Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina : Vers une adaptation de la loi sur la santé pour tous

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (Stagiaire) • jeudi 15 décembre 2016 à 19h50min

La Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina en collaboration avec le Programme d’Appui aux Stratégies Mutualistes de Santé (PASS) a organisé une formation de ses membres le mercredi 14 décembre 2016 à Ouagadougou. Une introduction à l’étude de la protection sociale, de la couverture santé et de la mutualité, et à la gouvernance mutualiste.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina : Vers une adaptation de la loi sur la santé pour tous

Donner une base de connaissances à toutes les mutuelles professionnelles sur les questions liées au domaine de la protection sociale, de la couverture santé, de l’histoire de la mutualité, des valeurs de la mutualité, de la gouvernance de la mutualité, etc., c’est le but visé par cette formation. Ainsi, elle permettra à toutes les mutuelles professionnelles du Burkina Faso de pouvoir connaitre, s’approprier et intérioriser la loi 007/2009/CM/UEMOA.

Pour le formateur monsieur Jean- Philippe HUCHET, « cette formation aidera les administrateurs élus pour gérer les mutuelles et qui n’ont pas la maitrise du domaine de la protection sociale et même de l’histoire de la mutualité, de la règlementation de la mutualité, de pouvoir avoir une base de connaissances sur lesdites questions ». Il ajoute que la formation contribue à bien comprendre et connaitre le règlement de l’UEMOA considéré comme un principe communautaire.

A l’issue des travaux, plusieurs attentes ont été comblées qui aideront les mutualistes à atteindre leur objectif. Et le Président du comité d’administration, monsieur Evariste SOMDA de citer la connaissance dudit règlement par l’ensemble des mutuelles professionnelles du Burkina Faso, l’intégration de la gouvernance mutualiste dans le fonctionnement des mutuelles avec les deux piliers de celle-ci. Des piliers qui renvoient à la démocratie dans la prise de décision et à la transparence dans la gestion quotidienne.

La Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina est une jeune fédération de quelques mois, créée le 17 septembre 2016. Toujours dans la dynamique de la mise en place d’une structure dirigeante.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 décembre 2016 à 09:00, par OUED
    En réponse à : Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina : Vers une adaptation de la loi sur la santé pour tous

    BEL INITIATIVE MAIS IL FAUT PARTAGER VOS CONTACTS POUR QU’ON PUISSE VOUS REJOINDRE

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2016 à 09:42, par yerbanga joel
    En réponse à : Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina : Vers une adaptation de la loi sur la santé pour tous

    cette federation à été créer en 2005 et renouveler en 2016 avec l’équipe actuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2016 à 16:36, par Cheikh
    En réponse à : Fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina : Vers une adaptation de la loi sur la santé pour tous

    Quant à moi, ce qui m’intrigue dans toute cette histoire-là, ce sont les cotisations CNSS imposées aux travailleurs, au titre de la branche des maladies professionnelles. Aujourd’hui celles-ci ne riment à rien et vont seulement dans l’escarcelle de la CNSS pour l’enrichir. Pour vous en rendre compte, il vous faut avoir affaire aux médecins du travail, lorsqu’il vous arrive de tomber dans cette situation. Je vous assure que c’est à de véritables avocats défenseurs des fonds de la CNSS que vous vous trouverez opposés. Car en dépit de toutes les preuves ( Examens et radios) que vous aurez déjà dans vos dossiers, ils feront tout pour vous démontrer que votre maladie est fortuite et universelle, donc sans lien quelconque avec votre profession. Tout cela pour avoir le droit de trier vos dépenses en frais d’ordonnances, de consultation, d’intervention et autres, afin de ne devoir vous rembourser que la portion congrüe. En effet, si sur un ensemble de dépenses médicales de cinq cent mille francs dont vous poursuivez le remboursement durant des semaines, on ne retient que soixante dix mille francs à vous reverser, à quoi vous auront servi tous vos va et vient, malgré votre maladie ? Très souvent on vous lance même à la figure, que les frais d’opération, qui sont pourtant les plus élevés, ne seront en aucun cas pris en charge par la CNSS, comme si vous vous étiez préparés à faire de l’arnaque. Comment peut-on changer l’ordre des priorités à ce point, en privilégiant l’esprit de conservation de ces fonds, au détriment de celui de la prise en charge des malades, qui devrait être pourtant leur destination finale ? Alors chers tous, si cette question pouvait être résolue par le biais des mutuelles, qu’il en soit ainsi, afin qu’on supprime cette branche des cotisations de la CNSS. Faites des enquêtes s’il le faut, et vous constaterez par le nombre de malades qui se plaignent, la stricte véracité de ces propos.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés