Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

Communiqué • mercredi 4 janvier 2017 à 23h55min

Dans ce communiqué, le président de l’Assemblée nationale convoque les députés pour la première session extraordinaire de l’année 2017, prévue du 09 au 23 Janvier 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

Arrêté n° 2016- 0 3 3 - -/AN/PRES portant convocation de la première session
extraordinaire de l’année 2017 de l’Assemblée nationale

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

Vu la Constitution ;
Vu la résolution n° OO1-2015/AN du 30 décembre 2015 portant validation du
mandat des députés ;
Vu la résolution N°002-2015/AN du 30 décembre 2015 portant élection du
Président de l’Assemblée nationale ;
Vu la résolution N°OO1-2016/AN du 11 janvier 2016 portant règlement de
l’Assemblée nationale ;
Vu la lettre N°016-3026/PM/SG/DGPJ du 24 décembre 2016 de Monsieur le
Premier ministre demandant la convocation d’une session extraordinaire de,
l’Assemblée nationale ;  » :
’-
ARRETE

Article 1 : Les députés sont convoqués pour la première session extraordinaire
de l’année 2017 du 09 au 23 Janvier 2017.

Article 2 : L’ouverture de la première session extraordinaire de l’année 2017aura
lieu le lundi 09 janvier 2017 à 16 heures.

Article 2 : Le présent arrêté sera publié au Journal officiel du Faso.

Ouagadougou, e 29 décembre 2016

Salifou DIALLO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 janvier 2017 à 14:54, par ziz
    En réponse à : Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

    c’est votre problème nous on se cherche dans ce pays là.député budgétivore
    Faites session toute l’année on s’en fout.

  • Le 5 janvier 2017 à 15:20, par Le pony
    En réponse à : Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

    merci à Aziz pour son message, mais tu as oublié le "......point barre"

  • Le 5 janvier 2017 à 16:24, par lesage
    En réponse à : Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

    C’est bien d’ informer les élus et de les convier à une session extraordinaire. Le problème récurrent reste celui du professionnalisme de la communication. En effet, il n’ est mentionné nul part le motif de la convocation de cette session extraordinaire. Merci à la direction en charge de la communication parlementaire de cultiver l ’ excellence et la performance. Merci d’ accompagner les élus en évitant les communiqués fades et les bourdes à l’ image de celle malheureuse en relation avec le million aux députés.

  • Le 5 janvier 2017 à 16:30, par ARGUI
    En réponse à : Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

    notre assemblée est trop budgétivore. Dans cette session extraordinaire, chaque député va encore toucher 15 jours de frais de sessions soit 30000* 15 = 450.000 FRANCS. A cette somme, il faut le carburant de chaque député. Après avoir touché un million à la fin de la session ordinaire en juin, puis un autre million à la fin de la deuxième session en décembre sans oublier les frais de session ordinaires de 180 jours en 2016 et les multiples sessions extraordinaires de 2016 et le carburant et les multiples avantages. Le peuple doit se lever et faire changer les textes de l’assemblée nationale afin que ses comptes soient audités. Nous n’avons pas compter le salaire mensuel du député qui est à la porte du brique, les multiples missions à gauche et à droite, l’argent qu’ils empochent des différents réseaux crées pour déplumer le peuple

  • Le 5 janvier 2017 à 16:36, par Laïque
    En réponse à : Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

    .
    Y a convocation, et après ? On ne connait pas le menu ! Alors ils sont convoquée pour quoi ? S’ils votent des lois on en saura même rien ! En quoi cette Assemblée représent-t-elle le peuple si elle ne lui rend pas de comptes !

  • Le 5 janvier 2017 à 18:05, par zamounda
    En réponse à : Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

    La aussi il y aura t-il un million de FCFA pour chaque députés afin pour qu’il puisse rendre compte aux populations de sa région pour les travaux parlementaires. Dans mon cas précis notre députés de notre région nous a pas fait compte des premiers travaux parlementaires alors qu’il a pris un million pour ça. Il faut que vous rendiez compte des 1 million déjà prix avec facture des dépenses à l’appui avant d’ouvrir cette session.

    De grâce dans la justification des dépenses ne vous précipitez pas mettre
    * achat de piment = 200 000 f
    Ou réparation du vélo d’un paysan venu vous exposer son problème = 400 000 Fcfa.
    AILLEZ PITIER TU PAUVRE PEUPLE QUI VOUS AS ELU.

  • Le 5 janvier 2017 à 22:48, par le peuple
    En réponse à : Assemblée nationale : Convocation de la première session extraordinaire de 2017 pour le 9 janvier

    Salut aux elus,
    Les populations comptent sur vous pour
    le developpement du pays. Merci de continuer avec
    Les commissions denquetes et le controle de laction du
    Gouvrrnement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés