L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

Déclaration • vendredi 24 juin 2016 à 03h36min

Depuis le 18 Juin 2016, les élus locaux du Burkina Faso procèdent à la mise en place des conseils municipaux. Dans plusieurs localités, des violences entachent le processus.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

Pendant la campagne électorale, l’UPC a attiré l’attention de l’opinion publique sur la recrudescence de la violence. Notre parti avait mis en garde contre les comportements d’hommes politiques, notamment ceux du MPP, qui n’étaient pas de nature à assurer un climat social apaisé.

Malheureusement, la mise en place des conseils municipaux a confirmé ce que tous redoutaient. Des militants d’un même parti s’affrontent. Des mairies sont incendiées et des élus pourchassés et agressés. Dans la plupart des cas, le parti au pouvoir est au cœur de ces actes inciviques.

Les violences ont causé la mort de trois personnes, à Kantchari et à Karangasso Vigué. L’UPC présente ses sincères condoléances aux familles éplorées. De même, notre parti souhaite un prompt rétablissement à toutes les personnes blessées au cours de ces évènements.

Tout en condamnant de la manière la plus ferme ces violences politiques, l’UPC lance un appel :
- Au Gouvernement afin qu’il prenne des dispositions urgentes et idoines pour assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat ;
- A la classe politique pour qu’elle s’engage à former ses militants et à leur inculquer la non-violence et la culture démocratique ;
- Aux responsables coutumiers et religieux pour qu’ils s’impliquent davantage dans la lutte contre l’incivisme et la perte de nos valeurs sociétales.
Vive un Burkina Faso uni et pacifique !

Ouagadougou, le 23 Juin 2016

Pour le Bureau Politique National

Le Secrétaire Général National
Adama SOSSO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 juin 2016 à 17:20, par Le Gouru
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    C’est vraiment bien dit. Pour le cas de Karangasso-Vigué, les autorités coutumières et certains citoyens ont attiré l’attention du gouvernement et des dirigeants de la nécessité de prendre leur responsabilité. Mais malheureusement le pouvoir était préoccupé par autre chose. il fallait attendre que la situation se dégénère pour qu’ils viennent à la rescousse.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2016 à 17:21, par Nongba
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    ça me rappelle la chanson d’un reggae man Ivoirien que j’adore (Tiken Jah Facoly)

    "Allez y dire aux hommes politiques qu’ils enlèvent leurs noms dans notre business, on a tout compris ......., il nous utilisent comme des chameaux dans des destinations qu’on ....il nous mènent souvent en bateaux à des destinations qu’on .. il allume le feu, il l’attise et après ils viennent jouer au pompier.... On a tout compris..." lalalala lala

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2016 à 18:14, par tapsoba yassiriki
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    UPC, va molo molo.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2016 à 18:38, par Nobila Bernard OUEDRAOGO
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Bonsoir à tous ! il est important que de tel message soit diffusé et relayé partout dans notre pays.Cela pourrait ramener la paix et la quiétude dans nos communes qui n’ont franchement pas besoin de cette violence.Ces tensions doivent cesser afin que tous les élus puissent travailler main dans la main pour le développement de leur commune. A l’internaute n°2 je voudrais vous dire que l’heure n’est pas du tout indiquée pour jouer au pyromane ! Sachez que les propos du président Zéphirin DIABRE sont sincères comme il l’a toujours fait. C’est un homme qui a toujours prôné l’apaisement. Alors joignons nos voix à la sienne pour règne la tranquillité au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2016 à 21:38, par gbs
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Mr Yassiriki.internaute 2. On ne peut plus aller molo molo. On a attire l’attention du gouvernement ou le desordre a commence pendant les campagnes. Le pouvoir a negliger tout simplement parce que ce sont led militant du Mpp qui se comportaient de facon irresponsables pendant les campagnes municipales. Maintenant ce sont les MPPistes qui sentretuent. Les condamnations sont sans suites. Des gens se tuent et vous dites de fair molo molo. Des gens devraient etre aux arrets aujourdhui. La situation est grave. Blaise est entrain de rire de Rock et de tout le Burkina. Je pense a mon humble avis qu’il faut des assises nationales pour regler certaines questions : kogleweogo et reconciliation pour desarmer les coeurs, Le president ne dit rien. Le lion et ses wibses defient l’autorite et le president ne parle pas. Il va se reveiller mais ca sera tard. Un citoyen ecoeure par le silence du president.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 08:28, par Ben
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Je craint que le pire est soit devant nous. On a trop laisser faire. Maintenant comment restaurer l’autorité de l’état ? comment recadrer les kolegweogo ? est ce qu’il n’est pas trop tard. SIMON n’a qu’a avoir le courage de démissionner et de reconnaitre son incapacité à gérer le ministère de la sécurité . Car ce n’est plus un problème de MPP c’est un problème national.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 08:54, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    - Rock Marc Christian KABORÉ doit avoir le courage et l’honnêteté de reconnaitre que son Gouvernement est très faible et plein de gueulards qui bavardent plus qu’ils ne fassent du concret. S’il veut avoir des résultats concret et ne pas baisser la tête un jour, il doit remanier ce gouvernement et appeler des gens de l’opposition dedans au lieu de se contenter des fantomatiques Tahirou du PAREN et Bassière de l’UNIR/PS.

    - Il doit aussi remplacer son nonchalant PM, l’homme dont la bobine est comme quelqu’un qui chaque fois qu’on le voit, vient de sortir de sommeil.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 09:01, par SOUOBOU BOALIDI
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Inter3,tu vois la vérité en face et tu refuse de le reconnaître, n’es-ce pas ? Ton réveille sera douloureux mon cher ! continue avec ses termes molo molo contre l’UPC.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 09:56, par Nadorost
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    J’avoue que je suis écoeuré par toutes ces violences inouies liées à la mise en place des conseils municipaux dans mon cher Faso. Nous sommes en train d’écorcher l’image de notre démocratie après avoir été positivement apprécié par beaucoup de nations et d’institutions. Helas, c’est du "un pas en avant, deux pas en arrière". Et tout le monde voyait les signes avant coureurs de ces violences mais rien n’a été fait pour les éviter surtout les autorités. Voila que des familles sont endeuillées et d’autres doivent réunir les ressources pour les soins de leurs parents blessés. Ainsi va la politique sous nos tropiques...!

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 10:01, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    "Nous sommes la mal gouvernance et l’impunité celui qui croit en nous ne sera jamais poursuivi judiciairement même s’il tue des Burkinabés ou détourne les biens publiques" L’évangile selon les apôtres de l’impunité.

    Merci l’UPC pour ce message. Force est de reconnaitre que tout est pourri ce sont les corollaires du laxisme(Exécutif) qui donne toutes ces violences électorales(combats physiques et acharnés entre les candidats,saccages des domiciles,incendie des mairies...). C’est l’impunité et la mal gouvernance qui nous dirige aujourd’hui. Chaque élu veut devenir maire pour propulser son assisse financière (fortune) grâce aux lotissements et aux ventes des espaces vides(réserves) c’est ça la vérité. Chacun veut devenir très riche et très vite sans barrière.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID A OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 10:05, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    "Nous sommes la mal gouvernance et l’impunité celui qui croit en nous ne sera jamais poursuivi judiciairement même s’il tue des Burkinabés ou détourne les biens publiques" L’évangile selon les apôtres de l’impunité.

    Merci l’UPC pour ce message. Force est de reconnaitre que tout est pourri ce sont les corollaires du laxisme(Exécutif) qui donne toutes ces violences électorales(combats physiques et acharnés entre les candidats,saccages des domiciles,incendie des mairies...). C’est l’impunité et la mal gouvernance qui nous dirige aujourd’hui. Chaque élu veut devenir maire pour propulser son assisse financière (fortune) grâce aux lotissements et aux ventes des espaces vides(réserves) c’est ça la vérité. Chacun veut devenir très riche et très vite sans barrière.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID A OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 11:12, par KLAUS
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Les ouailles du MPP ne font que mettre en pratique le plan B dessiné par leur gourou DIALLO ( faiseur de président et grand boxeur en dessous de la ceinture) qui avait prédit un chaos si son parti ne remportait pas les présidentielles. Il est donc tout à fait humain et sage que de bonnes volontés d’où qu’elles viennent appellent à la retenue les "partisans -antagonistes" et interpellent les gouvernants à s’assumer à défaut d’avoir été prévoyants, sinon à éteindre le feu qu’ils ont eux mêmes allumé.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 11:23, par la lumière
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Depuis un certain temps j’ai peur de notre democratie à la sauce MPP. Notre gouvernement manque de visibilité et de lisibilté dans la gestion du pouvoir d’Etat. On constate beaucoup d’amateurisme dans la gestion des organes d’Etat. Une chose l’une ; soit il manque de clairvoyance ou ce n’est que de l’incomptence et cela n’est pas acceptable dans ce Burkina qui regorge de cadres supérieurs même si la couleur de leur carte politique est UPC, CDP, UNDD, FASO AUTREMENT et j’en passe. L’echec ne sera pas toleré car avec cette gestion clanique, ethniciste, partisane et de camaraderie nous avons de bonnes raisons pour demander des comptes à nos gouvernants actuels. Peuple "mouton" vous serez sacrifier sur l’hotel de vos interêts si on ne prend garde. Je ne peux plus me regarder dans un miroir à cause de ma nationalité de Burkinabé car j’ai honte pour mes frères qui sont morts en martyrs pour ce pays. Aider moi je ne sais pas si je rêve et où je suis !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 11:48, par Myl
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Un message responsable venant d’un parti responsable. Vive l’UPC. Vive ZEPH.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 14:23, par Jeunedame seret
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Ce gouvernement n’a que des personnages en politique. Donc sécurité, autorité..=..des mots sans syllabes. Le malheur est que ça va prendre 5 années.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 14:49, par ouedraoog biiga
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Commence par demander à tes militants de respecter le verdict des urnes, là où votre parti a perdu, notamment à Gomboro où ils ont semé la violence contre les conseillers majoritaires du MPP !
    Ce serait une meilleure interpellation !
    Parfaitement d’accord avec l’internaute 2 (Nongba) ""Allez y dire aux hommes politiques qu’ils enlèvent leurs noms dans notre business, on a tout compris ......., il nous utilisent comme des chameaux dans des destinations qu’on ....il nous mènent souvent en bateaux à des destinations qu’on .. il allume le feu, il l’attise et après ils viennent jouer au pompier.... On a tout compris..." lalalala lala

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 15:05, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    - 1- OUI c’est bien et normal de dénoncer toutes les manifestations de violence, d’où quelles sortent, surtout quand il s’agit de violence politique. Il faut avoir le courage de pousser l’analyse jusqu’au bout et dénoncer la cause première ou principale dont ces violences ne sont que la conséquence.
    - Mon analyse personnelle de cette situation me fait dire et soutenir, que la cause première et le mode d’élection des maires au Burkina par un suffrage indirecte. Moi personnellement, je ne suis pas satisfait que dans ma commune, ce soit un parti politique, par le moyen du choix des candidats à la maire et celui du vote des conseillé du parti, qui m’impose celui qui doit être le maire. Je préfère de loin, que les populations elles-mêmes élisent directement le maire et les conseillers dans une élection couplée, comme on l’a fait pour désigner le Président du Faso et les Députés à L’Assemblée Nationale.
    - Il ne faut pas se faire d’illusion sur la capacité des partis (leurs leaders) à incarner les aspirations de leurs électeurs. A ce sujet, notre constitution a pris les dispositions pour que les leaders ne puissent plus trahir leurs bases en empêchant ce qu’on a appelé le nomadisme politique par le principe de l’affiliation au CFOP qui empêche de migrer entre l’Opposition politique et le Camp présidentiel tout en gardant les mandants électifs. On pourrai donc, en même temps que la décision de l’élection du maire par suffrage direct, doubler la précaution par une norme qui empêcherait un conseillé élu de changer de Camp entre l’Opposition et le Parti au pouvoir tout en gardant son mandat électif de conseiller.
    - 2-Par ailleurs, il est temps qu’une loi empêche enfin le cumul des mandats qui nous donne encore de voir le spectacle désolant (et déshonorant pour les autres hommes politiques de la même localité) du député, élu conseiller et élu maire de leur commune. N’y a-t-il pas suffisamment de ressources humaines dans notre pays pour que les mêmes hommes cumulent plusieurs fonctions, avec la difficulté objective qui se posera pour l’efficacité des ces hommes indispensables ! N’est pas d’ailleurs une forme larvée du détestable esprit du "tuk-gilli" !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 15:34, par Aboudra
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Moi je pense que BARRY a sa place dans ce gouvernement pour assurer la sécurité dans notre pays. Mettons notre égo en bas et faisons lui appel.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin 2016 à 02:20, par Sagesse Divine
    En réponse à : L’UPC appelle le gouvernement à assurer la sécurité des élus et l’autorité de l’Etat

    Ce que je n’aime pas aux hommes politiques c’est leur capacité à toujours voir l’autre comme la cause des problèmes du moment au lieu de faire son propre mea culpa Vous êtes tous coupable pour n’avoir pas su semé les graines de la tolérance et de l’amour du prochain. On dirait qu’en Afrique faire la politique c’est exceller dans l’hypocrisie , le mensonge et surtout l’intolérance la capacité de nuisance voire relayer l’autre au rang de chose manipulable.
    Oui, je vous (UPC) ai accordé ma voix quelques fois pour l’équilibre des forces , mais c’est avec amertume que je constate que UPC OOOH, MPP OOOH ....en dehors des jeunes partis dirigés par les jeunes , vous êtes les mêmes .FAN YA MONAFIGSE car ce sont vos personnes seules (intérêt personnel) qui vous intéresse et vous guide.YA PII KA SON NOU Walaii.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés