Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

COMMUNIQUE • lundi 10 juillet 2017 à 10h53min

Au cours de sa session ordinaire du 6 juillet 2017, le Conseil supérieur de la magistrature a procédé à une affectation de magistrats dans différentes juridictions du pays. 52 magistrats en poste ont été réaffectés et 30 élèves magistrats nommés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

I- Sont nommés aux fonctions indiquées en regard de leurs noms, les magistrats dont les noms suivent :

Numéro d’ordre

Matricule

Nom et prénom(s)

Ancienneté

Nomination

COUR D’APPEL DE OUAGADOUGOU

01

130 219 D

NEBIE/OUEDRAOGO Bibata

Grade terminal, 4ème échelon p/c du 01/05/2015

Présidente de chambre

02

130 225 R

 

SILGA Valéry Jean Prosper                    

Grade terminal, 4ème échelon p/c du 01/05/2015

Président de chambre

03

130 355 G

ZOMBRE Lamoussa Windpingré Pascal            

Grade intermédiaire, 3ème échelon p/c du 01/08/2014

Conseiller

04

130 342 K

KABORE Sandaogo Antoine        

Grade terminal, 1er échelon p/c du  01/08/2015

Conseiller

05

130 368 R

KOHIO Aristide       

           

Grade intermédiaire, 3ème échelon p/c du 01/08/2014

Conseiller

06

130 371 L

 

OUEDRAOGO Wendlamita Honorine

                       

Grade intermédiaire 3ème   éch. p/c du 01/08/2014

Conseiller

07

130 417 F

OUATTARA S. Eugénie Séraphine           

 

Grade intermédiaire 2ème   éch. p/c du 01/07/2014

Conseiller

08

130 469 A

 

OUALI Boama                     

Grade intermédiaire 2ème   éch. p/c du 01/07/2015

Conseiller

09

130 477 W

                                                           

DIALLO Kayi Céline Sarah

Grade initial, 3ème échelon  p/c du  01/07/2015

Conseiller

10

130 381 X

SAWADOGO Wendlassida  Rosine

Grade interm, 3è  éch. p/c du  01/08/2014

Substitut du Procureur général

11

130 480 Y

IDANI Yempabou   

Grade intermédiaire, 1ère   éch. p/c du  01/07/2014

Substitut du Procureur général

 

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE OUAGADOUGOU

12

130 502 J

KAMBIRE Nabé

           

Grade initial, 3ème échelon p/c du  01/07/2013

Juge au siège

13

130 527 A

TOUGOUMA Noé Antonéwendé

Grade init. 3ème éch. p/c du 01/07/2014   

Juge au siège

14

130 539 B

COULIBALY Oumar                       

Grade init. 3ème éch. p/c du 01/07/2014

Juge au siège

15

130 536 N

COULIBALY Yaya 

Grade init. 3ème éch. p/c du 01/07/2014

Juge au siège

16

130 493 L

GOUO Issa              

Grade init. 3ème éch. p/c du 01/07/2013

Juge au siège

17

130 518 D

WALE SOME Gontran

Grade init. 3ème éch. p/c du 01/07/2014

Juge au siège

18

130 603 F

ZIDOUEMBA Tarouendpanga Pascal

Grade init. 2ème  éch. p/c du 01/07/2015

Juge au siège

19

130 529 R

NABALOUM Mahamadi

3ème grade, 3ème échelon p/c du 01/07/2014

Juge au siège

20

130 540 N

KABORE François

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2014

Juge au siège

21

130 560 K

KIENDREBEOGO Hamado

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2016

Juge au siège

22

130 494 A

GUINKO Hamado              

Grade init. 3ème éch. p/c du 01/07/2014

Substitut du Procureur du Faso

23

130 496 V

MEDA Ganè Kpière Evariste

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2013

Substitut du Procureur du Faso

24

130 524 H

NOMBRE Daouda

3ème grade, 3ème échelon p/c du 01/07/2014

Substitut du Procureur du Faso

25

130 541 W

OUEDRAOGO Mamoudou

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2014

Substitut du procureur du Faso

26

130 574 M

KOITA Boubacar Sidik

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2016

Substitut du Procureur du Faso

TRIBUNAL DU TRAVAIL DE OUAGADOUGOU

27

130 503 X

SIMPORE Salamata

 

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2013

Juge

28

130 472 B

ZIDOUEMBA/BELEM Safiatou                   

 

Grade intermédiaire 2ème éch. p/c du 01/07/2015

Juge au siège

siège

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE OUAGADOUGOU

29

130 561

DOLLY Mathias

Grade init. 2ème éch. p/c du 01/07/2014

Juge au siège

30

130 453 T

 

KABORE W. Delphine      

Grade intermédiaire, 2ème   échelon du 01/07/2015

Juge au siège

31

130 482 M

TIEMTORE Palingwendé Florence       

Grade initial, 2ème échelon p/c du 01/07/2014

Commissaire du gouvernement adjoint

TRIBUNAL D’INSTANCE DE OUAGADOUGOU

32

130 592 G

NAKOULMA Ténin Marie             

Grade intermédiaire, 2ème éch. p/c du 01/07/2015

 

Juge

TRIBUNAL DE COMMERCE DE OUAGADOUGOU

33

130 514 X

            RAMDE Sibiri                       

Grade init.  3ème éch. p/c du 01/07/2014

Juge

34

130 523 V

              DEME Hervé

Grade init.  3ème éch. p/c du 01/07/2014

Juge

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE KAYA

35

130 575

OUEDRAOGO Palingwendé Amédée                   

Grade init. 2ème éch. p/c du 01/07/2014

 

Juge au siège

36

130 525 S

OUOBA Ahandi      

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2014

Substitut du Procureur du Faso

COUR D’APPEL DE BOBO-DIOULASSO

37

130 265 J 

KONOMBO Souka

Grade terminal, 2ème  éch. p/c du  01/10/2014

Président de chambre

38

130 330 K

GNISSE Seydou                

Grade terminal, 1er  échelon  p/c du  01/08/2015

Conseiller

39

130 287 P

PARE Ousmane    

Grade terminal, 2ème éch. p/c 01/08/2015

Conseiller

40

130436 E           

PAHIMA K. Victor

Grade interm., 2ème  éch. p/c du 01/07/2014

Conseiller

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBO-DIOULASSO

41

130 528 P

KABORE Rakiswilgri Etienne

Grade init. 3ème éch. p/c du 01/07/2014

Juge au siège

42

130 538 A

OUEDRAOGO Pierre

Grade initial, 3ème échelon p/c du 01/07/2014

Substitut du Procureur du Faso

43

130 461 J

HIE Abou-Bakary

Grade intermédiaire, 2ème échelon p/c du 01/07/2015

Substitut du Procureur du Faso

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BOBO-DIOULASSO

44

130 505 V

OUOBA Mindiéba

           

Grade initial, 3ème échelon  p/c du 01/07/2013

Juge au siège

45

130 521 Z

THIOMBIANO Diandia Bruno

Grade interm, 3è  éch. p/c du  01/07/2014

Juge au siège

COUR D’APPEL DE FADA N’GOURMA

46

130 301 K

 

BIRBA Ousmane

Grade terminal, 1er échelon  p/c du 01 /08/2014

Président de chambre

47

130 363 V

 

SOMA Badaye Herman

                       

Grade intermédiaire, 3ème échelon  p/c 01/08/2014

Conseiller

48

130 402 A

TAPSOBA Hyppolite

           

Grade intermédiaire, 3ème échelon  p/c 01/07/2015

Conseiller

49

130 408 J

 

BONOGO Rawidé Barthélemy

                       

Grade intermédiaire, 3ème échelon  p/c 01/07/2015

Conseiller

50

130 350 G        

SANGA Boureima

                       

Grade terminal, 1er   éch. p/c du 01/08/2015

Conseiller

51

130 495 J

SIBALO Moumouni

                       

Grade initial, 3è  éch. p/c du  01/07/2013

Substitut général

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE FADA N’GOURMA

52

130 614 F

KOUDA Zoukaré Naïni 

Grade interm, 2ème  éch. p/c du 01/07/2014

Juge d’instruction

 

II- Les élèves magistrats dont les noms suivent sont intégrés dans le corps de la magistrature et reçoivent les nominations suivantes :

1. Monsieur NACOULMA Bila Frédéric, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Ziniaré ;
2. Monsieur BELEM Wendpagnagdé Modeste, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;
3. Monsieur KABORE Rodrigue M. Edouard, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Léo ;
4. Madame ADJANI Aïda, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Boromo ;
5. Monsieur BAKO Ezinyon, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;
6. Monsieur KI Kaipé Dikio Stanislas, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;
7. Monsieur KABORE Samuel, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Banfora ;
8. Monsieur BOURGOU Yeboado Gilbert, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Manga ;
9. Monsieur DAKIO Dofini Noé, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Kongoussi ;
10. Monsieur SOUABO Adama, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Tougan ;
11. Monsieur OUEDRAOGO Charlemagne Aristide Wendkouni, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Dori ;
12. Monsieur KINDA Abel, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Boromo ;
13. Monsieur BARRO Aboubacar Sidick, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Bogandé ;
14. Monsieur NATAMA Ounténi Félix, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Dédougou ;
15. Monsieur BIYEN Abdel Aziz, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Dédougou ;
16. Monsieur BELEM Yaya, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Nouna ;
17. Madame SOME Eliane, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Koudougou ;
18. Monsieur KONE Soaré Ismaël, Juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Banfora ;
19. Monsieur TIAHO Marius, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso ;
20. Monsieur MAIGA Hamado, Juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Diébougou ;
21. Monsieur KABORE Lamine, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouahigoiuya ;
22. Monsieur NACRO Abdoul-Gafarou, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Orodara ;
23. Monsieur DIELO Mahamed, Juge des enfants du ressort du Tribunal de grande instance de Ouahigouiya ;
24. Monsieur BONZI Jean Noël Samivo, Juge au Tribunal du travail de Bobo-Dioulasso ;
25. Monsieur KONE Yacou, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Nouna ;
26. Madame OUANGRAWA Zalissa M’Dïmvi Josiane, Juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Nouna ;
27. Monsieur MILLOGO Ange, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Dori ;
28. Monsieur KOANDA Boukary, Juge au siège au Tribunal de grande instance de Diébougou ;
29. Monsieur TARPAGA Ali, Substitut du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Djibo ;
30. Monsieur DIALLO Abdoul Kader, Juge d’instruction au Tribunal de grande instance de Bogandé.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 juillet à 11:16, par Beton
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    J’ose espérer que la sanction des magistrats épinglés par le rapport de la commission d’enquête sur le système judiciaire n’est pas leur affectation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 12:13, par bilaiz
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    Au lieu de publier le rapport de la commission d’enquête sur le système judiciaire, vous publiez ce qui n’intéresse pas la population. J’ai honte de la justice de mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 14:53, par maxwell2
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    Ces gens font honte à toute la nation. Les affectations ne seront pas les seules sanctions. La population a raison de faire confiance aux koglweogo.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 14:59, par jeunedame seret
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    Système de nation burkinabè : médiatisation expresse et donc tolérance populaire à 2 natures de justice : égoïsme et déstructuration.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 15:31, par Compatner
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    Nous espérons recevoir bientôt le rapport de la commission d’enquête sur le système judiciaire avec la liste nominative des incriminés.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 17:03, par L’Oeil du Peuple
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    C’est bon mais ce n’est pas arrivé comme on le dit couramment.Nous attendons de vous plus que ça.A savoir la révocation pure et simple de leur fonction respective des magistrats épinglés pour des faits graves avérés et atteinte à la noble fonction des magistrats par la commission d’enquête du Conseil Supérieur de la Magistrature.Cette révocation sera suivie d’une poursuite judiciaire pour avoir porté atteinte aux droits des populations et qui ont du même coup discrédité toute la magistrature.Si le peuple a consenti des efforts pour que vos avantages et vos émoluments soient revus à la hausse afin de mettre à l’abri de toute corruption et de toute dérive le corps de la Magistrature,il n’ y a pas de raison que malgré ces avantages consentis certains magistrats se permettent de se livrer toujours à des comportements déshonorants en narguant le peuple.C’est inadmissible.Et nous pensons que le conseil Supérieur de la Magistrature doit faire le nettoyage et le bon en son sein afin de donner une chance de crédit à ce noble corps créé pour servir les sans voix et les opprimés et non pour se servir.
    Vivement que cette enquête, première au pays des Hommes Intègres puisse dévoiler au grand jour les noms de ces magistrats indélicats afin que les sanctions puissent se poursuivre.Là, des veufs,des orphelins, des veuves et des personnes humiliées et déprimées puissent enfin essuyer leurs larmes et trouver leur sourire pour justice rendue.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 18:43, par Substance Grise
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    Dans tous les cas tous les problemes que connait le Burkina aujpurd’hui sont lies a la justice
    En effet elle s’est laissee manipulee par les politiques ;les fonctionnaires affairistes et des hommes d’affaires delinquants au detriment du citoyen lamda.
    Tout ca mis ensemble constitue une grenade que cette justice burkinabe a entre les mains et ne sait comment s’en debarasser.
    La population burkinabe a la moindre occasion a 95% n’hesitera pas a vous rentrer dedans.
    Si ces magistrats ,gendarmes ;policiers sont inteligents ,qu’ils se rattrapent vite en se mettant au travail.
    Vous devez servir le peuple et non vous servir sur le dos du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 04:16, par Juges Pouris
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    une jistice pourie sans honte. lesbjuges au bukina vous faites honte. Et vous voiuler qu’ on vous fait confience ? Prrrrr. Vous n’ etes plus rien.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 08:42, par Disons-nous La Vérité
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    Une justice sans étique et sans déontologie est une bombe atomique en mesure de détruire toute notre nation comme celle d’Hiroshima.Dans son existence,on ne peut pas vivre sans avoir à faire à un médecin car l’être humain est un malade en permanence.Mais,on peut vivre jusqu’à aller mourir sans avoir à faire à un magistrat, sans avoir à faire à la justice.Aujourd’hui la justice burkinabè constitue un mal indésirable,voire la peste pour la population.A QUAND LA FIN DE CETTE HANTISE ?Que le Conseil Supérieur de la Magistrature(CSM)sonne la fin de la récréation afin de laver l’ affront que certains d’entre eux leur ont infligé ce mauvais coup.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:47, par Le Fair Play Citizen
    En réponse à : Justice burkinabè : Affectation et nomination de 82 magistrats

    S’il vous plait, faites montre de bon exemple ! Les rapports d’audit ont toujours donné les noms des coupables, publier ce rapport SVP ! SVSP !! SVP

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés