Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

Déclaration • jeudi 13 juillet 2017 à 00h52min

Le Général Djibril BASSOLE est incarcéré depuis le 29 septembre 2015 à la Maison d’arrêt et de correction des armées de Ouagadougou dans le cadre de la tentative de coup d’État du 16 septembre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

Dans un avis rendu public le lundi 3 juillet 2017, le Groupe de travail sur les détentions arbitraires du Haut-commissariat aux droits de l’Homme des Nations Unies a jugé « arbitraire » la détention du Général Djibril BASSOLE. Le Groupe onusien se réfère pour cela aux dispositions de la déclaration universelle des droits de l’homme qui fait partie intégrante du préambule de notre Constitution et du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966 que le Burkina Faso a ratifié par décret du 10 Septembre 1998. Il conclut que « compte tenu de toutes les circonstances de l’espèce, la mesure la plus appropriée consisterait à libérer immédiatement Monsieur BASSOLE et à lui accorder le droit d’obtenir réparation, conformément au droit international. »

L’impartialité de ce groupe d’experts sur les questions de droits humains peut être difficilement mise en cause et leur avis traduit le point de vue des Nations Unies sur la question. En tant que membre du système des Nations Unies, le Burkina Faso se doit d’en tenir compte.

Cependant, au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 7 juillet 2017, le Ministre burkinabè de la justice, des droits humains et de la protection civique, entouré du Directeur de la justice militaire et du Procureur, a déclaré en substance que la détention du Général obéit aux règles de fonctionnement de la justice militaire, que le Burkina Faso entend demander un réexamen de l’affaire, mais que la procédure suivra son cours.

Considérant que les arguments développés par le Garde des sceaux pour s’opposer à l’exécution de l’avis du Groupe de travail et envisager un réexamen n’apportent rien de nouveau au regard des faits et des motivations de l’avis ;

Considérant du reste, que le Groupe de travail des Nations Unies est parvenu à ces conclusions en se fondant sur des informations fournies par les représentants de l’État du Burkina ;

Considérant qu’en tant que membre du système des Nations Unies, le Burkina Faso doit modifier sa législation et sa pratique afin de les rendre conformes aux obligations mises à sa charge par le droit international ;

La CODER, soucieuse du maintien de la paix sociale et de la stabilité dans notre pays, associe sa voix à celles des personnalités et autres organisations qui l’ont précédée pour demander la libération immédiate du Général BASSOLE dans le respect de l’avis du Groupe de travail des Nations Unies.

La CODER, réaffirme son attachement aux principes de l’État de droit, à l’égalité des citoyens devant les lois de la République et au respect des droits humains.

La CODER invite le Président du Faso à l’instauration des conditions favorables à la cohésion sociale et à la réconciliation nationale entre les filles et les fils du Burkina Faso, afin de préserver la paix sociale, la stabilité, la sécurité et la confiance, conditions nécessaires pour satisfaire la quête de développement des Burkinabè.

JUSTICE - RECONCILIATION - PAIX

Fait à Ouagadougou, le 11 juillet 2017
Pour la CODER

Son Président

Rasmané OUEDRAOGO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 juillet à 10:44, par verité no1
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Ah dja ! Allons seulement !
    Je n’aime pas cette manière de faire de la coder. Cette association a un objectif caché mais tout va se savoir !

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 12:59, par Naaba Guesbé
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Avec Ablassé Ouédraogo à l’affiche, ça montre à quel point cette association est sérieuse. Qu’ils arrêtent de trop parler et aillent le libérer tout simplement.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 15:35, par Jubal
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Vous voyez l’ignorance des Burkinabè est la cause principale de tous ces morts et des querelles politiques. Sinon regarder comment les RSS jouent, s’amusent et se moquent du peuple burkinabè. Regardez vous même. Salif vous a dit en campagne présidentiel qu’en un an il va mettre fin au chomage. Regardez la corruption dans l’administration, même un seul dossier de crime économique relevé par l’ASCE-LC n’a été jugé ! Rien, absolument rien n’est fait contre la corruption ! Allez y voir comment les femmes accouchent dans les maternités ; comment les écoles PNDES sont construits. On vous flatte avec des bétises que Djibril a fait ceci dèh et vous croyez alors même que vous n’avez pas la preuve sous la main. Un dispensaire que l’on construit et qui tombe à la première pluie est une preuve irréfutable de la mal gouvernance et de la corruption ! Les problèmes des Burkinabè sont ailleurs, pas dans le maintien "arbitraire" de Bassolé en prison.Regardez nos universités à quel point elles sont pitoyables. Mais ça c’est Roch qui a été très longtemps premier ministre, ministre de l’économie et des finances ! Il y a eu un moment dans ce pays où Blaise ne refusait rien à Salif Diallo. Qu’a t-il fait de bon dans ce pays ? Vous vous rappellez des mal cause de Simon Compaoré en tant que super maire de Ouagadougou ? On vous dit que Bassolé est impliqué dans un putsch, Diendéré lui-même le nie et vous pitoyables fils du Burkina vous y coyez sans la moindre preuve sous la main. L’ignorance est vraiment un grand mal !

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:21, par VISION
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    "..afin de préserver la paix sociale, la stabilité, la sécurité et la confiance, conditions nécessaires pour satisfaire la quête de développement des Burkinabè." Tout a fait d’accord.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:36, par Alexio
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Aux yeux de la majorite burkinabe, votre CODER est une forberie politique. Tout le monde voit oppornunite mal intentionnee de cette cellulle en proie de cette affaire. Vous preconisez un Etat de droit quand il s agit des amis dhier pris la main dans le sac. Apres un coup d Etat manque qui apreserver des vies humaines par son echec.

    Supposons que ce cpoup avait recu ?Tous les opposants les plus genards allaient se trouver au cimetiere de Gounguin.

    Blaise Compaore a son temps avait cultiver cette culture d expedition directe par les Kalachs sans au forme de proces.
    Qui parmi vous pouvait rouspeter a son endroit, sans exposer sa propre vie ?

    Aujoudhui, tous ses faux et pseu-do intellecto nous parlent d Etat de droit, en se melant de ceux qui n est de leur competance. Le tribunal militaire est dans ses pleins droits de proceder selon ses propres dispositions judiciaires sans votre honteuse hypocrisie contre la nation toute entiere.

    Le CODER ne peut pas demander au President de la republique de s ingerer dans cette affaire de coup d Etat manque, par la seule raison. Reconciliation nationale. Une manipulation contre-productive pour la paix. Un General qui veut prendre le pouvoir par les armes, nøytralise, et on veut manipuler l opinion pour son sort avec des arguments bidons reserves aux republiques bananieres.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 16:44, par Sapience
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Vous parlez de supposons et j’en oublie. Supposons que le maintien que Djibril devienne la source de nos problèmes, etc. Soyons sérieux.

      Personnellement je suis capable de remonter aux personnes qui postent des notes sur le Net. Attendons la fin de l’histoire et j’espère que les uns et les autres vont assumer leur posture.

      Répondre à ce message

      • Le 13 juillet à 09:48, par kwiliga
        En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

        Sapience... déjà ça commence bien !
        "Personnellement je suis capable de remonter aux personnes qui postent des notes sur le Net"
        Donc, tu travailles pour la NSA ?
        Tu te caches toi même derrière un pompeux anonymat qui révèle toute l’humilité dont tu es capable et derrière ça tu veux menacer les autres internautes qui tentent d’exprimer leurs points de vue !
        A la place des modérateurs de ce site, je m’abstiendrai de publier tes posts, qui semblent la marque des tyrans et des inquisiteurs.

        Répondre à ce message

      • Le 13 juillet à 13:59, par Alexio
        En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

        Une contra- attaque maconique pour liberer Djibril Bassole. Par cette organisation satanique qui acontrer l Afrique contre la vraie democratie. En installant le Nepotisme comme mode gouvernance dans notre continent. Pour l exploiter aleur guise, il fallait des nationaux lakaier ou satellites pour leur agenda. Regardez autour de nous.

        L Afrique des chefs dEtat maconiques, ou les lurnes sont truquees pour leur perrenisation au pouvoir pour les affaires louches qu ilis ont cousus avec leur maitre de l Occident. Plus particulierement en France. Djibril Bassole et ses acolytes macons ont tues les droits des peuples depuis des tricennies. Guillaume Soro en initie par Djibril Bassole dans cette secte luciferienne qui controlle nos Etats en Afrique, en asservissant ses peuples pour l Occident.

        Comme il ny a pas de fumer sans feu,l arret de ce general mais ce titre douteux qui nhonore pas le grade etait bien dans les coilsses de la collusion avec Soro,le rebelle qui aura sa part de gateau, quelque soit le temps de son pouvoir. Vivra qui verra.

        NB : Le Francs-macons n ont pas vu la chute de Blaise Compaore venir.
        Et Dieu merci pour cela.

        Parlez aussi des authencites de cette cassette revelatrice est un jeux de gallerie. Les occidentaux sont experts en la matiere. La magouille, evidences plantees, les falsications quand leurs interets sont menaces.

        ’Quelle aubaine de confier son enfant a une sorciere ?

        Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 17:29, par le bison
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Aux yeux de la majorite burkinabe,

      mais de quelle majorité tu parle ; tu a fait quel vote pour avoir cette majorité

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet à 11:04, par DDCOOL
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Vive la CODER ! Elle parle de reconciliation et non d’autre chose ! en quoi cela est elle mauvaise ? vous là quoi ????
      De quelle majorité parles tu ? Nous sommes nombreux a ne pas être de ton avis. la CODER est dans son rôle et vous vous en offusquez ! Tenez, le grand Gilbert Diendéré lui même dit que Djibril n’est pas dedans et vous pauvre en information comme moi vous insister ! et puis, coup d’Etat, il en fallait même pour stpoper ces RSS qui nous rendent la vie dure maintanant ! Vive Djibril ! liberer le ! Si ya une marche vous saurez que nous sommes nombreux ! Liberez même Diendéré ou bien il faut les juger alors vite ! vite !

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:45, par Disons-nous La Vérité
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    l’avis du Groupe de Travail des Nations Unies n’engage que lui.Le BURKINA FASO est un Etat souverain qui doit bien sur se conformer à la législation internationale étant attendu que nous évoluons dans le concert international.Mais à venir dire de libérer le Général DJIBRIL BASSOLE détenu pour des faits graves portant atteinte à la souveraineté du BURKINA et qui a entrainé des morts d’hommes,nous disons que c’est trop osé de la part du Groupe de Travail des NATIONS UNIES qui sont du reste les amis à BASSOLE.Si les Nations Unies et leur ami BASSOLE peuvent ressusciter les morts de ce coup d’état,il n’y a pas de raison qu’on ne le libère pas.On ne peut pas poser des actes aussi graves contre son pays et demander de libérer l’auteur ;tout simplement pour dire aux victimes on s’en fout de vous.Cela est inadmissible.Ailleurs Bassole serait déjà passé aux armes pour haute trahison vu son rang et l’acte qu’il a eu à poser.Le BURKINA FASO n’est pas une banlieue du Groupe de Travail des Nations Unies.Et la souveraineté est non négociable.Que Bassolé arrête son zèle et se remette aux sanctions des textes de son pays.Comment peut-on être insensible aux victimes de ce putsch ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 15:13, par wendbiiga
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Tu dis n’importe quoi !!! Tu as des preuves que toutes les accusations portées sur le Général Bassolet sont fondées ? On enferme pas quelqu’un sous la base de soupçons ; ou au moins jugez le ! Non seulement vous ne le jugez pas et vous ne le libérer pas non plus. Que voulez-vous en fin de compte ? C’est ce qu’on appelle détention arbitraire.
      De quelle souveraineté parles-tu ? Je rougis quand j’entends ce mot. Pour financer votre PNDES vous êtes allés pleurnicher pour que des bailleurs de fonds vous fassent des promesses de financement ; pour l’autopsie des supposés restent de Thomas Sankara, vous avez expatrié ses ossements ; pour l’authentification des supposés écoutes téléphoniques entre Bassolet et Soro vous avez fait appel a des experts allemands...Alors mon frère La Vérité dis moi, de quelle souveraineté tu parles si a chaque fois vous êtes obligés de passer par des compétences extérieures ? Et quand des experts onusien vous disent de libérer Bassolet qui n’est qu’un bouc émissaire vous bombez vos poitrine en vous disant souverain. Mon œil oui !!!!!!!
      PS : Tu as déjà entendu dire que c’est Bassolet qui a ordonné d’exécuter les victimes du putch ?

      Répondre à ce message

      • Le 12 juillet à 22:49, par Nabiiga
        En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

        Wendbiiga, mani sougri ! Avant qu’il y ait un concert de nations, il faut, à priori qu’il y ait des nations souverains pour composer ce concert des nations. Sur cela, il n’y a pas débat. S’il faut relaxer des gens parce qu’une telle ou telle instance internationale le dit car un acte posé par un pays souverain se heurte à ses principes, où va-t-on tomber. Un pays ne devient point moins souverain parce que ce pays contracte des dettes extérieures. J’attends que tu me pointe du doigt un pays sur cette planète qui n’a pas de dettes. Si cela est ton argument, les États-Unis ne sont pas un pays car ils fonctionnent grâce aux prêts Chinois. Tu souhaites que Djibril soit jugé, cela je ne te contrarie pas, il faut qu’on le juge mais on le jugera le moment venu. Je suis aux regrets, tes arguments manquent cruellement de fondement et tu ferais bien de ne plus les répéter, ici ou ailleurs car tu t’expose à la risée de tous et ce n’est pas bon pour ta santé.

        Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 15:50, par Jubal
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Mon ami, moi j’ai un seul mot pour toi : vas te soigner sinon un jour tu vas créer des problèmes à ta famille. Il y a forcement un problème dans ta tête. Fais le pour les enfants qui te lisent !

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 16:47, par Sapience
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Est-ce Bassolé est auteur et responsable d’un seul victime. Alors, vous êtes un témoin que la justice doit avoir au dossier. Je demande à Faso. Net de fournir votre identité à la police et gendarmerie pour les enquêtes.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 12:00, par Bangossien
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Bonjour
    PEUPLE. DU BURKINA FASO.
    Comme je l’ai dit j’ai peur, rien ne vaut la Paix,gage d’un développement durable.PEUPLE du Burkina revoie ton histoire,enseigne ton cours d’histoire à tes enfants.Car pas de honte à reconnaître un tort.
    La détention de nos jours du Général est purement POLITIQUE.Quand le cerveau du push dit qu’il n’est pas dedans et les écoutes téléphoniques jusqu’au l’instant incapable d’authentifier,et la dernière en date l’interview de Soir Guillaume qui est claire par rapport aux allégations de certains individus pour sont passés par tous les moyens pour faire de ce peuple ce que nous connaissons aujourd’hui. Hé hi.Seul la Justice Divine est la bonne.Que ceux qui comprennent comprennent et tampis à ceux qui sont venus TARD dans ce monde Vieux.La vérité va venir ce n’est plus loin.En 27 ans dites moi qui n’a pas mangé avec BLAISE.?

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 13:28, par Nansamda
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Mon frère n’est pas peur. On ne va plus se laisser marcher dessus. Rien ne peut arriver au Burkina Faso. Mais si bcp de gens continuent de croire en ces bandits, nous resterons des prisonniers à ciel ouvert.
      Courage mon frère, l’ONU ni les occidentaux n’ont de leçon de moral et de droits humains a nous donner. Ils sont à l’origine de des pires barbaries dans le monde : les deux guerres mondiales, l’utilisation de la bombe atomique, ..

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 15:21, par VIE
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Bangossien : ils le savent déjà. C’est le plus triste dans cette affaire !

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 16:41, par RAWA
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Donc dans votre tête, on fait la force à Bassolet ? Mais qui est-il pour que parmi tous les burkinabè, c’est lui que l’on a attrapé ? J’ai toujours dit que personne dans ce pays n’est assez important pour que l’on passe le temps à le persécuter. Quoi qu’on dise, Bassolet n’est qu’un burkinabè tout a fait commun que ce pays a fait ; C’est pour dire qu’il n’est rien en réalité. En mooré, on dit "woog ya yiiga" pour dire que le masque fait peur simplement parce qu’il est masqué ; sinon, si on le déshabille, il n’impressionne personne. Bassolet dehors peut faire quoi ? S’il est aux arrêts, c’est simplement qu’il ya des choses à lui repprocher.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 17:30, par Razambia
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Toi tu racontes du n importe quoi comme si tu venais du Cabaret.Aujourd hui on ne parle pas de qui a mange avec qui.Connais tu le nombre de personnes qui sont a la Maco depuis des annees en attendant leur jugement ?Le prix de la paix ce n est que le jugement.Des resolution des Nations unies qui ne sont pas respectees il y en a tellement.

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet à 10:26, par lapatriote
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      En 27 ans dites moi qui n’a pas mangé avec BLAISE ?
      avec ce genre de conclusion, vous risquez de ne pas vous faire comprendre. En tout cas, des millions de Burkinabè n’ont pas mangé avec Blaise. Des millions de Burkinabè se lèvent le matin pour chercher leur pain quotidien de façon honnête. Quand un citoyen est rémunéré suite à son travail même pendant 30 ans, ce n’est pas Blaise qui lui donnait à manger.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 12:15, par Sidbewindin Somande
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Qu’a fait cet Groupe de travail des Nations Unies quand Sankara fut assassine en 1987 ? Ou le droit a la vie ne fait pas partie des droits defendu par les Nations Unies ?
    Quand les auteurs du coup d’etat tiraient sur la jeunesse Burkinabe, ou se trouvait le Groupe de travail des Nations Unies ?
    Admettons que le tribunal militaire detienne des preuves contre le General et en raison du secret de l’instruction il ne peut divulgue. On le libere ? C’est trop simple. Il doit s’expliquer et s’il ne se reproche rien, qu’il poursuive l’etat du Burkina Faso et nous le soutiendront pour qu’il entre dans ses droits jusqu’au dernier centime.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 16:06, par Jubal
      En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

      Mon ami, tu parles de l’assassinat de Sankara ? Demande plutôt à ton dieu qui était à deux doigts de mourir avec Sankara. Pourquoi ce monsieur qui te paye comme cacahouette pour que tu écrive n’a rien fait pour qu’on rende justice à Sankara, lui qui était à 2 doigts de mourir ? Et puis, tu ne comprend pas français ? On a dit groupe de travail sur la détention arbitraire !
      Aussi, entre nous, si on viole la loi pour détenir quelqu’un pendant 2 ans sans le juger, ce n’est pas en le jugeant qu’on va dire qu’il a raison et le libérer. Refléchis un peu quand même mon ami ! Oubien tu veut des mégas ?

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 12:54, par jan jan
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Messieurs de la CODER et si on libérait en plus de Djibrill, Diendiéré, ce sera parfait pour vous, mais pas pour le peuple Burkinabè, ne vous foutez pas des gens, si vous n’avez rien à dire, c’est mieux de se taire, le silence est d’or.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 12:56, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    - Attention, chers amis réfléchissez bien avant de condamner la CODER ! L’enjeu est de Taille et il faut accordre la liberté provisoire à Djibril Bassolet. Celà ne fera rien ni au président, ni à la paix au Burkina qu’elle renforcera au contraire. Pour ma part, je suis même partant qu’on accorde la liberté provisoire au Général Diendéré, quitte à le surveiller chaque jour.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:18, par Sage
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Je voulais juste dire qui n’a pas mangé avec Blaise. Ceux qui nous gouvernent aujord’hui étaient CDP de 1987 à quand ? Cesser de distraire les gens.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:22, par Sage
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Qui est l’ actuel président du Burkina Faso de 1987 à quand ?

    Qui est l’actuel président de l’Assemblée de 1987 à quand ?

    Soyons responsables tous les responsables d’aujord’hui ont mangé sur la table de Blaise. Donc responsable des actes de blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:25, par Ka
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Bravo messieurs de la CODER, pour une fois je suis d’accords avec vous, mais a une seule condition : ‘’’’Qu’on libère tous les prisonniers de la MACA, en premier Gilbert Diendéré, après Djibril Bassolé.’’’ Sinon que tous les prisonniers de tout bords attendent les décisions des juges, car le président du Faso l’a bien dit, ‘’’même Blaise Compaoré doit rendre compte au peuple Burkinabé, alors ne parlons pas de ceux qui ont fait le sale Boulot a sa place.’’’

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:48, par SOME
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Non ! ils n’ont pas osé jusqu’à ca ! decidemment le burkina est vraiment pourri jusqu’au bout. Cet ablassé est plus que degoutant !

    « L’impartialité de ce groupe d’experts sur les questions de droits humains peut être difficilement mise en cause et leur avis traduit le point de vue des Nations Unies sur la question.  » pardon ?! savez vous reellement ce que signifie le mot "impartialité" ? Bien sur que vous le savez, mais ce concept ne vous interesse pas... Quand des porcs se vautrent dans la boue, et qu’ils ajoutent à l’ignoble, la honte d’etaler leur pourriture aux yeux de tous en poussant des cris pour que tout le monde les entende… Ce CODER doit arreter de provoquer les populations et les inciter a des actions contre eux. Dites nous sur quoi vous vous fondez pour declarer ce groupe impartial. Dites nous qui composent ce groupe et quelle est leur legitimité et la validite de leurs travaux.

    Monsieur ablassé qui fut fonctionnaire dans ces institutions sait tres bien comment on travaille dans ces instances internationales : il n’y a aucune objectivité. Absolument aucune ! Y a-t-il pire institution partiale que l’OMC ? C’est une affaire de reseaux et d’interets mensongers. M Ablassé ignore-t-il ce qu’est reellement le droit international et son fonctionnement ? Non ! Mais je comprends sa position car justement faisant partie de ces reseaux, on le reactive pour mettre en action leur strategie.

    « La CODER, soucieuse du maintien de la paix sociale et de la stabilité dans notre pays… » trop c’est trop. Vous etes les premiers a destabiliser le pays par vos pratiques et vous osez avoir le culot de venir perorer sur la paix sociale. Continuez car vous avez la chance d’etre au burkina, avec un peuple mur et mature et epris de paix. Ailleurs vous n’oseriez meme pas vous constituer en tant qu’organisation, a fortiori oser vous exprimer comme vous le faites. Mais cela ne saurait continuer, vos provocations. Vous aurez été prevenus : d’autres, dont vous, n’avaient pas cru bon ecouter les avertissements…

    « La CODER invite le Président du Faso à l’instauration des conditions favorables à la cohésion sociale et à la réconciliation nationale entre les filles et les fils du Burkina Faso, afin de préserver la paix sociale, la stabilité, la sécurité et la confiance, conditions nécessaires pour satisfaire la quête de développement des Burkinabè. » Et si on devait vous prendre au mot, on devrait dissoudre ce CODER. Vous etes la plus grande menace pour la cohesion et l’avenir de ce pays.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 14:21, par ONU esclavagiste. Coder fourbe
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Ce groupe coder et onusien : où est la tombe de sankara. La tombe doit etre un droit pour le peuple qui ne sait où est son leader

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:12, par Pizé
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Internaute 4 vous voyez nous étions véritablement libre mais à partir du moment que nous sommes allés signer des textes avec eux nous sommes obligés de les respecter à la lettre sous peine de sanctions. Vous êtes libres d’accepter ou pas mais soignez prêts à assumer les conséquences. Je dis qu’ils ont raison mais c’est nous qui avons cherché. Le libérer ne le soustrait pas à la justice.questions : pourquoi judiciaire indépendant et exécutif se mêlent pour tenir une conférence de presse ?. N’y a t il pas anguilles sous roches ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:27, par Omso
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    DJIBRIL BASSOLET A ETE ARRETE ET DETENU POUR CONVERSATION TELEPHONIQUE ENTRE LUI ET SORO GUILLAUME AU SUJET DU RENVERSEMENT DU REGIME DE LA TRANSITION. JE SUIS TOUT A FAIT D’ACCORD MAIS POURQUOI CONTINUER A LE DETENIR AU MOMENT OU ON DIT QUE CES MEMES ECOUTES NE SONT PAS AUTHENTIQUES ?
    AU MOMENT OU CES ECOUTES NE SONT PAS AUTHENTIQUES, IL FAUT AUSSI LIBERER BASSOLET OUBIEN DITES NOUS DANS CE CAS S’IL EXISTE ENCORE D’AUTRES CAUSES POUR LESQUELLES LE GENERAL BASSOLET EST DETENU, DANS LE CAS CONTRAIRE JE PARLERAI DE DETENTION ARBITRAIRE NEE DE LA JUSTICE DES VAINQUEURS.
    NB :
    PERSONNELLEMENT JE M’EN FICHE DU GENERAL BASSOLET MAIS SACHEZ +TOT K JE SUIS TOUT SIMPLEMENT UN ANALYSTE DE LA SITUATION POLITIQUE DE NOTRE TRES CHER PAYS ET SURTOUT UN PARTISANT DE L’INTEGRITE. A BON ENTENDEUR !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:57, par Lucky Luke
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Encore des "ablasséries" de la CODER ? Est-elle un ETAT dans un ETAT ?.....................................................................................................................................................................................................................

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:58, par pagnangde
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Mes amis du CODER. Meme si vous manquez d’intellectualisme, soyez au moins politiques. la ou nous sommes actuellement, le bon sens serait de demander LE JUGEMENT RAPIDE de Bassolet et non sa LIBÉRATION IMMÉDIATE. Vous aussi !!!!!!!!!!!!!!! 
    Je vous suis mais vous me découragez.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 16:02, par Ka
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Bravo messieurs de la CODER, pour une fois je suis d’accords avec vous, mais a une seule condition : ‘’’’Qu’on libère tous les prisonniers de la MACA, en premier Gilbert Diendéré, après Djibril Bassolé.’’’ Sinon que tous les prisonniers de tous bords attendent les décisions des juges, car le président du Faso l’a bien dit, ‘’’même Blaise Compaoré doit rendre compte au peuple Burkinabé, alors ne parlons pas ceux qui ont fait le sale Boulot a sa place.’’’ La CODER, l’ONU, et d’autres OSC ne sont des palais de justice. Permettez la justice de faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 16:15, par cheqeleka
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Au n° 5, si tu as peur il ne faut pas embrouiller les gens, il faut plutôt commencer à quitter le pays. C’est vous autres Mouillard qui faites reculer le pays. Tu crois que nos autorités ne savent pas ce qu’ils font ? Il faut observer. Vous CODER, n’avez pas honte ou bien vos études ne sont pas allées loin ou encore vous suivez seulement parce que se sont des grands qui ont dit. Ils sont supers experts de la vérité ? Vous êtes à côté de Bassolet ici et vous n’avez pas bronché depuis et c’est l’extérieur qui va venir vous ouvrir vos bouches. Copier coller. Vous suivez comme une charrue. honte à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 23:00, par Nabiiga
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Que je me suis trompé. La Coder, je croyais qu’elle avait pour mission une certaine réconciliation nationale et qu’elle était apolitique. Haya, la voilà en train de s’immiscer dans la politique. Très bien qu’elle s’inscrive comme un parti politique. Apolitique, à ce que je sache, est apolitique. Qu’on sache afin de savoir sur quel pied danser car présentement on est perdu

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 23:54, par TIENFO
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Le CODER a gagné occasion pour se faire un peu de pognon. Allez y le faire sortir de là où il est. On vous voit venir. On ne vous croit pas on ne suivra donc pas.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 06:32, par wenda ye la faanda
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Maane sougri la y ra maan woto ye Rocke "bala Burkina Faso pa toin yii nations unies sen dik noore, yel ti yissa rawan Bassole guibrila ye. Tond raondan BE yai tid saada on bondsdin ligdi laa, songre bouud faan, naa malgd Tingan. Maannée sougri, ti raoodo pa BE née yel kanga ye.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 07:52, par citoyen revolté
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Excusez moi, mais je vais être un peu dur avec la CODER. Les dirigeants de la Coder là, un peu du respect pour le Peuple Burkinabé. Vous parlez de paix alors que vous êtes les principaux investigateur du trouble. Pendant vos 27 ans de règne qu’est ce qu’on a pas vu ici, des enlèvement par ci par là, des assassinat par là, des crimes économique de l’autre. Pire chaque fois que vous fêtes une sortie comme celle là, comme coïncidence il y’a soit des attaques ou des tentatives d’attaques dans notre paix. c’est quelle paix ou quelle réconciliation vous voulez. un peu du respect pour la mémoire de ceux que vous avez assassiné. Excellence ROCH, il faut que vous prenez une décision ferme sur ces gens qui passe tout leur temps à créer des conditions de déstabilisation de ce pays là si vous voulez terminé votre mandant. si la Transition avait fait sa il n’aurait pas d’élection ici. il faut être ferme sur certaines choses.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 08:25, par SARKO
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Courez, sautez, criez,pleurez, dansez,gambadez , roulez vous à terre, sacrifiez des chiens noirs ....bref faites ce qui vous semble juste ; votre général passera devant la justice du Faso n’ en déplaise aux francs maçons .

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 09:06, par citoyen revolté
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Excusez moi, mais je vais être un peu dur avec la CODER. Les dirigeants de la Coder là, un peu du respect pour le Peuple Burkinabé. Vous parlez de paix alors que vous êtes les principaux investigateur du trouble. Pendant vos 27 ans de règne qu’est ce qu’on a pas vu ici, des enlèvement par ci par là, des assassinat par là, des crimes économique de l’autre. Pire chaque fois que vous fêtes une sortie comme celle là, comme coïncidence il y’a soit des attaques ou des tentatives d’attaques dans notre paix. c’est quelle paix ou quelle réconciliation vous voulez. un peu du respect pour la mémoire de ceux que vous avez assassiné. Excellence ROCH, il faut que vous prenez une décision ferme sur ces gens qui passe tout leur temps à créer des conditions de déstabilisation de ce pays là si vous voulez terminé votre mandant. si la Transition avait fait sa il n’aurait pas d’élection ici. il faut être ferme sur certaines choses.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 10:05, par zojer
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    Mr le coder je vous comprend vraiment pas ; parti pour la réconciliation, la cohésion et la paix sociale ;maintenant on a un parti pris.de l’histoire de notre pays a ce que je sache tous ceux qui sont passés pour un coup d’état manqué n’ont pas pu se justifié ,ils n’ont même pas pu séjournée longtemps en prisons (je voudrais parler de HENRI ZONGO ET AUTRES) .Disons merci donc a dieu de permettre que ses détenus attendent toujours leur jugement.Mr le coder afficher vous comme parti politique et personne ne vous en voudrais .ce conseil de l’ONU dont vous parler tant était ou quand on forçais pour modifier" l’article 37" qui nous a plonger dans ce qu’on connait aujourd’hui .laisser la population en paix on a en a assez de ces tortures.mr Ablasse Ouédraogo il savoir perdre svp.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 16:08, par ONU
    En réponse à : Détention de Djibrill Bassolé : La CODER demande sa libération immédiate

    La CODER n’est pas crédible avec Ablassé ! Et, puis, laissez un peu la justice burkinabè faire son travail jusqu’au bout sans présager du secret de l’instruction. Que fait réellement les Nations Unis ? rien. Elle ne s’est pas couchée par hasard fin des années 90 lorsque l’on voulait mettre sous embargo le Burkina Faso à cause des turpitudes d’un certain Compaoré Blaise avec ces aventures funestes au Libéria, Sierra Léone, et autres trafics en tout genre. A l’époque, Bassolé et Ablassé et autres étaient où ? à la mangeoire de l’ex. régime défunt. Et, à cause, de ces mêmes personnes prises en flagrant délit, le Burkina a dû accepter sans broncher le coton OGM de Monsanto avec l’appui des USA en laissant tomber la future résolution des Nations Unies. Alors, s’il y a bien un machin discrédité dans ce monde, c’est bel et bien le système des Nations Unis qui ne sert à rien sauf les puissants de l’heure et dont les droits de l’homme sont à géométrie très très très variable ! Enfin, que Bassolé nous explique aussi l’affaire de l’or disparu chez les pandores ainsi que les faux tickets de péage dont l’argent est parti dans quelle poche ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés