Tanghin-Dassouri à l’horizon 2020, selon le nouveau Conseil municipal

LEFASO.NET | Par Oumar L. Ouédraogo • jeudi 8 décembre 2016 à 23h00min

Porté maire de la commune rurale de Tanghin-Dassouri en juin 2016, Lassané Kiemtoré (et son Conseil municipal) a été officiellement installé dans ses fonctions le samedi, 3 décembre 2016 à la Place de la mairie de ladite commune en présence de nombreuses personnalités et des ressortissants qui n’ont pas marchandé leur mobilisation. Cette cérémonie solennelle a été placée sous le patronage du ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civique, garde des sceaux, Béssolé René Bagoro et la présidence du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Dieudonné Bonanet.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tanghin-Dassouri à l’horizon 2020, selon le nouveau Conseil municipal

« Nous avons convenu de porter à la tête de nos ambitions, l’intérêt collectif, le bien-être de tous sans exception », introduit le nouvel édile, Lassané Kiemtoré, soutenant cet engagement par un langage « réaliste », « rassembleur » et « conséquent ».
Pour lui, la campagne électorale est dépassée ; la seule action qui vaille aujourd’hui est celle du développement, de la réalisation du programme d’activités pour le bien-être des populations. C’est pourquoi il a promis de travailler au rassemblement sans distinction de coloration politique.

« Ma conviction a toujours été que nous devons conjuguer nos forces, non seulement pour maximiser nos chances de succès dans le devenir collectif, mais aussi pour minimiser nos faiblesses dans la solidarité », exhorte le maire Kiemtoré qui note que, dans cet élan (et sous mon mandat), le développement endogène ne sera plus un slogan. Mieux, promet-il, ce modèle sera la ligne directrice sur laquelle seront inscrites toutes les actions.

« L’ardeur au travail », « la cohésion » et « la primauté de l’intérêt général » sont les valeurs qui vont sous-tendre les actions du Conseil municipal et auxquelles le maire invite les populations à adhérer. « Nous sommes condamnés à réussir le pari du mieux-être », soumet le bourgmestre qui ne masque pas ses « grandes ambitions » pour la commune.

Les priorités de la nouvelle équipe communale ?

‘’Notre premier engagement sera de rassembler toute la population autour du même idéal. Pour ce faire, nous allons œuvrer à renforcer la cohésion sociale, la solidarité et le vivre-ensemble. Au-delà des considérations politiques, culturelles…, nous devons travailler main dans la main pour un intérêt commun et partagé. Notre second engagement sera axé sur le développement économique. Nous allons engager de ce fait, très prochainement, à présenter un plan de développement axé sur le partenariat local-secteur privé pour exploiter les potentialités de notre commune afin de faire de la commune, une métropole de référence en matière d’infrastructures économiques, scolaires et industrielles ’’, a dévoilé le nouveau maire de Tanghin-Dassouri.

A l’en croire, le Conseil municipal travaillera à favoriser la dynamique locale par le soutien au secteur privé et l’encouragement à l’implantation de nouveaux investisseurs dans le but, non seulement de propulser le développement économique mais aussi, de créer des milliers d’emplois pour réduire l’exode des jeunes et créer de la valeur ajoutée.

« Notre troisième engagement sera de maîtriser le potentiel de développement urbain. Pour ce faire, une démarche pour la réalisation d’un schéma directeur d’aménagement urbain et un plan d’occupation des sols seront élaborés pour répondre aux enjeux modernes en matière de développement économique, d’habitat et d’environnement », dévoile le maire avant de promettre qu’à l’horizon 2020 (fin du mandat),Tanghin-Dassouri aura un nouveau visage ; celui d’une ville moderne, éclatante avec un cadre plus agréable à vivre.

Le quatrième engagement sera, poursuit-il, de gérer avec rigueur les finances locales (culture de l’économie, de la rationalisation des dépenses) et le cinquième engagement est de valoriser le patrimoine (culturel et sportif).

C’est pourquoi a-t-il engagé chacun à jouer sa partition dans cette vision de l’exécutif communal. « D’ores et déjà, j’invite toutes les forces vives de la commune à faire de l’émergence de notre commune, sa préoccupation personnelle. (…).C’est en prenant conscience que nous sommes la solution au problème de l’autre, que nous ferons le premier pas vers l’engagement collectif. Nous devons être sensibles aux souffrances de nos semblables, entendre les cris de détresse de nos voisins, compatir aux douleurs de nos proches et jubiler ensemble en temps de joie. C’est ainsi que nous indiquerons les chemins de l’espérance à cette génération tout en posant les bases efficientes pour les générations futures », lance M. Kiemtoré.

Outre les patron et président, l’installation du nouveau Conseil municipal a été co-parrainée par le directeur de Cabinet de la Présidence du Faso (Saïdou Zagré), l’ambassadeur du Burkina aux Etats-Unis, (Saïdou Kaboré), le Président-directeur général de l’entreprise EODA (Alassane Ouangrawa) et le Président-directeur général de la société SOGEBP (Amidou Ouédraogo).

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

La commune rurale de Tanghin-Dassouri en résumé

Tanghin-Dassouri, érigée en poste administratif par décret en mai 1960, a subi des mutations. Portée en cercle puis en subdivision dans la même année de 1964, elle prend en 1974, la dénomination d’arrondissement, puis élevée au rang de sous-préfecture en 1979. Elle devient département en 1984 et en 1987, chef-lieu du département (commune de moyen exercice). En 2003, Tanghin-Dassouri a le statut de délégation spéciale. Avec l’adoption en 2004 de la loi portant Code Général des Collectivités Territoriales, suivie des élections municipales de 2006 qui ont consacré la communalisation intégrale du territoire national, Tanghin-Dassouri est devenue l’une des six communes rurales de la province du Kadiogo (la commune urbaine de Ouagadougou à laquelle elles sont rattachées).

La commune de Tanghin-Dassouri couvre une superficie d’environ 316 Km² et une population estimée à 55 094 habitants selon les données du recensement général de la population et de l’habitation de 2006, avec 56% de femmes et 44% d’hommes.

Située la route nationale N°1, reliant Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, à 25 km de Ouagadougou la capitale, Tanghin-Dassouri est limitée à l’Est par la commune urbaine de Ouagadougou, l’Ouest par les communes de Bingo et Kokologho, au Sud par la commune rurale de Komki-Ipala, au Nord par les communes rurales de Pabré et de Sourgoubila et, enfin, au Sud - Est par la commune rurale de Komsilga.

Les habitants de la commune tirent leurs revenus des produits agricoles, maraîchers, pastoraux et du petit commerce.

Bureau du Conseil municipal :

Le nouveau Conseil municipal est fort de 119 membres (dont 20 femmes) et repartis au sein de quatre partis politiques : le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), Le Faso autrement, et l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC). Son bureau se compose comme suit :

- Maire : Lassané Kiemtoré

- 1er adjoint au maire : Francis Ilboudo

- 2ième adjointe au maire : Alimata Rouamba

- Présidente Commission « Affaires Générales, Sociales et Culturelles » : Bibata Ouédraogo

- Président Commission « Affaires Economiques et financières : Parfait Compaoré

- Président Commission « Environnement et Développement Local : Pawondsamda Jean Sam

- Président Commission « Aménagement du Territoire et Gestion Foncière : Adama Ouangraoua

- Conseillers Régionaux : Karima Dera

- André Kaboré

Source : Discours d’installation du maire

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés