Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

mardi 6 septembre 2016 à 19h20min

Le Dimanche 04 Septembre 2016 a eu lieu à Diérie la sortie de la première promotion des pensionnaires du centre Al Firdaws de Diérie, un centre sous tutelle de l’Organisation de la Mémorisation du Saint Coran au Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

Parrainée par El Hadj BARRO Djanguinaba, opérateur économique et fils du village, cette cérémonie a été ponctuée par des lectures de Coran, discours et remises d’attestations de fin de formation et de cadeaux.

Après cinq années passées au centre Al Firdaws de Diérie, ces impétrants au nombre de dix se disent prêts pour prêcher la parole de Dieu à travers le Coran. Outre la mémorisation du Coran, ils apprennent des métiers durant leur séjour dans ce centre.

Pour El Hadj BARRO Sidiki représentant du parrain, l’éducation est la base de tout développement et ces impétrants contribueront sans doute au développement du Burkina Faso. Il les invite à ne pas dormir sur leurs lauriers, mais à poursuivre l’étude du Coran.

Le centre Al Firdaws de Diérie a ouvert ses portes en 2011 et poursuit comme objectifs entre autres la mémorisation du Saint Coran dans un bref délai, aider le gouvernement dans sa politique d’éducation, apprendre des métiers aux pensionnaires qui pourront les exercer après leur formation.

Nazaire Konaté, Orodara
Le Faso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 septembre 2016 à 22:04, par IMAM
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    Assalam Alekoum après que le coran ait été mémorisé nous avons le devoir selon le saint coran d’appliquer fidèlement la volonté d’Allah inscrite dans le saint coran ci-dessous

    Coran 2.216 : Le combat vous a été PRESCRIT alors qu´il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l´aversion pour une chose alors qu´elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu´elle vous est mauvaise. C´est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

    Sourate.9,verset 5 Les mois sacrés expirés, TUEZ les idolâtres partout où vous les trouverez. Faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade ; mais s’ils se convertissent, s’ils observent la prière, s’ils font l’aumône, alors laissez-les tranquilles, car Allah est indulgent et miséricordieux

    Sourate 9, verset 29 « COMBATTEZ ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre,les CHRÉTIENS et les JUIFS jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés

    Sourate VIII verset 55 « Les pires bêtes, aux yeux d’Allah, sont les incroyants qui s’entêtent à ne pas croire. »

    Sourate 8.39 Et COMBATTEZ-LES jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah.

    Sourate 4:95 Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelque infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un GRADE D’EXCELLENCE sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense

    Sourate 3.156. ô les croyants ! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre s’ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n’auraient pas été tués." Allah en fit un sujet de regret dans leurs cœurs. C’est Allah qui donne la vie et la mort. Et Allah observe bien ce que vous faites

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2016 à 22:16, par Sans amalgame
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    .
    Diéri, le village des wahhabite, proches des salafistes terroristes d’Afrique de l’ouest !

    Le wahhabisme a été fondé dans la péninsule Arabique, au XVIIIe siècle, par Muhammad ibn Abd al-Wahhab. Il représente un courant traditionnel qui se distingue par une lecture littérale de l’islam et par son aspect rigoriste et puritain. Il condamne en particulier toute innovation par rapport à l’enseignement originel de l’islam et CONSIDERE QUE L’ETAT DOIT FONCTIONNER EXCLUSIVEMENT SELON LA LOI RELIGIEUSE. Le pacte entre Ibn Abd al-Wahhab et Ibn Séoud, le fondateur de l’Arabie saoudite, fera de ce pays le berceau du wahhabisme.

    Le salafisme, né à la fin du XIXe siècle, est un courant très proche du wahhabisme, auquel il peut pratiquement être assimilé dans sa version la plus conservatrice. La principale divergence entre les deux écoles porte sur le thème de l’Etat islamique : le wahhabisme se satisfait d’un dirigeant local - un roi, par exemple - s’il respecte et fait respecter la charia, tandis que le salafisme souhaite revenir au califat pour l’ensemble des croyants, même si la plupart d’entre eux acceptent l’idée d’un émir local pour quelque temps. Il tire son nom du mot salaf, qui désigne le premier compagnon du Prophète. Dans les années 1980 naît dans les camps de Peshawar, au Pakistan, sur fond de guerre en Afghanistan, le « salafisme jihadiste », une version radicale qui va séduire de nombreux jeunes musulmans, y compris en Europe. Les salafistes appellent surtout à purifier l’islam de toute trace culturelle étrangère. (Source : Dictionnaire mondial de l’islamisme, Plon.)

    Al-Murabitun-Al-Qaïda du jihad en Afrique de l’Ouest est un groupe armé salafiste djihadiste. Il a revendiqué les attentats de Bamako, Ouagadougou et Grand Bassam.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 07:32
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    VIVE LA LAÏCITÉ ! Que l’internaute N°1 aille dormir et réfléchir (s’il le peut !?), condamner ainsi les autres religions "idolâtres", appeler au combat et à la haine contre tous ceux qui ne sont pas musulmans, et vous lefaso.net : laisser passer ces messages, notamment en ces temps de radicalisation dangereuse pour certains, c’est indécent, indigne et irresponsable ! RELIGIONS = sphère privée ! LAÏCITÉ = sphère publique ! Vivre ensemble avec ses différences réclame discrétion et modestie de la part de chacun, c’est la voie de la démocratie où nous devons tous prendre notre part de responsabilité avec humilité ! SVP : ne plus laisser passer ce genre de citations "mal choisies" et provocatrices, merci !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 09:04, par Verite
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    Bonjour tout le monde !
    Comme l’a dit Hudhayfa ibn Al‐Yaman, celui qui ne connaît pas le mal est susceptible d’en être atteint : « Les gens interrogeaient le Prophète (salla allahou alaihi wa sallam) concernant le bien. Quant à moi, c’est à propos du mal que je le questionnais, par crainte qu’il ne me gagne. Et je disais :- Ô Messager d’Allah, nous vivions dans le tourment et l’obscurantisme, puis Allah nous est venu avec ce bien, mais y aurait-il après cela un mal ?- Il répondit (Salla allahou alaihi wa sallam) : Oui- Mais y aura‐t‐il après ce mal un bien ? Répliquai‐je. - Il dit (salla allahou alaihi wa sallam) : oui, mais il sera maculé. - Je demandai : et à quoi sera due cette souillure ? - À des gens qui suivent des coutumes (sunna) différentes de la mienne, et appellent à une voie que je n’ai pas enseignée. Tu approuveras certaines choses, et tu en rejetteras d’autres. - Y aura‐t‐il après ce bien un mal ? - Absolument, des prédicateurs aux portes de l’enfer ; celui qui leur obéit y sera précipité. - Ô Messager d’Allah, décris‐les‐nous. - Bien ; ce sont des hommes comme vous et moi (c’est-à-dire mangent et boivent comme nous), s’exprimant dans notre langue.- Ô Prophète d’Allah, que me conseilles‐tu de faire si je venais à vivre cette époque ? - Reste attaché à la communauté des musulmans et à leur chef. - Et s’il n’existe aucun groupe ni aucun dirigeant ? - Isole‐toi et sépare‐toi de toutes ces factions ; même si tu n’as que la racine d’un arbre à mâcher, reste ainsi, jusqu’à ce que la mort t’emporte. » Rapporté par al-Bukhârî et Muslim. Maculé : NDT : De l’arabe « dakhan » qui veut dire : une chose qui empêche une autre d’être pure ou qui est entachée, ou ternie. Se dit aussi d’une personne dévoyée. (Cf lisan al-‘arab. T.13, P.150)

    Aujourd’hui, les gens font tellement d’amalgame qu’ils ont fini par appélé le faux le vrai et vise versa. Les salafis(As-salafiyyun) sont les sunnites (Ahlus-sunna wal Jama’a) qui sont différents des takfirites, des khawarijs, mou’tazila pronèrent de djihad armé dénommé guerre sainte par les journalistes des media occidentaux.
    Moi je suis un salafi et le vrai salafisme, que je connais n’a rien à avoir avec les idéos et les actions des prétendus groupes salafistes armés qui tuent et massacrent des gens. Notre méthodologie est de purifier l’Islam avec toutes ses souillures qui ont masqué le vrai Islam, la véritable réligion de Dieu sur la terre ; et d’éduquer les gens à suivre le vrai message de Dieu.Pour information le wahabisme ne fait pas parti de l’Islam.C’est un nom donné par les détracteurs de la vérité à la sunna.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 09:35, par TRAORE Ibrahima
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    Merci internaute 2, bien que je ne sache pas qui tu es. Si les gens apprenaient à s’informer comme toi il existerait moins d’amalgame à propos de l’Islam dans le monde. Encore MERCI à toi

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 09:39, par Naboho Lassina
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    Toute personne ,sans culture religieuse est déséquilibrée . La religion fait du bien à
    l ame et au corps humain.Ne soyons pas extrémiste ,ni radical ,observons le juste milieu,
    en tenant compte du contexte des choses.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 10:33, par Boubou
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    Ma salam ! personnellement je m’adresses à l’internaute 1 soit disant surnom IMAM. 
    Je vois que vous avez un sérieux problème très très grave !!! en voulant LIRE et COMPRENDRE le SAINT CORAN comme un LIVRE LITTÉRAIRE, comme un roman ou une nouvelle etc Vous alignez des VERSETS sans citer leurs CONTEXTES, vous revenez sur les mèmes termes à savoir "combattez" sans parler du contexte dans lequel ALLAH fait référence .... Ça se comprends puisque vous n’avez aucune CONNAISSANCE ISLAMIQUE et coranique. Vous interprétez sans connaissance !!! c’est TRISTE car, au contrario du message que tu veux faire passer, c’est "LES VOUS AUTRES, SANS CONNAISSANCE, MAIS INTERPRÈTENT LES LIVRES SAINTS COMME DES LIVRES LITTÉRAIRES QUI CAUSENT LES DÉGÂTS DANS LES RELIGIONS ET ATTIRENT AVEUGLEMENT LES IGNARES DANS VOS TERRORISMES"
    Le COMBAT cité, ou que tu cites DOIT être PLACER dans UN CONTEXTE selon SA PÉRIODE, SON LIEU, A QUI FUT ADRESSER, QUELLES RAISONS etc....

    L’ISLAM est une religion de PAIX !!!
    LIS, CHERCHE A COMPRENDRE SELON LES CONTEXTES ET IMPLORES LA GUIDANCE D’ALLAH.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 15:54, par Jonassan
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    Le même Coran dit :


    « La religion qu’Il a fondée pour vous est la même que celle qu’Il a prescrite à Noé -et que nous vous avons inspirée- et qui a été prescrite à Abraham, Moïse et Jésus : notamment, que vous restiez fermes dans la Religion et que vous ne vous y divisiez pas. »
    Sourate 22
    66. C’est Lui Qui vous a donné la vie puis vous donnera la mort, puis vous fera revivre. Vraiment l’homme est très ingrat.
    67. A chaque communauté, Nous avons attribué un culte à pratiquer. Qu’ils ne disputent donc pas avec toi de ce qui t’a été révélé ! Et appelle à ton Seigneur. Tu es certes sur une voie droite.
    68. Et s’ils discutent avec toi, alors dis : "C’est Allah qui connaît mieux ce que vous faites.
    69. Allah jugera entre vous, au Jour de la Résurrection, ce en quoi vous divergez."
    CONCLUSION :


    Allez-y comprendre quelque chose. Et, exactement comme les versets de la Bible ; il faut éviter de lire les choses à la lettre sinon la raison ne peut s’appliquer à votre pensée.
    SI VOUS SUIVEZ LES ECRITURES A LA LETTRE, VOUS VOUS PERDREZ SUR LA TERRE ET AU JOUR DU JUGEMENT VOUS PERDREZ LE RESTE.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2016 à 23:23, par LUCIDE
    En réponse à : Sortie de la première promotion du centre Al Firdaws de Diérie

    @BOUBOU, Pour l’islam le coran est la parole de dieu « incréé » et vous, vous venez nous parler de contextualisation. RIDICULE
    Si contextualisation il doit y avoir, cela veut dire que le coran n’est qu’une « chronique » de l’Arabie SAUVAGE du 7éme siècle et non pas la parole de dieu.
    Bref, l’argument contextuel n’est qu’un argument hypocrite qui sert à cacher aux yeux du monde que l’islam enseigne la VIOLENCE, L’INTOLÉRANCE et la haine du genre humain (pourtant chef d’œuvre de la création de Dieu !).
    Il n’y a pas de contexte pour le coran, il est incréé, il ne s’adapte pas à une époque, il est vérité intemporelle et universelle. Si vous ne croyez pas le coran tel que décrit, vous êtes un mécréant. KAFIR, Un islam de paix est une imposture intellectuelle, un mensonge historique. Et ce que les non-musulmans prennent pour un islam intégriste n’est que l’expression normale de l’islam, quand il est entièrement fidèle au Coran, aux Hadiths, à la Sunna et à la Charia

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés