3è anniversaire de la disparition de Hama Arba Diallo : Le PDS/ METBA rend hommage à son premier président

jeudi 28 septembre 2017 à 21h40min

Ceci est un communiqué de presse du Parti pour la démocratie et le socialisme/ Parti des bâtisseurs (PDS/METBA), à la veille de la célébration du troisième anniversaire du décès de son premier président Hama Arba Diallo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
3è anniversaire de la disparition de Hama Arba Diallo : Le PDS/ METBA rend hommage à son premier président

Il y a trois ans disparaissait, dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2014, le premier président du PDS/METBA, Hama Arba Diallo. A l’occasion de ce triste anniversaire, le PDS/METBA voudrait une nouvelle fois rendre hommage au dirigeant émérite qu’il fut et rappeler à tous ce qu’il fut, à savoir un exemple de patriotisme et d’abnégation, de courage et de détermination, de probité et de tolérance, au service du peuple burkinabè et de l’Afrique.

Né le 26 mars 1939 à Selbo, dans la commune de Dori, Hama Arba DIALLO fit ses études primaires à Dori et secondaires à Bobo-Dioulasso puis à Ouagadougou où il obtient en 1962 le Baccalauréat. Cela lui a valu une bourse pour l’Université de Colombia aux Etats-Unis. Il se spécialisera ensuite à l’Institut supérieur de sciences politiques et relations internationales de Genève en Suisse.

Rentré au Burkina Faso en 1964, Hama Arba DIALLO devint un militant du Parti Africain de l’Indépendance (PAI) où il fera ses premiers pas en politique. Il sera de tous les combats que ce parti a menés aux cotés des étudiants, des syndicats, et des jeunes de notre pays. Ses amis le surnommaient affectueusement « HO CHI MINH », en raison de la barbichette qu’il aimait porter, à l’exemple du père de la révolution vietnamienne.

A l’avènement du Conseil National de la Révolution (CNR) en août 1983, Hama Arba Diallo sera rappelé de New York pour devenir le Ministre des Relations extérieures de la Révolution sous Thomas Sankara, de 1983 à 1984. A ce poste, il aura grandement contribué à faire connaître et apprécier la révolution burkinabè et son pays. Il développera les relations de ce qui deviendra le Burkina Faso avec de nombreux pays d’Afrique, d’Europe de l’Est, d’Asie et d’Amérique Latine.

Lorsque les chemins du PAI et du CNR divergeront, il connaîtra un temps l’internement en camp militaire, avant d’en être extrait en 1985 pour être nommé conseiller du Président du Faso. Après le 15 octobre 1987, il gardera cette fonction, puis sera envoyé comme Ambassadeur du Burkina Faso auprès de la République populaire de Chine, de 1987 à 1989. Brutalement rappelé à Ouagadougou après les évènements de septembre 1989, il obtiendra en 1990, sur sa demande, une mise à la retraite anticipée.

Il entamera alors une nouvelle carrière auprès des Nations Unies, dont il deviendra, de 1992 à 2007, le Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies contre la Désertification, avec rang de Sous-secrétaire général des Nations-Unies. C’est de ce poste qu’il prendra sa retraite de fonctionnaire international.

Elu député dans la province du Seno en 2002, il ne siégera pas, mais la population lui renouvellera sa confiance en 2007 et en 2012. Conseiller municipal de Dori, il deviendra Maire en 2006 et à nouveau en 2012. En 2010, il fut le candidat des partis de la Coalition des forces progressistes à l’élection du Président du Faso. Il sera classé deuxième à l’issue du scrutin.

Lors de la fusion en mars 2012, des partis FASO METBA, LCB, PAI et PDS, il sera appelé à la présidence du nouveau parti, le PDS/METBA. Enfin, lors des élections couplées de décembre 2012, il sera élu à nouveau Député et Maire de Dori, au titre cette fois du PDS/METBA.

Sous la conduite éclairée de feu Arba Diallo, la commune de Dori a atteint en l’espace de cinq ans (2006- 2011) un taux de couverture d’eau potable de 100% et un taux de plus de 60% en milieu rural. Le taux d’accès à l’assainissement dans la ville de Dori est estimé à 47%.

C’est donc cet homme, qui a connu une carrière professionnelle riche et complète, malgré des vicissitudes politiques, qui a occupé des responsabilités politiques de premier plan, qui a obtenu des succès remarquables comme diplomate, comme Ministre, comme dirigeant d’institutions internationales et comme Maire de la commune urbaine de Dori, qui nous a quitté sans prévenir, le 1er octobre 2014 !
Jean Marc Palm, historien et responsable politique du MPP a dit de lui : « Je garde de Arba Diallo l’image d’un homme pondéré, engagé et ferme sur les principes. C’est un modèle pour les jeunes. C’est un homme altruiste qui croyait en ce qu’il faisait. Regardez comment il a transformé Dori. Si tous les maires travaillaient comme lui, je crois que les populations allaient adhérer aux différents régimes. Il est tombé les armes à la main. Il a vécu utile. »

Me Bénéwendé Sankara, Président de l’UNIRPS, soulignait : « Nous devons suivre son exemple et aller de l’avant. Lorsqu’un combattant tombe, vous devez récupérer ses armes et continuer le combat. C’est ce que nous allons faire. »

Nous devons nous inspirer des valeurs qu’il a défendues toute sa vie durant et suivre son exemple pour poursuivre et parachever le combat qui a toujours été le sien, à savoir : défendre et préserver l’indépendance et la liberté de son pays et de son peuple, construire un Burkina de justice et de démocratie dans une Afrique unie et solidaire, consacrer ses forces au développement de son pays et au progrès de son peuple.

Ouagadougou le 28 septembre 2017

Pour le Bureau Exécutif National du PDS/METBA
Le Président

Philippe OUEDRAOGO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés