Cinéma : « Prix de la séduction » bientôt sur les écrans

vendredi 2 décembre 2016 à 17h00min

Sous le parrainage du ministre de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou, le réalisateur Abdoul-Aziz Nikiéma a procédé au lancement de sa toute première réalisation intitulée « prix de la séduction ». C’était ce mardi 29 novembre 2016, au Ciné Burkina de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cinéma : « Prix de la séduction » bientôt sur les écrans

Un jeune entrepreneur Hervé, refait la rencontre de son amour d’adolescence Laeticia à qui, il n’a jamais pu avouer ses sentiments, faute de courage. Il va donc retomber sous le charme de cette dernière. Il décide de la reconquérir mais, timoré, il ne sait comment s’y prendre pour la séduire. Même avec ses amis qui le coachent et lui donnent des conseils, toutes ses tentatives échouent.

Soumis à la pression de sa famille pour le mariage, et ne sachant à quel Saint se vouer pour séduire Laeticia, il décide de faire usage d’une potion magique pour envouter sa bien-aimée. Cette solution échoue également. Il ne renonce cependant pas à courtiser Laetitia, son âme-sœur. C’est en substance la nouvelle comédie romantique d’Abdoul Aziz Nikiema qui sera dans les différentes salles du 26 décembre 2016 au 1er janvier 2017 à Ouagadougou.

Différents thèmes ont été abordés dans ce film notamment l’entreprenariat, le chômage, la société traditionnelle burkinabè, l’amour, avec beaucoup de conseils et de leçons.
Par ce long métrage, le réalisateur entend rendre hommage aux devanciers qui ont su allumer la flamme du cinéma en lui.

Ce film, rappelle l’auteur, il l’a réalisé sans véritable soutien financier. « Aucun soutien financier ne nous a été apporté, même pas un sachet d’eau », précise t-il. Il est donc arrivé à prouver que même avec le peu de moyens, le cinéma burkinabè peut arriver à mieux déployer ses ailes dans les cieux du 7ème art africain. Abdoul Aziz Nikiema appelle alors le public Ouagalais à être le fonds de promotion de cette vision en allant massivement dans les salles pour voir le film.

Il n’oublie pas de remercier les acteurs professionnels qui ont accepté, malgré les moyens limités, de jouer dans le film.

Youmali Ferdinand Junior Koanari (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2016 à 14:50, par Cinéphile
    En réponse à : Cinéma : « Prix de la séduction » bientôt sur les écrans

    Participez à la création d’un rêve burkinabé : à partir d’une idée et sans grand moyen on peu faire des miracles. La solidarité est source de devise. Mais à ceux qui en bénéficient de ne pas oublier les amis d’hier afin que de génération en génération cette valeur se perpétue et construise des châteaux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés