Assassinat du journaliste burkinabè Norbert Zongo : Un mandat d’arrêt international contre François Compaoré

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • jeudi 3 août 2017 à 00h12min

Le frère cadet de Blaise Compaoré, François, est dans le collimateur de la justice burkinabè et même internationale. Un mandat d’arrêt a été lancé contre lui dans l’affaire Norbert Zongo.

Assassinat du journaliste burkinabè Norbert Zongo : Un mandat d’arrêt international contre François Compaoré

Cela fait des mois que le mandat d’arrêt international a été lancé contre François Compaoré, « le petit président ». Il est soupçonné d’« incitation à assassinat » sur la personne du journaliste d’investigation Norbert Zongo et de trois ses compagnons. Drame intervenu sur la route de Sapouy, le 13 décembre 1998 et qui avait en son temps provoqué des remous sociaux dans le pays et l’indignation de tous.

Selon Jeune Afrique, le mandat d’arrêt en question, resté à l’abri des radars depuis le mois de mai, a été transmis à Interpol. Reste sa notification par voie diplomatique aux différents pays (France, Côte d’Ivoire, Bénin), dans lesquels l’homme se déplace depuis la chute du régime Compaoré, suite à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

Qu’en est-il exactement à ce jour de la notification dudit mandat à ces pays ? Pour l’heure, l’avocat de la famille Compaoré, Pierre-Olivier Sur, semble ne pas être au courant d’une telle procédure contre son client.

M.K.
Lefaso.net

Messages

  • Je me suis bien demandé pourquoi on ne disait rien de lui or, c’est lui et encore lui, derrière tous les maux du Burkina. N’eut été son frère, je pense que nous soyons ici, non pas pour dire que son frère l’ange du Burkina mais il a traîné son frère et le Burkina entier dans sa situation. Personne au Burkina n’a l’idée quand on verra la lumière au bout du tunnel, rien que François Compaoré. Oui, c’est de lui dont je parle. Qu’on l’arrête et tout de suite. N’est-ce pas la coopération fraternelle entre la CI et le Burkina qui a amené Ouattara ici ? Au nom de cette même coopération, qu’il mette François aux arrêts afin que jaillisse une véritable coopération entre nos deux pays.

  • Attendons de voir ce que va accoucher ce fameux mandat d’arret .Je n’y crois rien c’est de la poudre aux yeux car il ya eu beaucoup de mandats d’arrets qui ont ete’ lances’ precedemment sans aucune suite. Les WANTED se deplacent aisement et se la coule douce aux yeux et a la barbe d’interpol . La politique du mouta-mouta bas son plein au pays des hommes integres .

  • Et enfin ! Il faut l’arreter à tout prix pour qu’il réponde de ces nombreux crimes économiques et de sang au BURKINA sans oublier sa belle-mère Alizet-gando. Seigneur, viens à notre secours et à notre aide....

  • Qu’il soit arrêté et extradé au Burkina pour répondre de ses actes ignobles devant les juridictions compétentes. Ce type est le vrai diable qui a guidé son frère vers le précipice. Présumé auteur d’assassinat, de corruption et de pillage des biens publics, il se croyait invincible. Assistant technique du diable, personne ne l’aimait, sauf ses chiens de tueurs, loyaux et exécutant des sales besognes pour leur maitre sanguinaire. Tout se paie ici tout bas, avant d’aller rejoindre l’enfer. François !! Tu as tué des burkinabé comme Davide Ouédraogo, Norbert Zongo et ses compagnons, le juge Nébié etc. Leur sang coule vers toi et ta demeure est rouge de sang. Ton enfer sera rude !!!

  • Quand il s’est agit des pauvres militaires qui s’étaient refugiés en Côte-D’Ivoire ils ont été ramenés tare tare. Pourquoi avec François Compaoré il y a des hésitations.

  • Assapè, c’est pourquoi il faut éviter de vite crier victoire. Vive le mouta mouta.
    Toēenga

  • Les négatifs qui jasent qu’ il faut arrêter François Compaoré ont-ils les preuves qu’ il a tué quelqu’un ? Allez -y l ’ arrêter si vous êtes si excités. Sa belle mère vous a fait quoi ? Rien que de la haine dans votre cœur . Si la haine rapportait c ’ est sûr que le Faso serait le plus riche pays du monde.

  • Juste du Bla Bla inutiles ! Ceux qui sont au pouvoir n’ont aucun intérêt que des "choses" sortent, ce serait se tirer dans leurs propres pieds !

  • Qu’en est-il de ces relais qui ne cessaient de distiller de façon HEBDOmadaire les OPINION et dénis satan françois compaoré, cela, moyennant sans doute des dollars perçus. On tue aussi par la parole et l’écrit

  • Oui il va payer ce qu’il a semé ; tous ses crimes commises ne vont pas rester comme cela

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés