Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mercredi 1er mars 2017 à 11h00min
Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

Dans la nuit du Lundi 27 au 28 Février 2017, des individus non encore identifies ont attaqué le poste de police et la mairie de Tongomayel, dans la province du Soum. Bilan : des bureaux incendiés, vandalisés et du matériel emporté. Une série d’attaques revendiquée par une association dénommée Ansaroul Islam.

Plus d’une dizaine de motocyclettes brulées, des bureaux saccagés ou incendiés et du matériel roulant emporté, dont deux motos et un tricycle. Tel est le bilan de l’attaque contre le commissariat et la mairie de Tongomayel.

Autre fait à noter, les auteurs de ces attaques ont pris le soin de laisser une note sur laquelle on pouvait lire : « Par Ansaroul Islam ». Selon des témoignages recueillis sur place, c’est aux environs de 23 Heures 45 minutes que des individus armés ont pris d’assaut le commissariat de la localité. Les tirs auraient duré près d’une heure et 30 minutes, et fort heureusement aucun blessé ni de mort n’a été enregistré selon des sources sécuritaires et les mêmes témoignages.

Les populations de Tongomayel, mécontentes de ces actes ont apporté leur soutien à la police et promettent de mieux collaborer avec les forces de sécurité et de défense dans la lutte contre le terrorisme.

Ces individus non encore identifiés seraient venus à bord de deux véhicules et après leur forfait, ils auraient pris la route de Sidé en direction du Mali.

Bertrand NIGNAN à Dori
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er mars 2017 à 10:13, par L’Intègre En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    ok. on a suffisament de raisons pour renvoyer ces saloparts de refusies touareg dans leur kidal. car c’est au sain de ces assassins qu’ on organise des formations radicales à nos petits chomeurs burkinabè pour qu’ils comettent ces actes et si on n’y prend garde, ils vont petit à petit crée le désordre pour faire de cette parti leur territoire. ces gens là ne sont pas bien de par leur nature. il (touareg-peul) peut se tordre de douleur pour avoir tes sentiments et te tuer à la minute qui suit. il faut de la rigueur ; même s’il faut mater tous sur cette region, il faut faire tout pour déloger ce malam diko qui n’existe pas à l’état civil. c’est un surnon de quelqu’un qui reside peut être même à ouagadougou.
    il faut même prévoir construire un mûr à la frontiere mali niger car les dirigeants actuels maliens sont des faux types et jouent le jeu de l’énnémi.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 10:18, par Franc Macon En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Ou etais les policiers ? On t’ils riposté ? Parce que aucunne publication ne parle de ce point qui est pourtant important pour rassurer la population ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 10:31, par sauve souris En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    réduisez le nombre de policier qui sont au niveau des feux tricolores a ouaga ou a bobo et envoyez les tous a djibo pour renforcer les commissariat chaque commissariat devrait avoir au minimum 400 personne lourdement armée

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 10:33, par Temps de l’action En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    cette fois-ci le renseignement semble avoir marché et les FDS se seraient mis à l’abris avant l’arrivé des maitres des lieux. si contrairement à ce que l’on pense, les FDS ne comptent pas utiliser les informations pour mieux combattre mais pour mieux fuire et laisser les djihadistes faire leur boulot, on est pas sorti de l’auberge

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 11:02, par Jubal En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    C’est ceux qui ont dissout le RSP qu’on doit arrêter, enfermer et matter. A commencer par Zida et son bras politique, le Balai citoyen. Ils ont dit que les éléménts du RSP sont des criminels, des lâches, que le RSP n’est pas une armée d’élite, que c’est la gendarmerie qui est efficace, et bien d’autres conneries. Voilà. Où est la gendarmerie maintenant ? Quedal ! Si c’est pas Djibril qu’il peuvent enfermer et lui refuser des soins, est-ce qu’ils ne fuient pas devant les djihadistes ? Voila. Quand on parle, vous n’écoutez pas. En quoi dissoudre le RSP améliore la sécurité intérieure du Burkina ? Est-ce que c’est le Balai citoyen qui a créé le Burkina ? Ils disent qu’ils ont chassé Blaise et ses proches mais ils ne veulent pas aller chasser les djihadistes. Voilà. Ils ont dit à Rock de chasser Zagré, qu’il est incompétent. Voilà qu’avec Sadou, les attaques sont simultanées et coordonnées. Voilà. Franchement quoi. Il faut qu’on s’asseoit, qu’on se pardonne, qu’on fasse appel à tout le monde (Diendéré, Djibril, Zida, Zagré), qu’on mutualise nos forces et nos intelligences pour que le Burkina redevienne un havre de paix et non un pays d’aigris méchants et haineux. La haine entre les fils d’un même pays conduit à la perte de ce pays.
    Vive le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 11:10, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Triste ! "Jouer connaît son ballon, ballon connaît son jouer". Ici c’est plus une affaire de terrain que de slogan politique. Notre réveil risque d’être fatal si on continue de dormir ou de caresser le diable ou Satan.
    "Ubi pus I bio incisio" pour dire que là où il y a du pus il faut inciser". Malheureusement on perd du temps à valuer la part prépondérante de certains "ismes" sur l’apparition et le développement de ce cancer, cette pieuvre. Attendons alors qu’elle nous enlace pour nous vider de notre sang dont elle en raffole par nature.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 11:27, par Phil En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Ce que je constate, c’est que la zone de Djibo est devenue un terrain d’entrainement des mouvements djihadistes.
    Comment ils peuvent prendre 1h30mn pour attaquer à 18 km de Djibo et aucune réaction rapide de la part de Djibo en renfort ?
    Ici ce n’est même pas une question de renseignement, mais un problème de capacité à réagir rapidement.
    Il y a quelque chose qui va vraiment pas au niveau de nos FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 11:38, par Dibi En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    « La sueur d’aujourd’hui épargne le sang de demain », a lancé le Premier conseiller de l’ambassade américaine, David Young. Pour lui, la stabilité et la sécurité sont des gages de la prospérité économique et de la démocratie, des objectifs que partagent les Etats africains. S’adressant aux membres des forces spéciales américaines, M. Young a déclaré : « Partout où vous êtes, si vous croisez une personne qui n’a pas l’habitude d’interagir avec des militaires, expliquez leur pourquoi vous êtes ici. Expliquez leur que vous vous entrainez ici ensemble pour forger des relations durables et que ces relations signifieront un lendemain meilleur et plus sûr pour eux et leurs familles (…) Par vos efforts continus, vous pourrez démontrer aux Burkinabè que les forces de plus de 20 nations se tiennent derrières eux et sont prêtes à les soutenir en sécurisant et en stabilisant la région ».

    Après P. Lumumba, Nassaer, N’Krumah, Sékou Touré, Frantz Fanon...Thomas Sankara..., les Africains, notamment ceux du pré carré français ont tout oublié : l’histoire, leur identité profonde, qui ils sont, où ils vont, le colonialisme, le néocolonialisme, la recolonisation à l’œuvre avec ses avatars de coopération Otanesque et les nouvelles menées couvertes djihado-wahhabites qui se généralisent en nappes rampantes dans toute la sous-région.
    Avons-nous tout oublié à ce point pour considérer que l’Occident impérialiste et l’Obscurantisme religieux principalement d’entités arabo-orientales ne peuvent nous sauver ; et constituent nos pires ennemis ?
    Comment comprendre cette politique de sécurité suicidaire et irresponsable pour faire de tels acteurs de coopération nos amis ? Les démissions criminelles de la classe politique devant l’extension de l’extremisme salafiste raciste que finance le wahhabisme qatari et saoudien nous perdront. Elles perdront la paix, notre sécurité collective et la nation avec !
    Vous avez dit Flintlock ? Et voici Dori, Djibo, Goro-Gorom qui brulent en attendant que l’incendie prenne ailleurs demain ?

    C’est quoi FLINTLOCK ? En rappel, le Flintlock a été lancé en 2005. Il est dirigé par le Commandement militaire américain en Afrique (US AFRICOM). Il s’inscrit dans la lignée d’autres programmes militaires américains tels que le WESTERN ACCORD et l’ACOTA. Pour l’année 2017, 24 pays d’Afrique, d’Europe, d’Australie et d’Amérique du Nord prennent part à cet exercice.

    C’est dire au moins que les choses sont claires.
    Qui dit US AFRICOM dit OTAN. C’est donc claire que les forces armées burkinabè sont des forces intégrées pour ne pas dire supplétives de l’OTAN laquelle OTAN menace la paix mondiale, multiplie les provocations aux frontières de la RUSSIE, en Mer de Chine, n’hésite pas à saccager des nations entières jalouses de leur indépendance et de leur souveraineté nationale. Ce fut le cas de l’ex-Yougoslavie, de l’Irak, de la Libye... de la Côte d’Ivoire sur mission française ; et c’est le cas de la Syrie sous nos yeux.
    Dans son expansion guerrière, l’OTAN est servie par toute une foultitude d’armées supplétives de nations en faillite, tenues par des élites en réseaux criminels et peu soucieuses d’indépendance nationale et encore moins de souveraineté. En plus de ces armées supplétives, l’OTAN recourt en grand au mercenariat de l’International djihado-wahhabite que financent sans compter l’Arabie Saoudite et le Qatar. Et quiconque n’a pas compris ces données géostratégiques s’interdit par ignorance ou par aveuglement de comprendre le caractère stratégique et structurel de la violence armée et de la guerre qui est faite à la sécurité et à la paix de nos peuples et populations dont les vrais ennemis sont : l’OTAN et l’International djihado-wahhabisme.
    Au Burkina-Faso, c’est le satrape Blaise Compaoré et ses hommes de main (Bassolet et Diendéré, R.Christian Kaboré, Salif Diallo et d’autres...) qui ont inauguré cette politique d’intégration de l’armée burkinabè à l’OTAN par les exercices Flintlock, par l’installation de bases militaires étrangères à Ouagadougou, par leur affairisme avec les rebellions criminelles de la sous-région en plus des djihado-wahhabites du Nord Mali. Et malheureusement et par filiation idéologique structurelle, cette politique affairiste reste entretenue par la bancocratie pourrie du Franc CFA et de la CEDEAO qui tient le pouvoir à Ouagadougou et dans toute la sous-région Ouest africaine.
    Ne cherchez pas loin, ni midi à 14h ! L’anguille est sous Roche !
    Et derrière tout ça, l’impérialisme franco-OTANesque, leurs sous-traitants qataris-saoudiens et tous nos zélateurs spirituels radicalisés localement nous promettent larmes et sueurs.
    Nous n’en sommes qu’au début et ils laisseront la situation pourrir comme ils le sont eux-mêmes ! Parce que pour toutes ces structures et pour tous ces éléments, le chaos est porteur de profits et d’encore plus de pouvoir.
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 12:03, par  ???? En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    c’est tout a fait normal qu’on attaque les commissariats ou les camps s’ils n’ont pas de clôture pour assurer leur sécurité. c’est pas pour ne rien qu’en IRAK on créer la zone verte (quartier entièrement clôturé)

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 12:04, par kere En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    moi je propose de libérer diedere,Djibril fai venir zida et tout les bon anciens collaborateur de ex président Blaise qui as beaucoup fait comme paix dans notre pays, fait la réconciliation nationale nommée quelques personne parmi eux sinon vraiment c’est pas facile de nos jours dans notre pays merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 12:06, par Touba En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Moi je suis surpris par la réaction de beaucoup de nos compatriotes. Nous ignorons ce dont on parle. Nous ne connaissons pas l’histoire du terrorisme. Nous ne connaissons pas son mode opératoire. Nous ignorons son positionnement égo-politique. Nous ignorons les intérêts et les moyens en jeu. Nous méconnaissons les têtes pensantes. Mais nous savons nous accuser, nous vilipender au bénéfice de celui qui nous attaque en allant dans le sens de son but.
    A mon avis nous sommes en guerre et l’effort de guerre est l’affaire de tous.
    C’est facile de critiquer l’autre quand on est assis au frais devant un écran.
    La bonne question que chacun doit ce poser est : qu’est ce que j’ai fait ou peu faire pour que mon pays sorte de cette situation grandi et avec la victoire.
    Bien à tous

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars 2017 à 20:23, par Ousmane En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

      Mes frere j ss tres content des analyse ke vs fait et osi des inquietudes ke vs avez.il va falloire ke ns Soyons capable de s’assoire et discuter ns somme tous concerner Notre.

      entente dependra de l’issue ke ns voulons.le problem est plus grand ke se ke ns pensions.la France a signer un pacte avec les anciens du regime kadaffi Ki ont permis la chute de se dernier.ceux ke ns voiyons today ds le nord étaient avec kadaffi,il l’on trahi sinon l’Occident ne pouvais pas l’atteindre.la promesse ki leurs a été faite est de leurs permettre à s’installer ds le Mali Niger et o Burkina (une parti de ses pays).parce ke simplement il ya une nappe de pétrole ki coule ds cette région,et le burkina a en fait la meilleure parti de cette nappe.en fait ces terroristes se st retrouvé en Algérie avec les armes,l’or,les voitures ,après la chute de kadaffi.il infiltrent nos pays à travers l’Algérie.tt ça pr revenir encore a la France.ns mangeons ds leurs main voilà pr koi la situation est délicate ds ces pays francophone.franchement je n’est pas de solutions,mais si ns arrivons à ns serrées les coudes,et ne pas se laisser diviser par l’impérialisme colonial,je pense ke ns y arriverons.la parti ou la mort ns vaincrons.merci mes frères.

      Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 12:19, par Indjaba En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Tant qu’on sera hypocrite et qu’on laissera pulluler des soient disant écoles coraniques et des soient disant élèves coraniques garibous sous prétexte qu’on a peur d’être impopulaire en s’attaquant à des à ces choses-là, on aura que nos yeux pour pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 12:23, par Tingou En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    DJIADISTE MAKINDE. DJIADISTE MAKINDEDJIADISTE MAKINDEDJIADISTE MAKINDEDJIADISTE MAKINDE

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 13:13, par SALFO En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Foutez nous la paix avec votre histoire de RSP comme corps d’élites qui n’était rien d’autre que la garde prétorienne de Blaise à la solde de ces mêmes Djiadistes ; Nous avons intérêt à prendre au sérieux notre mal et déployer une vraie stratégie de guerre contre l’ennemi qui, a déjà déclenché l’attaque ! Nous somme en guerre donc toutes les troupes ainsi que les moyens surtout ceux du RSP doivent être mobilisés pour défendre notre cher Burkina au niveau de cette frontière.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 13:13, par RR En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    = désordre. Vous voyez un Ministre de la défense qui n’est pas militaire qui n’a donc aucune compétence en matière de stratégie de combat dit ceci "on va terroriser les terroristes" Quelle erreur grave. On le sait un civil peut être nommé à la défense mais pas quand la sécurité du pays est menacée qd même. On croyais avoir à faire à des expérimentés djah c’est le contraire. Il faut dissoudre rapidement ce gouvernement et mettre des personnes capables de résoudre les problèmes des Burkinabés. Arrêtez ces relations de copinage et du mouta mouta. Ou est l’opposition, absente ; ou est la société civile, encore absente ; alors l’armée n’a qu’à prendre ses responsabilités et le peuple le soutiendra. Les gens sont dans les bureaux climatisés et circulent dans les V8 tandis que les soldats sont là sans défense dans la zone dangereuse du Burkinabé. Un vie ôtée à un soldat est sous la responsabilité morale des autorités. Vous voyez même pas un seul policier touché cela prouve que voyant qu’ils n’ont d’armes pour combattre(ce qui est normal) ils ont fuit aller se cacher et se mettre à l’abri. Très bonne solution. j’invite tous les soldats à faire de la même façon. une fois la nuit tombée au Sahel, ne restez pas dans les services, ne restez à domicile. Prière se cacher. vous avez des familles qui comptent sur vous donc ne vous faite pas abattre sauvagement. Laisser celui qui veut terroriser les terroristes aller au front. C’est pas la bouche qui fait la guerre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 13:34, par Capitaine En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    De toute évidence, le combat contre l’insécurité est le combat de tous, civils comme militaires .Aucun pays n’est à l’abri des surprises des attaques terroristes. Les événements du 11 septembre 2001 contre le Wall Trade Center de New –York, les attaques de Paris, de Berlin, sont autant de preuves que les terroristes peuvent surprendre même les pays développés dont les systèmes de sécurité sont bien équipés. Au Burkina, l’accent doit être mis sur l’équipement des forces de défense et de sécurité, le renforcement des services de renseignement et surtout une grande collaboration des agents de sécurité avec les populations pour une lutte efficace contre le terrorisme et le banditisme. Le regain de dynamisme et de confiance que le ministre de la sécurité Simon Compaoré est en train d’insuffler aux agents de sécurité est un bel élan à consolider. De même, le nouveau chef d’Etat major général des armées devrait pouvoir mettre en œuvre de nouvelles stratégies opérationnelles dans la lutte contre les attaques terroristes aux frontières du pays. Les patrouilles actuelles dans la zone du nord s’inscrivent ainsi dans les bonnes actions de sécurisation. Les citoyens peuvent alerter les services de sécurité aux numéros suivants.16 (gendarmerie) ,17(police) ,10 10(sécurité).

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 13:52, par YIRMOAGA En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    La nouvelle force militaire qui a semblé faire sensation au défilé à Kaya est où ? On invente des pas pour mystifier, le moment est venu de mettre en œuvre ses capacités opérationnelles ? Un petit détachement de cette nouvelle unité à Djibo pour soutenir les autres en cas de cas ?
    Voyez, quand on veut se faire meilleur aux autres, le moment de mettre ses compétences pour confirmer sa nécessite d’être ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 13:53, par tengen-biiga En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Encore des idées faciles : licenciements, remaniement...
    On a changer de chefs d’état major et ca n’a pas empêcher l’attaque dont on parle. Cessons de réagir comme des enfants face à un problème aussi grave et complexe.
    Avant tout garder son calme et prendre le temps de la réflexion. Laissons les professionnels se chargés des mesures ... Quoiqu’on puisse en dire ils s’y connaissent mieux que nous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 14:06, par OBSERVATEUR En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    nous jeunesse burkinabè, nous sommes prêt à porter des armes pour défendre notre nation. nous sommes prêt à tomber sous les balles de ces mécréants comme certains de nos frères l’on fait lors de l’insurrection pour sauvegarder notre chère patrie.
    chaque 11 décembre, tout ce que je voyais me rassurait mais aujourd’hui suis entrain de perdre espoir.
    nos ex dirigeants ont trop fait la fête avec ces démons aujourd’hui c’est nous qui payons les pots cassés. pauvres burkinabè yako

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 14:17, par Trump Junior En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Dieu merci qu’on ai zéro victime,cela nous évitera d’aller encore faire des décorations au cimetière de gounghin.
    Analysons maintenant les faits et posons nous des Questions utiles.
    Loin d’être un stratège militaire ou un général qui est passé a cyn cir.
    1-Pourquoi choisir de fuir étant donné qu’on nous apprend que les commissariats ont eu l’information sur l’attaque par avance leurs permettant de se mettre à l’abri ?
    2-il n ya til pas d’effectif suffisant formé pour faire face ? pas d’équipement ?
    3-Pourquoi les FDS décident de se sauver plutôt que de riposter ?

    Je pense qu’il faut que le Président du Faso organise les état généraux sur la sécurité au Burkina,et permettre aux moins gradé sans leurs officiers dont ils reproche beaucoup de chose dont les pratiques sont loins detre source de motivation pour les jeunes soldats.
    qui sont sur les front de dire ce qui se passe ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 14:20, par Moihamed OULDE SALIM En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Mais pas de mort parmi les policiers donc lis n’ont même pas essayé de riposter ce la est grave donc nous sommes dans l’insécurité total donc pour avoir la pais nous allons tous devenir des musulmans parce que un jour ils vont venir pour que tu récite Bicimilahi si na pas pu ce la serait très grave pour toi , on a plus le choix

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 14:22, par l’Errant En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Chers policiers, du courage ! même demain ménagez-vous des planques. ça n’a rien de lâche. le ministre même a reconnu que les rapports de forces sont en faveur des assaillants. Cultivez votre propre réseau et au moindre bruit, abritez-vous. c’est une mesure conservatoire en attendant des jours meilleurs. nous avons besoin de vous, vivants ! prompt rétablissement à la blessée.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 14:44, par la sorbone En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    ALLEZ TOUT LE MONDE SE CALME. SOYONS DISCIPLINEZ PARTOUT ( À LA MAISON, AU SERVICE,EN CIRCULATION ), MOINS BAVARD ,PRETS À AIDER NOTRE PROCHAIN, A PARDONNER L AUTRE, NOUS DONNERONS AINSI MOINS DE BOULOT AU GOUVERNEMENT QUI POURRA MIEUX SE CONSACRER À NOTRE SÉCURITÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 15:13, par garder vos amis proches et vos ennemis encore plus près. En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Voila que nous sommes entrain de nous faire mordre par la chevre du voisin apres avoir dissout le RSP.
    On dit : garder vos amis proches et vos ennemis encore plus près.
    C’est pour ca que les Bassolets etait en contact avec ces salopards de Jihadistes pour mieux controler leur mouvements. Vous avez rompu les pont maintenant ils nous entubent comme pas possible. On ne sait meme pas qui ils sont ni ou ils sont.
    Aujourd’hui on parle d’attaque par des individus non idenfiés ; le temps qu’on les identifie on va tous chier ici. Je propose qu’on envoye les grandes gueules du Balai au cul a Djibo pour se battre ; eux qui ont dissout le RSP au hasard. Labas c’est pas "coupé decalé ou Jah rastafari".

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 15:37, par laisseparlerlesgens En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    vous avez bien vu. les défilés c’est juste pour amuser la galérie et le reste c’est chacun pour soi. Ce sont les civils qui ont fait l’insurrection (on peut dire que c’était normal). Mais ce sont les même civils qui ont ramené le gouvernement lors du coup d’état. Je doute fort de la capacité ou de la volonté de nos forces de l’ordre. ou l’armée a-t-elle pris son indépendance ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 16:05, par wenda ye la faanda En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Les signes de peur, de manque de confiance et de quiétude sont visibles. Ce qui est grave maintenant, c’est que nous sommes devenus plus méchants que de par le passé. Ce qui se passe à Djibo, de Hellios en passant par nassoumbou, le Ouagalais’ le koudougoulais, le ouahigouyalais, le fadalais et le kayalais ou le Bobolais se sent moins solidaire, ce sont là les signes d’une désintégration des valeurs de la Haute Volta au Burkina Faso. Cette haine viscérale entretenue par la plus haute hiérarchie des politiques en est la raison principale. C’est le cas du peuple qui a gagné le combat mais est entrain de perdre la guerre. Je suis sûr que l’unité nationale a pris un coup dur et les dirigeants actuels sont mal inspirés pour réussir cette réconciliation nationale. Alors je prie pour les RSS car ils ont du travail, surtout quand on sait que le malheur du Burkina Faso les 4 dernières décennies leur est imputable avec leur ancien mentor Blaise COMPAORE et même le soi-disant saint SANKARA’SANKARA’ le mot Dieu était rare dans leur slogan et dans leurs discours. Ont-ils la bénédiction de Dieu et de nos mannes ? Seul DIEU peut répondre à cette question.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 16:43, par BARABARA Dianda En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Je rappelle aux Ministres ci-devant nommés Simon COMPAORE, ministre de la Sécurité et Alfred BOUDO, ministre de la Défense que leurs arrogance et imprudence vont nous perdre. C’est les mêmes qui sortent dire que nous avons à faire à UNE GUERRE ASYMÉTRIQUE et ce sont les même qui sortent clamer que les TERRORISTES SERONT TERRORISES.
    C’est tout de même dommage pour des responsables à ce nouveau d’engagement national.
    Je suis désolé de dire qu’ils sont immatures et imprudents. Eux sont gardés jusque dans leurs toilettes mais le pauvre citoyen de Dori ne sait où aller. Ayez pitié de ceux que vous mettez en danger par vos déclarations intempestives et populistes. Dieu seul peut nous sauver dans ça-là

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 19:39, par YIRMOAGA En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Un brave soldat répondait à une question dans un centre de formation : Soldat KOMO, qu’est-ce que c’est le camouflage ? Camouflage yé, djougou ka n’en yé, ka n’a djougou yé.= traduction, le camouflage est que l’ennemi ne me voit pas et que je ne voie pas l’ennemi.
    Propre non ? La police n’a pas vu l’ennemi et l’ennemi non plus n’a pas vu la police.
    Ils sont en vie non ?
    Celui qui veut, qu’il aïe terroriser ???

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 21:13, par Le pilon En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    il faut que les policiers sachent une chose, ils ne sont rien pour ce pouvoir, pour le simple fait qu’aucune autorité ne sait déplacée pour les soutenir mémé pas le gouverneur du Sahel. Ne vous laissé pas tuer pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2017 à 23:05, par par SOME En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    J’aurai souhaité que le Ministre de la défense, s’il n’est pas encore " terrorisé ", qu’il démissionne

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2017 à 11:56, par paratsida En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Nous Burkinabé nous sommes inconséquent. Quand il s ’ est agi de déloger les indisciplinés du RSP toutes les garnisons du pays ont fait mouvement sur Ouagadougou. Maintenant que l ’ intégrité territoriale et la sécurité sont menacées aucun doigt ne se lève. Quelque chose cloche à quelque part. Posons nous la question à qui profite cette situation ? Qui fait quoi et qui tire profit de quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2017 à 13:46, par SOLUTION En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    Pilon tu pense qu’une autorité viendra amadouer les policiers parce qu’ils ont pris les jambes au cou ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2017 à 13:55, par barry ibrahim En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    L integre il faut relire l histoire des peuple et la tu comprendras que les peulhs ne sont pas des touareg dans l histoire il se sont toujours combatu les peulh et les imbecile de touareg sont des ennemi jure renseigne toi alors il faut arreter de confondre peulh et l touareg ok

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2017 à 18:46, par doudou de fada En réponse à : Attaques du poste de police et de la mairie de Tongomayel (Soum) : Signé « Ansaroul Islam »

    que nos forces de l’ordre nous donnent les armes maintenant

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques expriment leur « profonde consternation face aux actes de terrorisme »
Déplacés de Sirgadji : Rahouf, l’enfant de quatre ans qui a fui les terroristes
Situation sécuritaire : Le Conseil supérieur de la défense nationale tient une réunion
Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)
Mali : Une centaine de morts dans une attaque
Namentenga : Le village de Silmangué attaqué par des assaillants
Arbinda : Encore des morts suite à une attaque terroriste
Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat-major général des armées reconnait l’engagement de ses hommes et les félicite
Financement de l’islamisme : Un livre met en cause le Qatar
Attaque de Boromo : Les policiers salués pour leur détermination
Boromo : Une attaque repoussée, un assaillant abattu
Nord Burkina : Vaste opération militaire conjointe franco-burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés