Ramadan : Le CERFI au chevet des pensionnaires de la MACO

LEFASO.NET | Moussa DIALLO • mercredi 21 juin 2017 à 17h01min

Le Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques (CERFI), organise, de façon périodique, des moments de partage avec les pensionnaires des maisons d’arrêt et de correction du Burkina Faso. Le 16 juin 2017, le bureau provincial du Kadiogo du CERFI était à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) dans ce cadre. Les membres de cette association musulmane sont allés les bras chargés. Après avoir effectué la prière de vendredi avec ‘’leurs frères’’ en conflit avec la loi, ils ont fait don de vivres et de vêtements d’une valeur estimée à plus d’un million de francs CFA.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ramadan : Le CERFI au chevet des pensionnaires de la MACO

Du riz, du sucre, de l’huile alimentaire, des dattes, du savon, des vêtements, des chaussures. Ainsi se compose le don fait aux pensionnaires de la MACO par le bureau provincial du Kadiogo du CERFI. D’une valeur estiméeà plus d’un million de francs CFA, ce « don est constitué par des collectes que nous avons faites au niveau des différentes mosquées auprès de nos frères et sœurs », a précisé Mamadou Traoré, le secrétaire général de la section provinciale du Kadiogo du CERFI.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la solidarité, au nom du principe sacré de l’islam qui veut que « nous ne sommes que des frères ». Et, vu sous cet angle, « la solidarité n’est pas seulement une option, c’est une obligation ». Car, chacun est susceptible de se retrouver dans la position des pensionnaires de la maison d’arrêt.
« Ce n’est pas seulement à la MACO, c’est également l’ensemble des hôpitaux et des points où des personnes qui, à un moment donné de leur histoire, rencontrent des difficultés. C’est pour des raisons de solidarité, au nom de notre foi que nous venons accompagner ces personnes-là, les assister un tant soit peu et demander à Allah de les assister et de leur donner des perspectives meilleures Inch Allah », a expliqué Moussa Nombo, membre du CERFI, doyen de la délégation, par ailleurs ancien président du CERFI.

Même le prophète Youssouf s’est retrouvé en prison à un moment de sa vie

JPEG - 71.4 ko
Les pensionnaires de la MACO priant Allah

Il a également rappelé, de façon symbolique, l’histoire du prophète Youssouf qui est fils, petit-fils et arrière-petit-fils de prophète, lui-même prophète, mais qui, à un moment donné de son histoire, a été dans une prison. « C’est dire que chacun de nous peut se retrouver dans des situations difficiles à un moment donné de sa vie. Il nous appartient donc humainement, au nom de la conscience que nous portons et également au nom de notre foi, d’accompagner, d’assister ces personnes qui ont des difficultés pour que ces personnes aient de l’espoir de se retrouver un jour intégrées à nouveau dans cette société. C’est ce message qu’il nous parait très important de porter à l’ensemble des Burkinabè », a prêche Moussa Nombo.

JPEG - 101.1 ko
les donateurs en compagnie du DG de la MACO

Au nom des bénéficiaires, Ousséni Ouédraogo, le directeur de la MACO, n’a pas manqué de remercier le CERFI qui, au cours de ce mois béni du ramadan, a pensé ‘’aux frères’’ incarcérés. Ce type de don permet de pouvoir soulager les responsables de l’établissement pénitentiaire qui rencontrent des difficultés. « Nous voulons inviter les bonnes volontés à emboiter les pas du CERFI et à pouvoir venir nous soutenir pour pouvoir aider nos frères qui, c’est vrai, à un certain moment, se sont éloignés de la société. Pour pouvoir s’amender, il faut les accompagner parce qu’ils vont revenir encore dans la société », a confié Ousséni Ouédraogo.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 juin à 13:27, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Ramadan : Le CERFI au chevet des pensionnaires de la MACO

    Bravo ! à la nouvelle génération. Vous vous comprenez bien la religion. Apprendre à servir et aider moins nanti que soi. Malheureusement, le maraboutisme étant entré, beaucoup pense plus à recevoir qu’à donner. Voyez les pays arabes avec le boom pétrolier que nombre d’entre eux ont connu, le pétrodollars ont plus servi à étaler l’or et le luxe qu’à penser à l’autre. Sauf erreur, en dehors de la promotion de construction de mosquées, rares sont des réalisations telles écoles, hôpitaux, visites de prisonniers etc. pourtant des domaines où les autres religions excellent depuis longtemps en oeuvres sociales.
    Félicitations à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 16:29, par Saadia
    En réponse à : Ramadan : Le CERFI au chevet des pensionnaires de la MACO

    Puisse Allah recompenser les donnateurs et faciliter les conditions des bénéficiaires. Qu’Il (Allah) accorde son soutien permanent au CERFI qui oeuvre pour le bien être de la population.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés