Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • lundi 27 février 2017 à 23h59min

Comme annoncé lors de la rencontre annuelle gouvernement/Organisations syndicales, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu ces dernières, ce lundi 27 février 2017. Les échanges ont porté sur l’impôt unique sur les traitements et les salaires (IUTS), et sur les retenues pour fait de grève.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

Au cours de la rencontre Gouvernement/organisations syndicales tenue du 24 janvier au 1er février dernier, il a été décidé d’organiser une réunion avec les syndicalistes pour discuter sur l’impôt unique sur les traitements et les salaires (IUTS) et les retenues sur salaire pour fait de grève. D’où la rencontre de ce 27 février 2017 à la primature, à Ouagadougou. A l’issue d’une quarantaine de minutes d’échanges en aparté, le porte-parole de l’Unité d’action syndicale, Paul Kaboré a livré le verdict en ce qui concerne les points à l’ordre du jour.

« Ils ont dit qu’ils n’ont pas encore fini. La simulation reste encore à faire. Et ils disent que peut-être dans 7 à 10 jours, ils vont nous revenir avec un écrit. Nous allons certainement leur répondre », a-t-il déclaré. Réagissant à l’affirmation du Premier ministre selon laquelle, il y a des syndicats qui travaillent sous la houlette des politiques, M. Kaboré a été avare dans ses propos : « Nous allons analyser son discours et lui répondre d’ici jeudi ». Pour lui, les mouvements d’humeur tous azimuts des syndicats n’ont pas pour finalité de déstabiliser le pays mais plutôt la satisfaction de leurs revendications. « Si les accords sont bien respectés, il n’y a pas de grève. Mais si on ne respecte pas, il y a grève », a-t-il tranché.

Le ministre de la fonction publique apporte des éclaircissements

Pour les hôtes du jour, les organisations syndicales ne contestent pas les retenues sur salaire pour fait de grève. En fait, cela constitue même un principe international qui veut « que si vous n’avez pas travaillé, pas de salaire ». « Ils estiment tout simplement que si par exemple la grève n’a durée que quelques heures dans la journée, que l’on ne coupe pas toute la journée », précise le ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, P. Clément Sawadogo. Sur cette question, le gouvernement est à pied d’œuvre pour trouver une solution qui ne compromette pas la production dans les services.

Au titre de la retenue de l’IUTS, les autorités ont jugé opportun d’affiner un certain nombre de statistiques au niveau de la direction générale des impôts. L’objectif poursuivi, selon le ministre Sawadogo, est de mesurer les incidences des options qui sont envisagées. Cependant, a-t-il révélé, en raison de la grève des fonctionnaires du ministère de l’économie, des finances et du développement, ces documents n’ont pas pu être finalisés. Dans le souci d’achever les différentes simulations, le Directeur général de la douane a sollicité des jours supplémentaires au gouvernement.

Prendre des décisions en faveur de tout le monde

Poursuivant ses explications, le ministre Sawadogo a déclaré : « Le principe c’est qu’il faut régler un certain nombre de questions pour que le secteur privé ne soit pas traité de manière discriminatoire par rapport au secteur public. Ensuite, à l’intérieur de cela, il faut voir si on détermine des planchers pour éviter de frapper le grand maximum et surtout les revenus les plus faibles ».

Pour lui, ce sont des questions sur lesquelles, on joue un peu au niveau des chiffres pour voir quel est l’optimum, ou se situe le curseur de sorte que les décisions soient à la faveur de tout le monde. Du reste, les questions fiscales étant délicates, toutes décisions actives peuvent avoir des incidences sur l’avenir du pays. C’est d’ailleurs pourquoi, les autorités mettent l’accent sur l’ensemble des études, des simulations et l’investigation financière.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 février à 00:03, par kato kato
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Les coupures pour fait de grêves s’appliquent sur des salaires pas sur des merdiems.
    Vous voulez nous dire que vous connaissez système de blancs ;payez nous d’abord à leur manière des blancs et vous appliquerez cela.Pendant que vous êtes incapables de changer le quotidien des pauvres fonctionnaires vous voulez appliquer textes internationnaux .
    Allons -y et foncez vite,rira bien rira le dernier.ça n’arrive pas qu’aux autres.A force de ruser avec le Diable on finit l’avoir en face

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 00:07, par LE-R
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Si vous n’aviez pas fini de faire vos simulations , ne réunissez pas les gens pour discuter. Il faut arrêter maintenant vos semblants de dialogue sociale ,que je qualifie de foutaise en fin.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 00:46, par Adama COMPAORÉ
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Tout est partie de l’augmentation des salaires des magistrats. Donc au jour d’aujourd’hui ils ne font que assumer. Comme le disait le président de l’union d’action syndicale( UAS ) si il y a consensus les grèves s’arrêteront, mais au cas contraire les grèves continueront. Selon le premier ministre Paul KABA TIEBA les syndicats seraient des syndicats instrumentalisés . Nous , nous pensons que l’origine de ces problèmes vient d’eux-mêmes, c’est à dire ils l’ont provoqué par le fait de vouloir satisfaire les magistrats, tout en ignorant qu’ ils ne sont pas les seuls qui attendent les mêmes satisfactions. Pour se faire le dialogue doit se poursuivre afin de trouver des solutions aux problèmes pour éviter le chaos. Le Burkina Faso ne mérite pas ça, que les uns et les autres prennent leurs responsabilités pour que notre cher pays le Burkina Faso redevienne la nation de paix, d’hospitalité où il fait bon vivre. Que DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO. L’AVENIR EST PLUS LOIN QUE LE PASSÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 07:36, par adjelmana
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    C’esr maintenant subitement que le gouvernement parle de des grêves comme une forme de destabiliser le pays. Qu’ils se rappellent qu’ils ont ouvert la boîte de pandores en augmentant les salaires des magistrats comme s’ils étaient les seuls dans la fonction publique. Ainsi le gouvernement a donné l’impression que l’Etat a les moyens et tous les syndicats se sont rendus compte de la discrimination et même de cette injustice. Si comme le dit le gouvernement le budget de l’Etat appartient aux 17 millions de burkinabè il faut noter aussi que la fonction publique n’est pas constituée des seuls magistrats en qu’en plus ces magistrats corrompus ne sont pas plus burkinabè que les autres. Un bon père de famille ne divise pas sa famille pour mieux régner. voilà à quoi nous amène cette mauvaise stratégie.
    Qu’on arrête de nous opposer au peuple. Chaque fonctionnaire a au moins en charge 15 autres burkinabè à sa charge. la fuite en avant ne passera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 08:36, par popistéusss
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Clément tu dis pas la vérité. les impots ne sont pas en grève et tu peux avoir toutes les statistiquess

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 08:40, par yat
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Que PM arrête d’insulter l’intelligence des gens. Il pense que les syndicats ne comprennent rien au point de se laisser instrumentaliser par les gens pour leur propre intérêt ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 08:57, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Eh ! Burkina Faso. Nous allons sortir de cette mascarade quand ? En Effet, quand on parle de lutte syndicale, c’est lutter pour la revalorisation des salaires, bonne condition pour le travailleur, etc. Vraiment, je suis totalement déçue par les écrits... Ces membres du gouvernement, les restrictions, commencez à les faire sur vos émolutions et laissez tranquille ceux qui ont de bas salaire. Car, ici au Burkina il y a des gens qui n’ont même pas 30 000 FCFA par mois comme salaire. Même ces personnes travaille aussi dur qu’on ne peut l’imaginer...
    Bon moi, pour couper court, révisez le SMIG, peut-être que chaque travailleur burkinabè y trouvera son compte !
    Ceux qui nous gouvernent, ayez pitié du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 09:05, par titreboub
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    On dit souvent que gouverner c’est prévenir mais je ne comprend pas pourquoi cette prévention a manqué à nos autorités ? vous voulez que certains mangent pendant que les autres regardent et quand ça commence à grogner vous trouver des semblant de mains politiques derrière. non régler les revendications fondées et vous verrez que tout est social et non politique.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 10:34, par Marine
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    internaute le-r si tu payais vraiment l’iuts tu allais comprendre le sens de cette discussion.
    j’ai bcp d’amis du privé qui payent pour certains plus de 100 mill/ mois comme Iuts et pour d’autres plus de 150 mill/mois et d’autres encore plus... faites le calcul et vous ferez ce que ça fait par an. c’est ça on appel iuts

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 10:52, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

      ’’En fait, cela constitue même un principe international qui veut que si vous n’avez pas travaillé, pas de salaire’’.

      - Merci Marine de répondre à ce coq ! Et puis si on doit mettre en pratique cette disposition internationale, ont doit aussi l’appliquer à tous les ministres, à commencer par le Président et le PM, parce qu’eux aussi n’ont pas du tout travaillé durant toute l’année 2016. Le Mémorandum de l’UPC l’a d’ailleurs confirmé ! Ils ont passé tout leur temps à accuser la Transition, Zida, les terroristes, les anciens membres du dernier Gouvernement de Blaise Compaoré, les Kogweogos, etc. On doit aussi les faire rembourser tous leurs salaires de 2016.

      Durant l’année 2016, seule l’Assemblée nationale a travaillé de manière soutenue. En plus les députés ont remit dare-dare les tablettes quand le peuple a grogné. Quant aux 1 million chacun, c’est leur droit car c’est prévu par les textes qui les régissent et en plus, ce ne sont pas eux qui ont écrit ces textes. Ils n’ont fait que les appliquer.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

    • Le 28 février à 19:19, par LE-R
      En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

      Oui , d’accord Mr Marine, tes amis payent 100 ou 150 mil comme iuts , il faudrait aussi communiquer les salaires de ces derniers pour que nous puissions bien comprendre . 100 ou 150mil représente le salaire de bcp fonctionnaires Burkinabés la majorité d’ailleurs . Et sur ce maigreur de salaire l’iuts est prélevé !!! et cela est aussi énorme pour ces dernier. le combat n’est pas entre prive#public , c’est syndicat#gouvernement. Et mon interrogation portait sur le pourquoi de la focalisation sur l’iuts , lors de cette rencontre gouvernement /syndicat .

      Répondre à ce message

  • Le 28 février à 11:09, par PAROLE DU SAGE
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Si avec votre PNDS vous ne vous en sortez pas !!! c’est pas en coupant sur l’IUTS des fonctionnaires que vous aurez des fonds pour vous en sortir....... RAPPEL ....C’est grâce au mot d’ordre de greve lancé par l’UAS qui a mobilisé tous les fonctionnaires dans le but de déstabiliser le coup d’ETAT de Gilbert Diendéré que vous êtes aujourd’hui au pouvoir, n’oubliez pas d’où vous venez sinon vous ne saurez pas où aller..................................Conseil de sage.......C’est erreur qui tue ’’BANDIT CHEF’’...ya dialogue dans dialogue...ne pas déplacer ou fuire les débats.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:12, par amoin
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Je suis d’accord avec OUSTAAZ.Kôro est perdu.Il ne fait que verser du vinaigre dans ses écrits.Il faut bien qu’il calme ses ardeurs et ne pas traiter les autres de noms d’oiseaux.Le forum doit refléter les divergences de point de vue.Nous ne sommes pas en Corée du Nord que je sache.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:45, par WÖRBO
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    SI LE SALAIRE DU FONCTIONNAIRE BURKINABE ETAIT COMME CELUI DES FONCTIONNAIRES D’AUTRES PAYS VOISINS, JE CROIS QUE NOUS NE VERRONS PAS D’INCONVÉNIENT A CE QU’ON NOUS METTEN DANS LE MEMME SAC ! SI VOUS VOULEZ PRENDRE L’EXEMPLE DES AUTRES PAYS, SERVIR D’ABORD UN SALAIRES AXEPTABLE.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 12:56, par WÖRBO
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    S.V.P ETAT GÉNÉRAUX DE LA FONCTION PUBLIQUE !
    STATUT PARTICULIERS = AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE VIE ET TRAVAIL ! qui est fou !!!!!!!!!!.ON PEUT COMPRENDRE QUE SEUL LES INDEMNITÉS D’UN CORPS DE MEMME NIVEAU DE RECRUTEMENT SOIT PLUS QUE L’AUTRE. MAIS SI EN PLUS DES INDEMNITÉS LE SALAIRE INDICIAIRE SURPLOMBE ENCORE CELUI DE L’AUTRE qui est fou pour se taire !

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 13:56, par @@gog
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Êtes -vous surs qu ’en traitant la question de l’IUTS la température va-t-elle baisser ?N’êtes vous pas là en train de déplacer le problème ?reconsidérer le salaire du magistrat ,c’est là la source du problème ;soyez courageux et s’en sera fini.SVP ne m’insultez pas ,c’est ma contribution.Vous n’êtes pas obligés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:01, par @@gog
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Êtes -vous surs qu ’en traitant la question de l’IUTS la température va-t-elle baisser ?N’êtes vous pas là en train de déplacer le problème ?reconsidérer le salaire du magistrat ,c’est là la source du problème ;soyez courageux et s’en sera fini.SVP ne m’insultez pas ,c’est ma contribution.Vous n’êtes pas obligés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:08, par @@gog
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Êtes -vous surs qu ’en traitant la question de l’IUTS la température va-t-elle baisser ?N’êtes vous pas là en train de déplacer le problème ?reconsidérer le salaire du magistrat ,c’est là la source du problème ;soyez courageux et s’en sera fini.SVP ne m’insultez pas ,c’est ma contribution.Vous n’êtes pas obligés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:19, par @@gog
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Êtes -vous surs qu ’en traitant la question de l’IUTS la température va-t-elle baisser ?N’êtes vous pas là en train de déplacer le problème ?reconsidérer le salaire du magistrat ,c’est là la source du problème ;soyez courageux et s’en sera fini.SVP ne m’insultez pas ,c’est ma contribution.Vous n’êtes pas obligés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 14:28, par @@gog
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    Êtes -vous surs qu ’en traitant la question de l’IUTS la température va-t-elle baisser ?N’êtes vous pas là en train de déplacer le problème ?reconsidérer le salaire du magistrat ,c’est là la source du problème ;soyez courageux et s’en sera fini.SVP ne m’insultez pas ,c’est ma contribution.Vous n’êtes pas obligés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:03, par PF
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    monsieur le Premier ministre il na faut pas distraire les travailleurs tu as la réponse à tes inquiétudes votre gouvernement ne peux pas satisfaire les magistrats et vous demandez aux autres de se taire franchement vous pensez que ce sont les magistrats qui vivent mal dans ce pays donc il faut leurs accorder des avantages montres.
    pour faire taire les grèves revoyez votre copie ayez le courage de faire la parallèle entre la date d’octroi d’avantages à ces magistrats et le nombre de grèves enregistrer vous aurez sans doute la réponse sans demander à qui que ce soit.
    lors d’une de vos sortie vous aviez fait comprendre que vous êtes venus trouver les choses et que vous deviez signer des décret d’application sachez que c’est parce que ça vous arrange que vous l’aviez fait sinon pourquoi vous aviez changer certaines choses que vous êtes venus trouver ?
    s’il vous plaît laisser au moins les pauvres salaires de nos vrais bâtisseurs du Burkina Faso. Épargne leurs d’une éventuelle hausse de l’IUTS.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 18:03, par L’INVESTIGATEUR
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    L’IUTS varie en fonction du salaire de base et plus ton salaire est élevé et plus ton IUTS est aussi élevé . De grâce mes chers syndicats ne vous laisser pas piéger par le gouvernement en demandant une réduction de l’IUTS, je vous suggère de rectifier le tir en demandant un bon traitement de la masse salariale c’est à dire une revalorisation significative du salaire même s’il est vrai que la réduction de l’iuts entrainera une augmentation dérisoire (de 2000 à 10000 FCFA) du salaire. Allez droit au but car nous n’allons pas passer tout le temps à revendiquer une valorisation du salaire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 20:02, par HOMME INTEGRE
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    LE GOUVERNEMENT MOUILLE HOOOOHH !!!!!!! ILS ONT PEUR DES SYNDICATS. RAISON POUR LAQUELLE ILS DÉTOURNENT LA VIGILANCE DES CITOYENS VERS UNE RÉVOLTE CONTRE LES SYNDICATS. MAIS NOUS ONT VOUS SOUTIENS LES BRAVES SYNDICATS PIENNN ET PIENNNN !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 10:27, par Lamante
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    quelqu’un peut-il nous éclairer sur la façon de calculer l’iuts ?
    par exemple pour un agent qui a 400 000 fcfa de salaire de base.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 03:24, par kafe
    En réponse à : Rencontre Premier ministre/Organisations syndicales : Des simulations en cours sur l’ IUTS

    DANS TOUT CA JAI FINI MA FORMATION IL YA 18 MOIS ILS N’ONT CA ME DONNE MES INDENMITES POUR QUE JE NOURRISSE MA FAMILLE. IL FAUT 2 ANS POUR CORRIGER LE SALAIRE D’UN FONTIONAIRE APRES SA FORMATION ??? JE M’ADRESSE A PEGWENDE DE LA FONCTION PUPLIQUE. ON EST OU LÀ ????????

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés