Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

Déclaration • vendredi 1er juillet 2016 à 08h04min

Dans cette lettre adressée à la ministre en charge des finances, le Syndicat autonome des agents des impôts et des domaines annonce un mot d’ordre d’arrêt de travail ponctué de sit-in sur toute l’étendue du territoire national les 04 et 05 juillet 2016 de 8 heures 00 à 12 heures 00.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

Madame le Ministre,

La Plate-Forme Revendicative Générale issue du 14e congrès ordinaire du SNAID tenu les 27, 28 et 29 janvier 2016 a été transmise immédiatement courant février 2016 au Directeur Général des Impôts et à Madame le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement. Malgré les manifestations récurrentes des sections, des lettres de relance et des rencontres timides avec les autorités du Ministère, les préoccupations de la DGI des travailleurs restent en l’état.

On peut citer entre autres :
 les nombreux services sans locaux (cas des BV-Centre) ou des services dans des locaux délabrés ou inadaptés (DCI/Ouaga VII qui vient d’être transformée en DME, DPI/Balés, Antenne Fiscale de Pouytenga dans des boutiques de vente de pièces détachées, DPI/Diébougou, DPI/Zoundwéogo, STCF/Ouaga, etc.) ;
 des services sans carburant de sorties depuis janvier 2016 ;
 la non application du plan de carrière ;
 le refus de paiement de la prime de rendement du 4e trimestre 2015.

Ce tableau sombre se couple aux contraintes de recouvrement des impôts et taxes qui se renforcent avec l’accroissement des prévisions de recettes.
C’est pourquoi, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance que le SNAID décrète un mot d’ordre d’arrêt de travail ponctué de sit-in sur toute l’étendue du territoire national les 04 et 05 juillet 2016 de 8heures 00 à 12 heures 00. Le SNAID se réserve le droit d’entreprendre toute autre action pour la résolution des préoccupations légitimes des travailleurs des impôts.

Ce mot d’ordre vise de nouveau à exiger :
-  la non remise en cause de nos acquis !
-  le paiement de la PR du 4e trimestre 2015 !,
-  la relocalisation sans délais de tous les services actuellement sans bâtiments ou dans des bâtiments délabrés ;
-  l’adoption d’un plan d’investissement à court et moyen termes de la DGI ;
-  l’arrêt des affectations et nominations arbitraires et le respect du plan de carrière en attendant sa relecture consensuelle ;
-  le traitement diligent de notre Plate-Forme Revendicative !

Veuillez agréer, Madame le Ministre, notre ferme détermination à nous battre pour la satisfaction de nos revendications minimales, justes et légitimes.

Nongo Grégoire TRAORE
Secrétaire général

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 juillet 2016 à 10:14, par savadogo abdoulaye
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Faites pardon ! Ce n’est pas par des grèves que nous allons bâtir le BF. Il ne se passe pas un seul jour sans qu’on attende parler de grève, de sit-in, de marche, de saccage---hé— !!!hum !!!!!
    Nous ralentissons notre pays dans sa couse au développement. Que nous soyons dans un bureau climatisé, ventilé, en banco ou sous un hangar, les actes de l’administrations ont la même valeur. Avez-vous lu le rapport du REN-LAC ? A partir de ce rapport, je vais vous demander de ne pas comparer vos bureaux à vos domiciles. Vos domiciles sont des produits de corruption tandis que les bureaux sont ceux du contribuable. Laissons nos intérêts égoïstes et travaillons pour développer le BF. Messieurs les syndicats du BF lisez de temps en temps le manuel de formation des appelés aux SND.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 10:28, par bjour
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Vous foncez droit dans le mur, vos actions impopulaires entraîneront à court terme la démobilisation au sein des militants, puis la mort de la poule aux oeufs d, or et finalement la création d,un deuxième syndicat en telechargement a la dgi. Allons seulement .

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 12:16, par Sans rancune
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Le droit d’aller en grève est permis par le législateur dans notre pays et c’est un droit inaliénable.
    Je ne suis pas des Impôts mais à ceux qui critiquent pour critiquer faites juste un tour à l’hôtel des finances de Boulmiougou que j’ai déjà visité et vous ne parlerez plus de la même manière : ni les agents des Impôts ni les usagers n’y sont à l’aise

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 12:54
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    "le refus de paiement de la prime de rendement du 4e trimestre 2015"
    Si Je comprends bien, ces gens ont une prime de rendement tous les trimestres ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 13:21
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    internaute 2, Les préoccupations posées sont-elles justes ou légitimes ? Les travailleurs doivent-ils dormir à domicil 3 mois sans services (cas des BV-C) ou bien travailler dans des batiements qui menaces de s’écrouler (cas de Cadastre, Manga, ...) ; un syndicat qui pose pas ou ne se bas pas pour ses membres ne mérites pas son existence ; Le SNAID a plus de 43 ans , il sait ce qu’il fait, les détracteurs du SNAID se trompent, vous pouvez créer 1000 syndicats aux impôts, c’est votre problème

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 13:34
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Merde ! pour un oui ou un non, vos êtes en grève. Pour le fonctionnaire lambda, pour payer mensuellement, ce que je dois, cela devient la croix et la bannière. Merde, vous faites chier à la fin. Quand c’est pour dealer avec les fraudeurs, vous êtes très réactif !!! Attention, à ne pas continuer la branche sur laquelle vous êtes assis

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 14:05
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    prime de rendement du 4e trimestre !!! tous les autres fonctionnaires n’ont-ils pas droit ou bien ils n’ont pas de rendement ? Il faut être rationnel parfois dans les revendications. il est temps aussi pour les instituteurs de réclamer cette prime de rendement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 14:16, par bjour
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Internaute 5 ,arrêter de tromper vos camarades, ces sit in et autres grèves larvée constituent des luttes entre individus en d’autres termes il y,a des nostalgique tapis dans l,ombre et qui intrusmentent les jeunes responsable syndicaux afin d,atteindre leurs objectifs inavoué et malsain. Ne suivez pas de tels esprits rétrogrades . Vivement que les uns et les autres se ressaisisent pour une administration fiscale débarrassé des liquidateurs de nos acquis chèrement obtenu .

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 15:25, par Sambiga
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    cette grève n"est pas une. C’est une stragie montee par le gouvernement et les gars de l’impôt pour ralentir le processus de reversement des autres agents de l’Etat dans la nouvelle grille salariale. Puisque les autres événements telle la reconvocation de guiro n’a pas provoqué l’effet escompté de detournement de l’attention du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 17:05, par Moi aussi
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    D’accord pour le droit de grève du syndicat. Mais quand ce droit met en péril les intérêts de tout un Peuple, ça devient une grève sauvage et doit être matée comme il se doit et seul un Etat fort est à même de le faire. Souvenons-nous,
    -  Sous la révolution, des syndicats infiltrés par les ennemis du Peuple avaient entamé une grève sauvage qui a conduit le Gouvernement à licencier 2500 enseignants. Certes, il y a eu des conséquences mais elles sont moindres comparées à la catastrophe que la poursuite de la grève allait créer au plan national.
    -  Après la mutinerie de 2011, plus de 600 agents des FDS ont été débarqués. C’est du jamais vu dans le monde. Mais l’Etat est toujours là.
    -  Au Sénégal, une grève d’enseignants en cours actuellement a conduit le Gouvernement à donner un ultimatum au-delà duquel, ils seront licenciés.
    Pour conclure, le droit d’aller en grève est permis par le législateur dans notre pays et c’est un droit inaliénable, internaute 3 (Sans rancune) mais ATTENTION !!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 17:14, par patria
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Franchement, ce pays devient de plus en plus un dépotoir. Pour un oui, grève, pour un non, grève. Celui qui est insatisfait de son salaire qu’il démissionne. C’est aussi simple que ça. Aucun État ne peut pas satisfaire toutes les doléances de son peuple. Soyons un peu réaliste dans nos revendications. Travaillons présentement, quand le moment de festin sera arrivé nous serons tous conviés.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 18:32, par Raso
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Il est temps pour le gouvernement de licencier tous ces fonctionnaires qui ne savent que gréver. Il y a pleins de jeunes à même de prendre leur place...

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 20:13, par siripé
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Internaute 12, le travail des agents des impôts est trop technique pour être convié à des gens sans expérience fiscale. Du reste, le droit de grève est un droit absolu dans un État de droit, alors laissez de grâce les gens exprimer leur mécontentement pour faire avancer les choses. J’avoue que si vous étiez un agent des impôts, vous seriez parmi ceux là même qui veulent que les choses bougent. Je passais oh.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2016 à 20:16, par siripé
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Internaute 12, le travail des agents des impôts est trop technique pour être convié à des gens sans expérience fiscale. Du reste, le droit de grève est un droit absolu dans un État de droit, alors laissez de grâce les gens exprimer leur mécontentement pour faire avancer les choses. J’avoue que si vous étiez un agent des impôts, vous seriez parmi ceux là même qui veulent que les choses bougent. Je passais oh.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 05:59, par nam
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Réellement ces syndicat exagérent dégager les et recruter d autres on ne naît pas fiscaliste on devient ils ont été formés par l argent du contribuable malgré nos maigres ressources il faut que ils Reconnaissent l effort consenti par l état

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 07:45, par limbrosse
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Soutenons tous ceux qui se battent du jour au lendemain pour l’amélioration de leur condition de travail et de vie. L’opinion publique doit savoir que si ces doléances sont en partie ou entièrement satisfaites les recettes fiscales au profit du budget de l’Etat vont accroître considérablement. A vous de jouer le gouvernement.... et vous verrez les résultats.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 08:54
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    internaute 13 c’est le travail de qui qui n’est trop technique ? cette prime est infondée. au Burkina tout le monde connait ses droits mais ignore ses devoirs. Notre quotidien dans le service c’est les retards, l’absentéisme et j’en passe mais on est les premiers à réclamer pour un pays pauvre comme le notre. le développement sera sûrement un idéal pour nous.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 09:26, par L’indigné
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Ds mon quartier, les plus belles villas sont la propriété soit des agents des impôts ou Trésor, soit des opérateurs économiques. Mon souhait est que mon fils intègre ces corps des finances pour que mes problèmes de sous soient définitivement réglés. Oui, Mme la Ministre gardez-vs bien de les toucher ; payez-leur les primes de rendement régulièrement. Ne savez-vs pas qu’ils sont les espèces protégées de l’Administration publique ? Ils sont les pupilles de la République et notre responsabilité est de les entretenir grassement ! Madame, comme nous, vs vs êtes lourdement trompés sur l’air du temps ! Notre insurrection a été récupérée, édulcorée et abâtardie. Il nous en faut une autre incessamment et cette fois-ci elle sera digne de notre renommée !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 09:46
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    on vous soutien seul lutte paie

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 10:07
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    ne baissez pas les mains car on viens de corriger les indemnités des contrôleurs financiers ce qu ils ont malhonnêtement négocier pour avoir le décret d amina bila .vous aussi les agents du trésor de la douane des impôts vous aussi vous méritez cette indemnité de plus de 150000 car la corruption est partout dans le ministère l économie et des finances .

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 10:08, par kafando
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Madame la ministre de l’économie sachez que tout le peuple burkinabé est derrière vous. je lance un appel au gouvernement venez en aide a cette dame qui se bat avec ces corrompus toute pour l’avenir de tous les fils de ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 12:02, par lecoq
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    De la merde total avec ces financiers qui veulent chaque avoir les postes pleines.Que voulez-vous ? et votre treizième mois ? en plus vous voulez avoir trimestre,pardonnez vous n’êtes pas les fonctionnaires de ce pays.foutez là bas,on s’en fou du trimestre,l’État doit des mesures contre ces grèves sauvages.égoïste comme ça ! pensez au pauvre de ce pays là.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 12:24, par SPI
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Tout ça pour défendre le FC même si ça n’apparait clairement dans vos points de révendication

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 13:47, par faber
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Syndicat,vous êtes en droit de revendiquer un prime de rendement. Gouvernement, vous êtes en devoir de l’honorer, mais sachez que tous les travailleurs méritent aussi un prime de rendement et nous ne tarderons pas à le revendiquer, donc préparez vous !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 14:00, par SIDZABDA N°1
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    où sont les jaloux ???que ceux qui sont jaloux des agents des impôts lèvent les mains !!!!faut pas fâcher hein, nous s’amuser !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 14:27, par aigreur
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Les informaticiens observeront un arrêt de travail à compter du 7 juillet(4 réactions) ; Les GRH emboiteront le pas à compter du 11 au 13 juillet 2016(6 réactions).Quant au sit-in des IMPOTS des aigreurs au langue de reptile ce mettent à siffler. Paradoxalement on ne se plein pas quand le voisin se sacrifie pour réussir au concours mais on meurt de jalousie quand il revendique ces droits et lutte pour préserver ses acquis.ça s’appelle aigiamentos.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 14:30, par L’indigné
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    La CGT-B est-elle associée à cette lutte infamante ? Chers internautes, l’effigie de la CGTB est un trompe-l’oeil. Où est-elle même ? Ce silence assourdissant devient coupable ! Encore une brave dame, après Minata Bila, a osé donner la vraie info que le peuple a recherché en vain durant tte la Transition : quelles sont les sommes en jeu ? Alors, elle nous a clairement répondu : neuf milliards au lieu de deux que les coquins de la République se servent allègrement et régulièrement. Dit autrement, le peuple est victime du vol de ses propres gardiens ! Une vaste prédation des ressources publiques en bandes organisées ! Mme mérite le soutien de tous ceux qui aiment le Burkina. LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 16:47, par kamsa
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    des grèves se font par ci par là et personne ne bronche et lorsqu’il s’agit d’un petit sin-tin pour exiger de meilleures conditions de travail, sans rien comprendre, vous faites des commentaires bidons qui n’ont rien à voir avec la réalité de ceux là même qui la vivent. Est-ce normal qu’un ministre disent à des agents de rentrer chez eux parce qu’il n’a pas de local pour eux ? Est-ce normal qu’un directeur bloque du carburant privant les agent de sortie pour le recouvrement d’impôts pour l’Etat et de ses démembrements ? Trouvez-vous juste qu’un service qui se veut moderne aient pour locaux des toilettes ? Les gars, cherchez l’info juste avant de réagir car si vous même vous rentrez dedant vous allez comprendre que les agents des impôts n’exagèrent pas. Aimez toujours aller chercher la vraie info au lieu de critiquer dans l’absurde.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 17:04, par fredy
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    En fait les problèmes évoqués sont réels mais ils ne semblent pas être les vraies causes de cette grève parce qu’en conclusion de la lettre les premières préoccupations de la SNAID sont :
    - la non remise en cause de nos acquis (Fonds Communs) !
    - le paiement de la PR du 4e trimestre 2015 (Fonds Communs)
    Après on pourra voir pour les locaux, carburant et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:34, par WUMDA
    En réponse à : Finances : Les agents des impôts et des domaines en sit-in les 4 et 5 juillet 2016

    Salut à tous svp ! Allons-y doucement ! Nous sommes tous d’avis que le droit de grève est 1 droit inaliénable reconnu à tous dans notre pays ; de cette façon il ne nous revient pas de vouloir le leur retirer ! Quant à la fameuse prime de rendement (PR), sachons qu’elle se calcule sur les dépassements de recettes réalisés (recouvrements effectifs) sur les prévisions. Alors, est-il juste qu’on encourage des agents, dont le travail est particulièrement périlleux, qui font bien leur travail à plus de 100 pour 100 ? Moi, je réponds à ceci par l’affirmative ! Nous ne pouvons donc refuser aux agents du Ministère en charge des finances, surtout dans son volet recouvrement des recettes pour le compte du budget de l’Etat, ce droit et encore moins de le revendiquer si l’autorité s’y refuse.
    Quant aux sit-in tant décriés, parlons de la plate-forme non satisfaite du SNAID :
    -la non remise en cause de nos acquis !
    Messieurs du SNAID, ce point pour moi est sans objet : Madame le MINEFID et le DGI vous ont rassuré qu’il n’en a jamais été question ; alors, pourquoi revenir et insister la-dessu ?
    - le paiement de la PR du 4e trimestre 2015 !
    Avez-vous vraiment vérifier que vous y aviez droit ? Sinon, faites le avant de servir des illusions aux agents des impôts honnêtes et sincères ! Ou avez-vous besoin de telles affirmations pour mobiliser vos camarades ? Votre DGI ne vous a-t-il pas dit qu’il n’en était rien et que cela était une erreur de votre part ? qu’il n’ y avait pas eu de dépassements au 4ème trimestre 2015 ? Alors !!!!
    - la relocalisation sans délais de tous les services actuellement sans bâtiments ou dans des bâtiments délabrés ;
    Ici, je suis d’accord avec vous qu’il y a péril en la demeure ! Mais, qui, mieux que vous, est au courant de la situation financière de notre pays par les temps actuels ? Vous pourriez aller doucement, sans vous raidir tout de suite, ici et maintenant, et négocier !
    - l’adoption d’un plan d’investissement à court et moyen termes de la DGI ;
    Pour ça, vous ne pouvez vous en vouloir qu’à vous-même ? Quand vous garder, pour des raisons peu avouables, les mêmes têtes pour diriger 1 syndicat comme le vôtre pendant plus de 15 ans sans qu’elles ne foutent quoi que ce soit, que vos dirigeants d’hier ne s’y soient pas intéresser outre mesure,.... , comment voudrez-vous exiger cela des autorités actuelles dans 1 si bref délai ? Surtout que vous avez été jusqu’à maintenant les gestionnaires des terres du Domiane foncier de l’Etat, sans prévoir des parcelles pour loger vos propres services, et j’en passe,......
    - l’arrêt des affectations et nominations arbitraires et le respect du plan de carrière en attendant sa relecture consensuelle ;
    Soyez honnêtes avec vous-mêmes et l’autorité vous suivra sans choix. Si chacun, après avoir payé sa cotisation syndicale, "de gré ou de force", s’en vente pour manquer de dignité et aller nuitamment négocier 1 poste ! Si chaque autorité intermédiaire (autorités centrales, régionales, provinciales,....) se dit avoir des protégés pour lesquels il doit lutter et veiller à leur promotion ! Si vous permettez à certaines mêmes de choisir leurs collaborateurs directs comme s’il s’agissait d’1 domicile privé ! Si chacun de vous, à quelque poste de responsabilité, se croit DIEU ou investi d’1 pouvoir particulier qui l’autorise à vouloir des collaborateurs qui soient soumis à tous ses desidaratats ! Si,.... Si,.... Si,.... Si,.... Si malgré ces gens, que dis-je ? , vous vous dites syndiqués, honnêtes et n’acceptant que ce que vous méritez sans tricher surtout, cette révendication n’aura plus de sens !
    - le traitement diligent de notre Plate-Forme Revendicative !
    Ce point de revendicattion veut dire quoi pour vous ? Vous serez satisfaits si vous (syndicats et syndiqués) êtes justes et honnêtes avec vous-mêmes, surtout qu’il y a des points dont la satisfaction ne dépend ni plus, ni moins que de vous-mêmes !
    Je vous propose donc la plate-forme suivante en 3 points :
    1) la relocalisation sans délais de tous les services actuellement sans bâtiments ou dans des bâtiments délabrés ;
    2) l’adoption d’un plan d’investissement à court et moyen termes de la DGI ;
    3)l’arrêt des affectations et nominations arbitraires et le respect du plan de carrière en attendant sa relecture consensuelle.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés