Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mardi 3 janvier 2017 à 22h45min

A l’orée de l’année 2017, les corps constitués ont présenté leurs vœux au président du Faso. Dans la soirée du 30 décembre 2016 à Kosyam, ils étaient des milliers à se mobiliser pour « ce rite républicain ». Les préoccupations de ces différents représentants de la société se résument en trois points essentiels.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

C’est le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres qui a présenté les vœux au président du Faso Roch Kaboré, au nom des corps constitués. La cérémonie de présentation des vœux est « une occasion de faire une lecture désintéressée du factuel et appeler de nos vœux, toutes les solutions idoines pour affronter les difficultés constatées, et garder la force, l’audace et l’abnégation nécessaire pour parachever les chantiers déjà entamés et qui sont porteurs d’espérances pour le peuple », a dit Alain Thierry Ouattara qui a souhaité des vœux de santé, de paix, de joie et de prospérité au président et à sa famille.

Entre morosité économique, revendications sociales et surtout attaques terroristes, 2016 n’a pas été de tout repos pour les nouvelles autorités. « Malgré la multiplication des mouvements sociaux et la surenchère dans certaines revendications, vous avez toujours recherché le consensus et l’apaisement par un dialogue conséquent », a lancé le porte-parole des corps constitué au chef de l’Etat.

Il a par ailleurs indiqué que trois préoccupations doivent guider l’action de Roch Kaboré tout au long de l’année 2017 :

-  l’apaisement et la sérénité de la vie nationale, notamment à travers un dialogue social inclusif, l’accélération de la mise en place du dispositif sécuritaire et l’activation de l’ensemble des dossiers judicaires ;

-  l’urgence d’un engagement plus décisif du gouvernement pour l’emploi des jeunes ;

-  la nécessité de hâter la cohésion sociale.

Au plan sécuritaire, l’un des défis actuels, les corps constitués ont aussi souhaité la mise en place de la police de proximité, le renforcement du maillage du territoire national par la création de nouvelles brigades territoriales de gendarmerie et de postes de police. Il faut selon eux, renforcer la recherche et le traitement du renseignement
Dans son long discours Alain Thierry Ouattara a décliné les vœux et les attentes de chaque corps.

En réponse, le chef de l’Etat a appelé « à l’éclosion d’un Burkinabè nouveau, animé de l’esprit de tolérance et de civisme, et soucieux du bien commun ». Il n’a pas oublié de revenir sur l’année 2016, particulièrement difficile sur le plan sécuritaire et pour le monde des affaires. A la mémoire de toutes les victimes des attentats, Roch Kaboré a demandé une minute de silence.

Le président du Faso a enfin rassuré les corps constitués sur l’attention qui sera accordée à leurs doléances « dans l’optique d’apporter les réponses appropriées en tenant compte du contexte dans lequel nous vivons ».

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 janvier à 16:03, par YIRMOAGA
    En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

    Au delà des vœux, une rigueur doit s’imposer à tous, mêmes les journalistes ?
    Dans l’émission de BF1 diffusée hier à 11h (débat de presse) où un certain ALI COMPAORE se permet de traiter les autorités dans un langage de haine et de dénigrement, il va falloir qu’il modère ? Il a dit ceci= le président était assis seul comme un monarque et les journalistes derrière on dirait des talibets ?
    Plus loin il récidive= c’est un vulgaire coups d’état mais tout sauf une insurrection et chacun amène qui il veut et on va tous en compatir si rien n’est fait ?
    Le mot d’ordre est lancé et on attend ce que va dire le pouvoir ?
    La rediffusion repassera ce soir à 22h sur BF1 pour ceux qui n’ont pas suivi l’élément ?
    Si le PF est traité de monarque, que dira ’t-on de BC qui faisait pire que ça ?
    Il est temps de discipliner ce journaliste qui pense faire mieux que Lingani qui est absent par la non parution de ce journal "l’opinion" ?

    Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 07:44, par LE JUSTE
      En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

      Vous n’avez toujours rien compris ; ce n’était pas la personne de Blaise COMPAORE qui était visée mais le président du FASO, et aujourd’hui c’est Roch qui est le président acceptez donc qu’il soit critiqué en tant que tel. Si vous pensez que une fois Blaise COMPAORE parti les gens vont dormir sur leurs lauriers, vous vous foutez le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Courage à Ali COMPAORE ! on veut des journalistes courageux.

      Répondre à ce message

      • Le 3 janvier à 12:04, par YIRMOAGA
        En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

        LE JUSTE, vous êtes injuste. Vous vous pouvez tenir ce langage injurieux face à un président en exercice ?
        On peut formuler des critiques mêmes sévères, faire une analyse critique sans injures ? Compaoré Ali est tout sauf un journaliste. On l’a vu narguer des collègues sous l’ère BC et assumer des responsabilités dépassant ses qualités ? Mais ça n’a offusqué personne ? A ce rythme on risque de lui rappeler ses origines lui qui sait gesticuler ? Si traiter le président de monarque n’est pas une injure, enfin on a vu son prétendu papa trahir la communauté musulmane pour supporter L’A37 ?
        S’il est déséquilibré, ou handicapé physiquement, faut pas que ça soit mentalement ?

        Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 13:58, par Harouna
      En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

      Je felicite le courageux journaliste Ali Compaoré pour ces verités. Lui au moins demeure encore lucide. Je confirme avec lui que ce qui s’ est passé en octobre 2014 est un veritable coup d’état . Si vous Yirmoaga faites partie des putschistes c ’ est votre probleme . Depuis quand 10 journalistes vont interroger un president ? Au lieu de demander au nouveau pouvoir de traquer Ali Compaoré , vous ferez mieux de lui dire de traquer ces terroristes qui menacent notre pays.Les Dieudonné Zoungrana, Remi Dandjinou, Boureima Ouedraogo, Newton Amed Barry ont fait pire qu’ Ali Compaoré contre le regime Compaoré et Il n ’ ont jamais été inquiété. Bravo à Ali Compaoré pour ses prises de positions.

      Répondre à ce message

      • Le 3 janvier à 16:21, par YIRMOAGA
        En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

        Vous ferez mieux d’organiser une conférence de presse et clamer votre vérité au lieu de soutenir ALI Compaoré ?
        Si vous êtes contre RMCK parceque votre paradis perdu est de sa faute, dites le ouvertement ?
        Il revient au pouvoir d’en prendre acte, je ne suis qu’un simple observateur ? Mais le pays nous appartien à tous ? On sait aussi que c’est vous les terroristes ?

        Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 08:05, par sillallé
      En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

      faut quitter dans ça. Comment vous traitiez Blaise Compaoré ? En son temps, même
      le journal L’EVENEMENT a eu un titre ’’ Blaise, le grand malade du pouvoir", mais rien ne lui est arrivé.

      Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 23:53, par TIENFO
    En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

    Bonne et heureuse année 2017 à tous les internautes. Que Dieu bénisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 12:56, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

    Je parie que YIRMOAGA est juste un pyromane du net. Il est bien conscient de la réalité ; il crée à dessein une polémique pour que les tirs groupés se dirigent vers qui il veut. Suis d’avis avec SILLALE que même Blaise Kouadio Koudou Soro Gueu, au summum de son naam n’était pas épargné. Redescendons sur terre et maintenons le travail fort louable de veille démocratique pour le seul intérêt du peuple. Tout le reste n’est qu’enfumage.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 20:08, par B2
    En réponse à : Vœux du nouvel an : Les trois souhaits des corps constitués au président du Faso

    Moi je suis d’accord avec l’internaute Yirmoaga.
    Quand on vient sur le plateau c’est pour développer des idées et éclairer les téléspectateurs. Les injures n’en font pas partie encore moins les amertumes. Ali Compaoré veut jouer au héro alors qu’il n’en est pas un. BF1 gagnerait à ne plus l’inviter. L’un des plus critiques des journalistes a été Norbert Zongo. Il n’a jamais insulté quelqu’un.
    Nous avons besoin de tous les fils pour bâtir le Burkina mais dans la discipline.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés