Campagne électorale/Arrondissement 4 : L’UPC opte pour des œuvres sociales

LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • jeudi 25 mai 2017 à 22h00min

Ouverte le 13 mai 2017, la campagne électorale pour le compte des municipales partielles et complémentaires bat son plein, chaque organisation en lice allant de sa démarche pour convaincre les électeurs. A l’Union pour le progrès et le changement (UPC), l’on a fait l’option de ‘’convertir’’ les meetings en des approches sociales. Ainsi, le dimanche, 21 mai 2017, la structure locale de campagne a sonné la mobilisation pour une opération de don de sang au Centre régional de transfusion sanguine de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Campagne électorale/Arrondissement 4 : L’UPC opte pour des œuvres sociales

« On a décidé de ne plus faire des campagnes de gâchis, au lieu d’organiser des meetings en grandes pompes pour gaspiller de l’argent, nous avons choisi de prendre des produits pharmaceutiques au niveau de la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) et les redistribuer dans les CSPS (Centre de santé et de Promotion sociale) avec l’argent de nos meetings. Et nous l’avons fait la semaine passée avec les CSPS de Tanghin, du secteur 19, secteur 20 et celui de Roumtenga », a confié Omar Sawadogo, responsable local de campagne, par ailleurs candidat désigné de son parti au poste de maire.

JPEG - 60.9 ko
Omar Sawadogo, candidat à la mairie de l’arrondissement N°4

Il a précisé que, par cette option, l’UPC vise à contribuer un tant soit peu à l’allégementde la souffrance des populations et partant, sauver des vies. « Aujourd’hui, nous sommes dans une opération de don de sang. Normalement, c’était notre jour de meeting. Mais, nous avons décidé, une fois de plus, de prendre cet argent qu’on aurait pu investir dans ce meeting, pour mobiliser pour le don de sang. On pense que ce sang pourrait sauver des vies », a soutenu Omar Sawadogo. Pour ce responsable du parti, il s’agit par-là, de joindre l’acte à la parole dans la dynamique de vrai changement prôné par l’UPC.

Pour cette opération, plusieurs centaines de personnes, constituées en grande partie de jeunes, se sont mobilisées au siège du parti dans ledit arrondissement où a eu lieu l’activité. Une mobilisation qui était, visiblement, au-delà des prévisions de l’équipe du Centre régional de transfusion sanguine (CRTS). « Nous sommes venus avec une prévision de 80 poches de sang... », aexpliquéFrançoise Ouédraogo du CRTS, déclinant les principales étapes auxquelles sont soumis les donneurs.Elle a également affirmé que les besoins en matière de sang sont énormes, au regard de la saison de pluie (favorable au paludisme) qui s’installe. Cette demande va aller grandissante, poursuit-elle. « Comme toujours, on appelle les gens à donner de leur sang pour que, lorsqu’arrive un malade, on n’ait pas à courir ou bien qu’il attende des heures avant d’avoir le sang ; parce que nos donneurs potentiels sont les élèves, qui sont en train d’aller en vacances. Donc, les initiatives de ce genre sont louables », a mis en exergue Françoise Ouédraogo du CRTS.

A en croire Omar Sawadogo, cet acte vise aussi à former surtout la jeunesse, contribuer à un changement de mentalité afin qu’elle puisse éviter les erreurscommises par les devanciers.’’ L’avenir du pays dépend d’eux (les jeunes, ndlr), nous les formons donc pour la relève ‘’, a-t-il souligné en résumé.
Sur la suite de la campagne électorale, et à une semaine du scrutin, l’UPC va poursuivre dans les actions de proximité, selon M. Sawadogo. Il relève qu’au regard de ce que la circonscription a connu comme difficultés au sujet de son conseil municipal, cette campagne est aussi celle d’informations et de sensibilisations sur ce qui s’est réellement passé dans l’arrondissement. ‘’Ceux qui prennent l’arrondissement 4 comme un quartier rebelle ne savent pas exactement ce qui s’y trouve.

JPEG - 51.9 ko
Françoise Ouédraogo de l’équipe du CRTS exhorte les populations au réflexe de don de liquide précieux

Il y a des gens qui ont géré cet arrondissement, pendant des années, et ces mêmes personnes sont revenues aux affaires, ont commis des gaffes de par le passé et cherchent aujourd’hui à s’accaparer de la mairie pour étouffer les dégâts qu’elles ont posés. L’UPC n’a jamais eu la charge de gérer cette mairie, donc le parti ne craint rien. Et justement, nous cherchons la mairie pour s’occuper du développement de l’arrondissement et du bien-être des populations. Ceux-là qui s’entêtent et qui disent que si ce n’est pas eux, la mairie ne va pas fonctionner savent ce qu’ils ont fait. (…).Beaucoup savent que ce n’est pas pour rien que certains tiennent mordicus à la mairie’’, a chargé Omar Sawadogo.

JPEG - 68.5 ko
Les responsables à la jeunesse de l’UPC (Léonce Zagré à droite, secrétaire national à la jeunesse et son adjoint, Eric Zongo) venus apporter soutien à leurs camarades de l’arrondissement

Pour ce dernier, il faut donc éviter que l’arrondissement retombe dans une situation de blocage. ‘’ La fin du blocage dépendra des autorités de ce pays. Les filles et fils de l’arrondissement 4 s’entendent. Maintenant, quand des autorités de ce pays se mêlentà la question, ça devient difficile. La population désigne ses conseillers, qui, à leur tour, désignent un maire. Mais, quand c’est le responsable d’une institution, un ministre, un directeur général, etc., qui doit décider de qui doit être le maire d’un arrondissement, on va toujours aller vers des problèmes, parce que ce maire ne pourra pas travailler pour sa population, il travaillera pour celui qui l’a mis là-bas. Pour que la situation soit normale, il faut que les autorités évitent de se mêlerdes élections locales pour laisser le choix aux populations’’, a-t-il interpellé.

Le responsable de campagne dans l’arrondissement, Omar Sawadogo, lance donc un appel à toute personne qui a une carte d’électeur de penser au vrai changement. Et ce vrai changement n’est autre que l’UPC, convainc-t-il.« C’est le seul parti politique qui n’a pas vendu de parcelles, de réserves, qui n’a pas spolié les populations. Les populations peuvent compter sur l’UPC pour l’avenir de l’arrondissement », rassure le candidat à la mairie, Omar Sawadogo.

Oumar L. Ouédraogo
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés