Entretien des cheveux crépus : Et si on parlait des coiffures protectrices ?

lundi 29 août 2016 à 11h32min

La saison des pluies est à nos portes et laisser ses cheveux crépus à l’air libre s’est dire bonjour aux dégâts comme la casse. La coiffure protectrice comme son nom l’indique, permet de protéger les cheveux contres certaines intempéries telles le vent, le froid, la pollution…et permet aussi d’éviter de trop manipuler ces cheveux. Cependant une coiffure est dite protectrice lorsqu’elle suit un certain nombre de règles.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Entretien des cheveux crépus : Et si on parlait des coiffures protectrices ?

Les coiffures protectrices sont utiles pour l’entretien des cheveux crépus. Elles protègent les pointes des cheveux et favorisent la poussée des cheveux. Les coiffures protectrices peuvent être réalisées avec les cheveux naturels uniquement ou avec des rajouts (mèches, laines, fils...)

Le tissage

Le tissage est une coiffure protectrice très répandue. Cette technique consiste à coudre des extensions de mèches sur les cheveux nattés au préalable. Les mèches peuvent être naturelles ou synthétiques.

Comme avantages avec le tissage, les cheveux sont moins manipulés et restent la coiffure par excellence lors de la saison des pluies. Mais faites attention à ne pas trop serrer vos nattes en dessous du tissage pour éviter la casse.

Les tresses (braid)

Les tresses ou braid en anglais peuvent être réalisées avec ou sans rajouts. Les tresses s’obtiennent à l’aide de trois mèches enroulées les unes sur les autres.
Toutefois, il n’est pas recommandé de les garder plus de trois semaines, même sans rajouts. Lorsqu’elles sont faites sans rajouts, le risque est qu’elles commencent à s’emmêler. Avec les rajouts, la poussière et autres pellicules vont s’accumuler et le cuir chevelu va étouffer.

De même, il faut éviter de trop serrer et ne pas commencer les tresses (avec rajouts) à la base du cuir chevelu. Toujours tresser sur des cheveux. Sinon, lorsque les tresses sont trop serrées, vous risquez d’arracher les cheveux à la racine. Cliquez ici pour lire la suite sur yenenga.net

Yasmine K. Sawadogo (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés