Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 21 juin 2016 à 01h10min
Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël  Ouédraogo  mange des merles !

Il avait pourtant été perçu comme le principal et ‘’sérieux’’ challenger du candidat du parti au pouvoir. Nathanaël Ouédraogo (puisque c’est de lui qu’il s’agit), secrétaire national chargé des questions électorales de l’UPC s’est vu ‘’contraint’’ de revoir ses intentions à la baisse. ‘’La conquête du pouvoir commence par la capitale et dans de nombreux pays, la capitale est gérée par l’opposition’’, avait-il convaincu lors de la cérémonie de présentation des candidats de son parti dans la province du Kadiogo. C’était dans la soirée de jeudi 5 mai 2016 à Ouagadougou au cours d’une cérémonie aux allures d’une victoire avant la lettre.

La campagne a été battue dans cet esprit et dans cette hargne. Les résultats ayant livré leur ‘’réalité’’, le « lion » a vu ses chances de succéder à Marin Ilboudo (maire sortant) réduites. En clair, le candidat de l’UPC (donc de « l’opposition »’’) s’est vu obligé de surseoir au déroulement de son programme « Ouagadougou à visage humain ». Mais, à défaut d’hériter du contrôle de la commune, Nathanaël Ouédraogo a opté d’y être en occupant l’un des premiers postes. Stratégie politique ou alliance avec le parti au pouvoir ? Question à mille dollars.

Ce qui est sûr, au lendemain de cette élection, certains responsables politiques s’interrogent sur ‘’ce qui s’est passé’’ pour que
le directeur national de campagne présidentielle de Zéphirin Diabré

ait été porté au poste de 3ème Vice-président de la commune de Ouagadougou. ‘’ Ça a été par acclamations de l’ensemble des conseillers’’,explique un conseiller municipal, se réservant tout autre commentaire. Néanmoins, estime ce dernier, « le MPP ne voulait pas le ‘’ tuukguili ’’ (la razzia des postes) et a dû certainement négocier…’’. Ces propos montrent que tous n’étaient pas sur une longueur d’onde dans cette élection. Et pour cet autre cadre de parti, qui n’a d’ailleurs pas masqué son sentiment mitigé, cette présence de M. Ouédraogo dans l’exécutif de la capitale à ce rang apparaît désormais comme une « alliance avec le pouvoir ». Or, poursuit-il, les conseils municipaux gérés aux mains du pouvoir seront le prolongement des politiques du Président du Faso.

« Ouagadougou, ce n’est pas n’importe quelle circonscription ! C’est la capitale et c’est stratégique. C’est le gouvernement au niveau micro. Quand la première force de l’opposition commence par cohabiter là-bas, c’est quand même un signal fort… », analyse-t-il avant de se demander si l’UPC n’est pas en train de préparer l’opinion à une entrée au gouvernement à travers le remaniement qui se profile à l’horizon. Surtout que, rappelle-t-il, certains cadres de ce parti, avaient estimé, à l’issue des élections présidentielles, que la place du parti était dans le gouvernement (à l’image de l’UNIR/PS et du PAREN).
Wait and see donc !

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 juin 2016 à 03:43 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Sacré omar l. Ouedraogo, toujours des articles bandatifs. mon petit esclave yadega, tu es bon et courage pour la suite de ta carrière

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 03:51, par Americain En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    La presence de Mr Ouedraogo au poste de 3ème Vice-président de la commune de Ouagadougou est une bonne chose pour le Burkina. C’est la preuve que les Burkinabes peuvent transcender les differences politiques pour le bien commun. On a besoin de toutes les competences quelque fois le bord politique pour construire notre ville. Zeph a fait une bonne lecture du real politique cette fois-ci. Zeph a bien appris les lecons des resultats elections municipales et presidentielles.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 06:09, par daj En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Trop tôt pour se prononcer sans se tromper. Attendons de voir donc !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 06:13 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    L’analyse n’est pas rigoureuse de mon point de vue. La présence de l’UPC dans les instances de l’Assemblée Nationale l’empêche t elle de jouer son rôle de parti d’opposition ? Assurement non. Il en sera de même dans le conseil municipal de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 06:24, par YIRMOAGA En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    La modestie de ce monsieur prédestine un lendemain meilleur. C’est bien et du courage malgré que son président le met au second plan, surtout le positionnement aux législatives ? Bref un grand politicien dans un proche avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 06:39, par ngoonga En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Merci Zeph. vous aviez une vision pour votre Pays que vs aimez je pense qu’il faut œuvrer avec vos camarades de lutte ( anciens CFOB) pour un vrais changement car de l’intérieur également vos points de vue peuvent être pris en compte pour le rayonnement de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 06:59, par wonou En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Si un militant de l’UPC et non des moindres est porté "3è vice-président " de la commune de Ouagadougou, ce n’est pas un bon signe pour l’UPC en particulier et de la gouvernance en général. Dans certaines situations l’opposition doit rester l’opposition pour avoir la maîtrise de son droit à la critique. Si un membre aussi imminent de l’UPC est membre du conseil municipal de Ouagadougou, l’UPC pourra-t-elle critiquer ouvertement la gestion MPP de la commune de Ouagadougou ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:38, par LE VERIDIQUE En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    je pense que l’upc et le parti au pouvoir ont bien vu aller dans le même sens.Cela n’est pas du tout mauvais au delà de nos divergences chacun lutte pour le développement du pays.Ces deux partis ont joue un rôle important dans la chute de blaise.Donc même dans les jours a venir ont voit l’upc dans le gouvernement ce n’est pas mauvais.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:59, par KEISHA En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    C’est une bonne chose que l’UPC ramollisse ses positions. Celui qui divisait en réalité les Burkinabè est aujourd’hui là où il devrait être depuis. Vive le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:02, par le laïc En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    A lire cet article, le journaliste n’a pas d’effort d’analyse sinon il aurait rapidement établi le parallèle avec ce qui prévaut à l’assemblée nationale. A moins que cet article n’ait, comme pas mal d’articles d’ailleurs des visées de nuisance à l’UPC. A l’AN les postes de vice présidents sont répartis entre plusieurs partis y compris de l’opposition mais vous n’avez rien trouvé à redire. Or c’est pourtant la bas le reflet de la gouvernance. Si L’UPC y occupe un poste de vice président sans pour autant être du gouvernement, ce n’est pas en occupant un poste d’adjoint au maire que cela insinue que ce parti veut pactiser avec le régime en place.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:05, par L’Oeil du peuple En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    La gestion de la cité n’est pas l’affaire seule du pouvoir en place ; c’est une affaire de tout le monde. Tout le monde doit participer à la gestion de la cité. Bravo Mr Nathanaël OUEDRAOGO. Vous avez de très bonnes idées qui puissent contribuer à donner à la ville de OUAGADOUGOU un visage humain.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:13, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    A l issue de l intallation des commissions générales au sein de l émicycle de l AN,l UPC se plaignait déjà d y être sous représenté ,estimant qu il y a « une logique consistant à s’accaparer de la majorité des postes de responsabilités dans une institution républicaine comme l’Assemblée nationale » « non-changement de la philosophie de la gestion du pouvoir d’Etat »avait déclaré le député Alitou Ido .Et pour preuve il avait brandit ,en conférence de presse avec d autres députés,le fait que "les 4 postes sur les 15 postes de responsabilité des commissions générales concédés à l’opposition contre 11 pour la majorité ; et les 6 postes de 1er et 2e secrétaires de commissions sur les 12 postes existants. Idem pour les 52 places dans les parlements internationaux. Là, les conférenciers déplorent le fait que la majorité ait cédé que 18 postes à l’opposition après « de longues discussions de plusieurs jours »."
    - Alors question ,était-ce pour accompagner la politique du gouvernement MPP et alliés que l UPC dénonçait ces faits ?
    - Maintenant que le MPP ait eu l esprit de lui ouvrir la porte au niveau communale,on crie au scandale.
    - Les décisions au conseil municipal ne se prennent -elles pas à la majorité et s il y en a que ceux de l UPC estiment conforme à leurs principes et valeurs,ils les approuveront pour l intérêt des ouagavillois.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:20, par SERVAL En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Je voudrais suggérer au webmaster de trouver une autre extension pour les commentaires. Une extension où l’on pourrait voter les commentaires (+ ou -), et les plus appréciés sont affichés en haut et les moins en bas de liste.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:21 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Mr le Journaliste ses Cadres de l’UPC dont faite cas ne font plus parti de l’UPC !!! Merci

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:55, par toudou En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    A l’arrondissement 3, des conseillers MPP ont voté pour la candidate de l’UPC et en retour elle leur a donné le poste de 1er adjoint.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:59, par DEB En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Cette entrée du directeur National de la Campagne présidentielle de l’UPC battu au poste de Maire Central de la Commune de Ouagadougou et la preuve que Mr Louis Armand OUALI a eu raison trop tôt. C’est aussi que leur exclusion de l’UPC est un acte dictatorial du président de l’UPC qu’il faille reconsidérer au plus vite. Au cas contraire, le MPP ne devrait point ouvrir son gouvernement à ce parti affiché à l’opposition avec le CDP de Blaise Compaoré. Comme quoi, Mr Louis Armand OUALI est un visionnaire de la trempe du Président du CNR et du Faso, le Capitaine Thomas Sankara assassiné d’avoir eu raison trop tôt.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 10:11, par HARIS 23 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    SVP, monsieur le journaliste, d’abord, il s’agit du 3e adjoint au maire, étant entendu qu’il s’agit bien d’un conseil municipal et non d’une délégation spéciale. Ensuite, ce n’est pas parce que l’opposition n’a pas eu le poste de maire qu’elle abandonne tous les postes du bureau du conseil à la majorité. Et c’est ainsi que cela se passe et se passera dans la quasi totalité des communes. Toutes les tendances (les parties ayant obtenu un nombre significatif de conseillers) sont représentées. Le bureau de l’Assemblée Nationale, où les partis de la majorité comme de l’opposition sont représentés, aurait dû pourtant vous inspirer.
    Juste pour dire en conclusion que vous allez trop vite en besogne et que votre analyse n’est pas du tout pertinente, et c’est peu dire !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 11:05, par TUUK-SOMDE En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Internaute 17. C’est quand même une tolérance, car l’opposition a rafflé tous les postes dans les communes oú elle est majoritaire. Voir les arrondissements de OUAGA.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 11:10, par sniper En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Vu que l’UPC gèrera un nombre non négligeable d’arrondissements à Ouaga, ce n’est pas mauvais que ce parti vice-préside au niveau central. Ce positionnement de Nathanaël reflète en quelque sorte la situation du terrain. Alors .... pas de panique.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 14:04, par jan jan En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Mon sieur Ouédraogo, vous au-moins vous méritiez d’être maire de Ouaga, vous avez le CV qu’il faut et un bon programme ; ce n’est pas comme certains....

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 14:15, par Windinso En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Le journaliste a sans doute utiliser le terme ’’vice-présidence’’ pour illustrer l’idée qu’il a avancée à savoir que le bureau de la mairie est un exécutif au niveau local comme le gouvernement l’est au niveau national. Sur l’idée même de l’entrée de Nathanaël à ce poste, il faut avoir le courage de le dire, c’est une mauvaise affaire et un mauvais signe pour l’avenir. L’UPC a fait l’option d’être une opposition, donc de jouer un rôle de sentinelle. Dans cette position, l’UPC va assumer toutes les insuffisances dont le pouvoir sera accusé dans la conduite de la commune. C’est clair et c’est Net. La démocratie doit servir au dynamisme de développement et certains internautes doivent comprendre que se mettre ensemble est loin d’être démocratie. L’UPC souffle ainsi le chaud et le froid et cela est dangereux pour la démocratie burkinabè. Et puis, ceux qui parlent d’Assemblée nationale se trompent d’institution ; l’Assemblée n’est pas là pour être le prolongement de la mise en œuvre du programme du pouvoir en place. Voilà pourquoi on ne peut JAMAIS comparer les présences à ces deux niveaux. En résumé, cette entrée est bel et bien une MAUVAISE affaire et c’est dommage que les gens ne poussent pas loin les réflexions.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 14:24 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Les textes suggèrent (ou obligent la présence de conseiller de l’opposition dans le directorium des municipalités (parmi les adjoints), arrêtez donc avec vos analyses sogrenues. Soyez plus familiers des textes régissant la vie politique de notre pays avant de vous ériger en politologues du dimanche.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 16:02, par Sidbewindin Somande En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    C est plutot le Mpp qui a royalement joue sa partition en installant N O a la 3e position. Je pense que compte tenue du gain en terme de Maires d arrondissements de l Upc, c est meme bien joue de la part du parti au pouvoir pour gouverner la ville de ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 16:31, par Yako En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    C’est clair,c’est la fin de l’upc.En effet,le président Compaore lui a offert le pouvoir sur un plateau d’argent vendredi 31 oct 2014 à 9h pour être precis qu’elle n’a pas su prendre.C’est à partir de là que je me suis fait ma petite idée quant à la capacité réelle de ce parti à conquérir le pouvoir d’état la perte de la ville de Ouagadougou en est l’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 17:56, par SOME En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    A l’internaute 22 (14:24), c’est archi faux ce que vous dites, les textes n’obligent, c’était une coutume adoptée par l’ancien parti au pouvoir pour éviter le tuuk guili. Quand on ne connaît rien on intervient avec intelligence. Et encore, même si tel était le cas, il n’a pas dit le contraire, ici c’est la présence du principal challenger et à ce poste qui pose problème. Soyez intelligent dans votre lecture.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 18:26 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Internaute 22 (14:24) : je ne pense pas que les textes obligent un quota comme vous le dites, revoyez vos textes donc. Outre cela, le problème ici posé et plus lié à la personne qu’aux textes, c’est comme si Zéphirin DIABRE à défaut d’être élu président du Faso acceptait le poste de premier ministre. Dans la configuration actuelle et au regard du contexte, on aurait souhaité de Nathanaël reste carrément à l’écart de la gestion de la commune par le MPP. Dans sa position actuelle, il va être comptable au même titres des maux qu’on va imputer au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 18:43 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    Internaute 22 (14:24) : je ne pense pas que les textes obligent un quota comme vous le dites, revoyez vos textes donc. Outre cela, le problème ici posé et plus lié à la personne qu’aux textes, c’est comme si Zéphirin DIABRE à défaut d’être élu président du Faso acceptait le poste de premier ministre. Dans la configuration actuelle et au regard du contexte, on aurait souhaité de Nathanaël reste carrément à l’écart de la gestion de la commune par le MPP. Dans sa position actuelle, il va être comptable au même titres des maux qu’on va imputer au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2016 à 09:41 En réponse à : Mairie de Ouagadougou : Faute de grive, Nathanaël Ouédraogo mange des merles !

    A l’internaute Yako et autres. Celui qui est resté pendant 17 ans maire de Ouaga et qui est sorti déclarer ses biens qu’il a 2 parcelles dont une non lotie et 2 maisons dont une d’héritage de son père pendant que tout le monde sait qu’il a des milliers de parcelles vous lui avez fait quoi ? Cessez vos inepties de petits escrocs borgnes à cause des petits sous que vous lapez de ces gens. Il faut faut bien un marquage serré sur tous ces bandits qui se bagarrent pour les mairies et on sait pourquoi. La place de Nata O c’est bien calculé par l’UPC . Quand à la conquête manquée du pouvoir par l’UPC, devin que vous soyez quand Blaise à chassé ses malfrats, un seul imaginait-il qu’il allait devenire président de ce pays jour ? Surtout pas celui qui soutenait que la non révision de l’article 37 était anti-démocratique. L’homme court quant à lui a juré sur plateau de télé qu’il ne viendrait jamais en rêve de vouloir être président (interrogé après la prise du pouvoir par le jeune Maire de Tananarive. Les petits escrocs de ces gens doivent réfléchir un peu avant de ce rependre sur la toile.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés