Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

mercredi 27 juillet 2016 à 11h40min

Le groupe parlementaire UPC (Union pour le progrès et le changement) fait le bilan des activités menées lors des premières sessions ordinaire (02 mars au 30 mai 2016) et extraordinaire (11 au 25 juillet 2016) de l’année 2016. Dans ce cadre, il a organisé une conférence de presse au siège du parti à Ouagadougou, le 26 juillet. S’il estime avoir joué pleinement sa partition au cours de ces deux sessions, le groupe UPC soutient par contre que le gouvernement continue de tâtonner, à en juger par les projets de lois qu’il envoie au parlement. Aussi regrette-t-il le fait que le président du parlement s’érige souvent en défenseur de l’exécutif.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

Pour la première session ordinaire, le groupe parlementaire UPC a pris activement part aux différents travaux, en engageant fortement dans les différentes commissions. Ainsi, il a envoyé quatre de ses membres dans les deux commissions d’enquête parlementaire (sur les mines et sur le foncier) dont les résultats sont encore attendus. Les députés dudit groupe ont participé aux débats après la déclaration de politique général et le discours sur la situation de la nation du Premier ministre. En plus, ils disent poser à chaque fois des questions au gouvernement. Mais, « de plus en plus, les questions orales prennent l’allure de questions écrites. Toute chose qui constitue un recul par rapport au passé où les ministres se pliaient à cet exercice tous les vendredis », a souligné Alitou Ido, le président du groupe parlementaire UPC. Sur 57 questions adressées au gouvernement, 17 sont des questions orales, mais seulement quatre avec débat. « On fuit les grands débats », regrette le député Moussa Zerbo.

« Ce gouvernement-là reporte les problèmes au lieu de les résoudre »

Au cours des deux sessions, ce sont 21 lois qui ont été votées dont deux lois de finances rectificatives (où l’UPC a voté abstention). Les deux lois de finances rectificatives ont été adoptées en moins de 100 jours d’intervalle. Ce qui fait dire aux élus nationaux de l’UPC (qui ont voté abstention les deux fois) que le gouvernement continue dans son tâtonnement. « Le souci du gouvernement actuel est de calmer la tension sociale par des décisions improvisées, et non de relancer l’économie nationale en panne. Ce gouvernement-là reporte les problèmes au lieu de les résoudre. Il manque d’audace et d’imagination », soutient Alitou Ido. Pour justifier la non maturation des projets qui sont transmis au parlement, l’UPC cite le relèvement de la taxe sur la bière introduite qui ne figurait « ni dans l’exposé des motifs, ni dans le projet de loi transmis aux commissions. C’est un amendement introduit le 18 juillet par le gouvernement lors de son audition », explique Alitou Ido.

Aussi, martèlent les députés UPC, « le gouvernement ne maîtrise pas les dépenses publiques comme le prouvent les décrets d’avances pris alors que les dépenses étaient connues avant la première loi de finances rectificative ». Au titre des mesures de relance économique dans la dernière loi de finances rectificative, 10 milliards de francs CFA y sont consacrés. Un montant très faible pour les membres du groupe UPC. « C’est des mesurettes que le gouvernement est en train de prendre. Actuellement, la relance économique est le dernier de leur souci. Tout ce qu’ils veulent faire, c’est calmer tout simplement le peuple », estime Moussa Zerbo.

Du climat du travail à l’hémicycle

« Si en général l’Assemblée nationale semble fonctionner selon les règles et principes constitutionnels, il n’en demeure pas moins que quelques difficultés ont émaillé son fonctionnement au cours de cette période », a confié Alitou Ido, le président du groupe parlementaire UPC. La première porte sur la difficulté des députés à exercer leurs prérogatives du fait que le parlement soit composé majoritairement de nouveaux députés qui ne maîtrisent pas encore les procédures législatives. L’autre difficulté est que l’Assemblée travaille en étroite collaboration avec l’exécutif et par conséquent, les dysfonctionnements relevés au niveau du gouvernement se répercutent sur l’activité parlementaire.

Le plus grand motif de satisfaction, selon Alitou Ido, c’est que « l’Assemblée nationale a cessé d’être une caisse de résonnance de la majorité où les lois passaient systématiquement ». En tous les cas, il précise que son groupe parlementaire constitue une force de propositions constructives et de critiques pertinentes et non une opposition systématique. Dans ce sens, les députés UPC entendent rester en phase avec les aspirations profondes du peuple qui a mandaté ses membres.

Les membres du groupe UPC n’ont pas manqué de fustiger certaines « attitudes osées » du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, qui vole souvent au secours de l’exécutif. « C’est nous qui l’avons investi comme président de l’Assemblée nationale. Et lorsqu’il vient, il se permet de défendre le programme présidentiel, il parle même comme s’il était là pour défendre les intérêts et il a même tendance à dire « mon parti ». De la part d’un président de l’Assemblée nationale, ça ne fait pas sérieux », lance Moussa Zerbo.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 juillet 2016 à 03:57
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Notre pays ne doit plus demeurer dans le tâtonnement en ce moment. Ne dit-on pas souvent, "gouverner c’est prévoir" ? Avant de venir au pouvoir, le régime actuel a promis au peuple la rupture avec le passé pour enfin s’engager véritablement dans le changement. Des improvisations dans le but de calmer la sociale ne sauraient apporter le développement attendu par le peuple. La jeunesse veut de l’emploi ce qui suppose une relance économique créatrice de la richesse et d’emploi.Certes le MPP a de la ressource humaine.Il me semble que le parti n’est pas assez préparé pour relever le défi du changement eu égard les nombreux imbroglios auxquels il doit faire face.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 04:56, par gangobloh
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Tant mieux si l’ Assemblée n’est une caisse de résonance, cela est déjà une avancée. Si certains députés suivent difficilement le pas, est ce que ce n’ est parce qu’ ils sont parachutés.? Ils devraient gravir les échelons politiques avant d’arriver à l’ Assemblée ? ?on voit des gens quin’ont été dans une aucune structure de parti dans son quartier où village mais qui occuper un politique. Mais ils ont encore moins de 5 ans pour se ressaisir en attendant les prochaines législatives où plus rien ne sera comme avant.
    Que l’opposition joue son rôle et ele y gangnerait. Le peuple commence à ouvrir l’oeil et surtout le bon. Vraie vraie alternance est en route avec les votes sanctions
    Le titre est un peu ronflant on dirait . Où sont les mesures que l’opposition propose en lieu et place des mesurettes du gouvernement ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 06:32, par CHRIS
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Bjr,
    Tristes opposants au MPP, mais favorables au retour de Blaise Compaoré : Vous dites qu’avant, l’assemblée était une caisse de résonance et que maintenant ça va mieux ; mais qui était là avant ? Le méga parti CDP, coupable de tous les crimes de sang et économiques dont le Burkina ne cesse de vivre les conséquences. Et c’est avec le même CDP que l’UPC s’allie pour conquérir le pouvoir. Triste opération de conquête
    Zéphirin risque de rester éternel opposant, car il ne semble pas comprendre l’Histoire de notre pays.
    HONTE AUX VAURIENS

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 07:04, par blocus
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    POUR CE PAYS LE BONHEUR SERAIT D’ÉVITER LES CRITIQUES DE CE GENRE MAIS DE FAIRE DES SUGGESTIONS SURTOUT QUAND ON EST CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION .QUE ZEF AIDE A ROCH A RÉSOUDRE L’ÉQUATION A PLUSIEURS VARIABLES QUI EST POSÉE ET DONT LES SOLUTIONS NE SERONT PAS DES MESURETTES ET QUI PUISSENT SORTIR LES BURKINABE DE LEUR SOUFFRANCE.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 08:04, par pythagore
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Ça fait pitié.Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 08:21, par Myl
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Voici un groupe parlementaire responsable. Félicitations aux députés de l’UPC. Je ne regrette pas d’avoir voté ce parti.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 08:38, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Merci à l’UPC pour son combat contre la mal gouvernance. Le pouvoir actuel(mpp) n’est pas la solution aux problèmes du Brave Peuple. Les 3 apôtres de l’impunité(RSS) ont pillé à ciel ouvert le pays pendant 27 ans ils n’ont plus de solution économique pour le Brave Peuple . Ils sont à l’origine de tous les coups fourrés de Blaise Guessan, des pillages en masse, des assassinats(Boukary DABO),des trafics illicites(diamant du Libéria...). Ils sont milliardaires grâce à la mal gouvernance dont ils étaient les maitres d’ouvrage. Le loup(boulimique) ne devient jamais un agneau(inoffensif). Ce pouvoir actuel (mpp) n’est que la traduction littérale de la mal gouvernance et de l’impunité(libération massive des maires et des ministres véreux, annulation des mandats d’arrêt de Soro et de Blaise Guessan, nominations de complaisance des "amis" aux postes juteux pour piller, indiscipline notoire de certains militants de la majorité lors des élections des maires...). RSS se combattent pour sauver leurs propres têtes parce qu’ils sont les 1ers responsables de situation chaotique du BURKINA. Ils ont vendu la DIGNITÉ DU BURKINA au grand frère argentier ADO"l’homme de la paix" et aux franc-maçons pour se relancer(honneur terni) et relancer "l’économie" du pays. Nos victoires héroïques (Insurrection populaire et résistance au putsch du 16 Septembre 2015) ont été sacrifiées en 6 mois de pouvoir (par les mendiants des temps nouveaux spécialisés dans les coups tordus ou fourrés depuis 27 ans).

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 08:42, par Le démocrate
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    L’UPC qui se comporte en syndicat. Est-ce à dire que l’UPC travaille à la réussite du MPP ? Venant de l’UPC le pouvoir doit s’en méfier ; il sait que l’UPC veut sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 09:12, par MEDA W.
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    La satisfaction des aspirations de tout un peuple n’est pas égale à celle d’une famille nucléaire.Oui pour les programmes de société des politiciens,mais ils concernent 5 ans au moins et on ne peut pas tout faire bien en même temps,même Dieu a créé le monde en 6 jours.Ne restons pas toujours dans des critiques stériles mais faisons toujours et toujours des propositions jusqu’à ce qu’elles soient prises en compte dans les décisions globales.Si l’agissement d’un président de l’assemblée vous offusque,ayez l’honnêteté de le lui dire en face .Merci à l’UPC qui s’est auto-évalué positivement,qu’il garde toujours le cap de baromètre et de contre poids dans le sens de faire avancer les choses pour le bien du peuple.C’est ensemble que nous relèverons tous les défis car un seul parti ou individu ne peut le faire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 09:34, par PYONG-YANG
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    UPC - UPC taisez vous un peut. Bande de capitalistes ! C’est la première fois dans ce pays que j’observe l’efficacité des mesures sociales sur la gratuité des soins des enfants et femmes enceinte, sur le partage des moustiquaires imprégnés, et sur la prévention du paludisme des enfants. J’observe ces actions du gouvernements avec un fierté légitime. Enfin dans ce pays, les richesses nationales profite visiblement aux plus faibles et à tout le monde d’ailleurs. L’économie que les ménages réalisent (a commencer par vous de l’UPC) dans ces opérations est considérable et à un impact immédiate sur leur niveau de vie (économie sur l’achat des médicaments en ces temps de pluie qui occupe 45% des frais médicaux des ménages sur toute l’année). Pour un gouvernement de 7 mois, c’est formidable comme début. J’en connais des pays voisins qui rougissent (j’ai été dans certains pays voisins dernièrement) face à ces prouesses de notre pays aux richesses limitées. Donc, ayons des critiques constructives au lieux de remettre en cause un dynamique sociales excellent. C’est ça la vraie économie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 09:34, par PYONG-YANG
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    UPC - UPC taisez vous un peut. Bande de capitalistes ! C’est la première fois dans ce pays que j’observe l’efficacité des mesures sociales sur la gratuité des soins des enfants et femmes enceinte, sur le partage des moustiquaires imprégnés, et sur la prévention du paludisme des enfants. J’observe ces actions du gouvernements avec un fierté légitime. Enfin dans ce pays, les richesses nationales profite visiblement aux plus faibles et à tout le monde d’ailleurs. L’économie que les ménages réalisent (a commencer par vous de l’UPC) dans ces opérations est considérable et à un impact immédiate sur leur niveau de vie (économie sur l’achat des médicaments en ces temps de pluie qui occupe 45% des frais médicaux des ménages sur toute l’année). Pour un gouvernement de 7 mois, c’est formidable comme début. J’en connais des pays voisins qui rougissent (j’ai été dans certains pays voisins dernièrement) face à ces prouesses de notre pays aux richesses limitées. Donc, ayons des critiques constructives au lieux de remettre en cause un dynamique sociales excellent. C’est ça la vrai économie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 09:40, par LE VERIDIQUE
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    je suis d’accord avec les propos de l’opposition.Mais JE pose la même question de l’internaute2 au groupe parlementaire UPC.Chaque fois des abstentions du faite que vous n’êtes pas satisfait mais faite aussi des propositions sinon a cette allure la majorité aura raison sur vous.Depuis que vous êtes a l’assemblée la population vous sent pas a travers des propositions de loi mais des critiques.Vous êtes élus pour proposer aussi des lois et non pour des critiques uniquement.UPC s’il vous plait proposé aussi des lois la population a besoin de sa.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 10:31, par alfa
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Oui mes chers deputés mais vaut mieux tatonner que de reculer non ?Hier vous offusquez contre la modification de l’art 37 et vs dites condanné le coup d’etat de septembre mais vous ne bronchez pas suite aux liberations provisoires des fou-chiste et ce qui est marrant vous allez meme vous emprendre au president qui avait interdit le voyages de certains.Votre mantor est peut etre proposer au poste de la primature en 2020 si toute fois CDP gagne le pouvoir sinon quelle sorti ?vraiment UPC vous faite honte

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 11:33, par SIDNABA
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Je trouve cet opposant de l’UPC assez plat dans ses critiques envers le pouvoir MPP et alliés. Un bon opposant fait des critiques réalistes et réalisables puis fait des propositions convaincantes pour améliorer ou changer ce qui est fait. Je suis désolé mais dire que le pouvoir "se contente de mesurettes pour calmer la population" est franchement moche et vide de sens même dans la grammaire française. Avec des opposants comme lui, je ne vois pas l’UPC faire mieux que ce qui est fait actuellement après à peine un semestre (06 mois) de ce gouvernement MPP 1. Pour une alternance meilleure au pouvoir MPP actuel, l’UPC doit recruter des cadres mieux que cela car ce que nous voyons n’est pas rassurant du tout. Courage au pouvoir actuel qui lutte pour redresser l’économie pillée par le pouvoir CDP et la famille de l’ancien Président du Burkina devenu du reste depuis 2016 Ivoirien sous protection ADO.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 12:02
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Je ne comprends pas certains, suivez - vous l’actualité. Il s’est agi de voter des lois et non de faire des débats sur des projets ou des propositions. Alors, ce n’est pas en ce moment que partis proposeront d’autres alternatives. Il se met en place le programme présidentiel, qu’il aille jusqu’au bout et on avisera à la fin de mandat présidentiel. La gratuité des soins oui, et dans le même, une contribution est demandé par des promoteurs d’une initiative privée pour doter des formations sanitaires de couveuses ? !!! Et à quand des couveuses dans les autres régions du pays ? La qualité de soins obstétriques et des néo - natales en baisse. C’est faire la promotion des centres de santé privés pour les accouchements et certains soins pédiatriques. Je ne suis pas contre la gratuité, mais pas une gratuité tout azimut des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans. Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 12:09, par BF
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Haaaaa CHRIS parlant de : avant de l’assemblée qui était une caisse de résonance là qui était en son temps son président ? Oubliez seulement le temps où vous allez vous souvenir vous serez au Togo

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 12:21, par ILBOUDO
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Vous dites bien des mesurettes ? Une dette intérieure d’environ 70 milliards et on appure de 30 milliards. C’est très facile de parler de mesurette. Combien de temps cette dette a été accumulée ? A quel niveau se trouvent les finances du pays ? Il faut éviter les critiques du genre. Un politicien est toujours comme ça. Il critique sans donner de propositions et il dit après qu’il constructeur.
    Seul le Burkina est important. Qu’on soit democrate, socio-democrate, libérale c’est même pipe même tabac.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 12:37, par ka
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Avec tout le respect que je dois a un grand parti qui est l’UPC de Zépherin Diabré, je pense que c’est très tôt pour des accusations de toutes sortes, pour un régime assied sur une dynamite. Par contre, Il faut plutôt reconnaître l’incompétence de Roch et de sa clique sur la lâcheté des dossiers des crimes Impunis, dont l’UPC lieder d’une opposition faible à cause de ses ennemis d’hier devenu des amis poison, devait profiter de cette lâcheté des RSS, pour se faire une force politique auprès du peuple, en faisant des marches pour une justice équitable. Accusé gratuitement l’actuel régime de patineur, c’est excessif, même si Zeph était arrivé là où se trouve Roch Kaboré, ce n’est pas sûr dans le contexte actuel dont lui-même se met à protéger ceux qui léchaient les pieds du Diable nommé Blaise Compaoré le caméléon, puisse faire mieux. Le seul problème de ce patinage fait par l’actuel régime, c’est qu’au sommet de l’état, personne n’est saint concernant les dossiers des crimes impunis, et qui les enchainent dans le développement de leur programme, et surtout la concrétisation de leurs objectifs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 14:11, par RAWA
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    J’ai toujours dit et je le repète, ZEPH est tellement assoifé du pouvoir qu’il fait et dit n’impote quoi.
    C’est vrai, il faut se faire entendre pour ne pas se faire oublier mais il y’a des moments où il faut savoir se taire pour ne pas divaguer

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 15:20, par Belco
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    C’est propre, vive l’opposition responsable. Il ne faut pas attendre que le bateau chavire avant de commencer à critiquer. c’est bien le moment de tirer la sonnette d’alarme. Je vous félicite l’opposition. C’est la même dure oreille que le CDP a fait avec Blaiso, on est ou aujourd’hui ? Critiquez piannnnnn, s’il le faut.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 16:05
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Une opposition hybride guelard. toujours à faire des critique inutiles. c’est quoi ce bordel. Etes vous obligé de l’ouvrir ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 16:23, par Cheikh
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Quand l’Opposition se fait calife à la place du calife, en préférant le temps de Blaise à celui d’aujourd’hui, on se demande fort si sa cohabitation avec le CDP, ne risque pas bien d’être contagieux pour elle.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 17:29, par TIRA
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Vive l’UPC. C’est le seul vrai parti qui reste.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 19:07, par karm
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Cher Burkinabe, quand mm soyez serieux IL ya na qui tire a Boulet Rouge sure Zeph Alors quil n’ estn mm pas au pays, IL est au USA pour con. Des Democrats. les deputes UPC ont le droit de critique le gouvernement. Cest leur devoir. Les constipe qui ne veule pas voir Zeph sachez que le pays appartiens a tous. Pas au mossi seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 23:50, par WALAY
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Bonjour les frères. Ces critiques de l’UPC m’étonnent à plus d’un titre. D’abord vous ne dites pas ce que vous appelez mesurettes, ensuite vous ne proposez rien en lieu et place des mesurettes et malhonnêtement vous faites semblant d’ignorer la réalité de ce pays et plus précisément sa situation financière actuelle. Demandez aux opérateurs économiques pour qui le pouvoir actuel a pu payer 30 milliards sur les 70 milliards de dettes que le pouvoir a hérité si ils ne sont pas contents. Demandez aux fonctionnaires pour qui le gouvernement se débat pour trouver les moyens de mise en œuvre de la loi 81 si cela ne les convient pas. Demandez aux femmes et aux enfants pour qui les soins sont gratuits si cela ne les aide pas. Quand chaque groupe rencontre les Chef de l’Etat, si ce n’est pas pour demander d’orienter les dépenses vers lui, c’est pour demandez de diminuer sa contribution aux dépenses de l’Etat. Les gars, soyez plus sérieux que cela et les peuple vous écoutera. En attendant vous ne prouvez rien par cette sortie maladroite. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet 2016 à 00:06, par WALAY
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    A ces députés UPC qui critiquent l’attitude du Président de l’Assemblée Nationale, son Excellence Salifou DIALLO, pourquoi n’avez -vous pas élu un conseiller ou un président de parti comme président de l’Assemblée Nationale ? C’est vous dire avant d’arriver à l’Assemblée Nationale il a fallu que son parti lui face confiance pour le proposer comme candidat et que le peuple le vote comme député. En plus vous savez bien que le programme présidentiel a été conçu par les cadres du parti dont Salifou DIALLO et vous savez bien le même Salifou DIALLO plus que tout autre personne sera comptable du bilan du parti à la tête du pays. A vous lire je ne peux pas vous prendre au sérieux et c’est véritablement cela mon problème. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet 2016 à 01:44, par gbs
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    CHRIS et autres internautes. Beaucoup de burkinabes ont malheureusement la mémoire trop courte comme vous. Vous accablez le cdp de tous les maux actuelles dont souffre notre chère patrie actuellement. Cela est vrai mais dites moi n’est ce pas les memes qui sont aux commandes aujourd’hui qui l’étaient pendant les 27 ans. Reflechissez un peu avec votre cerveau. J’ai refuser de voter ce trio Rss tout simplement pour cela.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet 2016 à 13:31, par boudson le bombardier filitoxeur
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    L ’UPC DOIT ÊTRE UNE FORCE DE PROPOSITIONS DE LOIS ET NON UNE FORCE DE CRITIQUES.L’ UPC N EST PAS UN SYNDICAT MAIS UN PARTI POLITIQUE.QUAND A ZERBO MOUSSA DÉPUTE UPC FRAICHEMENT ÉLU ET ANCIEN SYNDICALISTE DE BOBO SE TOUJOURS EN SYNDICAT QUAND IL INTERVIENT EN POLITIQUE. IL DOIT BEAUCOUP APPRENDRE EN POLITIQUE

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet 2016 à 13:38, par boudson le bombardier filitoxeur
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    LE CDP A GÂTE LE PAYS. IL FAUT DU TEMPS AU MPP ET SES ALLIES POUR RÉPARER LES TORDS CAUSES

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet 2016 à 11:33, par ouedraoog biiga
    En réponse à : Relance économique : Pour l’UPC, le gouvernement se contente de « mesurettes » pour calmer la population

    Rien que s’opposer !!! Aucune proposition constructive ! Vous y resterez éternellement à coup sûr !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés