Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mercredi 26 octobre 2016 à 03h43min

Le programme de la conférence nationale de l’insurrection et les défis du Burkina post-insurrectionnel, initialement prévue pour se tenir les 29 et 30 octobre prochains, a été réajusté. L’information a été donnée par la coalition des forces démocratiques pour le vrai changement (CFDC), ex-coalition Zéph 2015, lors d’un point de presse ce mardi 25 octobre 2016 à Ouagadougou sur les préparatifs de l’événement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

Bientôt deux ans que le peuple burkinabè s’est insurgé contre le pouvoir de Blaise Compaoré, les 30 et 31 octobre 2014. Pour commémorer cet événement, la coalition Zéph 2015 devenue coalition des forces démocratiques pour le vrai changement (CFDC) décidait en août dernier, d’organiser un événement baptisé « Conférence des insurgés ». La nouvelle a été diversement appréciée au sein de la classe politique et de la population mais pour Siaka Coulibaly, président du comité Thème, les explications de la coalition ont permis d’élaguer les différentes appréhensions.
Prévue pour se tenir les 29 et 30 octobre prochains sous le thème « Insurrection et aspirations au changement du peuple burkinabè : bilan, et perspectives pour une véritable réconciliation », la conférence aura bel et bien lieu mais connaitra quelques modifications. C’est ce qu’a annoncé Zéphirin Diabré ce matin lors d’un point de presse à son cabinet.

Hommage simultané aux martyrs

A entendre le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), il n’y aura plus de cérémonie isolée de recueillement. Les membres de la CFDC ont décidé de se joindre aux autorités pour la cérémonie d’hommage prévue au monument des martyrs. Les panels sont maintenus pour le 29 octobre au conseil burkinabè des chargeurs (CBC) et verront la participation d’environ 300 personnes, selon Zéphirin Diabré.

Rappelons que ce jour-là, une exposition photo aura lieu à l’ex assemblée nationale et à la place des héros nationaux et le président du Faso a prévu de s’adresser à la Nation. A la fin de son programme, la coalition envisageait restituer, le dimanche 30, les résultats de ces travaux issus du panel au cours d’un meeting à la maison du peuple. Mais, selon le conférencier, l’activité a été reportée sine die.

Harmonisation des programmes

Pourquoi des réajustements ? Selon, la coalition, ce léger changement de programme intervient après la visite d’une délégation conduite par le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, au cabinet de Zéphirin Diabré le 18 octobre dernier. Des dires du CFDC, Simon Compaoré a exprimé le souhait du président du Faso de célébrer les deux ans de l’insurrection populaire « dans l’harmonie et le respect mutuel ». Harmonisation donc des programmes de commémorations afin d’éviter « des télescopages, ce qui pourrait nuire à l’image des insurgés », tel était l’objectif de cette démarche du gouvernement auprès de la coalition.

Une célébration holistique pour la coalition

Toutefois, rappelle Zéphirin Diabré, il y a une distinction fondamentale entre les autorités et la coalition. A l’en croire, cette commémoration pour le gouvernement est essentiellement axée sur « l’émotionnel et sur l’insurrection elle-même ». Or, la coalition des forces démocratiques pour le vrai changement dit privilégier l’approche holistique en se focalisant et sur l’insurrection et sur l’après insurrection. Zéphirin Diabré en veut pour preuve les sous-thèmes qui seront développés lors des panels et qui aborderont les événements des 30 et 31 octobre, la transition politique, le régime actuel et la question de la réconciliation nationale qui passe avant tout par la vérité et la justice.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 octobre 2016 à 07:23, par Penséee
    En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

    Quelle grandeur d’esprit !!!!"harmonie et respect mutuel", c’est ce qu’il nous faut. une ptite dose de modestie générale, freinage des velléités gourmandes de l’ensemble des acteurs, et voici le Burkina qui s’inscrit dans la marche SANKARA !!!Tous, nous devons faire un effort de résistance au faux, à la corruption, au vol et essayer de construire un Burkina Heureux pour nos enfants !!nous devons accepter le sacrifice à tous les ni niveaux. la démarche du gouvernement est trés éclairée et salutaire, l’attitude de Zépherin, tres recpectable et sage !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 09:55, par banse
    En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

    mes remerciements pour tout ce que vous faites pour notre nation le burkina faso.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 10:04, par Poko
    En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

    Simon a demandé l’Harmonisation des programmes de commémoration de l’insurrection afin d’éviter des télescopages, qui pourraient nuire à l’image des insurgés". Zeph a accepté et semble heureux. Mais, après la transition dominées par les OSC insurgées et les élections passées remportées par le MPP, peut-on encore parler d’une image des insurgés à préserver sans que cela ne signifie rapprochement ou copinage entre UPC et MPP ? Pourquoi n’avoir pas alors fusionné l’UPC et le MPP pour faire campagne ensemble au nom de l’image des insurgés ? Rien que cette phrase me laisse penser que Zeph s’est fait encore avoir par le trio infernal comme en 2013. A peine, il a commencé à vouloir reprendre son autonomie et s’affirmer que les RSS malicieux reviennent s’accrocher à lui pour souffler et survivre. En politique, il n’y a pas de bonne intention et Machiavel a toujours une longueur d’avance. L’enfer est pavé de bonnes intentions.Voici Zeph qui se laisse encore amadouer par les RSS en mordant à l’hameçon.

    Qui est fou ? La célébration de l’anniversaire de l’insurrection est l’évènement politique majeur de l’année qui pourrait porter un coup dur au pouvoir actuel. Il peine à faire ses preuves sur ses promesses électorales et n’a plus de légitimité réelle que d’avoir réussi l’insurrection avec les autres insurgés. Or, Zeph a proposé un programme avec un contenu plus étoffé qui risque de mettre à nu les tares politiques du MPP dans sa gouvernance post-insurrection. Ayant flairé et vite compris le danger, Simon, le chargé de mission, vient amadouer Zeph par des arguments simplistes. Il s’agit juste de le modérer à tout prix en donnant l’impression d’une unité des insurgés qui est tout à fait irréelle actuellement si on compte les mécontents et ceux qui crient à la confiscation des acquis politiques de l’insurrection par le MPP.

    En quoi consiste alors la prétendue image des insurgés à préserver ? Les insurgés étaient un ensemble d’acteurs hétéroclites avec des objectifs et des intérêts divergents. L’image affichée les 30 et 31 est un fait ponctuel qui relève d’un passé révolu. L’unité d’action qui a prévalu ces jours a montré ses limites après l’insurrection. Zida et les OSC insurgées ont fait leur show pendant la transition. Les RSS l’ont exploité avec succès pour se faire élire mais n’arrivent pas à représenter les idéaux de cette insurrection. Franchement, qu’est-ce que Zeph qui est sorti grand perdant de l’insurrection et des élections a à foutre encore avec une supposée image unitaire des insurgés qui n’est en réalité qu’une illusion et un nouveau piège à lui tendu ?

    Mais le pauvre Zeph semble n’avoir rien compris aux manœuvres des RSS, une fois de plus. Il est tout simplement heureux de les voir s’humilier pour revenir à lui et solliciter une action "harmonisée". Pourquoi cette main tendue n’est pas venue plus tôt pour préparer les choses ? Pourquoi elle intervient après les querelles et les affirmations sur la paternité de l’insurrection ? Pas plus tard qu’il y a deux semaines, le même MPP rejetait les propositions de Zeph pour la relance économique du pays en se fendant d’une déclaration dans les médias. N’est-ce pas plus important que la mise en scène d’une fausse image d’unité des insurgés le temps d’une commémoration ? Où étaient le respect mutuel et l’image des insurgés en ce moment ? Zeph doit apprendre qu’en politique, les télescopages sont normaux s’il servent des intérêts du peuple et la conquête du pouvoir. L’insurrection n’était-elle pas un télescopage monumental ?

    Si cette célébration était faite séparément, Zeph aurait enfin eu ses dividendes politiques de l’insurrection en la rectifiant, en redorant son blason et en devenant le leader de l’opposition qu’il avait été avant 2013. Mais hélas, milles fois hélas. Zeph n’est pas un bon stratège et se trompe encore sur la bonne foi des RSS. Hélas, Zeph est instable et laisse encore la proie pour l’ombre. Zeph est vraiment émotionnel et facilement influençable par les RSS qui semblent maitriser son profil psychologique. Y a-t-il des analystes politiques à l’UPC ?

    Pas besoin d’être devin pour savoir que dès le lendemain de la commémoration, après avoir sauver leurs meubles, les RSS reprendront leur attitude arrogante et dominante vis-à-vis de Zeph. Ce serait alors un vrai télescopage et la fausse image d’unité de la veille sera déjà un lointain souvenir. Mais bon, de quoi je me mêle ? Et il se murmure que Machiavel est à l’oeuvre pour préparer 2020 avec Zeph en faisant scission avec Roch. Je n’ose pas y croire. Je ne suis pas de l’UPC. Le pauvre Zeph, il va le griller comme Roch, Blaise et tous les autres.

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 14:25, par Georges
      En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

      Vous avez raison ! Une très bonne analyse de la situation.

      Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 16:27, par Zangoté
      En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

      Voilà qui est bien dit ! Bientôt Zeph sera grillé fade ! ça me rappelle les années 1992-1996 avec la CNPP/PSD et l’ODP/MT. A force de penser qu’ils étaient plus raisonnés que de raison, les tenors de la CNPP/PSD ont abandonné militants et parti pour s’engoufrer dans l’ODP/MT devenu CDP grâce à leur embarquement. Tout devait bien se passer au détriment des militants à qui le parti CNPP/PSD devait sa noblesse et son prestige. Hélas ! 2XHélas pour les Pierres et consorts. A peine le bateau leva l’encre que le capitaine ordonna aux matelots de les larguer par dessus bord. Ils mirent du temps à comprendre mais ils comprirent quand même ! Ils décidèrent de renaître de leurs cendres. Ils créèrent la CN machin ! Hélas ! Ils n’eurent même pas le temps d’aller aux élections prétextant un boycott. Mais en réalité, ils venaient de se rendre compte que chacun ne pouvait plus mobiliser au-delà des membres de sa famille nucléaire. Au fait : où sont-ils aujourd’hui ?
      Un conseil du profane politique que je suis à Zeph : l’UPC ce n’est pas Zeph. Sans militants le président de l’UPC deviendra plus aigri que Diemdaouda Dicko. Alors cher président, écoute les militants et démarque toi si tu veux ne serait-ce que continuer à exister politiquement.

      Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 18:14, par Sonia
      En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

      AH NON, EN TERROIR MOAGA, POKO PEUT AUSSI TRÈS BIEN DÉSIGNÉ UN HOMME. CHER POKO DONC, VOUS FAITES ICI UNE ANALYSE DANS LAQUELLE LE CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION PASSERAIT, OU PRESQUE POUR UN NIAIS. N’EST-CE PAS TROP FORT DE CAFÉ ? JE VOUS INVITE À RELIRE LE DERNIER PARAGRAPHE DE L’ARTICLE DE LEFASO. NET. ZÉPH A BIEN DIT CLAIREMENT QUE DES SOUS THÈMES PORTANT ENTRE AUTRES SUR LES ACQUIS DE L’INSURRECTION SERONT TRAITÉS SANS COMPLAISANCE. IL ME SEMBLE QUE C’EST TRÈS NOBLE AU MATDSI ET AU CFOP DE SE RENCONTRER ET DE CONVENIR DE CHOSES HARMONISÉES POUR LE BIEN DE NOTRE PAYS ? C’EST UNE DYNAMIQUE QUE L’ON SOUHAITERAIT VOIR ÉTENDRE À D’AUTRES QUESTIONS DE LA VIE DE LA NATION SANS QUE CHACUN PERDE DE VUE ET D’ESPRIT LE CONTENU DE SA PARTITION ?PAS VOUS ? HA JE VOIS. POUR LE RESTE DE VOTRE MOT, RIEN À DIRE : C’EST QUE DES NIAISERIES COMME D’ORDINAIRE.
      EN TOUT CAS, BRAVO AU MATDSI ET AU CFOP POUR CETTE CONVERGENCE DE VUES SUR LA COMMÉMORATION DE CET ÉVÉNEMENT MAJEUR DE NOTRE PAYS.

      Répondre à ce message

      • Le 29 octobre 2016 à 09:52, par Poko
        En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

        Chère Sonia. Tu fais exprès d’écrire en majuscule malgré les règles de bienséance édictées par le Faso.net à ce sujet. Ce que j’ai dit sur Zeph n’engage que moi et je ne demande pas ton avis pour m’exprimer.

        Visiblement le débat dépasse ton niveau car tu n’y vois que niaiseries alors que j’ai bien dit ce qui : "Pourquoi cette main tendue n’est pas venue plus tôt pour préparer les choses ? Pourquoi elle intervient après les querelles et les affirmations sur la paternité de l’insurrection ? Pas plus tard qu’il y a deux semaines, le même MPP rejetait les propositions de Zeph pour la relance économique du pays en se fendant d’une déclaration dans les médias. N’est-ce pas plus important que la mise en scène d’une fausse image d’unité des insurgés le temps d’une commémoration ?". Bien sur tu ne peux pas comprendre la portée de ses questions. Je ne peux pas t’aider pour une mise à niveau.

        Répondre à ce message

        • Le 31 octobre 2016 à 01:10, par Sonia
          En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

          Poko, Ok, tu trouves que cette main tendue est tardive, mais il n’est jamais trop tard pour le bien ? Pas d’accord ? Pour les "niaiseries" , désolée si tu t’es sentie offensée, je le pense réellement. Et les majuscules ? Ben, là... je pense pouvoir arrêter. Pour la mise à niveau, tu devrais pourtant faire l’effort de m’aider et aussi éventuellement les autres ? T’es pas si méchante ? Le savoir se partage et ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ? Pas d’accord ?

          Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 13:08, par naba
    En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

    la chance de RSS c’est qu’ils ont en face d’eux une opposition republicaine et respectueuse, sinon Ngaw !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 13:51, par sidsomde
    En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

    Mme POKO ( en langue mooré, Poko= madame), les fils du Burkiina ne veulent pas des bagarres sans fin et sans intérêt, Zeph est très sage ! Il a conduit la lutte avec les RSS et il entend préserver les acquis et pourquoi pas ensemble avec les RSS ?

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 17:22, par Poko
      En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

      Cher ami. La politique en elle-même est une bagarre sans fin. C’est aussi une lutte d’intérêt continuelle. Chaque fait et geste est basé sur un calcul. C’est pourquoi on l’appelle une lutte ou bataille pour la conquête du pouvoir. Peux-tu me citer les fameux "acquis" et des pertes de sa "lutte" avec les RSS ? Tout le monde parle des acquis de l’insurrection sans dire exactement c’est quoi ces acquis. Qu’en est-il des acquis de sa lutte contre les RSS ? Maintenant, si le libéral Zeph veut faire du copinage avec les RSS (sociaux-démocrates) comme Maitre Sankara (le marxiste) qu’il ait le courage de fusionner avec RSS ou avec Salif. C’est la bouillabaisse idéologique et politique du Burkina dans laquelle, on ne sait plus qui défend quelles valeurs, et à quel prix. Cela n’empêchera pas qu’il soit tôt ou tard grillé, laminé, usé et éjecté comme bien d’autres avant lui. Mais au moins, qu’il arrête de jouer à l’équilibriste instable qui trompe sans cesse ceux qui le soutiennent dans ces projets.

      Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 15:18, par léveillé
    En réponse à : Conférence nationale de l’insurrection : Les initiateurs apportent des réajustements au programme

    Que fais l pro putschiste Siaka Coulibaly au coté de ZEPH ??ou bien ZEPH n’est pas au courant de ses positions pro putsch et son exclusion de la CODEL ??

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés