Ecole supérieure multinationale des Télécommunications : 48 étudiants en vacances

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 20 juillet 2017 à 20h45min

Ce sont les grandes vacances à l’Ecole supérieure multinationale des Télécommunications/antenne du Burkina Faso. L’institution a procédé, ce jeudi 20 juillet 2017, à la cérémonie de clôture de l’année académique 2016-2017 en présence de Mme le ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ecole supérieure multinationale des Télécommunications : 48 étudiants en vacances

Game over pour l’année académique 2016-2017 à l’Ecole supérieure multinationale des Télécommunications/antenne du Burkina Faso. La cérémonie de remise de graduation des 5e et 6e promotions du Diplôme de technicien supérieur (DTS) s’est déroulée en présence des premiers responsables de l’institution et des partenaires venus nombreux pour soutenir les 48 étudiants (25 en 2e année et 23 en 1re année) qui, à travers la voix de leur délégué, Alassane Sawadogo, disent s’être serrés les coudes malgré le stress au cours de la formation.

Bientôt les soutenances

JPEG - 141.8 ko
Thimotée Sondo recevant un prix des mains de Mme le ministre du développement de l’économie numérique

Le sourire au coin des lèvres, la démarche timide, Timothée Sondo, élève en 2e année à l’ESMT est le meilleur de sa classe avec une moyenne de 16,75/20. « Mon secret, confie-t-il, c’est le travail en équipe ». Après avoir passé son stage chez un opérateur de téléphonie mobile de la place, il a décidé d’étudier la question des interfaces du réseau GSM. Il ne dispose que de quelques semaines pour présenter son rapport lors des soutenances prévues pour débuter le 22 août 2017. Une étape capitale à franchir s’il veut obtenir son DTS et espérer poursuivre un cycle d’ingéniorat à Dakar, si les moyens le lui permettent.

« Ne craignez pas de démarrer petit »

JPEG - 145.1 ko
Tahirou Ouattara, représentant le Directeur général de l’ESMT a prodigué des conseils aux étudiants

Dans son discours lu par Tahirou Ouattara, le Directeur général de l’ESMT Dakar a exposé l’esprit et le processus de délocalisation des programmes de l’institution qui ambitionnait de se rapprocher davantage des pays membres et contribuer ainsi à leur développement numérique. Et en 37 ans d’existence, il a rappelé que l’ESMT a formé plus de 10 000 diplômés issus d’une vingtaine de pays. Et à la fin de cette année académique, il a prodigué quelques conseils aux étudiants : « A l’image de votre école, soyez vigilants, attentifs, curieux et ouverts. Faites preuve d’ingéniosité. Vous avez un atout dans les mains : les TIC. (…) Apprenez à saisir les opportunités et remettez-vous en cause en permanence. Ne craignez pas de démarrer petit. Votre ordinateur est votre bureau, votre ordinateur est votre entreprise. Même à l’ombre du baobab ou du manguier, vous pouvez et vous devez créer, innover et entreprendre »

Invite à s’auto-employer

JPEG - 131.4 ko
Hadja Fatimata Ouattara MDENP

A sa suite, Mme le ministre du développement de l’économie numérique et des postes a invité les plus audacieux à se lancer dans l’entrepreneuriat et à postuler au programme « Burkina Start Up ». Un programme doté d’un fonds de 10 milliards de F CFA et qui vise à améliorer les conditions d’accès au financement et à favoriser l’émergence de jeunes entrepreneurs innovants.

Doléances des étudiants

JPEG - 155.3 ko
Une vue des invités

Tout en promettant d’être « l’esprit d’un avenir meilleur pour la communauté et pour toute l’humanité », les étudiants n’ont pas manqué d’égrainer quelques doléances aux autorités de l’ESMT. Il s’agit notamment de l’augmentation du nombre de bourses octroyées aux étudiants en fin de cycle de DTS, de l’amélioration des conditions d’études à travers la dotation de l’établissement en salle informatique et en connexion haut débit, de l’ouverture du cycle de licence professionnelle et de la filière technico-commerciale.

Au sujet de deux dernières doléances, Tahirou Ouattara, a rassuré qu’une réflexion est en cours afin de délocaliser les licences professionnelles dans les antennes ; et que la filière technico-commerciale existe déjà mais n’a pas enregistré de candidats au titre de l’année académique 2016-2017. Pour ce faire, il a invité les nouveaux bacheliers à s’inscrire car pour la 7e promotion de l’ESMT/Burkina Faso, 35 places sont disponibles et les inscriptions se poursuivent jusqu’au 27 juillet prochain.

En rappel, l’Ecole supérieure multinationale des Télécommunications située à Dakar a été créée en 1981 à l’initiative de sept pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo), dans le cadre d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), avec le soutien de l’Union internationale des Télécommunications, et des coopérations française et suisse. La Guinée Conakry a rejoint les membres fondateurs en 1998.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés