Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

lundi 11 juillet 2016 à 00h55min

Le ministre de la santé, avec l’appui des partenaires, organise pour la 3ème fois, une campagne nationale de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action (MILDA). Le coût global de la campagne 2016 est de 22 252 297 212 francs CFA. L’information a été donnée par le ministre de la santé, Smaïla Ouédraogo au cours d’une conférence de presse, le vendredi 8 juillet 2016 dans l’enceinte dudit ministère.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

Le paludisme constitue un problème majeur de santé publique et une priorité nationale. Au Burkina Faso, il est endémique et toute la population est à risque. « Selon les données statistiques de 2015, les structures de soins ont enregistré 8 286 463 cas de paludisme dont 450 042 cas graves avec 5 379 décès », a signifié Smaïla Ouédraogo, ministre de la santé. Ainsi, par rapport aux autres pathologies, il représente 45,7% des motifs de consultation, 45,6% des motifs d’hospitalisation et 25,2% des causes de décès. Face à cette préoccupation sanitaire, la prise en charge et la prévention constituent les principales stratégies de lutte. Et c’est dans la perspective de renforcer la lutte contre cette maladie que le ministère de la santé, avec l’appui des partenaires, organise pour la 3ème fois, une campagne nationale de distribution gratuite de MILDA.
« Le coût global de la campagne 2016 est de 22 252 297 212 francs CFA repartis ainsi qu’il suit : Le Fonds mondial : 21 551 863 284 F CFA ; l’USAID : 639 613 928 F CFA ; le budget de l’Etat : 35 000 000 F CFA ; le Projet formation et recherche sur le paludisme de la coopération italienne : 20 000 000 F CFA ; l’UNICEF : 5 820 000 F CFA », a-t-il expliqué.

Les étapes de la campagne

La campagne dont le processus a commencé depuis longtemps comprend trois principales étapes, foi du ministre Ouédraogo.
Il s’agit d’abord, du dénombrement qui s’est déroulé du 15 au 20 juin dernier, sur toute l’étendue du territoire, selon la stratégie porte à porte. Ceci, a permis de disposer de données à même de faciliter le pré-positionnement des MILDA dans les sites de distributions. Toutefois, il a noté certaines difficultés. C’est le cas notamment de l’écart important par rapport aux estimations initiales de personnes et de MILDA à distribuer, l’existence de ménages non dénombrés et la disparité dans la motivation des différents acteurs. Ainsi, sur une prévision de 3 167 631 ménages selon les projections démographiques de l’INSD sur la période 2007-2020, 4 183 151 en ont été dénombrés, soit un écart de 1 015 520 ménages en plus. Conséquences, en termes de MILDA, il leur faut 12 805 181 contre 10 552 200 prévues, soit un gap de 2 252 981 MILDA.

Soucieux donc de la santé des populations, le ministère de la santé a retenu des solutions pour chacune des difficultés sus-citées. Pour la première difficulté, les ménages concernés devront attendre la fin du processus avant toute décision. Concernant le second point, des réaménagements budgétaires ont été faits pour harmoniser les taux de prises en charge. Et par rapport à la dernière, le ministère ambitionne procéder au retrait d’une, deux ou trois MILDA, sur les tickets ayants droit à au moins 3 MILDA, en fonction de l’importance du gap de la région. Par contre, ceux qui ont droit à 1 ou 2 MILDA de façon générale, recevront leurs moustiquaires imprégnées normalement, c’est-à-dire sans retrait.

La seconde étape de la campagne 2016 concerne la distribution. Elle est prévue du 15 au 18 juillet 2016 sur les 6 467 sites de distributions à travers le territoire national ; un site couvrant 3.000 habitants. A l’occasion, les populations seront invitées à se rendre sur les sites de distribution, munies de leurs tickets de MILDA, pour les recevoir. Du reste, le lancement officiel de la distribution se déroulera le 12 juillet 2016 au CSPS de Kamboinsin dans le district sanitaire de Sig-Nonghin de la région du Centre. A ce lancement, seront couplées les commémorations conjointes des Journées mondiales de la santé, de la lutte contre le paludisme et la tuberculose.
Enfin, l’utilisation des MILDA, de l’avis du Ministre Ouédraogo, vise à sensibiliser les populations afin qu’elles y dorment dessous toutes les nuits pour un impact certain sur la morbidité et la mortalité dues à cette maladie.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 juillet 2016 à 13:51
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Ce n’est du tout une bonne formule. Les gens ont déjà les tickets ils sont valables. Celui qui a droit a Dix MILDA même si vous lui donnez 2 remettrez lui un bon de 7 tickets ( un vrai pas de faux ) valable un an. Il reviendra prendre le reste à la prochaine livraison. Sinon vous ouvrez la porte à toutes sortes de corruption avec nos populations illettrés. Je viens avec un ticket ou c’est écrit 10 je n’ai écouté le message a la radio , l’agent me donne 2 ou 3 comment je fais. Mais soyons plus innovant. Et surtout inviter ceux qui peuvent ( car ils en ont déjà à la maison) attendre de le faire mais le ticket reste valable. Respecter vos engagements.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2016 à 15:07, par BB
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Très bonne explication sous tendue par une totale transparence. Du courage Monsieur le ministre. Que la maladie soit vaincue au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2016 à 17:01, par PILOTAGE A VUE
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Véritablement, le ministre de la santé fait un pilotage à vue de son ministère. Initialement, il avait voulu orienter le thème des états généraux de la santé sur la fonction publique hospitalière. Il s’agissait de voir comment renforcer la présence des médecins dans les hôpitaux publics par un cadre règlementaire avec des engagements et motivations de telle sorte que les médecins n’abandonnent pas les hôpitaux publics pour les cliniques privées mieux rémunérées. Mais voilà que le ministre fait volte-face par un changement du thème de ces états généraux prévus pour juillet 2016.Il place maintenant ces assises sous l’angle de la perspective de l’assurance maladie universelle. Une situation qui démontre que le ministre n’a pas une vision claire et une politique cohérente en matière de santé pour le Burkina. Puisqu’il fuit les débats contradictoires, sources de solutions réalistes, on verra s’il pourra transformer ces assises en un congrès de convives avec ses promotionnaires et amis, dans l’optique de servir de bases arrières pour persister dans ses actions décriées de règlements de comptes et de nominations d’intérêts claniques. Ce qui est sûr, professeurs agrégés de médecine, pharmaciens et autres cadres frustrés par les frasques du jeune ministre l’attendent au tournant pour lui signifier les bonnes règles de gestion du département de la santé.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2016 à 05:27
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Ce qui est bien c’est que ce ministre fait bouger les lignes en bousculant certaines conceptions basées sur le mandarinat et le sacro-saint principe de confraternité et d’entraide des médecins qui fait que certains "oublient" qu’ils sont dans une administration avec ses règles. Bon vent à lui.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2016 à 07:41, par Carton rouge
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Internaute 4,vous êtes une honte pour vous -même et votre ministre en perte de vitesse.Le ministre de la santé bouscule maladroitement les lignes pour profiter des avantages financiers des services de la santé en y plaçant ses amis,promotionnaires et proches du Yatenga.Il n’a pas à s’opposer aveuglement au système d’appels à candidatures pour le choix des DG des sociétés d’Etat et EPE. C’est le meilleur moyen de choisir les DG dans la transparence pour une gouvernance axée sur des résultats qui sont évalués annuellement pour un mandat de 3 ans renouvelable une seule fois.C’est un système qui est en vigueur dans plusieurs départements ministériels.Mais seul le ministre de la santé persiste dans des actions de remise en cause de ce mécanisme qui s’impose aujourd’hui comme la méthode adéquate pour la gestion des services publics et contre la politisation de l’administration publique à travers le monde.Ce n’est pas tard pour le ministre et ses partisans qui veulent s’accaparer de l’administration publique comme leur champ personnel,ils peuvent revenir à de meilleurs sentiments pour éviter que leur course effrénée aux avantages des marchés publics ne produise des effets compromettants contre eux.Carton rouge contre eux !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2016 à 08:34, par badra
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Enfin. Je suis soulagé d’entendre que finalement les moustiquaires seront distribués.

    S.V.P. pour plus d’efficacités veuillez distribuer les moustiquaire au mois de mai.

    Les moustiques ont déjà beaucoup fait.

    Néanmoins toutes mes félicitations à Monsieur le Ministre. Plus vous communiquez, plus la population vous comprend.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2016 à 10:29, par bouba
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Beaucoup de ménages n’ont pas été denombrés c’est mieux de refaire un autre processus au lieu de bacler les choses.On veut tout faire en meme temps juste pour satisfaire les visés politiques........gratuité, MILDA et quoi encore.Pourtant, pas ou peu de moyens

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2016 à 20:27
    En réponse à : Distribution gratuite de MILDA : Le lancement officiel est prévu pour le 12 juillet prochain

    Internaute 3 et 5, je valide. Y a pas que les Pr, nous l attendons tous. On est en juillet et on discute encore du thème des états généraux. Juste parce que on veut se remplir les poches en perdiems sans régler un seul problème . Il est du domaine, nous savons tous les problèmes de la santé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés