Ahmadiyya Bobo : « Rien ne saurait expliquer l’usage de la force en islam si ce n’est l’ignorance des véritables enseignements de l’islam »

Par Ibrahima TRAORE • jeudi 28 septembre 2017 à 00h40min

Les jeunes de la communauté islamique ahmadiyya de Bobo ont organisé du 22 au 24 septembre 2017 à Péni leur ijtema (conférence) sous le thème « devoir et responsabilité du jeune musulman ahmadi dans la promotion de la paix et dialogue interreligieux ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ahmadiyya Bobo : « Rien ne saurait expliquer l’usage de la force en islam si ce n’est l’ignorance des véritables enseignements de l’islam »

Durant les trois jours de conférence régionale, les jeunes ahmadi de Bobo ont rivalisé en compétition de connaissances notamment en azan (appel à la prière), en lecture et récitation du Saint Coran. Et en compétition sportive, ils ont fait le bras de fer, la course 100 mètres et le football. L’ensemble de ces activités ont été rythmées par des prêches en lien avec le thème principal, « Devoir et responsabilité du jeune musulman ahmadi dans la promotion de la paix et dialogue interreligieux ». Pour le président national de la jeunesse ahmadi, Mammoudou Diallo, l’idée de guerre, de conflit ou de haine au nom de la religion ne doit pas effleurer l’esprit d’un jeune ahmadi.

Selon lui, l’objectif même de la communauté musulmane ahmadiyya est d’établir la paix mondiale. D’où le slogan « Amour pour tous, la haine pour personne » a expliqué monsieur Diallo. A l’en croire, avant l’avènement du messie promis, le fondateur de l’ahmadiyya, certains musulmans attendaient et continuent d’attendre l’arrivée d’un messie promis sanguinaire qui va venir combattre l’anti christ. Et beaucoup d’entre ces musulmans sont toujours dans l’attente d’un tel messie qui viendra faire le jihad avec les armes. Or explique le président national de la jeunesse ahmadi, Mammoudou Diallo, le fondateur de la communauté islamique ahmadiyya est venu battre en brèche cette mauvaise interprétation des écrits sur l’avènement du Messie Promis et imam mahdi que plusieurs religions attendent. Il nous a signifié que l’époque du jihad avec les armes est révolue. Et c’est le jihad avec la force des arguments et le jihad pour lutter contre son ego.

« Amour pour tous, la haine pour personne »

« C’est par notre meilleur comportement et la force des arguments que nous pouvons attirer les autres vers l’islam » foi du responsable national de la jeunesse ahmadi. De son avis, conformément au crédo « Amour pour tous, la haine pour personne » tout ahmadi où qu’il soit se doit d’être un chantre et un ambassadeur de la paix. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Ibrahima TRAORE

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés