Projet « Développer les capacités des jeunes » : Plus de 8000 jeunes formés à divers métiers en six ans

mardi 28 mars 2017 à 23h42min

Ce mardi 28 mars 2017 a eu lieu à Ouagadougou l’atelier de clôture du projet « Développer les capacités des jeunes » au Burkina Faso. Un projet initié par Plan international et qui a permis de former, en l’espace de six ans, plus de 8000 jeunes burkinabè issus des régions du Centre-nord et du Sud-ouest à plusieurs métiers.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Projet « Développer les capacités des jeunes » : Plus de 8000 jeunes formés à divers métiers en six ans

Renforcer les compétences, les connaissances et les aptitudes des jeunes dans le Centre-nord et le Sud-ouest du Burkina Faso, afin de leur permettre d’améliorer leur employabilité, promouvoir l’entrepreneuriat et ainsi lutter contre le chômage des jeunes, c’était l’objectif visé par le projet « Développer les capacités des jeunes » (DCAJ), lancé en 2011. Un projet initié par Plan international Burkina Faso et mis en œuvre par Plan international Canada en partenariat avec l’Agence canadienne de coopération, IAM Gold Essakane et le gouvernement du Burkina Faso.

Après six années de mise en œuvre et au terme du projet, le bilan est jugé positif, à en croire, le Dr Fatoumata Haidara, représentante résidante de Plan International au Burkina Faso. En témoignent les résultats engrangés par le projet. Le DCAJ a, en effet, permis en six ans de former 3517 jeunes filles et 4748 jeunes garçons (au lieu des 6400 jeunes prévus) en menuiserie, maçonnerie, coupe couture, coiffure, plomberie, soudure, mécanique, élevage, maraichage, électricité, tissage-teinture.
De plus, alors que le DCAJ avait prévu doter 525 apprenants de kits d’installation, ce sera en fin de compte, 1038 apprenants qui recevront autant de kits afin de s’installer à leur propre compte.

En ce qui concerne la mise en position de stage de 525 apprenants dans les ateliers d’IAMGOLD, c’est finalement 632 stagiaires qui seront ainsi reçus, dont 198 filles. De plus, une enquête réalisée sur un échantillon de 1600 bénéficiaires du projet, a montré que plus de 900 jeunes sont déjà insérés sur le marché de l’emploi et parmi eux, 76% gagnent assez bien leur vie sur le plan économique. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés