Forces armées burkinabè : De nouveaux chefs

Communiqué de presse • vendredi 28 avril 2017 à 08h32min

Dans le cadre de la réorganisation du commandement des Forces Armées Nationales Son Excellence Monsieur le Président du Faso, Président du Conseil des Ministres, Chef Suprême des Forces Armées Nationales a signé six (06) décrets de nomination de responsables militaires le 27 avril 2017.

Forces armées burkinabè :  De nouveaux chefs

Ce sont :

Messages

  • Bonne chance à ces nouveaux responsables. Que Dieu soit avec eux. Mais nous attendons la nomination à une fonction de taille du Colonel Auguste Barry. Que le PF pense aussi à ces jeunes officiers qui ont opposé une résistance victorieuse au RSP de Blaise Compaoré. Il faut que le gouvernement cherche le vrai changement en nommant les gens qu’il faut à la place qu’il faut !
    Dieu garde notre Nation !

  • Toutes ces nominations sont intéressantes et la loi 081 pour les EPE ? Trop d’injustices gouvernants MPP. Nous commençons à régréter le départ de Blaise ; parcq s’il etait là cette injustice avait pris fin.

    • Mais vous pouvez le rejoindre là ou il est présentement. Vous pensez que le seul problème du Burkina se résume à l’application de la loi 081 ? Travaillons à accompagner les autorités car le changement tant recherché et prôné ne tombera pas du ciel. C’est main dans la main et avec beaucoup de sacrifices qu’on y arrivera.

    • Bien dit frère, entièrement d’accord avec cette analyse.
      Nous ne pouvons pas vouloir de meilleures conditions de vie et dormir sur nos lauriers.
      Il faut qu’on soit sérieux dans ce pays,
      cher monsieur qui demandez l’application de la loi 081, à quelle heure êtes-vous arrivez au bureau ce matin ?
      A quelle heure en partirez vous ?
      A la fin de la journée, évaluer vous même votre travail de ce jour et en toute honnêtété demandez vous si vous ne pouviez pas faire mieux.
      Ailleurs, ça travail 10 heures par jour et les gens réfuse la rétraite et les congés, parce qu’ils ont cette soif de dévelloppement pour leur pays.
      Ici, on gette les jours fériés, les long weekend, les congés et surtout surtout, les "grèves" sans tête ni queu.
      Bref, changer de mental pour l’avenir de nos enfants et pétits enfants.

    • Merci Monsieur/Madame KAF. Très bonne réaction, il y a des spécialistes de la critique négative et de l’apocalypse qui pensent qu’en dehors de Blaise le Burkina est ingouvernable. SVP, faites des criques constructives.

    • M. GOUABI. Vs dites que si Blaise était là l’injustice allait prendre fin. Mon oeil ! Je ne sais pas si vous êtes sincère ou bien vs vs chatouillez simplement. vs souvez -vs des diverses mutuneries sous Blaise ?

    • il faut éviter de dire de telle betise genre le rejoindre là bas. et de quels sacrifices parles tu.de anciennes nouvelles autorités trempées dans la sève de la compaorose pour insulter des victimes à qui l etat doit. vous ne pouvez pas vous sibstituer alors à l etat et faire de lui quelqu un qui n est pas reconnaissant, un ingrat pour ne pas le nommer. Les RSS sont a la source et ont entretenue la loi 013 qui a endeuillé et détruit bien de familles alors pausé balles a terre

    • J’appuie qu’il faut le rejoindre si tu regrettes son depart. C’était son choix de partir après avoir démissionné en bonne et du forme. Merci a lui pour cet acte. Toi il te reste a le rejoindre parce qu’il ne semble pas se souvenir même de toi. Tu ne vois que ton intérêt avec la loi 081 des EPE et c’est normal mais ne mélanges pas les chats et les souris.

    • Nous, on avance. Celui qui regrette Blaise Comaporé peut le rejoindre en R.C.I. S’il préfère François Compaoré, il peut aller au Bénin. Ici, on travaille au développement du BF et de ses population.

    • Blaise n’est pas loin. Rejoignez-le en Cote d’Ivoire. Il y a des injustices mais ce n’est pas une manière appropriée de réclamer. Vous aurez pu poser votre problème avec courtoisie et demander qu’on s’y prête une oreille attentive. Blaise vous a renié en prenant la nationalité ivorienne vous n’avez pas compris ? Quand il était là pendant 27 ans qu’a-t-il fait pour cette affaire des agents des collectivités ? Vous vous taisiez comme des momies et vous disiez oui Monsieur sans comprendre même ce qu’on vous disais.

    • Mon chère 71168112, élevons nous au dessus de toute critique négative qui ne nous fait pas avancer. Mettons nous dans le tête que personne sur cette terre n’est indispensable. Ni Blaise Compaoré, ni les RSS dont vous parlez, ni vous, ni moi, ne doit constituer un blocage pour la marche de notre chère nation le BURKINA FASO vers des lendemains meilleurs. Travaillons à léger à nos enfants une nation de demain ou il fera bon vivre. Evitons de lier le destin de la nation à l’existence de quelques personnage qui ne sont pas d’ailleurs des immortels. Sans aine mon ami 71 16 81 12

    • Validation totale ! Validation totale ! Validation totale ! Validation totale, mon frère !

    • Parfaitement d’accord avec vous. De nombreux Burkinabè veulent que les autres changent mais pas eux. Pathétique Burkina post-insurrection !

  • Une anticipation de ce qui s’est passé et/ou qui se passe à la police nationale !!! Résolvez les problèmes de fond. Changez les hommes et laisser les problèmes à résoudre ne va pas vous sauver chers dirigeants !

    • Je ne sais pas comment n peut être si négatif. Nous avons changé au Burkina. Et de la pire des manières. Impossible pour le gouvernement de poser un acte sans tomber sous des critiques acerbes et parfois insensées. Pourriez-vous un temps soit peu SVP permettre aux gens de travailler Messieurs les experts en tout ? Mettez-vous plutôt au travail.

  • Bon vent au nouveaux promus.Puis-que la sécurité et la quiétude redeviennent une réalité dans notre Chère Faso.Vive le Burkina Faso.

  • N’attendons pas chaque fois que les choses se gâtent avant de réagir. bonne démarche pour cette fois, M. le Président et bon vent aux chefs !

  • Enfin le vent du changement a soufflé...
    La gestion arbitraire et complaisant du personnel prend fin surtout au sein d’un certain corps où certains se croyaient indispensable jusqu’à occuper à eux seuls plusieurs postes stratégiques. L’armée n’est pas une armoire fourre-tout. Les textes sont clairs en la matière et sont foulés au pied au vu et su de tous. Bref.
    Que le tout puissant les accompagne , surtout le nouveau CEMGN qui doit redorer le blason de la gendarmerie et mettre fin à l’anarchie indescriptible et les coptages qui avaient cours dans cette arme d’élite. Bon vent et courage à vous vaillant Cl TAPSOBA.

  • On attendait depuis longtemps les reformes à la tête des forces armes après la prise de pouvoir du président ROCH.Enfin c’est arrivé même si c’est un peu tardif.Il vaut mieux tard que jamais.Bon vent aux nominés pour une armée très efficace au service de la population et contre le terrorisme.

  • Enfin le vent du changement a soufflé...
    La gestion arbitraire et complaisant du personnel prend fin surtout au sein d’un certain corps où certains se croyaient indispensable jusqu’à occuper à eux seuls plusieurs postes stratégiques. L’armée n’est pas une armoire fourre-tout. Les textes sont clairs en la matière et sont foulés au pied au vu et su de tous. Bref.
    Que le tout puissant les accompagne , surtout le nouveau CEMGN qui doit redorer le blason de la gendarmerie et mettre fin à l’anarchie indescriptible et les coptages qui avaient cours dans cette arme d’élite. Bon vent et courage à vous vaillant Cl TAPSOBA.

    • Il paraît même que certains retraités " refuseraient " de quitter leur poste malgré tout. Ceci est u defi et n’a jamais existé...
      Le nouveau patron doit donner un puissant coup de pied dans la fourmilière en vue d’arrêter es comportements qui n’honorent pas et sont un très mauvais exemple pour la jeunesse même si certains de ces jeunes mettent le commandement devant des faits accomplis.
      Bon vent grand chef.

  • Reste un gros problème à résoudre ; CELUI DE LA POLICE.
    1- Il faut reconnaitre que les petits ont toujours été brimés, donc faire cesser les brimades ( Exple : C’est par ce que Djibril Bassolé brimait les pandores de la même manière qu’il avait été vomis par ces derniers).
    2- La police étant un des gros noyau du renseignement, il faut balayer la maison à savoir se départir de nombreux chefs surtout ceux qui traitent avec les inconnus (Ils sont tous de la même famille et font mouvement ensemble).
    3- Enfin, remplacer le frère Simon COMPAORE

  • Mr GABRI, vous regrettez Blaise COMPAORE, c’est dommage, lui ne vous regrette pas, c’est pourquoi il a fait le choix de brader son BOURKIDIM et devenir Ivoirien après avoir régner sans partage (qu’avec sa famille et sa brigade de la mort), après avoir martyrisé le peuple Burkinabè, après avoir Tué Henri, Boukary, Clément, Salif pour ne citer que ceux là....

    Quelle honte !!!!

    • Oui. Je crois vraiment qu’il faut que tournions ensemble la page "Blaise Compaoré". Il était pour nous du bon grain ; mais depuis qu’il a changé de nationalité pour devenir Ivoirien, il est et il demeure une coquille vide. Nous étions gouverné par un poltron. Pourquoi n’a-t-il pas choisi la posture de Laurent NBagbo ?. Après nous avoir gouverné d’une main de maître, il nous mets la honte....

      Mam.

  • Bonne chance aux nouveaux chefs de l’armée. J’ai ardemment souhaité le départ du chef d’état major sortant de la gendarmerie nationale car il a apporté ostensiblement son soutien matériel et logistique aux "putschlogues" Ange Djibril et la machine téléguidée(à tuer) Diendéré pour massacrer les pauvres Enfants aux mains NUES. Il reste complice du putsch manqué.

    • tu deviens de plus en plus incrédule. Évite ces genres d’affirmations. Étale nous les preuves STP si t’en ai sûr. c’est dommage Achille. tu as perdu ta crédibilité.

  • Je suis d’accord avec Mr kaf. Les gens n’ont qu’à se mettre au travail au lieu de passer leur temps à grèver et à critiquer. Un pays qui vient de sortir d’une insurrection dont les biens ont été pillés. Nous ne sommes pas des bébés qu’on viendra mettre tout dans nos bouches. Travaillez et verrez tout ira bien.

  • Bon vent à eux, espérons qu’ils sont des hommes qu’il faut à la place qu’il faut.

  • Depuis Pengrenoma, moi je ne comprends plus rien à cette valse des chefs d’État-major de terre, de mer, du ciel, je vous assure j’ai le tournis.

    • Grande soeur, c’est quoi vous ne comprenez pas ? le chef de l’etat est la personne la mieux placee pour operer des changements au sein de notre armee, bien sur apres consultation de la hierarchie. ensuite le contexte le commande. L
      a grande liberte que nous connaissons aujourd’hui, fait que j’ai l’impression que nous voulons explication a tout. Le gouvernement qui fera ca est un gouvernement C A D A V E R E.
      A propos, que devient votre frere Frederic GUIRMA ?

    • Si vous m’appelez grande soeur pourquoi vous ne dites pas « Que devient notre frère Frédéric GUIRMA ? »

  • ACHILLE DE TABSOBA, pouvez vous donner des preuves suite à votre affirmation. Si tel est le cas pourquoi na t-il pas été arrêté ?

  • Bon vent aux nouveaux chefs des F.A.N.....................................................................................

  • Merci à la plupart des internauts. C’est une des rares fois qu’on voit les gens intelligents qui presque à l’unisson appellent les burkinabe au travail pour sauver ce que nous n’avons pas cassé et brûler le 30 et 31 octobre 2014. Il faut qu’on soit positif sinon nous souffrirons. Bravo et bon vent aux nomines

  • Les changements survenus à la tête des corps militaires et paramilitaires du Burkina Faso, s’inscrivent dans l’ordre normal des choses. Car, il faut périodiquement renouveler le commandement militaire pour insuffler toujours une nouvelle dynamique dans la conduite des Forces de Défense et de Sécurité(FDS).Les responsables des FDS qui ont passé le témoin à d’autres en cette fin d’avril 2017,ont apporté leur part de contribution au commandement des troupes avec des acquis et insuffisances. Il faut leur rendre hommage et souhaiter que leurs successeurs puissent engranger davantage de succès dans leurs missions de défense et de sécurisation du pays. C’est le lieu également de remercier les autorités (président du Faso, premier ministre, ministre de la sécurité, ministre de la défense) qui ont su gérer avec tact les troupes. La rapidité avec laquelle les 2 compatriotes otages ont été retrouvés le 27 avril 2017 et libérer sains et saufs par leurs ravisseurs grâce aux actions bien coordonnées des FDS, prouve encore l’efficacité de nos hommes de tenue pour la sécurisation du territoire. Merci au ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré, qui ne cesse de galvaniser les forces de sécurité tout en veillant à la résolution de leurs problèmes spécifiques dans un esprit de compromis et d’équité.

  • Bizarre ! Le nouveau chef d’etat major de l’armée de terre etait l’aidé de camp de Bongnessan Arsene Yé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés