Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

LEFASO.NET | Par Maxime Jean-Eudes Bambara (Stagiaire) • dimanche 9 juillet 2017 à 23h48min

La jeunesse du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a organisé ce samedi 08 juillet 2017 une conférence publique au profit des jeunes burkinabè. « Défi de la jeunesse pour un Burkina meilleur, réconcilié et reconstitué », c’est le thème de cette conférence publique animée au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) par Dr abdoul Karim Sango en présence des mentors du parti, Léonce Koné et Achille Tapsoba.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

C’est une salle de conférence du Conseil burkinabè des Chargeurs noire de monde qui a accueilli la célébration du militantisme des jeunes du CDP à travers une conférence publique. Une conférence qui, pour le coordonnateur national chargé de l’organisation des jeunes du parti, Mathias Ouédraogo « est une occasion d’éclosion et de promotion d’une réflexion axée sur les opportunités d’enracinement de la solidarité militante des camarades jeunes pour une reconquête démocratique du pouvoir afin de sortir notre pays de l’impasse actuelle ».

Ce moment d’échanges animé par Dr Karim Sango, fut également une opportunité pour les jeunes ‘’cédépistes’’ de mener des réflexions idoines pour ‘’rendre le Burkina meilleur que celui d’aujourd’hui, contribuer à réconcilier les Burkinabè entre eux et avec leur histoire et à reconstituer les institutions de la république’’, pour reprendre les mots du coordonnateur. « C’est un secret de polichinelle de dire que le Burkina Faso jadis un pays qu’on cherchait, est devenu un pays qui se cherche », a déclaré le coordonnateur national des jeunes.

Messages d’encouragement des mentors

« Les jeunes constituent ceux qui relèvent le paradigme d’un pays, ceux qui sont au rendez-vous du changement sociopolitique et historique d’un pays, ceux qui sont à la fois les acteurs et les bénéficiaires de ces changements quand ils sont effectués dans la positivité. Pour cela, nous considérons que la jeunesse d’un parti constitue son avenir et pour construire cet avenir, il faut consolider théoriquement, politiquement, stratégiquement et tactiquement la jeunesse de notre parti. Et nous sommes venus les encourager dans cette initiative de renforcement de leurs capacités », a justifié Achille Tapsoba, président par intérim du part.

Pour ce dernier, le thème choisi est évocateur et c’est, à l’en croire, ‘’une manière de montrer une fois de plus que cette jeunesse est consciente de son rôle historique et nous ne pouvons que l’accompagner dans ses propres orientations et dans le choix qu’elle opère pour mieux participer à la construction de notre pays’’

« Un jeune est un contestataire de ce qu’il pense être un problème qui stagne le développement d’un pays. Il est contestataire mais un contestataire responsable. Alors, jeunes ! restez les acteurs du changement socio-économique et politique de notre pays, car de toutes les façons tout changement doit être le fait de la jeunesse », a-t-il conclu.

Couronnement des 72h des jeunes du parti

Cette conférence publique vient couronner les 72h des jeunes du CDP débutées le 06 juillet passé et au cours desquelles la jeunesse du parti a pu bénéficier de formations sur le leadership politique, le militantisme responsable, les valeurs sociales... . « Le défi que nous avons aujourd’hui est un défi commun : comment le Burkina va être meilleur ? Et ce sont les jeunes de tout bord qui doivent se donner la main. C’est dans cette prospective que nous tendons la main à tous les autres jeunes, les partis politiques et les OSC pour qu’on puisse faire face à ce défi parce que demain commence aujourd’hui », est convaincu Mathias Ouédraogo.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 juillet à 21:53, par Le Fair Play Citizen
    En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

    Jeunesse "cédépiste" !!Ah bon !!!???
    C’est maitnenant que vous savez que la jeunesse a un rôle ???
    Vous avez contribué à laisser bruler ce pays et maintenant vous parlez de réconciliation !!!?? Vous êtes mal placé pour dire que le pays va mal OK ??!!??

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 01:14, par Netcom
    En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

    Jeunesse du cdp=les mêmes anciens visages,anciens du cdp=les mêmes anciens visages,députés du cdp=les mêmes anciens visages. donc sans ces visages rien du cdp n’est possible bizarre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 08:17, par Bark-Biiga
    En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

    Bien vu et courage à vous. La jeunesse du Burkina à obligation de se réconcilier, rassembler ses forces pour se bâtir un avenir meilleur.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 10:47, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

    En aucun cas le peuple n’a trahi le CDP : C’est vos vieux du parti, qui vous a trahi. C’est à vous jeunesses du CDP, de soutenir fermement vos objectifs, et prendre le flambeau du parti, et mettre aux placards tous ces vieux aux gosiers larges du BPN, qui vous utilisent pour leurs propres intérêts que ceux du peuple. Je vous encourage, vous les jeunes du CDP, de persévérez, et de relever un grand parti politique qui a fait son temps et trahi par des vieux égoïstes.

    Répondre à ce message

    • Le 10 juillet à 17:24, par A quand la réconciliation
      En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

      Mon frère Ka,
      le MPP n’est qu’un sous corps du CDP.
      Votre expression "ces vieux aux gosiers larges", ils sont nombreux au MPP

      Il n’ y aura pas de vraie réussite sans réconciliation. Pour la réussite, il faut impliquer tous les partis à la réconciliation nationale.
      Une autre opposition plus forte risque de venir au sein du MPP si le MPP conitnue sur cette lancée.

      Répondre à ce message

      • Le 11 juillet à 09:03, par Ka
        En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

        Ka, farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse, généralise tous : Que ça soit les gouvernants du jour avec les RSS, que ça soit les vieux responsables des partis politiques comme le CDP et sa copié coller le MPP, je n’épargne personnes, ils doivent céder l’alternance politique du Burkina a la jeunesse, et êtres que des simples conseillers, car nous étions aussi des jeunes quand on créait le CDP. La jeunesse est l’avenir du Burkina du 21e siècle, leur siècle, et il ne faut pas enchaîner cette jeunesse par l’égoïsme et des intérêts personnelle. C’est avec raison que la jeunesse prenne le flambeau, et refonder les partis politiques qui ont fait leur temps, et s’autoriser d’autres voies susceptibles de développer leurs objectifs a l’image comment elle voit le Burkina du 21e siècle, et le faire émerger. Merci de me lire.

        Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 13:32, par yamgouba va a Banfora
    En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

    Très bonne initiative mon type !!!!!
    Hier c’était Blaise , aujourd’hui c’est Rock !!!
    Mais demain n’est jamais loin !!!
    Demain c’est assurément autre personne que Rok et ses retraités qui veulent nuire à l’avenir de la nouvelle génération par des endettements exponentiels.
    Courage à toi Matico.
    Tu réeussiras !!!!
    Guillaume Soro a commencé comme cela !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 10 juillet à 22:22, par LA SOURCE
      En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

      yamgouba va a Banfora,tu ne connais sûrement pas ceux qui peuvent aller loin.Si la jeunesse du CDP était bien honnête et sincère avec elle même,elle allait se démarquer de ce MATICO qui ne court dans tous les sens que pour son ventre.
      yamgouba va a Banfora,si tu connaissais bien MATICO,tu sauras que c’est l’ennemi juré de la jeunesse du CDP,il est là-bas pour son ventre.
      Moi,je ne peux pas comprendre comment un simple analphabète peut devenir comme GKS.
      Je ne voterais jamais le CDP et je ne serais jamais avec le CDP,mais sa jeunesse a intérêt à se chercher un autre leader,sinon ils sont mal barrés.
      A bon entendeur ????
      Salut.

      Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 14:40, par Alexio
    En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

    Faites comme Macron. Balayer ses vieux depasses de lere Blaise pour une nouvelle relance du parti sans aucune rancune. La nouvelle generation est en face d une mutation sosiale globale. Vos sages pourrons seulement vous accouder peut-etre en conseils de relevance dans des themes anciens dont vi maitriser pas a cause de votre age. Le Burkina Faso ne doit plus rester dans ce impasse nous- generation - veut pas bouger, ou ceder notre place aux etoiles montantes de la politique nationale.
    CDPiste le renouveau est venu, Le changement de mentalites retrogrades devrait passer sous banniere actuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 08:32, par Brotteaux des Illettes
    En réponse à : Burkina Faso : La jeunesse du CDP pour une reconciliation

    Dr Karim Sango ? Depuis quand il est devenu docteur ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés