Ministère de la défense nationale et des anciens combattants : Le Colonel-major Alassane Moné passe la charge à S. Justin Somé

mercredi 17 mai 2017 à 00h40min

Le secrétaire général du Ministère de la défense nationale et des anciens combattants, Justin Somé, a pris officiellement fonction le 16 mai 2017, à Ouagadougou. Il succède à ce poste au Colonel-major Alassane Moné en service depuis novembre 2011. La cérémonie s’est déroulée en présence du personnel du ministère, des gouverneurs de région, secrétaire général du ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation et de nombreux invités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de la défense nationale et des anciens combattants : Le Colonel-major Alassane Moné passe la charge à S. Justin Somé

Le ministère de la défense nationale et des anciens combattants (MDNAC) a désormais un nouveau secrétaire général (SG). Il répond au nom de Sannoubomé Justin Somé, gouverneur de la Boucle du Mouhoun (Ndr il occupe toujours ce poste). Il remplace le Colonel-Major Alassane Moné. La passation de service a eu lieu, le 16 mai 2017, à Ouagadougou. Le nouveau SG a été nommé par le Conseil des ministres en sa séance du 3 mai 2017. C’est par la lecture du décret de nomination que le premier responsable du ministère, Jean-Claude Bouda a sacrifié à cette tradition.

JPEG - 99.8 ko
Justin Somé

« Au nom du sacro-saint principe de la continuité de service public, je m’engage à poursuivre l’œuvre déjà engagée dans le sens de l’intérêt public et, ce, conformément aux textes en vigueur », a déclaré M. Somé, juste après son installation officielle. Le poste de SG, est un poste d’assistance, selon lui. « Nous sommes là pour assister le ministre de la défense nationale et des anciens combattants. Mais nous n’avons pas personnellement un dossier à présenter. Tout dossier que le ministre voudrait nous confier, nous allons donc travailler à bien le traiter. Il s’agira, ensuite, de coordonner toutes les actions administratives des services du MDNAC et de faire en sorte que la dernière décision revienne au ministre », a-t-il insisté.

Mesurant la tâche qui l’incombe, le secrétaire entrant a sollicité l’accompagnement de tous les acteurs de la vie nationale pour faire du MDNAC, un acteur clé du paysage institutionnel du Burkina Faso. L’homme figure également en bonne place dans les priorités de M. Somé. C’est pourquoi, il a laissé entendre qu’il attachera un grand prix au respect de la hiérarchie, l’assiduité et à l’ardeur au travail, et à la solidarité agissante. S’adressant au SG sortant, il a, au nom du personnel, félicité et reconnu le travail qu’il a accompli.

JPEG - 36.4 ko
Secrétaire général sortant, Colonel-major Alassane Moné : « L’heure du départ a sonné pour moi » ;

« Tout mon combat au cours de ces cinq ans et six mois passées à vos côtés, a été bâti sur l’espoir qu’en vous quittant un jour, tous ensemble nous éprouverons le sentiment que nous nous sommes efforcés de faire rayonner l’image positive de l’institution », a renchéri le Colonel-major Alassane Moné. « Je ne sais pas si cet objectif a été atteint car il appartiendra aux chefs d’en juger », avant de poursuivre. Sur ce point le ministre Bouda rassure : « Si nous sommes à cette cérémonie de passation, c’est certainement parce que vous avez su donné le meilleur de vous-même pour mener à bien la mission qui était la vôtre et conduire avec l’aide de vos collaborateurs, le département suivant les bonnes orientations ». Toutefois, certains projets n’ont pas été achevés. Il s’agit, entre autres, du plan stratégique de réforme des forces armées nationales 2017-2021 qui démarre en ce moment. Et au Colonel-major de réaffirmer sa disponibilité à accompagner son successeur pour la réussite de sa mission.

JPEG - 138.1 ko
Collaborateurs, amis et parents ont honoré de leur présence à la présente cérémonie.

Bien avant, il a signifié que la vie professionnelle est loin d’être un long fleuve tranquille. Les incompréhensions, conflits et les tensions en constituent la trame quotidienne. « Que ceux qui ont été touchés d’une manière ou d’une autre par ses désagréments obligatoires mais inhérents à l’exécution de toute mission de service public, trouvent aujourd’hui et en ces lieux, l’expression de ma sincère désolation et de mon profond regret », s’est exprimé le SG sortant. Au-delà de cela, il a renouvelé ses remerciements et sa gratitude aux autorités et à l’ensemble des travailleurs du département. Il n’a pas manqué d’associer ses remerciements à son épouse. « Mme Moné, au-delà de ton foyer, tu as su m’insuffler le courage et la détermination nécessaire, pour poursuivre inlassablement la réalisation de ma mission professionnelle, grâce à ton dévouement et à ton abnégation. Tu as été mon principal soutien moral et mon repère de stabilité sociale et d’humeur égal dans la vie », a-t-il témoigné.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés