d’abord été formés par les partenaires sur la conception puis l’utilisation de ces semoirs adaptés aux réalités des paysans et à traction animale. Les paysans ont également suivi une démonstration de l’utilisation de ces semoirs. Les premiers responsables du projet dont le Pr Georges Anicet OUEDRAOGO, Coordinateur du Projet ASMC/ Président de l’Université Nazi BONY) ont félicité les équipes pour le travail abattu.

Selon le Docteur Vinsoun Millogo, Directeur du Projet Mécanisation Agricole Appropriée, le projet a une bonne issue au Burkina.

Pour Boureima Sayaogo étudiant Chargé du suivi de l’expérimentation de l’ASMC de Koumbia, ce semoir permettrait aux utilisateurs non seulement de gagner en temps par rapport au désherbage, mais aussi de ne pas détruire le sol. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Messages

  • Bonjour

    Pourrais-t-on avoir le contact de ce projet ? Je travaille pour un programme de développement agricole et ce type d’innovation pourrait fortement nous intéresser.
    merci

  • Bonjour
    Ce projet sera salutaire car pourrait contribuer à booster les pratiques agricoles au Burkina. Le projet couvre-t-il tout le territoire national ou se limite-t-il à la Région des Hauts Bassins ? je suis dans la Région du Centre Ouest et voudrais bien acquérir un semoir et bénéficier d’une formation.

  • J’ai l’impression que l’on veut réinventer la roue dans ce pays !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés