Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

dimanche 28 août 2016 à 23h57min

Le Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure a reçu, ce samedi 27 août 2016, des armes et du matériel retirés à des délinquants par des Koglweogo. La cérémonie s’est déroulée sur la place du Haut-Commissariat de Zorgho chef-lieu de la province du Ganzourgou. Selon Simon Compaoré, cela traduit l’engagement des milices d’auto-défense à désormais collaborer avec les Forces de défense et de sécurité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

La prise est fascinante. En un temps réduit d’activités, les Koglweogo ont mis la main sur des délinquants qui écumaient les différentes provinces du Burkina et saisi des armes et du matériel volé. A Zorgho, en présence des autorités administratives de la province et des représentants des Koglweogo des 45 provinces du Burkina, ils ont remis au Ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure le matériel saisi qui était encore en leur possession.

Il s’agit de 130 armes à feu, onze motos, onze couteaux et un vélo. Etalés sur des tables dressées pour l’occasion, les populations ainsi que les autorités ont pu constater de visu la prise des milices d’auto-défense. « Nous sommes heureux aujourd’hui de remettre au Ministre la preuve de ce que nous avons pu retirer aux délinquants. C’est aussi la preuve du travail que nous abattons sur le terrain », a indiqué Saïdou Bikienga, porte-parole des Koglweogo.

Accusés par une partie de l’opinion de se muer en rebelles, les Koglweogo ont redit à Simon Compaoré, la raison de leur existence. « Nous combattons les bandits qui nous volent, nous braquent et sèment la terreur dans nos villages. Nous ne sommes pas des rebelles », a indiqué dans une salve d’applaudissements le porte-parole du groupe. Il a en outre plaidé pour un encadrement des groupes pour plus d’efficacité sur le terrain et aussi pour plus de respect des droits humains. « Nous vous demandons M. le Ministre de dire ici, car je sais que les délinquants sont parmi nous, que vous n’allez plus tolérer de voleurs ou autres braqueurs au Burkina. Nous vous demandons également un appui pour mieux travailler sur le terrain. D’ores et déjà, nous vous informons que nous allons organiser des tournées de sensibilisation dans les différentes zones car il n’est pas facile que 20 personnes travaillent et agissent comme deux ou trois personnes. Il faut un travail », a-t-il plaidé.

Un appui sera apporté aux Koglweogo

Très ému par l’initiative, Simon Compaoré n’a pas manqué de l’exprimer à l’assistance. Après avoir reçu symboliquement un fusil, il l’a remis au Chef d’état-major de la Gendarmerie nationale, le Colonel Tuandaba Marcel Coulibaly et le directeur général de la Police nationale, Lazare Tarpaga. « Aujourd’hui est un grand jour. Nous sommes venus traduire notre reconnaissance aux Koglweogo. Au cours d’échanges avec les responsables de la sécurité, nous avons reconnu qu’il fallait respecter un certain nombre de lois et règlements essentiels de la République parce que nous sommes dans un Etat de droit. Nous avons également reconnu que la police et la Gendarmerie ont besoin d’un appui de la population sous plusieurs formes. Aujourd’hui c’est du concret. Les Koglweogo ont décidé de respecter les structures de la république. C’est la raison pour laquelle ils sont venus avec ce qu’ils ont retiré aux voleurs et bandits de grand chemin pour les remettre officiellement aux Forces de défense et de sécurité », s’est réjoui Simon Compaoré pour qui ce geste témoigne l’allégeance des Koglweogo à l’autorité publique et porte à la connaissance de cette dernière les efforts que fournissent les « vrais Koglweogo ».

Pour encourager l’attitude de ces groupes d’auto-défense, le Ministre a annoncé un appui à leur égard. Mais pour l’instant, il n’est pas possible de dire la nature de cet appui. « Wait and see. En temps opportun, vous serez encore conviés car nous ne ferons rien qui ne soit pas connu du public », a-t-il conclu en s’adressant aux hommes et femmes de presse.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 août 2016 à 01:12, par l’inquiet
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Cette affaire-là risque de mal finir. C’est mon flair. On est en train de donner trop d’importance aux koglwéoto et c’est dangereux. S’ils étaient restés des structures informelles de paysans, ç’allait être bien. Mais depuis qu’ils ont commencé à s’organiser, à se doter d’uniforme à l’image de l’armée et à réclamer des armes modernes, cela commence à m’inquiéter.
    Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 03:18, par Le Vigilant !
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Ca Cest la plus grande honte de la république . Le ministre de la sécurité qui devient le collecteur des Koglweogo , le chef d’Etat Major de notre Gendarmerie Nationale et le Directeur Nationale de notre Police deviennent des auxiliaires des Koglweogo . Du jamais vu dans ce pays. Mr Simon Compaore est entrain de ridiculiser les institutions sécuritaires de ce pays. Les armes ont été présentées sur la place publique et les porteurs de ces armes, que sont ils devenus ? Le procureur de la république a t-il été saisi ? J’avoue que je ressens en moi une émotion de honte . Il faut chercher à rassurer les burkinabè sur leur sécurité individuelle et collective , par des actes de professionnalisme . Il faut redonner la dignité à nos forces de sécurité . Les policiers et les gendarmes méritent mieux que cela Mr le Ministre. Donner leur les moyens, et les rassurer vous verrez ce qu’ils feront.
    Par cet acte vous voulez montrer que le fief de l’incivisme se trouve à Zorgho ? Qui est une localité du President du Faso ?
    J’avoue que le pays est très mal dirigé avec des actions de ce genre. Que deviennent les armes illégales en possession des Koglweogo eux meme ? J’ai honte ! J’ai honte ! J’ai honte !

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 06:54
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    seul ceux qui ont l’esprit du vol et de delinquence sont contre les koglweogo

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 08:25, par Eric
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Mon Colonel, invite vous est fait à ne pas vous laissé dérouter par le ministre stagiaire de la sécurité

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 08:27
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Hé ! on s’en fout de tous ces bla bla,ces cours de droits humains .L’essentiel pour moi est que je puisse aller et venir sans être inquiété par des braqueurs.Je suis heureux que depuis que les kogleweogo existent le nombre de braquages a diminué.L’autre jour un jeune homme a volé la moto de mon grand frère et en moins d’une heure les koglowego l’ont arrête à Pouytenga par leur propres moyens .Mon frère leur a offert 75.000 francs pour sa NANO originale retrouvée(ils n’ont rien réclamé).C’est cette histoire de lois de la république du respect des droits de ces délinquants qui a fait qu’ils prospèrent et écument nos villes et campagnes plombant ainsi le développement du pays.Vivent les Koglowégo .

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 08:50, par Sheiky
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Etonnant que le CEMG et le DNP puissent être de cette cérémonie de manière aussi visible. Vraiment étonnant.
    On n’est pas loin de toucher le fonds.
    La stratégie devrait strictement être de mettre les Kog... sont le joug des FDS comme auxilaires sur le terrain. Il faut éviter toute indépendance, publicité et légitimité. C’est essentiel pour leur maîtrise.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 08:57, par Aboudra
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Simplement, moi je crois le MATDSI (MR Simon) n’a pas d’initiatives et navigue à vue sans réel programme. Il refuser de reconnaitre qu’il peut se tromper ; et c’est ça le drame !

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 09:07
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    ça ce n’est que des prétexte. L’événement récent de Ouargaye ? Quelles décisions le gouvernement a t il prises ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 09:12, par oeil de lynx
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Il est vraiment dommage de voir cette politique de compromission avec des milices d’auto-défense. Un vrai Etat digne de ce nom ne monnaie pas et ne tergiverse pas avec sa sécurisé. Dommage, vraiment dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 09:31, par ben
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Mr simon compaore a vraiment beaucoup a apprendre en matiere de securite ! La politique securitaire est tres loin dune politique de campagne electorale. Ce qui me fait le plus mal cest le fait que les 1ers responsables des fds le suivent comme des beni oui oui. Ces koglweogo reclament des moyens (carburant, armes...) que les fds souffrent pour avoir. Et la police de proximite dans tout ça ? Au debut les gens ont applaudi les koglwego et denigrer les fds et la suite on la connait(tortures, perception de taxes vols meurtre...) Comme dans ce pays on craint de rougir loeil a cause des avantages liees aux postes allez y ! donnez leur les armes avec tous les papiers dotez leur en carburant vous pouvez meme leur donner des gilets parballes. Ne venez pas apres parler de rebellion,milices et tout.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 09:49, par yerbanga joel
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    DU COURAGE KOGLEWEOGO ET CONTINUER. NOUS SAVONS QUE CE SONT LES VOLEURS ET LEURS ACOLYTES QUI VOUS AIMENT PAS MAIS ILS SERONT TOUS DÉMASQUER ET PUNIS CONFORMÉMENT A LA LOI DE LA RÉPUBLIQUE.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 09:49, par Filsdupaysan
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Je suis perdu.
    On va les démanteler avec intelligence et sans faire couler du sang : Mathias, conseiller spécial.
    On ne veut plus de Koglweogo : MATDSI
    Et maintenant on va fêter avec eux comme pour dire, on est d’accord avec vous. De qui se moque t on ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 09:50
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    C’est du concret ! Ce que ceux de la Gnagna ont retirés aux mains des hors la loi est plus que cette quantité. FÉLICITATIONS à nos frères Kolgweoogo.
    Pour les tenues, c’est vous qui leur avez reproché qu’il ne sont identifiables. Raison pour laquelle ils ont conçus un accoutrement pour se distinguer du reste de la population. Bien sur que ce n’est pas suffisant.
    Vous savez, les premiers responsables des FDS sont au dessus de ce que vous dites. Ce sont des hommes d’une grande responsabilité. Qui gouvernent des milliers d’hommes pour la protection des populations y compris vous et les biens. Eux il savent mieux que vous ce qui se passe.
    Je vais vous rappeler des faits antérieurs et sans la clairvoyance des autorités pas d’évolution :
    Il n’y a pas longtemps vous disiez lors de la mise en place de la fonction de vigile que ce sont des bandits que l’on va armer et placer devant les portes des gens. Et cela constituaient une insécurité totale.
    A l’arrivée des taxis motos à Fada, l’initiateur et les braves jeunes ont bravés toutes sortes .... pour que cette activité puisse commencer et service les populations de Fada. En sont temps, certaines personnes craignaient que les conducteurs conduisent des bandits aux domiciles des gens, qu’ils dépouillent leurs clients, qu’ils collaborent avec les coupeurs de têtes,.....
    Dieu Merci à ce jour rien de grave. Je vous laisse compter le nombre d’années que ceux deux activités existent au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 10:03, par le claivoyant
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Les Kolweogo rendent un grand service aux populations. Je comprends ceux qui critiquent car les bandits stopés dans leur boulot aussi réagissent sur les reseaux sociaux.
    Vive les KLWGO.
    Boulsa par exemple etait classé ZONE ROUGE sur le plan securitaire. Aujoudhui grace au KLGWG nous sommes tranquilles. Aucun braquage. Aucun vol.

    SIMON t’as la chance, il n’ya plus de voleur sur les routes du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 11:02, par VISION
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Internaute N°12, Vous êtes perdu, et il y a de quoi ! tout Burkinabè intègre doit avoir le même sentiment.
    c’est une mise en scène macabre.
    D’où viennent réellement ces 130 armes ! juste un échantillon du stock des Koglwéogos eux même ? Simon est une vrai Honte,...tchuuurr

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 11:16, par peuple
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Je suis d’abord surpris de lire que les kolweogo avaient leur représentants des 45 provinces du pays. Attention je pense que le ministre comme il l’est par le fait du tailleur Rock, joue avec le feu. Il n’a qu’à créer une cellule directe au ministère en charge des kolweogo. Ainsi nous serons épargner de ce genre d’image ou des individus sans pouvoir ni autorité saisisses des armes peut être même trient celles qui fonctionnent, et viennent exhiber le reste devant les forces de l’ordre pour conclure devant presse comme la police et la gendarmerie est incapable de traquer les délinquants nous kolweogo nous réussissons cette mission. Le comble le ministre en charge de la police et de la gendarmerie convie ces corps de sécurité à venir assister à l’insulte.

    Cest mieux que le ministre remplace nos for es de sécurité par les kolweogo s’il estime que ces derniers sont efficaces.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 11:29
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Ceci est une mise en scène grotesque.Si Simon veut toujours être le parrain,le géniteur de ses Koglweogo,qu’il assume mais il ne faut pas qu’il ne nous prenne pas pour des nez percés.C’est quoi ce cinéma encore ? Tchurrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 11:40, par Odano
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Laissons les Kolweogo travailler à protéger les populations qui les ont générer, dans la détresse face à l’insuffisance de la force publique, en attendant une meilleure organisation des FDS. De ce point de vu, j’encourage les vraies autorités de ce pays à aller dans le sens d’un meilleur encadrement (police de proximité, auxiliaires de police) de leurs actions en complément à celles des FDS. Merci au ministre SIMON pour sa clairvoyance, son sang froid et son sens élevé de l’ETAT. Que les théoriciens de l’Etat de droit, assis dans leurs bureaux feutrés, habitués des facilités de vie et des échelles courtes, se cassent.
    Vive le PEUPLE !

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 11:47, par Bark biiga
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Vive les koglweogo, peu importe les moyens l essentiel ce sont les resultats. Grace au koglweogo notre parc animmalier ne fait croitre et on circule 24sur 24 sans risque de bracage. Ceux qui detestent les kwg vivaient au dos des voleurs. On se connait dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 11:54, par BEN
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    st SIMON fait gaff, il faut avoir le discernement toutes les lumieres n,ont pas les memes eclats. ton pays le faso n,est pas un village ,alors ne le gere pas en tant que tel} si les galouwegos font brillament le boulot et tu en est fier ,pourquoi alors ne pas dissoudre ceux que tu as formes pour faire ce boulot ??? vous faites la grande gueule dans ce pays yehii
    l,armee burkinabe ?mon vieerr ayaa on est premier en afrique n,importe quoi ,la police,la gendarmerie font partie de cette soit disant armee,,,,, et c,est les pauvres paysans que tu va etre fier et louer leurs actions ??je comprend pourquoi ton armee en matiere de desordres genre coup d,etats, les coups pourris, convoyer les armes dans la sous region ils sont vraiment incomparablent,, mais incapables devant les gens qui utilisent les coteaux ,motos pour aller comettrent les mefaits au point ou les pauvres paysant meme avec les fusils de chasse arrivent a te rendre fier}}} je ne sais pas si au temps du chef bandit blaise compaorer ca se passais ainsi/...drole de vous

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 12:19, par La Barbe
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Mais c’est grave. Hounnn !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 12:20, par manou
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Monsieur le minister, vous vous amuse avec le feu. Pensez farc en colombie, sa exactement commencer comme les koglweogo. Si sa continue ainsi, je pense vous serez le premier a regreter.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 12:29, par kakou
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Quelle honte ! Les Koglweogo sont plus malins que vous. Vous croyez que ce sont les vraies armes qu’ils ont présentées.Et puis toi simon même on te comprend pas. Tantôt pour... tantôt contre...Finalement tu es dans quel camp ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 12:44, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    A peine une semaine après qu’un koglweogo ait abattu un citoyen, le ministre de la sécurité convie les responsables des FDS à légitimer ces milices par cette mise en scène.

    Et cerise sur le gâteau, leur représentant oblige (encore) le ministre de la république, avec le chantage odieux de "si vous êtes contre les koglweogo, vous êtes pour les voleurs" à dire qu’il les soutien. Et il s’exécute ! Et leur promet les moyens qu’il n’arrive pas à donner aux FDS, devant ces derniers ! Mais on est où, là ???

    Simon Compaoré est en train de dévoyer la notion même de république et d’état de droit. En légitimant et renforçant ces milices, il rend plus difficile leur démantèlement futur dont la nécessité viendra inéluctablement.

    Quelqu’un peut-il me dire comment le contribuable que je suis pourrait s’opposer à ce que mon argent finance ces milices ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 12:57, par pataamleukré
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    J’avais prédit que les voleurs et leurs acolytes allaient tout faire pour discréditer les koglweogo.Rien qu’à lire certaines interventions sur les réseaux sociaux on peut déjà se faire une idée.Il ne faut pas s’en prendre aux pauvres paysans qui ne cherchent qu’ se protéger. Si l’Etat ne peut pas trouver des FDS en nombre et surtout
    Tout ceux qui agissent pour la paix et la quiétude dans villages et même en ville sont des Koglweogo .C’est le cas des occupants des alentours de Ouagarinter qui monté une opération contre les dealers de drogue et leurs clients cette semaine.
    Il ne sert a rien de vouloir supprimer ce qui n’a pas été créé,le nom peut l’être mais l’essence restera.
    Ceux qui rêvent d’un retour à l’ordre ancien où ce sont les bandits qui dictent leurs lois seront déçus.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 13:46, par Zoodo
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Bravo aux Koglweogo, au MATDS, aux FDS.
    Il y en a qui voient du noir partout et passent le clair de leur temps sur un clavier en train de vomir du venin.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 14:10, par Le Proto
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    On sent qu’il y a des hommes de tenue qui se cachent derrière leur machine pour réagir, mais est-ce-que c’est ça qui va arrêter le phénomène KOGLWEOGO ? En tout cas pas du tout, car c’est votre rendement sur le terrain qui va jouer en votre faveur et non des posts lâches . KOGLWEOGO ou pas, en tout cas les populations ont un réel problème de sécurité, alors vous, vous proposez quoi concrètement mes chers "hommes de tenue anonymous" ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 14:17
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Bonjour,

    Avec le calme et mon expérience de la vie au village, je pense que ceux qui sont contre les koglweogo se trompent

    Vous voyez, on nous reproche chaque fois d’imiter platement les Blancs, et nous donnons raison chasue fois. Nous demontrons que nous ne réfléchissons pas plus loin que ce que certains médias nous donnent à voir, notamment les médias occidentaux.

    Je prends quelques exemples :
    1. les corrections des élèves à l’école : c’est désormais interdit, parce que les Blancs ne le veulent plus. Moralité ? Ce sont les élèves maintenant qui frappent les enseignants, deviennent des mécréants... Pendant que chez les Blancs, il y a des suivis psychologiques, des classes de 10 ou 20 élèves... contre 100 ici et même des classes multigrades (un maître tient par exemple le cp1 et le cp2 en même temps) !

    2. l’abbatage des chiens errants par ma police municipal : France24 a montréle reportage sur un chien abattu "devant le portail de ses maîtres. En disant que c’est anormal. Des gens se sont fait le portevoix de cette famille éplorée. C’est vrai, je partage leur peine. Mais ce chien ne pouvait il pas mordre un passant ? est ce sa place d’être devant le portail ou dans la cours ? Du coup les policiers municipaux doivent faire la différence entre un chien errant et un chien qui est devant le portail de son maître. Comment ? Alors que chez eux, le chien doit être en laisse et même qu’il y a à Paris une amende de 44.605 fcfa (68€), si le chien defeque dans la rue sans que son maître ramassé ses crotes...

    3. Désormais un élève du primaire passe presque systématiquement en classe supérieure.

    Voici autant d’exemples qui montrent que nous copions platement l’occident.

    Maintenant pour les koglweogo, que direz-vous vous devant ces cas :

    1. un père de famille engraisse son mouton qu’il veut vendre à la prochaine Tabaski, afin de payer l’école de son enfant. Un voleur vient voler ce mouton. Le père de famille prend le suspect, en train de vendre ce mouton ou sa viande, et le conduit à la Police. Le lendemain, ce malfrat est au marché en train de boire et même de le menacer de représailles.

    2. dans certains villages de l’Est, du Burkina, il y avait des rackets organisés, comme la mafia le fait en Sicile.

    3. certains brigands sont adeptes des puissances occultes. L’armée et la Police ne peuvent rien contre eux. Ils peuvent disparaître et se déplacer comme le vent, ils sont imperméables aux balles de fusils classiques. Dans ce cas, ne vaut-il pas mieux combattre le feu par le feu ? Comment demander à la Police mettre la main sur des bandits pareils ?

    4. Ceux qui sont jeunes peuvent se renseigner : dans les années 90 et 2000, c’est l’armée qui et même les Commandos qui organisaient les expéditions contre les brigands. et ils en tuaient beaucoup par campagne, pour laisser un peu de quiétude aux villageois.

    5. A Ouaga, les forces de sécurité peuvent entrer dans tous les quartiers. Mais savez-vous qu’il y a des villages où entre mai et novembre on ne peut aller qu’à pieds, à cause de la saison des pluies ?

    6. pensez-vous que ce sont les meilleurs policiers ou gendarmes qu’on envoie à Sebba ou à Falangoutou ou à 200 km de Fada ? Non malheureusement, car il n’y a pas grosses banques ou mines là bas. pas de ministère non plus. Alors qu’il y a de grandes richesses privées : surtout le bétail. Et les brigands le savent. Donc ils opèrent en sachant que les populations qui se plaindront n’auront pas de l’aide si tôt ou jamais d’ailleurs.

    7. Et nous même, combien sont prêts à aller hors de Ouaga (où la vie est pourtant belle) ?

    Voyez-vous, nous sommes victimes de notre orientation "nombrilo-ouagalais". Cela veut dire que nous pensons que tout le Burkina est comme notre quartier et même comme notre 6 mètres.

    Dommage, car le villageois qui est à seulement 10km de Ouaga n’a rien à voir avec Ouaga.

    Je propose à ceux qui sont contre les Koglweogo, de faire l’effort de faire un tour au village, juste à 10km autour de Ouaga. Allez par exemple à Loumbila, à Koubri, à Tanghin Dassouri, à Laye, à Bassemyam... Ce n’est pas loin et c’est juste une petite ballade. Et demandez au villageois ce que sont les Koglweogo et leurs avantages et inconvénients. Et vous comprendrez.

    C’est comme cela qu’on comprend les gens. Si on reste dans Ouaga pour critiquer le village, c’est pas simple et on ne comprendra pas. On devient comme les villageois aussi qui pensent qu’à Ouaga, tout le monde est riche. Que les Ouagalais mangent "mancoroni" et boivent bière chaque jour, en travaillant dans des bureaux climatisés et en roulant dans voiture ou avec des "135".

    Comment nous on imagine le Kglweogo ? Comme un "villageois", au sens insultant fu termes :
    - un être attardé
    - qui ne comprend rien au monde moderne (c’est à dire Ouaga !!)
    - un homme barbare et violent, qui est cruel et capable de manger de la chair fraîche
    - des hommes de teints noirs foncés avec des balaffres affreuses
    - qui ne respecte personne (surtout les ouagalais)
    - qui a le doigt sur la gâchette et prêt à tout bombarder...

    Et comment nous nous voyons, nous les Ouagalais (surtout des beaux quartiers ??) :
    - on est allé à l’école
    - on a parfois ou souvent pris l’avion
    - on est abonné à Facebook et même Whatsapp et Twitter...
    - on va au glacier, on a des TV écrans plats et des maisons vitrées...
    - on est teint clair (comme les Blancs)

    Donc, à Ouaga on est plus intelligents que les Koglweogo, ces "villageois" attardés...

    Vous faites tous erreurs les gars. Les Koglweogo sont très intelligents. Commençons par là.

    - Il semble que Boko Haram a commencé ainsi ? Non c’est faux. Boko Haram a pour raison et ADN, la destruction des autres. Les Koglweogo sont un cri de désespoir et de solitude.

    - Il semble qu’on peut récupérer les Koglweogo pour faire des milices et la guerre civile. Dans ce cas, on supprime aussi la Police et l’armée, puisque des gens s’en servent pour faire des coups d’État ? Par exemple au Burundi, c’est la Police qui gère le pouvoir de Nkurunziza. Et les associations qui se laissent prendre par les politiques pour valider leurs bêtises ? On supprime les associations ?

    Il ne faut pas jeter le bébé (koglweogo) avec l’eau du bain (les erreurs et les bavures).

    C’est parce que nous sommes dans des pays sans données économiques sérieuses. Sinon, je reste persuader que grâce à l’action des Koglweogo et vu que
    - la sécurité s’est réinstallée
    - que les marchandises et l’argent circulent
    - que le nombre de têtes de bêtes augmentent dans l’élevage
    - que les éleveurs et bouchres sont plus riches désormais

    notre PIB va gagner quelques points. Et ça, c’est pas des points de croissance façon FMI, c’est des points de croissance réelle pour l’individu.

    D’ailleurs si les Koglweogo avaient des comptes Facebook où ils diffusaient la moindre du brin d’allumette qu’ils sauvent, on allaient les adorer. Car on a fui le village et les villageois, ces derniers sont laissés à eux mêmes.

    Être Africain, c’est pas seulement porter le Faso dan fani, vouloir l’alternance, avoir un compte Facebook et avoir un cerveau de blancs.

    Merci.

    Un citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 14:21
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Est ce que c’est à Simon qu’il faut remettre ces armes ? Et Les postes de gendarmerie et de police ne sont t’elles pas là pour ça.
    Cette médiatisation va se retourner contre ce gouvernement.
    Autant ramené les présumé voleurs ou braqueurs chez Simon plutôt que de se faire justice !

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 16:19
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Cette mise en scène est ridiculissime ; ça fait vraiment pitié en même temps que ça révolte de voir le Burkina entre les mains de ces gens-là, reculer à ce point dans l’incompétence généralisée, l’approximation dans les décisions et le ridicule ambiant à tous les niveaux de nos forces de l’ordre : armée, gendarmerie, police. Je n’ai même rien compris dans cette histoire. Simon, vous êtes en train de les désarmer ou bien vous êtes en train de faire leur propagande ? Ou bien c’est les deux ? Vous n’avez même pas honte du fait que c’est à cause de votre incompétence notoire et de votre absence sur le terrain que ces milices se sont auto créées et auto armées pour protéger leurs concitoyens à votre nez et à votre barbe. En même temps, toujours à cause de votre éternel dénuement et incompétence, ces milices auto constituées, sans formation, sans éthique et sans un réel contrôle pourront devenir un grand danger de déstabilisation mafieuse du pays si on n’y prend garde. La preuve en est qu’il y a déjà eu pas mal d’abus de la part de ces milices. Même si dans certaines contrées, ils ont eu le courage (qui vous manque tant ! ) de nettoyer et de nous débarrasser de quelques brigands dangereux (ça, c’est votre travail à vous les forces de l’ordre et de la sécurité !).

    Vous dites : "...nous avons reconnu qu’il fallait respecter un certain nombre de lois et règlements essentiels de la République parce que nous sommes dans un Etat de droit..."

    Justement, si nous sommes vraiment dans un Etat de droit avec une armée et une police dignes d’un Etat de droit, il n’y aurait jamais eu besoin de koglweogos dans ce pays. Moi, j’ai énormément honte d’entendre des autorités de votre rang dire cela en la circonstance après avoir laissé la pagaille entres les FDS et les koglweogos s’installer. Sur le terrain de la sécurité, on est tombé vraiment trop bas au Burkina.
    Après toutes ces belles paroles que vous avez prononcées et après avoir récupéré une infime poignée de l’armement et des engins de koglweogos, quelle est la suite de votre travail pour qu’on retrouve une vraie armée et une vraie police dignes d’un Etat de droit comme vous le dites ? C’est ça qui nous intéresse ! Au final, que faites-vous de vos koglweogos, Mr le Ministre ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 16:36, par mardimatin
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Internaute 28 tchiééé tu as tout dit pian. Chapeau ! Beaucoup en effet réfléchissent à partir de leur vie confortable et paisible de Ouaga. Ils ont pris des dispositions avec le soutien de l’etat pour se protéger des vols et ne veulent pas qu’on les dérange avec des vols de beoufs ou de chèvres. C’est à l’état de veiller à ce que les kolgweogho ne deviennent pas des milices au lieu de vouloir les faire disparaître.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 17:04, par SIDKETA 2
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Au contraire je crois que le gouvernement est clairvoyant en matière de sécurité. Il reconnait l’importance des Koglewéogo dans la lute contre l’insécurité au Faso, vue l’incapacité des FDS à assurer la sécurité sur tout le territoire.
    Il faut comprendre que ceux qui s’agitent contre les Koglewéogo ne sont autres que des délinquants ou des parents de délinquants qui brillaient dans le temps grâce aux vols de bétail et aux braquages des honnêtes citoyens. En effet ce sont les honnêtes gens souvent victimes qui s’en réjouissent de la sécurité apportée par nos braves Koglewéogo sur leur terroir !
    Alors, Vive les Koglewéogo !!!
    et Mort aux délinquants et leurs complices !!

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 18:02
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    N0 29, c’est Simon lui- meme qui defend ses kolgweogo. Au vu de tout ce que vous avez pondu, pourquoi vous ne dissolvez meme pas la police et la gendarmerie en meme temps ? Vous avez echoue en tant que Ministre de la Securite. Votre vraie place etait a la Mairie. Vous flottez trop dans vos nouveaux habits qui n’ ont pas ete coupes sur mesure.Et comme Dieu ne vous a pas doinne la taille ni les cheveux, vous flottez et sans cheveux, vous ne pouvez meme pas bien reflechir pour savoir que vous n’ etes pas a la hauteur et qu’ il est temps de ceder votre place a quelqu’ un qui sait de quoi il parle.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 19:40, par YAMEOGO
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Tant pis pour le Faso et nous. Nous récolterons ce que Simon dans son inconscience et insouciance aura semé. Au prix fort. Cela n’arrive pas qu’aux autres.
    Cette gestion de notre sécurité est catastrophique.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 20:17, par Nina Poukame
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Vivent les Kogleweogo !!!
    C’est normal que les voleurs, les coupeurs de routes, les bandits de grands Chemins et leurs soutiens crient au scandale face a la collaboration des FDS avec les Kogleweogo. En effet, ces gens de mauvaise foi qui n’ont pas interet a ce que nos routes, nos lieux de commerces, nos villages, nos parcs a betails etc soient securises parce qu’ils voudraient pouvoir continuer a y executer leur basses besognes.
    Ce n’est pas parce qu’un member de kogleweogo a commis une gaffe qu’il faut remettre en cause l’existence des Kogleweogos. Faut-il interdire l’automobile ou le motocycle dans notre pays parce que ces types de vehicules sont de fois impliques dans des accidents de la voie publique ? Sachez que les membres de Kogleweogo auteurs d’actes reprehensibles sont poursuivis et repondent de leurs actes comme tout autre citoyen auteurs de tells actes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 23:07, par Moaga Mossé
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    BRAVO KOGLWEOGO !!!! KOGLWEOGO OYEE !!!!!!! VIVENT LES KOGLWEOGO !!!!

    BRAVO SIMON COMPAORE !!!! BRAVO LES FDS ET LEURS SUPERIEURS !!!! VOUS ETES DES VRAIS BURKINABES (INTREGRES, DIGNES, COURAGEUX, CONSCIENCIEUX, RASSEMBLEURS,..........)
    N’ECOUTEZ PAS LES ANTI-KOGLWEOGO QUI NE CONNAISSENT RIEN SUR EUX ET PIRE NE CHERCHENT MEME PAS A LES CONNAITRE MAIS LES DIABOLISENT ALORS QU’ILS SONT COMME DES ANGES GARDIENS POUR LA POPULATION.

    LES KOGLWEOGO NE DEVIENDRONT JAMAIS COMME AQMI, OU BOKO HARAM, OU L’OEI, OU ANTI-BALAKA OU SHEBAB OU TOUTE AUTRE ORGANISATION MALEFIQUE CONTRE L’HUMANITE.

    INTERNAUTES PESSIMISTES DE TOUS LES RESEAUX SOCIAUX,JE VOUS INVITE A CHERCHER A CONNAITRE LES KOGLWEOGO CAR ASSUREMENT, VOUS NE LES CONNAISSEZ PAS !

    LES MOTS ME MANQUENT POUR EXPRIMER OU DIRE EXACTEMENT CE QUE JE RESSENS PAR CE QUE LE MINISTRE ET LES SOMMITES DES FDS ONT ENSEMBLE FAIT POUR CREDIBILISER LES KOGLWEOGO QUI, POUR PEU QU’ON LES RECADRE OU LES ENCADRER, CONTRIBUERONT EFFICACEMENT A LA LUTTE CONTRE LE BANDITISME, L’INSECURITE, L’INCIVISME ET TOUS LES AUTRES MAUX DANS LA SOCIETE EN BONNE INTELLIGENCE AVEC LES FDS.

    CHAPEAU BAS A VOUS TOUS INTERNAUTES OPTIMISTES ET PRO-KOGLWEOGO.
    J’ADORE LES KOGLWEOGO..........

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2016 à 23:18, par Moaga Mossé
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    BRAVO KOGLWEOGO !!!!!!!!!!!!!
    VIVENT LES KOGLWEOGO !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 04:58, par Yiriba
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Ainsi les Koglweogo se sont bien dedouanés (130 armes et 11 motos) et ont reçu la benediction de l’autorité étatique pour continuer à faire ce qui revient aux forces de sécurités et la justice republicaine. Seigneur, prend pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 05:56, par Noumou
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Etat de Droit, Etat de Droit, Etat de ... Des être humains envoyés à l’école du Blanc pour apprendre à organiser la société et qui nous reviennent juste en péroquets. Les "non intellectuels" s’organisent pour sécuriser leurs populations et le concert de ces peroquets reprend de plus bel. Etat de voleurs oui. Vivent les Koglwéogo, vive les Donso. Vivent les initiatives privées. Abas les "intellectuels" peroquets. Noumou.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 10:48, par Gwangwan
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Bravo ??? Je veux bien ! Comme le chef des KGWG l’a dit " les voleurs sont parmi nous" eh oui !! Où se trouvent les porteurs de ces armes présentées ? Morts, en prison, en fuite ? Une réelle collaboration avec les FDS aurait permis de le savoir. C’est cette zone d’ombre que la police de proximité doit couvrir et éclairer. Des KGWG en uniformes devant l’autorité avec des armes à feu et des ceintures de munitions dont l’origine ne peut faire l’objet de traçabilité...C’est ce qui inquiète le citoyen que je suis. Aider à renforcer la sécurité en aidant les FDS devrait être une activité accessoire ou fortuite du KGWG. N’oublions pas l’Etat à travers nos impôts paye des salaires à des agents qui constituent les FDS. Aidons- les, obligeons - les et mieux exigeons d’eux des résultats.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 11:06, par Intregre
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo

    Bravo au ministre pour cette diversion car a mon humble connaissance les braqueurs n’utilisent plus ces genres d’armes mais plutôt des kalachnikovs ceux qui ont étés braquer ne vous diront le contraire

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 11:08
    En réponse à : Sécurité : Simon Compaoré reçoit 130 armes et 11 motos des mains de Koglweogo Par un citoyen

    Ceux qui désapprouvent l’action des koglweogo sont des delinquants et des voleurs. Depuis qu’ils sont nés les routes du Burkina sont sécurisées. Les populations vaquent sans crainte à leur occupation. On a besoin du concret. On a pas besoin de soit disant loi qui ne protège pas les honnêtes citoyens.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés