Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

samedi 3 septembre 2016 à 15h22min

Le groupe parlementaire Burkindlim a organisé une conférence de presse, le 02 septembre 2016, à Ouagadougou, au siège du Nouveau temps pour la démocratie (NTD). Objectif : faire le bilan de la première session ordinaire de la 7e législature ainsi que la session extraordinaire de juillet dernier. Membre de la majorité, ce groupe a voté « pour » l’ensemble des projets de loi qui sont passés devant le parlement. Mais, il fut aussi le plus prolifique dans l’interpellation du gouvernement, avec 25 questions orales posées à l’exécutif.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

Informer l’opinion nationale et internationale sur ses activités. C’est pour répondre à cet impératif que les membres du groupe parlementaire Burkindlim ont tenu cette conférence de presse, plus d’un mois après la fin de la dernière session (extraordinaire) parlementaire. Faut-il le rappeler, 19 lois ont votées au cours de la session ordinaire et deux au cours de la session extraordinaire. Des sessions de formation diverses ont été organisées au profit des parlementaires. Aussi, ils ont pris part aux activités des parlements communautaires. Et, les députés du groupe Burkindlim étaient bien représentés. Aussi, ce groupe parlementaire prend part aux travaux des deux commissions d’enquête parlementaire mises en place par l’Assemblée nationale.

Le groupe parlementaire Burkindlim qui compte 15 députés a exercé un vote positif pour l’ensemble des projets de loi des deux sessions. Car, « ces différents projets de loi traduisent la volonté réelle et l’engagement ferme du gouvernement de doter notre pays de textes à même de garantir à notre peuple un environnement juridique, économique et social viable et prometteur de lendemain meilleur. A cela, il faut ajouter l’engagement résolu de notre groupe parlementaire à contribuer à la mise en œuvre du programme du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dont l’objectif est d’apporter des réponses concrètes aux nombreuses préoccupations et attentes du peuple burkinabè », a justifié Issa Barry, le président du groupe parlementaire Burkindlim.

Avec de tels votes, Burkindlim ne donne-t-il pas raison à certaines (mauvaises) langues qui le qualifient de « caisse à résonnance du MPP » ? Les membres réfutent en bloc cette thèse. « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP, mais nous sommes, avec le MPP, des collaborateurs et cette collaboration marche bien. On se tend la main, on travaille ensemble, on cherche à corriger là où ça ne va pas, mais nous interpellons le gouvernement pour que ce ne soit pas des députés qui sont là pour juste faire plaisir au gouvernement », a expliqué Issa Barry.

Le groupe parlementaire qui a le plus interpellé le gouvernement

Mieux, il soutient que son groupe parlementaire est celui qui, dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale, a le plus interpellé le gouvernement. Le groupe Burkindlim, assure son président, a posé 25 questions orales avec ou sans débat dont certaines ont été transformées en questions écrites. Ce qui représente 44% de l’ensemble des questions orales posées au gouvernement. Issa Barry et ses camarades en ont d’ailleurs profité pour lancer des piques à leurs adversaires, le groupe parlementaire UPC qui fustigeait le fait que certaines questions orales soient transformées en questions écrites.

« L’opposition dit que la plupart des questions ont été transformées en questions écrites, mais elle ne vous dit pas quelle était sa part de contribution au débat à l’assemblée nationale. C’est le groupe Burkindlim qui a le plus interpellé le gouvernement. Il faut qu’ils disent le nombre de questions qu’ils ont posé et voilà le nombre qui a été transformé en questions écrites », martèle Issa Barry.

Conférence nationale des insurgés : des germes de destruction de notre tissu social

Actualité oblige, la question de la conférence nationale des insurgés s’est invitée au débat. Là aussi, les membres du groupe Burkindlim ne sont pas en accord avec la proposition du chef de file de l’opposition. « L’insurrection tout comme la résistance active contre le coup d’Etat est un acquis de la lutte de l’ensemble de notre peuple. C’est un patrimoine de notre histoire. Je m’élève contre toute idée ou toute velléité d’instrumentaliser le peuple burkinabè pour des calculs politiciens », a lancé Bénéwendé Sankara, vice-président du groupe Burkindlim. « L’insurrection n’appartient pas à une coalition, encore moins à un candidat qui a été comme moi (ndlr, qui a été battu à l’élection présidentielle). Dans cette manœuvre, on voit une malice à la limite mesquine et emporte des germes d’une destruction de notre tissu social qu’il faut condamner fermement », poursuit-il. Au lieu d’une conférence des insurgés, Maître Bénéwendé Sankara et ses camarades ont plutôt invité le gouvernement à prendre ses responsabilités en se penchant sur la question pendante des dossiers des victimes. Il faut que le gouvernement donne des réponses.

Le groupe Burkindlim a annoncé la tenue de ses prochaines journées parlementaires, à Yako, du 16 au 17 septembre 2016 sous le thème : « le passage à une 5e république répondra-t-elle aux aspirations du peuple burkinabè ? ». A l’occasion, les membres dudit groupe vont s’intéresser à l’apport du passage à la 5e république.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 septembre 2016 à 14:06, par Papa
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Hey Messieurs du Burkindlim, je vous conseille de ne pas trop parler ,acceptez d’etre la caisse de resonnance et des benis oui oui du MPP si non le robinet vous serait coupe’ et on verra . Vous qui grace a la coalition avec le MPP certains commencent a pousser des bedaines, gare a vous si vous jouez a l’autonomie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2016 à 14:36
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    vous êtes les casse crouteurs des miettes que ces RSS vous laissent sur leur table à manger.Sankara Benewindé m’a trop déçu.Qu’il s’associe avec ces RSS étaient normalement la bonne stratégie mais fallait bien les marquer à la culotte pour qu’ils répondent véritablement aux aspirations du peuple à savoir la bonne gouvernance.Mais qu’est que nous assistons depuis leur prise de pouvoir ?C’est le népotisme,le clanisme doublé d’une incompétence notoire.La justice pour Thom Sank,à oublier.La justice pour Norbert Zongo,faut même plus en parler.Les putschistes ont eu leur liberté élargie avec la même stratégie:se faire délivrer de faux certificats médicaux pour permettre ainsi à ces magistrats corrompus de les sortir.Quant au gros porc soro et le fuyard en plein midi bilaise compaoré,ils ont eu leurs mandats d’arrêt annulés.Donc Sankara Bénéwindé,il faut maintenant te faire petit car tu as trahi tout un peuple en trahissant d’abord la famille de Thom Sank.Wait and see,tu seras notre risée d’ici peu quand ces RSS vont finir par t’utiliser et te jeter comme un mal propre

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2016 à 15:01
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Nul nul et Nul. On voit bien que vous êtes énivrés par la soupe. Vous n’avez pas honte de la situation actuelle du pays, à laquelle vous contribuez ? J’avoues que Blaise avait bien raison sur certains plans. De véritables clown que ces hommes politiques. Pouah. Mangez et taisez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2016 à 16:05
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Que c’est doux d’être caisse de résonnance du MPP. On prend du poids et on luit en moins d’une année. Que les aigris écrivent sur notre dos devenu si gros et si rond.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2016 à 17:20, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    pourquoi alors faites vous tant de bruit ?seriez vous donc les tonneaux vides (de garibou)du mpp ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2016 à 18:06, par MOREBALLA
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Vous êtes pire qu’une caisse de résonance. Il n y a pas de mal à cette fonction, car tout bon système politique a l’obligation d’un groupe chargé pour les "dits courses politiques". L’unique aspect qui me chargrine, la seule chose dont je trouve improbable ; est de voir une dite grande conscience du SANKARISME aux côtés du principale meurtrier de Thomas Isidore SANKARA, qui, est Salif DIALLO. Ce Monsieur a dit haut et fort, à haute et intelligible voix, " j’ai dit à Blaise COMPAORE qu’il sera Président..." Il a aussi dit "Rock sera Président" et effectivement Rock est Président. Monsieur les SANKARA, je vous en supplie demander poliement à GORBA comment il est parvenu à ses fins par l’avènement de Blaise COMPAORE de second à premier ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2016 à 21:56, par titao
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Hoo mon Président Issa Barry tu n’as même pas honte.les deux commissions parlementaires sur le foncier et les mines t’ont déjà épingle car c’est toi qui a vendu des parcelles chez nous à Titao et à S’égrènent quand tu étais le receveur des domaines chez nous.mes frères et amis ont même pose plainte chez le Procureur de Ouahigouya et on attend la suite.depuis 2013 que plus de dix plaintes sont déposées contre vous.honte à ce type qui a mis à genoux notre localité.ON ATTEND LE PROCUREUR CAR IL YA UNE MARCHE QUI ETAIT EN PREPARATION CONTRE CE ISSA BARRY.MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2016 à 22:52, par eliane
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Vous êtes l,anti chambre de la honte

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2016 à 08:11, par GUEULARD
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Me BENEWINDE, ce traître à la patrie doit être jugé pour fait de trahison et utilisation de l’idéal sankariste pour se hisser. Il est le 1er vice-président de l’AN et s’est acoquiné avec le MPP et les RSS. Il a perdu sa dignité et mérite d’être jugé.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2016 à 09:26, par ouedraogo
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Maître Sankara honte à votre groupe parlementaire.mais que vous prenais comme idole.je suis confus.et à ce Issa Barry je dis et je le redis comme la écrit un de nos internaute tu incarne l’image de la corruption du vol et du faux dans tous les sens.Issa BARRY s’est bien ce qu’il a fait chez nous à Seguenega dans les années 2009_2012 quand il était receveur des impôts.toute la zone commerciale de ladite ville à était vendue par ce type à des coûts de millions au détriment des commerçants de cette même ville.pire il a eu à vendre des mêmes parcelles des plusieurs personnes.comme exemple mon oncle OS à vu sa parcelle retirée et revendu à deux personnes différentes qui sont jusqu’à présent en conflit.je vous dis que ce même oncle comme beaucoup d’autres personnes ont porté plainte devant la justice de Ouahigouya et jusque là rien.il paraît que Issa Barry à surdoye la Justice avec de l’argent.nous sommes prêts à réagir d’ici la fin du mois si rien n’est fait pour arrêter ce faux type de Issa Barry.Justice pour Seguenega. .

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2016 à 10:18
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Voyez vos têtes baissées sur la deuxième photo, triturant vos smartphones dernier cri. Pouvez même plus regarder les objectifs de caméras. Vous êtes la honte incarnée. Tchrr

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2016 à 14:03, par Gninè-i-yi
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Me SANKARA joue à qui ????? Je pleure les jeunes qui le prennenet comme modèle ! il est à la fois blanc, rouge et noir.... L’opportunisme va nous tuer au Burkina ! Laisser les gens tranquilles ! Ya noogo même !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2016 à 15:31, par Danton
    En réponse à : Benewende, tu n’étais pas un insurgé.!

    Benewende, ce que vous voulez nous faire gober de l’apport de votre groupe parlementaire au débat politique ne pourra pas effacer l’opprobre de votre « péché originel » : apporter votre caution aux principaux pères intellectuels de l’assassinat de Thomas Sankara. Personnellement j’aurais aimé t’entendre en particulier sur ce que tu as pu faire faire à tes amis du regime pour que la vérité se fasse rapidement sur le 15 octobre 1987....helas ! Tu voudrais plutot qu’on te juge sur le nombre de questions interpellatives au gouvernement, etc.?..en fait je crois que je me suis beaucoup trompé sur toi et tes amis. Tu n’as pas été capable de faire mieux que l’homme moyen qui mettrait sans vergogne de côté ses principes politiques pour dîner allègrement sur le dos de cette proie chancellante et clodiquante appellée
    "Burkina Faso", livrée à la merci des appétits les plus voraces. Alors pourquoi serais-je dorénavant moins virulent avec vous que les tueurs de Thom Sank dont nous ne savons même pas ce que deviennent les restes malmenés dans les méandres de la recherche d’une hypothétique vérité que vous ne souhaitez peut-être même plus voir arriver de sitôt...Si tu crois avoir atteint l’apogée de ta carrière politique en faisant le choix d’être « Accompagnateur » et non pas acteur, alors je dis que qui vivra verra. Cependant je suis d’avis que nous n’avons pas besoin d’une conférence nationale des insurgés. Je jugerai l’action de votre pouvoir à mi-mandat. Vive le Burkina Faso ! Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2016 à 17:27, par Korabou
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    La honte c’est de voir des burkinabé injurier, calomnier à longueur de journée d’autres burkinabé aussitôt que ces personnes sont dans l’actualité du pays
    Oui à longueur de journée sans meme savoir que vous vous trompez de cible. C’est pas eux nos ennemis camarades

    Pensez-vous que maître Sankara après des années de lutte à visage découvert pendant que d’autres se terraient soit devenu un vendu au Burkina Faso, traître dites-vous ?
    Est-ce la famille Sankara qui vous a demandé de le dénigrer ou qu’il les avait trahi ? Est-ce vous-même qui avez assisté à cette soi-disant trahison sur le dossier sankara ? Ou l’avocat lui-même qui vous a donné ces informations ?

    L’avez-vous vu en train de vendre, son âme au diable pour ? Dites-vous de l’argent ?

    Les mêmes qui sont prompt à encenser Bruno Jaffre qu’ils ne connaissent même pas !!
    Posez-vous seulement la question de savoir ce que serait le dossier sankara si des Burkinabé comme Benewende Sankara n’avaient parcouru des distances de jour comme de nuit dans et hors du burkina devant les juridictions internationales ?
    Pensez-vous que Jaffré l’auraient fait lui ?

    Messieurs les donneurs de leçons et qui connaissez tout : laissez moi vous dire que sans Benewende, rien de cela ne serait arrivé

    Jaffré n’aurait pas connu au Burkina le succès que vous lui attribuez si généreusement et pour cause il n’est pas burkinabé et comme tous les français l’Afrique est un moyen d’exister, pas un but.

    Le dossier Sankara appartient d’abord aux burkinabé de la première heure, du petit au grand et rien ni personne ne pourra y changer quelque chose devant l’histoire.

    Et pour ceux qui n’en pigent rien demandez qui est qui
    Les camarades de burkindli ont bien du pain sur la planche de vouloir ouvrir les yeux à ceux qui ne veulent rein voir et défendre la démocratie… mais ils sont des hommes comme les autres sensibles à vos critiques. Nul n’est prophète chez lui, mais là c’est facile..

    Maintenant internaute 8, 9… si Benewendé rendait sa démission car lassé par vos injures, iriez-vous à l’assemblée nationale française ou devant les juridictions pour leur expliquer la vraie version des choses, que vous connaissez si bien ?

    Pour info sachez que Jaffré n’a jamais rencontré Thomas Sankara de son vivant ! Toute l’histoire lui a été servie. Au contraire 100% des burkinabé ont vécu dans leur chair la période sankara, souffert son assassinat… Combien l’ont défendu jusqu’au bout ? JSPJD

    Si vous vous délectez dans le dénigrement des quelques uns de ceux qui sont encore la voix de ceux qui résistent- UNIQUEMENT par jalousie, par manipulation de partis politiques UPC et les sois disants opposants de paille qui ne désirent que le pouvoir en réalité, pensez- vous mériter un sort plus enviable à celui que vous souhaitez à d’autres ?

    Pensez-vous que Zéphirin Diabré représente plus le peuple burkinabé que Maitre Sankara à l’intérieur comme à l’extérieur ?

    On se connaît dans ce pays : un repaire de gens qui n’aiment que ce qui vient de l’étranger..
    C’est ce même vice qui permit à Blaise COMPAORÉ de s’appuyer sur l’étranger France en tête, loin devant la Côte d’Ivoire pour liquider Sankara

    Un conseil : arrêtez vos idioties qui retardent tout un pays. Ni Jaffré ni vous ne représentez mieux l’affaire Thomas sankara que quiconque ici

    Respectez-vous et travaillez avec vos têtes et non celle des autres

    Si j’avais été membre groupe burkindli je vous aurais dit mes quatre vérités

    Que vouliez-vous qu’on laisse le pouvoir à Rock Marc Christian KABORE ? Et là, auriez-vous été satisfaits ?

    Ou comme son parti le MPP a acheté les élections au Burkina et pris le pouvoir, c’est selon vous, une raison suffisante pour que Benewende et ses camarades lui laisse le pays entier ?
    Le Burkina n’appartient à personne. Arrêtez vos méchancetés et vos calomnies.
    Agissez devant les juridictions contre qui vous voulez ; Internet n’est pas encore une juridiction reconnue, sauf pour injurier les gens qui travaillent.
    Vous nous faites honte à calomnier sans arrêt les uns et encensez les autres qui bien sûr ne vous croient pas ; ils savent à quel point vous êtes manipulables. Attendez de les voir à l’œuvre si la chose devait arriver un jour.
    Bandes d’ignares qui se disent plus honnêtes que les autres juste parce ce que vous êtes dans l’ombre. Vous ne valez pas mieux, honte à vous !
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Adama

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2016 à 19:51, par justice
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Pensez vous que ce sont les simples critiques que peuvent faire changer le Burkina ? Le "plus rien ne sera comme avant" était une invite à tout Burkinabé au changement. Mettons-nous tous au travail. Chacun doit se regarder dans le miroir de sa conscience et faire son mea culpa à notre cher pays.Chacun de nous a à quelque part trahi. On s’est vu pendant les campagnes. Rien n’a changé et je pense que les politiciens ont vite compris que les Burkinabé ne sont pas encore prêts pour le changement. Chacun se dit déçu mais en réalité, qu’avons nous fait pour l’avènement de ce changement. Ces gens de la ville qui passe le temps à critiquer, ne sont-ils pas de ceux qui ont parcouru nos campagnes avec les mêmes mensonges qu’au temps du régime passé.En quoi, ils ont changé ? Chacun attendait une récompense (nomination, parcelles à vendre plus tard....). Ils sont repartis dans les villages qui les ont vus naître mentir à leur parents, amis d’enfance... C’est ignoble !!!! Dirigeants et dirigés, nous sommes dans le même sac. Nous méritons les dirigeants que nous avons. Ou sont les OSC qui devraient veiller à ce que la flamme de l’insurrection ne s’éteigne pas ? Nous avons contribué a découragé tous ceux qui avaient risqué leur vie pour nous donner l’espoir d’un renouveau pour pouvoir continuer dans nos anciennes habitudes. Des Burkinabes vendent de la nourriture empoissonnée à d’autres burkinabe après une insurrection !!!! Pendant une transition, on a eu droit a des malversations et à un coup d’Etat. Si chacun devient intègre, le Burkina se portera mieux. Sommes-nous toujours des humains ???? Que chacun fasse son examen de conscience, s’il en a toujours !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 08:11, par Belco
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    « L’insurrection tout comme la résistance active contre le coup d’Etat est un acquis de la lutte de l’ensemble de notre peuple. C’est un patrimoine de notre histoire. Je m’élève contre toute idée ou toute velléité d’instrumentaliser le peuple burkinabè pour des calculs politiciens »,Propos de Me sankara. Mais Il n’a pas honte ce monsieur la. Je regrette de t’avoir porté mon vote en 2000. tchrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 08:35, par Minnayi
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Que de la pure comédie ! De toutes les façons, on a une idée très claire de votre position : c’est pour votre "ventre" que vous n’êtes qu’une caisse de résonance du MPP. Bénéwindé qui dit avoir perdu l’élection présidentielle comme Zeph, il n’a pas honte. Comme peut-il avoir moins de 4% à sa troisième participation alors que l’autre a eu près de 30% à sa première participation et osez se comparer à lui ?

    Le pire c’est qu’il a utilisé le nom de Thomas SANKARA comme fonds de commerce politique pour arriver à ses fins. Vous devriez simplement vous taire et manger sans dignité, c’est mieux pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 12:48, par GUEULARD
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    KORABOU, ton derrière ! Si tu es l’avocat du diable, nous ne le sommes pas ! Me SANKARA a trahit l’esprit de THOM SANK et avec lui son idéal ! Oui, il a eu faim et il s’est allié aux assassins et aux diables ! Va te faire foutre ! Idiot !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 13:01, par LIMARI
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    je suis très content de tout ces commentaires des ignorants.SI les gens savait la gravité de ce qu’ils disent.Vous savez tout les hommes politiques ont leurs histoires.Concernant maitre Sankara que vous dénigrez tant moi je pense que vous faites erreur.Sachez que moi je suis très fier de ce homme pour d’abord son alliance avec le mpp et ensuite pour son scepticisme face a ce que les gens décrient actuellement.Son parti L’UNIR/MS est crée dans les années 2000 suite a l’assassinat du journaliste Norbert Zongo.Rentré a L’Assemblée National Me Sankara a trouvé que le chef de file de l’opposition était dirigé par l’ADF/RDA qui pourtant avait des membres dans le gouvernement.Ce dernier avec ces collaborateurs ont fait tous pour donner un vrai statut a l’opposition.En ce moment votre soit disant zephirin travaillait au compte de l’impérialisme international.Ensuite en 2007lors des presidentielle il a refusé de voter car le scrutin était truqué.DE QUEL NOM NE LAVEZ VOUS PAS TRAITE ?cela nous a permis de parvenir a la biométrie.pourquoi vous refusez de crier haut et fort cela ?oubien vous etes sous informé ?En 2011 lors des mutineries c’est lui alors chef de file de l’opposition qui est sorti a la place de la révolution pour demander a Blaise de dégager ?De quel nom ne lavez vous pas traité bande d’égotistes ?n’est pas eux qui ont été les premiers a décrier le sénat et la modification de l’article 37 ?Ensuite le coup D’État manqué n’est ce pas ce même Me SANKARA Qui a invité les gens a la désobéissance civils ?Ou était ceux que vous avez voté en ce moment ? Bande d’ipocrites.N’est ce pas vous quoi avez aplaudit Zida ?Qu’est ce que vous avez fait pour qu’on se embarrasse des militaires du pouvoir ?pendant les élections du 29 Novembre passé comment l’avez vous remercié(2,77% de vos voix). Nous avons voté Roch, n’est ce pas nous le peuple ?pensez vous que quelqu’un est Pres pour se battre pour des ingrats comme vous ?Concernant dossier Sankara si vous vous plaignez de sa position allez y déposer plainte a la Haye !!! Ne dit on pas Que le SANKARISME c’est la patience,le SANKARISME c’est d’abord la paix,le SANKARISME c’est le bonheur du peuple ?Vraiment courage a toi Me SANKARA.Quant aux hypocrites ils n’arèttrons jamais d’aboyer et de se tourner en ridicule !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 14:51, par Mètuole-Bié
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Vraiment je vous aime bien mais changer
    Je ne suis pas mossi mais je ne sais pas si vous savez ce que veut dire Burkindim et les raisons qui ont conduit le peuple à l’insurrection. Pardon changer ou manger et taisez-vous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 14:59, par Mètuole-Bié
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Le pire c’est qu’il a utilisé le nom de Thomas SANKARA comme fonds de commerce politique pour arriver à ses fins. Vous devriez simplement vous taire et manger sans dignité, c’est mieux pour vous.
    Burkindlim !!! ; quel honte ! Thom SANKARA vous punira pour utilisation abusive et surtout destructive idéologiquement de son nom.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2016 à 16:00, par Mètuole-Bié
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    Vraiment je vous aime bien mais changer
    Je ne suis pas mossi mais je ne sais pas si vous savez ce que veut dire Burkindim et les raisons qui ont conduit le peuple à l’insurrection. Pardon changer ou manger et taisez-vous.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2016 à 15:54, par yaa siida
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP »

    chapeau bas a vous l’avocat defenseur de droit de l’homme ! ces coalitions zero 2015 avec ses faux vraies ou vraies faux changements là on les connait.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 17:07
    En réponse à : Groupe parlementaire Burkindlim : « Nous ne sommes pas une caisse de résonnance du MPP » Hmmmm, Me Sankara !!!

    Drôle de critiques sur les initiateurs de la conférence des insurgés (que je n’approuvais pas dans sa première mouture mais heureusement qui a été revue avec des thèmes intéressants) de la part de celui qui se réclamait pourtant comme LE candidat des insurgés.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés