Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • lundi 13 février 2017 à 23h04min

Les Volontaires Adjoints de Sécurité (VADS), de la région des Hauts-Bassins se sont réunis ce lundi matin devant le gouvernorat de la région afin de rencontrer le gouverneur. Cette rencontre selon eux avait pour objectif d’échanger avec le gouverneur Antoine Attiou sur un certain nombre de leurs préoccupations majeures.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

Ce lundi 13 février 2017, les ronds-points et les carrefours de la ville de Sya étaient déserts. Aucun « homme en violet ». De part et d’autres, les citoyens essaient tant bien que mal de réglementer la circulation par eux même. Les Volontaires Adjoints de Sécurité (VADS) ont manifesté un mouvement d’humeur ce jour.

Selon Bazongo Ousséni, délégué général des VADS de la région des Hauts-Bassins, ce mouvement d’humeur fait suite à la note d’arrêt de service émise le 28 janvier dernier. Une note qui stipule que le contrat des agents VADS prend fin en mars prochain et qu’aucun renouvellement n’est possible. Une nouvelle que ces derniers n’arrivent pas à digérer car disent-ils, « pourquoi laisser des chômeurs et prendre encore d’autres chômeurs ».

Face à cette situation qui les préoccupe, ils ont souhaité rencontrer les autorités de l’Etat, notamment le ministre en charge de la sécurité, Simon Compaoré « qui n’a pas jusque-là voulu rencontrer notre délégation à Ouagadougou », nous a confié le délégué général des VADS. C’est ainsi que ceux de Bobo-Dioulasso se sont mobilisés ce lundi matin pour aller rencontrer le gouverneur afin qu’il puisse plaider pour eux après du ministre en charge de la sécurité. Une mobilisation qui s’est faite sans un préavis quelconque adressé aux autorités concernées.

Et à la demande des forces de défense et de sécurité de libérer les lieux, les agents VADS ont refusé d’obéir. Ce qui amena les forces de sécurité à user de la force pour les obliger à se disperser. A l’aide de gaz lacrymogène, la foule a été dispersée. Plus de VADS devant le gouvernorat. Abandonnant précipitamment des chaussures, des casquettes et quelques sacs, ces derniers se sont échappés dans les rues. Cependant, ils disent être mobilisés pour continuer cette lutte en attendant la réaction de ceux de Ouagadougou. C’est ce que nous a confié le délégué général des VADS des Hauts-Bassins.

Toutefois, ils souhaitent que les autorités revoient les textes et qu’elles laissent les anciens qui veulent participer à nouveau au concours de recrutement des nouveaux VADS, de pouvoir le faire.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 février à 18:42, par citoyen
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    mon pays va mal. des emplois precaires pour hypothéquer l’avenir de nos jeunes. et on chante tous les jours et sur tous les toits que la jeunesse est au coeur de toutes les politiques de développement . honte a nos autorités.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 18:44, par ZONGO
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    De mon avis ce programme doit être revu car ce n’est pas un programme qui vise à lutter contre le chômage. Les gens sont recrutés pour quelques mois et après c’est la fin. Chacun repart à la case départ et le problème est que leur expérience est difficilement valorisable ailleurs. Du coup, c’est juste un report des problèmes pour les jeunes qui y sont recrutés.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 19:55, par SON
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Ce mouvement d’humeur doit avoir d’autres raisons. Je pense que ce service n’est pas permanent c’est juste un passage pour les uns et les autres en attendant qu’il soit définitif.
    Si ces jeunes manifestent c’est parce que les conditions ne sont pas respectées par les uns qui croient l’utiliser soit pour des fins de familles ,d’amis ou je ne sais quoi. Il ya des affinités sur la question. Mieux vaut transformer la structure en institution et que les recrutements se fasses par ANPE sous format contractuel et comme ça beaucoup auront un tant soit peu des occupations lucratives pour bâtir leurs propres projets. Arrêtons d’encourager la médiocrité ,de ce même service des gens ont tiré leur épingle et sont partis pour des emplois definitifs. Nous sommes des millions à chercher donc celui qui gagne fait temps et circule ,pour laisser la place à quelqu’un d’autre ,ainsi de suite chacun est aidé. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 20:35, par lecoq
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Eh ! Vous aussi chers collaborateur direct,la VADS n’en veut pas a la police,laisser ces chomeurs revendiquer leur droit,ingrat vous le serez cher policier.il faut que le gouvernement tente de les casier a quelq part

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 22:02, par warzat
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Eux au moins, ils bossent dur sous le soleil et parmi eux il y a des diplômés du BEPC qui pouvaient prétendre à d’autres postes dans le public. Il est certain que leur contrat allait être renouvelé, cependant il se pose le mode de revendication et la période.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 22:04, par sheiky
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    ILS ont dit qu’en 2017 le Faso allait passer à la vitesse grand V et que les "sous" allaient tomber. Maintenant tout le monde veut voir la concrétisation des promesses dès maintenant et prendre sa part du gâteau. ILS n’ont pas dit qu’ils peuvent, il y en a qui risquent de regretter d’être au pouvoir d’ici peu de temps.

    Répondre à ce message

    • Le 14 février à 03:04, par papy
      En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

      La haine qui va vous tuer ici au faso. Arrêter de faire ces genres d’analyses, ils font le regretter.... Hum vous vous
      Croyez qu’en cas de troubles, vous allez vous en sortir. .... on sera tous dedans. Peut que leur situation
      Sera mieux que la notre.
      Attirer le diable sur vous avec vos jalousies à n’en pas finir, vous subirez vous même les conséquences. Bandes
      D’inconscients que vous êtes.

      Répondre à ce message

      • Le 14 février à 14:25, par sergy
        En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

        Parfaitement d’accord avec toi,Papy.Il ya des gens dans ce Faso qui chaque jour en se rasant souhaite le mal pour ce beau pays.Les campagnes électorales sont derrière nous et nous avons intérêt à ce que ce pays ne sombre pas sauf pour ceux qui ont une double nationalité.Sous l’ancien régime,certains avaient de gros privilèges indus qu’ils ont perdu et il faut qu’ils souffrent de ce changement car il a été opéré pour la bonne marche de la nation.
        Voyez-vous,un auditeur sur une radio locale justifiait les nombreuses grèves par le fait que les fonctionnaires n’arrivant plus à voler vont en grève ;je suis fonctionnaire mais cette caricature contient une part de vérité.

        Répondre à ce message

  • Le 14 février à 01:46, par canadien
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Nos dirigeants actuellement m’étonnent vraiment. Laisser près de 3000 VADS et recruter 3000 ; quel problème avons nous résolu pour le chômage ?
    ET c’est de cette manière que le pays avance maintenant dans tous les domaines. Perpétuel recommencement. A quand le vrai progrès ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 06:32, par Pour l’auto emploi de la jeunesse
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Le volontariat est un engagement libre et formel (un contrat) pour une durée limitée et à temps plein. Le volontaire n’est pas salarié mais perçoit une indemnité de subsistance qui n’est pas assimilable à un salaire ;
    Les différents statuts de volontaire sont dérogatoires au code du travail. Le statut de volontaire se distingue de celui du salarié.

    Tel que perçu et considérant la situation socio-économique du Burkina Faso, une réflexion sur le devenir du VOLONTARIAT s’impose .

    Ceci aura l’avantage d’éviter que la philosophie ne soit pervertie et transforme le volontariat en un Refuge au chômage.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 06:53, par youma gouryamba
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    je reconnais l’utilité de ce corps ! mais la greve est inopportune ! on ne greve pas pour exiger un renouvellement d’un contrat ! ça se negocie !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 07:11, par Papa
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Les VADS sont a encourager,eux au moins travaillent dur sous un soleil de plomd et ne raketent pas les usagers comme d’autres qui se cachent derriere les cailcedrats pour depouiller les honnets citoyens. Ils se reconnaissent par mon message.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 07:32, par SARKO
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Comment peut on vouloir dicter la loi à une autorité .? Il fallait les interner quelques heures au camp pour une petite correction . Ils ont besoin d’ un peu d’ éducation et de formation .

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 07:40, par ROUSSO
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Aidez moi à comprendre.
    Comment des contractuels dont le contrat est arrivé à terme peuvent-ils revendiquer de la sorte ?
    Ils revendiquent quel droit ? Je dis bien quel droit ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 07:44, par ROUSSO
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    D’ailleurs si on prolonge, prochainement ils vont demander à être intégrés dans la police.
    S’ils deviennent policiers ils passeront leur temps à revendiquer.
    Il racketteront les honnêtes citoyens vu qu’ils sont déjà animés de mauvaise foi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 08:13, par Sidzabda
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    ils ne sont pas sages. en 2015, on a recruter des VADS pour la police, il fallait qu’ils négocient cet aspect et non pas vouloir être VADS pour toute la vie. cet emploi devait vous permettre de vous construire et non pas y rester éternellement. il faut souvent réfléchir pour être une solution et non pas être pour toujours un problème.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 09:35, par Omso
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    J’ENCOURAGE LE PEUPLE BURKINABE A TOUJOURS SORTI DONNER SA PAUVRE POITRINE POUR CHASSER UN PRESIDENT DU POUVOIR CAR C’EST CA LE RESULTAT.
    PERSONNELLEMENT RIEN NE M’ETONNE DANS TOUT CELA.
    PENSEZ VOUS K LA POLICE MUNICIPALE TRAVAILLE + K LES VADS ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 09:39, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    - Moi je ne comprend rien encore dans ce Burkina ! Si ce n’est pas dans un pays d’inciviques, d’impolis et de malfrats, a-t-on vraiment besoin de VADS pour règlementer la circulation quand on sait que la priorité est à droite et que le feu rouge signifie s’arrêter ??

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 10:41, par loblo
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Au départ c’est une association qui a eu cette initiative et c’était du volontariat disons même du bénévolat. Quand il y a eu des sous pour agrandir l’activité, l’association en question a été bouté en touche. c’est devenu un projet juteux et un passage assuré pour certains de passer dans le corps de la police. Maintenant les sous sont finis et ces gens ne veulent pas en entendre parler. Chers VADS, ce n’est pas un métier permanent, c’est un projet et qui dit projet dit ressource limité dans le temps et dans l’espace. Il faut laisser la place à d’autres. Vous n’êtes pas les seuls.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 10:43, par Mazawa
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Le volontariat est un acte d’échange, un engagement entre une structure d’accueil et un volontaire. Le statut de volontaire se distingue à la fois du bénévole et du salarié. Ses caractéristiques sont les suivantes :
    •Le volontaire s’engage d’une manière formelle, par contrat, pour une durée limitée, pour une mission d’intérêt général ;
    •Le volontaire, en contrepartie de cet engagement, perçoit une indemnité de subsistance qui n’est pas assimilable à un salaire ;
    •Le volontariat ne relève pas du code du travail, excepté le congé de solidarité internationale
    Ce qui signifie que :
    - Les VADS savaient bel et bien que leur contrat est limité et qu’ils devront partir un jour (3 ans)
    - Les VADS devraient profiter de leur situation temporaire et précaire pour viser plus haut, chercher mieux ailleurs (J’en connais qui sont aujourd’hui soit des infirmiers, soit des policiers ou encore des vigiles)
    - Les VADS ont finis de maintenant de manger, ils doivent céder la place aux plus jeunes, pour que ces derniers tentent leur chance. Ils ne sont pas les seuls burkinabés, c’est comme ça que le système fonctionne : "Enfant, tu tètes, adolescent tu cèdes la place à ton plus jeune frère" ou encore "aujourd’hui tu travailles, demain tu seras à la retraite et ton fils viendra prendre ta place"

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 12:55, par moi
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    avant de signer leur contrat les vads savaient que ce n’est pas un emploi a vie non ?ils n’ont qu’a foutre le camp et donner leur chance a d’autre,égoïste !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 14:35, par TANGA
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    On peut critiquer les VADS comme on veut mais il faut reconnaitre que la manœuvre a été très mal faite.
    Laisser des chômeurs pour prendre d’autres chômeurs ? C’est creuser un trou pour remblayer un autre.
    Il m’a tout l’air que nous travaillons pour créer des problèmes dans notre pays.
    Sous d’autres cieux, on recommande aux privés d’embaucher des VADS dans leurs entreprises et ainsi, on prend d’autres VADS. Mais ici, c’est ainsi ; comme disait l’autre. KA YAA WOTO !
    Mr SIMON COMPAORE, après avoir laisser des bandits ’’djihadistes’’ s’installer dans notre pays, cherche à créer d’autre en interne. N’oubliez pas qu’en Algérie, les populations lâchées se sont rabattus sur les extrémistes pour survivre. Au Burkina, ça ne sera pas le cas mais si le ras le bol devient général, craignez pour la stabilité du pays. Comme on dit, QUAND UN PAYS SE DÉTRUIT, IL Y A DES GENRES DE PERSONNES QUI SAVENT TOUJOURS POURQUOI ( qui sont impliquées).

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 13:48, par Haa oui !!!
      En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

      TANGA, personne ne critique les VADS. Un contrat c’est un contrat. quand il est à durée limitée, à la fin on n’est pas obligé de le renouveler. Encore qu’ici, il ne s’agit pas d’un vrai contrat de travail régit par le code du travail, c’est du volontariat. Tu ne peux pas vouloir être un volontaire indéfiniment quand même ??!!! Il faut laisser la place à d’autres jeunes. Tu parle de l’Algérie ; si tu veux être un djihadiste il faut parler de ton seul cas, il ne faut pas impliquer les autres. Et puis il faut revendiquer ce dont on a droit et non troubler la quiétude des honnêtes citoyens pour un droit qui n’existe pas

      Répondre à ce message

    • Le 15 février à 14:10, par Sougri
      En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

      TANGA tu n’a rien compris cet travail n’est pas permanent c’est un projet le jour où il n’y aura pas de financement c’est fini. faut pas flater la jeunesse à vouloir s’accrocher à cet boulo qui n’a pas d’avenir.Ceux qui ont pu économiser vont faire autres choses il y a n’a même qui ont eu des concours et qui sont partis. seuls les paresseux qui veulent faire de ça leur vie. Quand on parle de la jeunesse ce n’est pas une partie donc il faut donner la chance aux autres. un contrat à durée déterminée prend toujours fin à l’échéance et les VADS le savaient bien. Ne défendez l’impossible.Évitez de monter la jeunesse contre l’Etat.

      Répondre à ce message

  • Le 14 février à 15:41, par Johnny
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    C’est un abus de pouvoir de la part du gouvernement. Comment chasser des VADS pour les remplacer par des VADS. Il veulent encore placer leur gens. Plus rien ne sera comme avant mais ce sera pire. C’est vraiment dommage. J’aimerais bien qu’on teste un autre régime ; c’est qui est sur, un jour on va tirer l’ordre gagnant.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 17:42, par Cheikh
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Humm ! C’est vraiment l’air du temps hein ! Autrement dit "Gifler sa mère aussi, pour faire comme tout le monde" ! Sinon je ne vois pas en quoi le volontariat peut se transformer en exigence ! Qu’on interne tous ces anarchistes au camp pour les corriger ! Comme çà chacun apprendra à connaître désormais la force de l’autorité.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 00:48, par autant le dire
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    c’est pas la peine ; ne soyons pas etonner s une manisfestation des kolweogo. on dit vs fète un certain temps puis on recrute d’autre et vs allez investir avc cq vs avez economiser. du nimporte koi seulement

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 10:43, par ouedraogo
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    c’est pas la peine, quand ils deposaient leurs dossiers pour le recrutement je pense que les autorites ont bien soulignes que s’est un contrat à duré determine donc ça se negocie !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 13:51, par Sougri
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Il faut que les VADS sachent que cet emploi n’est permanent. Ne faites de ça votre métier. cet travail qui est appelé un jour à disparaitre tôt ou tard c’est un projet comme "10 poules un coq" on ne peut donner aux mêmes personnes ; du moment où vous avez signé le contrat c’est bien à durée déterminé (durée limitée). a l’échéance c’est fini, on exige pas on négocie. l’employeur est libre de renouveler ou pas sans condition. Et comme c’est un projet il faut recruter d’autres jeunes sinon un jour quand il n’y aura plus de financement c’est vous encore qui allez crié sur tous les toits qu’ après tant d’années de travail on veut vous licenciés.Cet travail c’est pour permettre à la jeunesse d’avoir peu de fonds pour se lancer dans d’autres d’activités. L’État ne peut prendre un engagement de renouvellement de contrat qui va le compromettre un jour. soyons sérieux et raisonnables.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 14:50, par Sougri
    En réponse à : Mouvement d’humeur : Les VADS souhaitent le renouvellement de leur contrat

    Il faut que les VADS sachent que cet emploi n’est permanent. Ne faites de ça votre métier. cet travail qui est appelé un jour à disparaitre tôt ou tard c’est un projet comme "10 poules un coq" on ne peut donner aux mêmes personnes ; du moment où vous avez signé le contrat c’est bien à durée déterminé (durée limitée). a l’échéance c’est fini, on exige pas on négocie. l’employeur est libre de renouveler ou pas sans condition. Et comme c’est un projet il faut recruter d’autres jeunes sinon un jour quand il n’y aura plus de financement c’est vous encore qui allez crié sur tous les toits qu’ après tant d’années de travail on veut vous licenciés.Cet travail c’est pour permettre à la jeunesse d’avoir peu de fonds pour se lancer dans d’autres d’activités. L’État ne peut prendre un engagement de renouvellement de contrat qui va le compromettre un jour. soyons sérieux et raisonnables.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés