Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

Par M. Cheick Kanté, Représentant résident de la Banque mondiale au Burkina Faso • lundi 5 décembre 2016 à 23h42min

Le président Faso, Roch Marc Christian Kaboré assistera personnellement, le 7 décembre, à l’ouverture de la conférence des partenaires du Burkina Faso à Paris. Cette conférence, qui se tiendra les 7 et 8 décembre, vise à baliser le financement extérieur du Plan National de Développement économique et social, PNDES, référentiel élaboré pour la période 2016-2020.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à  Paris

Ce plan ambitionne de relancer l’économie du pays et de promouvoir une gouvernance vertueuse sur tous les plans. Il se chiffre à plus de 15 000 milliards FCFA, soit près de 23 milliards d’euros.

Avec l’appui de la Banque mondiale, la conférence de Paris qui se tiendra au Centre Étoile Saint-Honoré (21-25, rue Balzac - 75008 Paris), a pour objectif de combler le besoin de financement qui se chiffre à plus de 5 000 milliards et demi FCFA (plus de 8 milliards et demi d’euros), par le biais de l’épargne nationale et régionale, de la contribution des Burkinabè de l’extérieur, et des partenaires techniques et financiers, mais aussi par le mécanisme du partenariat public-privé.

Plusieurs pays partenaires du Burkina Faso dont la France, les Etats-Unis, le Canada, le Luxembourg, Taiwan, l’Italie…sont signalés, tandis que des institutions bancaires comme la Banque mondiale, le PNUD, la Banque Africaine de développement, la Banque Islamique de développement…prendront part aux travaux de Paris.

Sur le plan institutionnel, il est attendu à la cérémonie d’ouverture, un important message du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, tandis que la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, viendra apporter le soutien de l’OIF au gouvernement du Burkina Faso.

PJ : programme de la conférence.
Contact presse et accréditation :
- Romain Auguste BAMBARA, Attaché de presse, ambassade du Burkina à Paris : Tél : 06 63 97 58 53 Mail : romain.bambara@ambaburkina-fr.org
- Apollinaire BAGHNYAN, service presse, ambassade du Burkina à Paris : Tél : 06 85 52 15 51 Mail : apollinaire.baghnyan@ambaburkina-fr.org

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 décembre 2016 à 22:10, par toxésida
    En réponse à : Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

    Cette histoire de PNDES, commence à nous pomper l’air, on se demande pour qui nos dirigeants se prennent. Salif DIALLO a dit que le Burkina pouvait se passer de l’aide des institutions financières comme la FMI et la Banque mondiale parce que pour lui, ces institutions donnent des prêts qui inhibe le développement.
    Ces genres de propos que l’on qualifie de révolutionnaire, ne plait pas au monde des finances.
    On voit que les USA sont en transition, ce n’est plus le gouvernement de BARAK qui peut prendre sur elle la responsabilité d’octroyer des crédits ou faire des aumônes à des individus dont l’ambition est de s’enrichir ; Donald TRUMP ne voit que son pays et estime qu’il n’a pas suffisamment d’argent pour distribuer, et il a même dit que nous les africains doivent encore être recolonisés pour incapacité de se prendre en charge.
    La France qui de nos jours est dans des tourmentes politiques et n’a pas un interlocuteur fiable pour écouter des bêtises.
    CEUX QUI VEULENT DEFENDRE CE PROJET DE REVE VOIR UTOPIQUE NE SONT PAS CREDIBLES. APRES AVOIR SOUPE AVEC LE DIABLE COMME ILS LE DISENT, ILS NE SONT RIEN D’AUTRE QUE DES DIABLOTINS.
    Le président ROCK a multiplié des voyages partout dans le monde pour demander de l’argent, si les choses étaient aussi simples que eux le pense aujourd’hui il avait plus que le budget du PNDES.
    IL EST DIT QU’ON A DE L’OR, donc tout doit normalement baigner comme dans de l’huile ?.
    On ne s’attend à rien dans cette aventure insensée, qu’ils nous ramène nos maigres sous qu’ils sont allés dilapidé dans cette fausse affaire de dupes.
    A voir toute leur équipe de négociateurs, ce sont que des corrompus à la solde d’un pouvoir aux abois.
    On prête de l’argent à des gens sérieux et responsables, tous ces zouaves qui sont allés pour soit disant négocier ne sont pas connus du monde des affaires, ils n’ont pas de carnets d’adresse bien étoffés.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2016 à 05:42, par Etalon
    En réponse à : Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

    <> Franchement je ne comprends pas la partie. Le (tandis que) est sensé donné la contradiction ou bien c’est une erreur de frappe ??? Merci bjr

    Répondre à ce message

    • Le 6 décembre 2016 à 10:31, par Atlantico
      En réponse à : Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

      Monsieur Etalon, "tandis que..." est utilisé en généralement pour indiquer que plusieurs actions vont dans le même sens ou se font en même temps ( concomitamment). Son utilisation ici me semble correcte. On peut le remplacer par, "pendant que". Vous avez raison de demander : la langue de Molière es très complexe. Celui qui demande ne se perd pas. J’espère vous avoir été utile.

      Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2016 à 09:13, par ok
    En réponse à : Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

    bon vent mais quelle crédibilité vont-il apporter a nos partenaires si la premiere institution est corrompue. c

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2016 à 10:56, par Afrique Consciente
    En réponse à : Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

    Ceci est le vrai visage de ce reel et hideux visage de ce regime qui n’est pas différent du precedent parce que sorti de sa CUISSE ; dans tous les cas, les acteurs n’etaient que les piliers de compaore
    Il est temps de s’en debarrasser car il n’est point besoin de se voiler la face, de faire la politique de l’autruche

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2016 à 22:59, par rose blanche
    En réponse à : Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

    il n on qu a se debrouiller pour nous envoyer de l argent.est eux qui nous ont mis dans cette situation. que l argent nous vienne de paris ou de l enfer on s en fou. l essentielle s est qu il nous demele de cette situation.point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2016 à 01:07, par mytibketa
    En réponse à : Conférence des partenaires du Burkina : Roch Marc Christian Kaboré à Paris

    Tout ce qui peut concourir au progrès économique et social du Burkina est politiquement correcte s’il rentre dans les us et coutumes de ce monde.Je me rappelle du temps ou pour ne pas financer les projets de développement on disait sans le dire " la guinée pense qu’avec un sous sol très riche on peut se développer seul, on va voir", et pendant des décennies le navire guinée n’a pas quitté le port de Conakry.Ce qui est demandé c’est un juste retour de ce qui nous revient dans ce monde ou par le jeu du balancier ou de vases communicants qu’on appelle interdépendance, le petit que nous sommes peut être un ingrédient dans le maintient d’un certain équilibre au niveau international(confère des aspects non économiquement parlant que sont l’apport de Sankara dans la prise de conscience des peuples opprimés, l’insurrection populaire bel exemple de ce qui attend tout dictateur qui n’écoute pas son peuple etc).

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés