Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Conseil des ministres : 52 enseignants promus à l’université Ouaga I

Accueil > Actualités > Société • • samedi 20 août 2016 à 11h30min
Conseil des ministres : 52 enseignants promus à l’université Ouaga I

Sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Kaboré, le conseil des ministres s’est tenu ce vendredi 19 août 2016, au palais de Kossyam. Des décisions ont été prises au cours de cette rencontre hebdomadaire.

Des décisions importantes prises par le conseil, figure au titre du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, la promotion de 52 enseignants (professeurs titulaires, maîtres de conférences, etc.) au profit de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo.

Toujours, au compte de ce ministère, le conseil s’est intéressé à la onzième édition du Forum sur la recherche scientifique et technique qui se déroulera du 16 au 26 novembre 2016 et à la régularisation du statut du Haut conseil national de recherche scientifique et de l’innovation (HCNRST). Il s’agit de permettre à l’institution de relever les défis auxquels elle fait face.

Au titre du Ministère de l’économie, des finances et du développement, le conseil s’est penché sur le projet de construction de l’hôpital du district de Bogodogo (ex CMA du secteur 30). Ce projet va débuter à la fin du dernier trimestre de l’année 2016 et permettra de soulager un tant soit peu, les patients.

Au compte de ce ministère, le conseil a également adopté un décret relatif à la régularisation du statut du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN). L’objectif est de permettre à l’institution d’accomplir ses tâches.
S’agissant des élections à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-B), le conseil après avoir apprécié positivement la tenue consensuelle desdites élections, convie les différents acteurs à poursuivre dans cette dynamique et au respect du programme établi.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 août 2016 à 19:38 En réponse à : Conseil des ministres : 52 enseignants au profit de l’université Ouaga I

    L’internaute 1 a vu très juste. Il ne s’agit nullement de 52 enseignants recrutés (ni de 52 emplois crées). il s’agit d’enseignants promus en grade universitaire. En fait ces enseignants ont validé leur passage de grade au CAMES et le gouvernement doit entériner cela pour que l’effet sur les salaires suivent. C’est une duperie de la part du gouvernement et peut-être inconsciemment de la part du journaliste que de parler de recrutement de 52 enseignants d’université.

    D’ailleurs, je profite rappeler que les universités publiques du Burkina Faso ne recrutent pas, par exemple, de professeurs titulaires. Une telle disposition implique que si un Burkinabè est déjà professeur titulaire, par exemple, en cardiologie au Sénégal (qui fait parti du CAMES) ou ailleurs et qu’il décide de rentrer au Burkina, il ne pourra pas être recruté à l’université avec son grade de professeur titulaire. Il peut faire de la vacation de cours, être un associé dans des projet de recherche, mais il ne pourra pas intégrer directement l’université avec le grade de professeur titulaire. S’il veut il peut se faire recruter comme assistant à l’université et ensuite recommencer à "zéro" à évoluer en grade. Évidemment il n’y a pas des gens qui acceptent de faire cela car c’est une disposition qui est TRÈS INJUSTE, même si certains essaient difficilement de la justifier. Ainsi les enseignants qui ont évolué en grade universitaire ailleurs et dans des universités dont certaines sont beaucoup mieux classées que les notres ne rentreront pas au pays ou s’ils rentrent c’est pour faire autre chose que la vacation.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2016 à 00:18 En réponse à : Conseil des ministres : 52 enseignants au profit de l’université Ouaga I

    Internaut 2 merci pour la Clarification. Voilà pourquoi on demande aux pays africains daccepter l unification. Pour qu’ un burkinabe Pr titulaire a Dakar puisse etre reclasse comme Pr.titulaire a Ouaga. C’est vraiment lideal

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2016 à 06:29 En réponse à : Conseil des ministres : 52 enseignants au profit de l’université Ouaga I

    Le journaliste n’a pas tout à fait tord. Il s’agit d’un recrutement d’anciens enseignants (contractuels) comme enseignants universitaires. En fait, quand on recrute un enseignant c’est en tant que contractuel ; maintenant même avec le grade de enseignant du secondaire. Ce n’est que promu au CAMES comme maitre assistant qu’il devient universitaire et change de statut de contractuel en statut de fonctionnaire universitaire. Ce sont les DRH qui s’occupent de monter leurs dossiers de recrutement, ça passe un peu inaperçu même par le promu.
    Soyons modeste dans nos jugements. Quand on est pas sure mieux faut parler au conditionnel. Les journalistes en abusenet bien.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2016 à 07:44 En réponse à : Conseil des ministres : 52 enseignants promus à l’université Ouaga I

    Je vois, ce lundi matin, que l’article a été modifié suite à nos commentaires. Ainsi l’article ne parle plus de recrutement mais de promotion. Mieux vaut tard que jamais.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité urbaine : Un réseau de voleurs à la « roulotte » mis hors d’état de nuire
Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement
Drame de Yirgou : La Commission nationale des droits humains prépare un rapport circonstancié
Justice : Une soixantaine de praticiens du droit se familiarisent avec les outils de la chaîne pénale
« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso
CME Afrique Burkina : Une journée portes ouvertes pour mieux se faire connaître des clients
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Bientôt une stratégie pour une « reprise totale de la scolarisation »
Hommage au cinéaste Idrissa Ouédraogo : des intellectuels réfléchissent sur l’homme et ses œuvres
Lotissement à Guéguéré : Un projet soutenu « fermement » par le conseil municipal
Arriérés de bourses : le cri de détresse des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes en spécialisation
Sud-ouest : Les dozos se mobilisent pour la quiétude des populations
Prise en compte du genre dans les politiques publiques : Le NDI outille des OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés