Lutte contre le terrorisme au Burkina : Une marche silencieuse le samedi 19 Aout 2017 pour dire non à la barbarie

Communiqué • vendredi 18 août 2017 à 01h11min

Dans la nuit du 13 aout 2017, notre patrie, le Burkina FASO, a de nouveau été agressée par l’hydre terroriste, à travers une attaque ignoble du café-restaurant Istanbul situé sur l’avenue Kwamé Nkrumah qui a occasionné la mort de dix-huit personnes de plusieurs nationalités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Une marche silencieuse le samedi 19 Aout 2017 pour dire non à la barbarie

En ces moments de douleurs, de deuil et de recueillement où la nation entière pleure ses filles et ses fils ainsi que les amis du Burkina lâchement assassinés, notre devoir citoyen est, au-delà de nos différences de :

- témoigner notre compassion aux familles éplorées et de leur présenter nos sincères condoléances ; souhaiter un prompt rétablissement aux blessés ;

- saluer la bravoure de nos Forces de Défense et de Sécurité et de
leur exprimer notre reconnaissance ;

- magnifier le dévouement et l’abnégation des personnels hospitaliers sur la brèche depuis les attentats pour sauver des vies

- réaffirmer notre amour pour la Patrie et notre ferme détermination à la défendre.

Contre le funeste dessein de nous asservir et de nous avilir, nous devons serrer les coudes et redresser la tête pour faire face à l’adversité.

C’est dans cette optique que nous, signataires du présent appel,

- en mémoire aux victimes de l’ignominie, en solidarité avec les familles éplorées, les blessés atteints dans leur chair et nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité

- et pour dire non à la barbarie :

invitons les populations de la ville Ouagadougou et des communes environnantes à une marche silencieuse le samedi 19 Aout 2017 sur l’avenue Kwamé Nkrumah, marche qui partira du rond-point des Nations Unies en direction du restaurant-café Istanbul et qui débutera à 9H.

Moment de recueillement et de détermination à assumer notre devenir et à ne pas nous le laisser dicter, les seuls moments de prise de parole, à la fin du rassemblement, seront consacrés aux prières et bénédictions pour le repos des âmes de nos chers disparus.

Le comité d’initiative de la marche utilisera tous les moyens de communication pour tenir régulièrement informé l’ensemble de la population sur la tenue de cette activité citoyenne et patriotique

Na laara, An saara !
La patrie ou la mort nous vaincrons !

LES SIGNATAIRES


Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 août à 10:28, par MECONTENT
    En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : Une marche silencieuse le samedi 19 Aout 2017 pour dire non à la barbarie

    Nos politiciens et alliés. Ils sont toujours la pour profiter des situations heureuses ou malheureuses afin de s’assurer une côte de popularité comme d’habitude. Dieu vous voit.
    Paix aux âmes de tous ceux qui sont tombés le 13 et 17 août et Prompt rétablissement aux blessés.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 13:27, par MECONTENT AUSSI
    En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : Une marche silencieuse le samedi 19 Aout 2017 pour dire non à la barbarie

    Pour ne pas cautionner la récupération politicienne qui transparaît par certains noms sur cette liste, je ferai ma marche silencieuse en restant à la maison.
    Paix aux âmes de tous ceux qui sont tombés le 13 et 17 août et Prompt rétablissement aux blessés.
    Longue vie au Peuple vaillant et travailleur du Burkina. !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 13:29, par Attention à la méchanceté !
    En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : Une marche silencieuse le samedi 19 Aout 2017 pour dire non à la barbarie

    Mon cher "MECONTENT", où vois-tu de la politique dans ça !? C’est parce que tu n’as pas un parent parmi les victimes ou quoi !? Il est même précisé dans le communiqué que les seuls mots qui seront prononcés à la fin de la marche, c’est des prières. Et tout ça ça ne te suffit pas. Comment on peut être aussi retord et se fâcher, parce que des personnes veulent rendre hommage aux victimes de cet acte ignoble !? Le problème au Burkina c’est ça. Il y a toujours des esprit obtus qui se particularisent par leur idiotie et leur méchanceté, même devant des situation dramatiques. Mr le prétendu "mécontent", nous sommes en Afrique et plus précisément au Burkina.Tu verras, tu paieras cher ta méchanceté ! Salaud !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 00:10, par Hayi
    En réponse à : Lutte contre le terrorisme au Burkina : Une marche silencieuse le samedi 19 Aout 2017 pour dire non à la barbarie

    Face aux attaques terroristes que subit le Burkina Faso depuis un certain temps, il est temps qu’on aille maintenant au delà des condamnations, des recriminations et autres réactions comme du genre y compris les marches pour véritablement réfléchir sur une stratégie nationale de sécurité. Une telle strategie implique non seulement les FDS dont je salue en passant la bravoure, mais aussi tous les citoyens, chacun en ce qui le concerne. La sécurité est d’abord individuelle avant d’être collective et chaque burkinabé a sa partition à jouer en matière de sécurité pour que le pays renoue avec la paix, la tranquillité et le développement :
    - Que chacun prenne conscience de son rôle dans la préservation de sa sécurité, de celle des ses proches et de la nation entière et adopte un comportement citoyen en matière de sécurité.
    - Que nos Gouverneurs, nos Hauts commissaires, nos Préfets parcourent leurs circonscriptions respectives pour parler avec leurs administrés et leur faire appliquer les directives et les bonnes pratiques individuelles et communautaires en matiere de sécurité.
    - Que nos Maires et Conseils municipaux, nos Présidents de conseils régionaux et leurs membres, se mettent à la tâche pour assurer une implication réelle et efficace de leurs collectivités respectives dans la sécurisation des populations et de leurs biens.
    - Que nos députés et hommes politiques aillent au charbon au-devant de ceux et celles qu’ils représentent et de leurs militantes et militants pour leur parler de sécurité, susciter et encourager leur implication responsable dans la préservation de leur sécurité en bonne intelligence avec les FDS.
    - Que nos FDS travaillent davantage à briser la méfiance séculaire qui maleureusement persiste entre elles et les braves populations dont elles ont la charge de protection.
    - Que chaque burkinabé à quelque niveau de responsabilité qu’il soit prenne conscience que sa sécurité, celle de sa famille, de ses proches, de sa communauté et celle de la nation entière dépend d’abord de lui, de son comportement et de l’intelligence avec laquelle il interagit avec les FDS.
    Si chacun joue pleinement sa partition, le Burkina se débarrassera très vite du terrorisme et des autres criminalités.
    Que Dieu protège le Burkina Faso.
    La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés