Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

Communiqué • lundi 23 mai 2016 à 18h22min

57 véhicules dont 9 à l’état neuf (voir caractéristiques en annexe) auraient été sortis du parc automobile de la Présidence du Faso à la faveur de la fin de Transition en novembre 2015. « Sans qu’aucun document ne soit établi, indiquant la position ou l’affectation desdits véhicules aux nouvelles autorités », précise le communiqué signé du ministre de l ‘Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure. Des recherches seraient en cours pour les retrouver ajoute le communiqué. Lisez plutôt.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2016 à 18:32, par KING
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Pouvoir MPP, vous n’etes pas clair (toujours confus dans vos attitutes). Pourquoi maintenant ?
    Ya t’il un PV de passation entre le President entrant et Sortant faisant l’etat de l’immobilier et mobilier ?

  • Le 23 mai 2016 à 18:36, par SIDPAWETTA
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    IL NE FAUT PAS PRENDRE LES GENS POUR DES CONS. CES VEHICULES ETAIENT PLACES SOUS LA RESPONSABILITE DE QUELQU UN. DONC IL NE FAUT PAS CHERCHER LOIN. J EN CONNAIS DES JEUNES QUI ONT MEME CHANGE LE NUMERO DE CHASSIS. ILS PARTENT FAIRE LA FETE AU VILLAGE AVEC LEUR COPINE VERS LE NORD DU BURKINA

  • Le 23 mai 2016 à 18:38, par SIDPAWETTA
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    LE PARC DE LA PRESIDENCE A UN RESPONSABLE. IL FAUT LUI DEMANDER.JE CONNAIS QUELQU UN QUI ROULE AVEC UNE V8 NOIRE. IL A CHANGE LE NUMERO DU CHASSIS

  • Le 23 mai 2016 à 18:39, par SIDPAWETTA
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    DEMANDER A KAFANDO. IL Y A DES VEHICULES QUI ONT DEJA TRAVERSE LA FRONTIERE POUR ETRE VENDUS

  • Le 23 mai 2016 à 18:44, par Le bon economiste
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Les voleurs de ces véhicule doivent être arrêter et mis en prison. ils doivent ramener les véhicules le plus rapidement possible. les détenteurs de ces véhicules sont des houliganes

  • Le 23 mai 2016 à 18:45, par Amadoum
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus : A QUAND LA FUSILLADE EN PUBLIQUE ?

    La temerite de ces gens doit faire face a celle de la population, surtout les contribuables, qui se saigne a blanc pour faire marcher ce pays.
    Il faut les fusiller a la place de la Revolution devant le peuple a midi pile, pour se debarrasser de la racaille, qui ne merite pas de vivre parmi nous, et donner une lecon a ceux qui seraient tentes de poser de tels actes.

    Juste une suggestion !

  • Le 23 mai 2016 à 19:07, par patria
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Comment 57 véhicules peuvent - ils disparaître pendant des mois et c’est maintenant que vous vous rendiez compte ? Ce qui signifie qu’il n’y pas de sérieux au plus haut niveau.

  • Le 23 mai 2016 à 19:17, par Pullo
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Certainement que les koggleweogo pourrait mieux aider si vous donner les número d’immatriculation et la couleur de ces dits vehicules dans un delais de 3 jours.

  • Le 23 mai 2016 à 19:17, par ou allons nous ???
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Comment peut on croire à une information de ce genre ? Connaissant comment fonctionne l’administration il est impossible de faire sortir un seul véhicule sans connaitre le responsable. A mon avis on connait les coupables mais seulement on veut profiter de la situation pour salir d’autres personnes. Qui est responsable de la cacophonie à la fin de la transition ? As t on vraiment besoin de faire un communiqué pour cela ? Il faut mettre la gendarmerie la dessus et vu leurs compétences il n’auront pas besoin de plus d’une semaine pour les retrouver. Chose bizarre c’est juste après la fin des élections municipales que le communiqué est publié. Il faut appliquer la loi , la vrai loi celle qui est justice et juste !

  • Le 23 mai 2016 à 19:25, par BB
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Tout ça c’est vraiment bizarre. Il y a un directeur du matériel de la présidence du Faso, il y a un DAF, il y a un gardien des clés des véhicules. Y a qu’à attraper ces gens là et c’est tout. Si quelqu’un n’a pas fait son travail il doit être sanctionné. Vraiment ce gouvernement là va nous faire voir des verts et pas mûrs. Je les trouve vraiment enfantins. On dirait des écoliers qui s’accusent dans la cour de recréation.

  • Le 23 mai 2016 à 19:26
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    je pense que cette porte de sortie offerte aux interessés est une aubaine à saisir par eux car apparemment cette gymnastique de sortir des véhicules du parc et de les banaliser pour en faire ce que l’on veut semble être le jeu favori de certain. Et j’estime que les véhicules envoyés aux villages sont à ramener rapidement car vaut mieux tard que jamais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Le 23 mai 2016 à 19:27, par vérité no1
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Et après ? Et Blaise qui a fuit avec nos chars, vous ne dites rien ? Bande de manipulateurs !!!!!

  • Le 23 mai 2016 à 19:34, par Papa
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Tchrurrrrrrrrrrrrrrrrr Retchrurrrrrrrrrrrrr .Vraiment ce pays est pourri C’est individus doivent etre fusiller en plain midi a la place de la revolution.J’ai honte d’etre Burkinabe .

  • Le 23 mai 2016 à 19:36, par Pullo
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Bien, maintenant que les campagnes politiques sont finies, ou presque finies ; les outils a elles affectees frauduleusement ou "discretement" DOIVENT etre ranger pour servir a leur usage initial. Peutetre que dans ce cas précis, si les immatrivulations de ces dits vehicules etait publier, les KOGOLWEOGO pourraient aider a les retrouver en moindre temps.

  • Le 23 mai 2016 à 19:49, par vérité no1
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Même si c’est 57 hélicoptères, on veut qu’on juge d’abord les Alizeta et autres, point barre !

  • Le 23 mai 2016 à 19:53, par Podrbem
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Visiblement les transitaires n’ont rien voulu laisser qui puisse être emporter.j’ai toujour dit que la transition a été le pire regime que le Faso ait jamais connu.

  • Le 23 mai 2016 à 19:55
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    C’est normal. Comment voulez vous que dans un convoi officiel tous les 50 à 60 véhicules sont en fond blanc. C’est des véhicules de l’état et ils sont brouillés. C’est pour qu’ils soient dissipés. On a la preuve maintenant. Aucun véhicule ne doit être banalisé si on veut une bonne gestion. Et les fonds rouges et bleus doivent etre réellement gérés. Chaque jour on voit dans ouaga les véhicules de l’état utilisés pour tout et dans le privé et les patrons des fautifs ferment les yeux parceque eux-mêmes se reprochent quelque chose.

  • Le 23 mai 2016 à 19:56, par Synne
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Ces même véhicules qu’on utilisés faire les deux campagnes du MPP . Et il ont décidés de les remettre . Continue à prendre le peuple comme des moutons . Ce n’est pas ce Simon qui dit qu’il a un non loti .

  • Le 23 mai 2016 à 19:57
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    camera de surveillance à la sortie de la présidence

  • Le 23 mai 2016 à 20:04
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Eh !!!! Zida, depuis ta cachette canadienne en déserteur honteux de notre vaillante armée ou Juda le traître, Shérif Sy, Hervé Ouattara, Guy-Hervé KAM, et tous les transitaires malveillants d’un an, ramenez vite et en bon état ces véhicules et parcelles subtilisés à la sauvette dans votre course effrénée à l’enrichissement illicite pendant la transition. Chers concitoyens, est-ce que nous allons vraiment nous en sortir un jour avec des transitaires qui n’ont pensé pendant un an de transition qu’à s’enrichir personnellement au détriment de l’intérêt général de notre peuple souffrant ?
    Zida par exemple qu’on présentait comme un pur protestant intègre a révélé, aux yeux du monde entier, la pire des malversations financières que notre pays ait connues depuis 1960. J’espère que tous les biens de Zida, dont la liste incomplète avait été fournie sont confisqués d’office à titre conservatoire par la justice burkinabè ou même l’AECE. Isaac Zida, quel que soit son apport pendant la transition a maintenant démontré très clairement qu’il ne méritait pas son galon de Général 4 étoiles en désertant, de manière honteuse, notre vaillante armée. Même un simple sous-lieutenant de notre armée préférerait être mis aux arrêts que de déserter comme Zida l’a fait. Je ne comprends pas pourquoi il n’est pas encore passé en conseil de discipline par la haute hiérarchie de l’armée et des poursuites engagées à son encontre. L’incivilité commence par le haut et après ne venez pas, comme Bado, reprocher à des citoyens lambda de brûler les feux rouges. Ce que Zida a fait est plus grave que de brûler un feu sans causer un accident. J’ai honte à la place de ce soldat félon qui nous a fait perdre notre temps pendant la transition.
    Dire que des militaires patriotiques ont voulu interrompre cette "hémorragie" zidéenne et ils ont été mis aux arrêts. C’est bien, mais quelle que soit la durée de la nuit, le jour finira par se lever avec un soleil ardent sur le Burkina Faso. Un jour, le Général Gilbert Diendéré et ses hommes du RSP seront réhabilités par le peuple burkinabè, n’en déplaise à ces malfaisants de circonstances pendant la transition. Un observateur. Bonne chance à Simon le tenancier du Gourdin pour traquer ces malfrats. Je te soutiens à 100% avec les Kogl-mobiles du Parc automobile de la présidence. Même sous Blaise, on n’a jamais vu ça.
    Eh !!! Simon, le Shérif, confie la recherche des véhicules aux kogl-mobila et tu verras qu’en deux jours, tous les 57 véhicules détournés seront retrouvés. (57 x 30 000 000 = 1 710 000 000 Francs) C’est énorme, mais surtout écoeurant. A vous de juger par vous mêmes !

  • Le 23 mai 2016 à 20:50, par Claude
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    On ne peut pas cacher le soleil avec la main. On va tout savoir tôt ou tard et justice sera rendu aux vaillants contribuables du BF.
    Wait and see

  • Le 23 mai 2016 à 20:51, par Claude
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    On ne peut pas cacher le soleil avec la main. On va tout savoir tôt ou tard et justice sera rendu aux vaillants contribuables du BF.
    Wait and see

  • Le 23 mai 2016 à 20:57, par ka
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Posons-nous une seule question, pourquoi a la veille d’une élection boudé par le peuple que surgisse cette histoire des voitures volées de la présidence ? On savait que le convoi d’infiltration de Blaise Compaoré vers la Cote d’Ivoire était suivis de plus de 100 véhiculés de la présidence pour Yamoussoukro ? Que Roch Kaboré et Michel Kafando répondent au peuple si les véhicules sont de retour au Burkina. L’intoxication de ces histoires de la transition pour ne pas travailler sur le programme présidentiel, surtout sur les dossiers des crimes impunis, commence à éclaircir le peuple du terrorisme de nos gouvernants a ce même peuple meurtri.

  • Le 23 mai 2016 à 21:11, par disons la vérité
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    le nouveau gouvernement n’est pas claire, pourquoi vous avez perdu tout ce temps avant de savoir qu’il ya des véhicules perdu, c’est pas un problème de la transition, demandé au gérant du parc

  • Le 23 mai 2016 à 21:18, par le patriote
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Internote numero20:apparemment tu ne voie pas claire. La jalousie,l’aigreur,la vengeance et la haine risque de te tuer avant ton temp

  • Le 23 mai 2016 à 21:35, par SOME
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Mais bien sur ! c’est aujourd’hui que l’on se rend compte que 57 vehicules (excuxez du peu !) ont disparu... et on ne s’etait jamais emu de cela depuis plus de trois mois qu’on est au pouvoir...!!!! Vraiment vous ne reculerez devant rien !!! Apres on s’etonne que le peuple se revolte (mechamment la prochaine fois)
    SOME

  • Le 23 mai 2016 à 22:01, par barou
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Simon tu n est pas mieux que Zida
    Le parc automobile etait a votre merci sous le regime Compore, toi qui a le courage de declarer un non loti sur la liste de tes biens.
    Qu a tu fait de la CGP ?
    Vous savez ? Arreter ces comportements unitiles c est pas ces vehicules que le peuple a besoin ya des priorites don’t vous en parlez pas. Comme si le parc automobile n a pas de responsable.Toujours la meme politique de nouir l autre.Just parce queZida n avait pas de bonne relation avec le MMP.Du n importe quoi on a depasser ça vous fairez mieux de vous mettre au travail a developer le pays.Vous devez a ce pays et vous le devez aussi du respect .Ne pensez pas que vous avez a faire aux ignorants.
    Toi et Salif vous avez des milliards et je suis sur et certain que vous ne les avez pas heriter.

    On a l oeil sur vous et le bon oeil

  • Le 23 mai 2016 à 23:27, par YIRMOAGA
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Ces véhicules ont étés transportés encore par votre Zida que vous voulez à tout prix............?Zida par ci , Zida par là, un sport favorite pour divertir ? Zida n’était pas le directeur de ce parc de la présidence ? Y avait un directeur ? Lors de la campagne un pote du ministre SIMON s’est retrouvé à un meeting du MPP à l’ARR 4 le 18 Mai avec un fond rouge. Des éléments d’un parti adverse ont voulu prendre des images et la sécurité s’est opposées ? Le Ministre en voulant couvrir la faute a fait appel à la gendarmerie parce que la foule voulait bruler le véhicule pour représailles. Par la suite le véhicule a été restitué ? Où est la morale Mr le ministre ? Si Mr le ministre a osé faire une déclaration de biens dans le doute, qu’attendons nous de bon sens ?

  • Le 23 mai 2016 à 23:36, par vérité no1
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Bien dit vieux Ka, c’est une intoxication pour discréditer la transition et faire annuler les mandats d’arrêts !!!!!! On se connaît trop dans ce pays à tel point qu’il n’y a plus rien à se cacher même nos intentions les plus sordides ! Seul le peuple tranchera !!!!!! Si c’est Zida, il va répondre après, pour le moment, arrêtons Blaise et soro, point barre !!!!!!

  • Le 24 mai 2016 à 00:12, par vérité no1
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Ce que ce gouvernement fait ressemble à quelqu’un qui décide de te conduire à Bobo, au lieu de prendre la voie qui mène vers Bobo, il fonce vers Yako, de Yako, il fonce vers Boulsa, de Boulsa, il pointe vers Fada, tu commences à avoir la peur au ventre car tu ne comprends plus rien, c’est ce qui se passe actuellement !!!!!!! On nous tourne en rond pour ne pas aborder les dossiers brûlants !!!!!!! Tout va pourtant se savoir !!!!!!!

  • Le 24 mai 2016 à 00:53
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Osez dire que Zida est la personne protestante que l’on peut faire confiance sans confession, c’est nous prendre pour des CONS ! Bref, j’ose espérer que cette découverte va se traduire par un procès ! A quand le crime d’’écocide ?

  • Le 24 mai 2016 à 04:37
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Internaute 20 si tu as des preuves de ce que tu avances contre Sy, Kam, Zida etc (c’est très grave ce que tu dis derrière l’anonymat, quel courage !!) donne les à Simon, c’est pas ici tu vas venir les accuser gratuitement. Mais à mon avis si c’était eux les coupables Simon pouvait le savoir, il n’aurait pas besoin de faire un communiqué. Arrête de boire ou de fumer.
    Depuis quand Sy, Kam et même Zida se sont occupés de la gestion du parc automobile de la présidence ? On croit rêver. Maintenant tout ce qui ne va pas c’est la Transition, c’est Zida, Sy, Kam, le balai etc, bientôt on nous dira qu’en réalité c’est la Transition qui a commis les crimes qu’on reproche à Blaise et Diendéré !!

    (Fasonet publie son commentaire mais refuse de publier les réactions contre lui, c’est pas démocratique)

  • Le 24 mai 2016 à 04:43, par Yiriba
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Donc les véhicules sont disparus (sortis) lorsque l’actuel pouvoir était en place, si je comprends bien. La responsabilité de la garde des biens échoit au pouvoir qui en avait la garde lors des sorties ou disparitions. L’insinuation à la transition me parait un jugement d’intention à ce stade. Il faut que quelqu’un assume sa responsabilité dans cette perte importante.

  • Le 24 mai 2016 à 05:01, par Le Vigilant !
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Faites le même communiqué pour les ministères car là-bas aussi des véhicules sont partis dans les mains de délinquants . Ce sont des véhicules qui ont été banalisés . Il est grand temps d’arrêter de banaliser les véhicules de l’Etat . Demandez aussi aux garages de faire le point des véhicules de l’état .

  • Le 24 mai 2016 à 06:56, par Deggo Kamen
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Je propose qu’on donne une prime d’encouragement (1.000.000 frs) par exemple a toute personne qui par elle on découvre ou se trouve ces 57 véhicules disparus. De toute facon ces véhicules ne pourront pas disparaitre meme si ils sont hors du Burkina.
    Dans toutes les villes, les quartiers , et les rues tout les voisins savent si Mr X ou Mr Y a circuler dernièrement avec une Toyota Hilux ou une Land Cruiser ou une Nissan Patrol...
    De meme que le changement des numéros de chassis ne passe pas aux yeux des experts de l’interpol et ils ont été formés pour cela, il suffit de voir le moindre grabouillage dans la zone réservé aux numéros des chassis (surtout que c’est des véhicules récents) pour comprendre qu’il y a eu du tripatouillage.
    Ces véhicules seront tous trouvés j’en suis certain.

  • Le 24 mai 2016 à 07:33
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Demandez aux OSC et autres soutiens de la Transition. Je me suis toujours dis que Kafando et Zida doivent repondre de leurs actes.

  • Le 24 mai 2016 à 07:35, par Sidnaaba R. Ouedraogo
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Demandez aux OSC et autres soutiens de la Transition. Kafando et Zida doivent repondre.

  • Le 24 mai 2016 à 07:57, par professeur
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Pourquoi donner deux semaines pour leur permettre de prélever les pièces et et de faire toutes sortes de manipulations possibles. 72 heures étaient largement suffisantes. Aussi si c’est illégal la soustraction de ces véhicules,tu dois être poursuivi même en les ramenant.

  • Le 24 mai 2016 à 08:00, par NABIIGA WEND TONGO
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Vous êtes borgne ou aveugle ? Relisez bien le communiqué. Où est le nom de Zida dedans ? Qui a t-on accusé ? C’est quoi votre problème à défendre systématiquement certain ? Ni Kafando, ni Zida n’était dans les rue les 30 et 31 Octobre. Les français et américain les ont coopté pour diriger le pays. Ils ont réussi les élection, c’est en leur honneur. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt : Ils ont aussi utilisé les ressources de l’état comme un bien personnel (décoration tout azimute des ministres, leur nomination comme ambassadeur, grade de général 4 étoile à un lieutenant, parcelle volées, véhicules volés, argent volé et blanchi, enfants et parents placé dans les postes juteux, etc). C’est inadmissible par ce que c’est contre ça qu’il y’a eu notre l’insurrection. En quoi dire de ramener les véhicules soustrait est un péché pour les autorités du moment ? Soyons un peut logique quant même.

  • Le 24 mai 2016 à 08:02, par SAKSIDA
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Dans une institution comme la présidence du Faso, il ya ce qu’on appelle la direction du patrimoine avec a sa tête un responsable, ce monsieur a la responsabilité de la sécurité du matériel, jusqu’au cuillères de la maison.
    le parc automobile de la présidence à une liste de toute les catégories de marques de véhicules avec les programmations pour les sorties.
    cependant, ce nous devons pas occulter mais qui peut être aussi une décharge, c’est l’avènement du coup d’état et le désordre que cela a causé pour tout le monde.
    aussi, à mon humble avis, il ya eu passation de service à la présidence ; que dit le PV concernant le volet matériel ? l’ASCE devra aussi y faire un tour pour nous situer.
    que Dieu sauve le Burkina : vivement que Simon Compaore retrouve ses voitures.

  • Le 24 mai 2016 à 08:55
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    laisser @n°20 cest un nostalgique du clan compaore,ces mieux que tu rejoingne ton dieu venere que ls burkinabe ont chasse en plein midi en rci.quand au gouv.pili pambe,de grace ne prener pas le peuple pour des moutons mm si ces des mouton qui vs vote.

  • Le 24 mai 2016 à 09:06
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    COMME LE PEUPLE EST BIZARRE. CEUX QUI PQRLAIENT DE TRANSITION MPP (ILS DISAIENT TRANSMISSION) SONT ENTRAIN DE GUEULER QU’ON MET TOUT SUR LA TRANSITION. DONC RECONNAISSEZ QUE LA TRANSITION N ETAIT NI UNE TRAHISON, ENCORE MOINS UNE TRANSMISSION AU MPP. PAUVRES DE NOTRE BURKINA ! QU ALLAH GUIDE NOS PENSEES.

  • Le 24 mai 2016 à 09:14, par Belco
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Mes chers forumistes si y a eu vole qu’on les arrete vite c’est pour le bien de tous les burkinabé. Pas de prime à l’impunité. Qu’ils ramène les vehicules volés un point un trait . Que les voleurs de véhicule cessent de véhiculer des messages sans tète ni queue. Nous connaissons leur manière. Aussi que celui qui a une plainte contre X ou Y qu’il le fasse honnêtement c’est aussi simple que ca ?

  • Le 24 mai 2016 à 09:22, par Bigre
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Et les voitures qui constituaient le convoi de Blaise dans sa fuite ? Ils sont tous revenus ?

  • Le 24 mai 2016 à 09:43
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Je suis d’accord avec le N° 7 le même problème s’était posé au Sénégal quand Macki salle prenait le pouvoir mais là-bas ils n’ont pas attendu plus de 2 semaines pour dire à leurs délinquants de leur ramener les véhicules. chez nous il faut attendre 5 mois pour faire un communiqué et ceux qui géraient le patrimoine de l Etat en son temps à la présidence semble ne pas être inquiétés. c’est vrai que la présidence est l’une des plus grandes institution du Faso mais que 57 véhicules disparaissent comme ça ???!!! alors La mauvaise gestion des biens de l’état semble avoir de beaux jours devant elle car ses racines semble bien fixées

  • Le 24 mai 2016 à 10:01, par Zopko
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    35 lisez le 20 si vous n’êtes ni borgne ni analphabète, et vous même donnez dans l’accusation gratuite et bornée : des nominations qui ne sont en rien illégales vous passez aux véhicules dérobés ou l’inverse. C’est parce l’accusation est systématique et aveugle que la défense est vigoureuse et vigilante. En plus je vous rappelle que les noms que certains accusent ici comme le 20 ont bel et bien été dans la rue les 30 et 31 octobre, les accusateurs aveugles de la Transition n’ont donc pas le monopole de l’insurrection

  • Le 24 mai 2016 à 10:15
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    une contribution : il y a des véhicules qui sont à la zone de chasse de présidence du Faso à Pama ; cette zone communément appelée "zone présidentielle". Un lot de véhicules et de matériel y ont été déposés par Boukary NIAMPA ; ce dernier a voulu les enlever et à vu l’opposition des forestiers qui gèrent actuellement la zone.

  • Le 24 mai 2016 à 10:15, par Bensalam
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Bien dit internaute 35. soyons objectifs que celui qui traine des casseroles réponde. Qu’il soit de la transition, de l’ancien régime ou du régime actuel on s’en fous. Ramenez les véhicules.

  • Le 24 mai 2016 à 10:23, par KAKAO
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    M. Ka, on ne dit pas "infiltration" mais "exfiltration" pour parler de l’organisation du départ de Blaise Compaoré. Je persiste à croire que Ka est vraiment un vieux qui ne comprend même pas ce qu’il écrit sur le forum. Le détournement des 57 véhicules concernent l’après Blaise, sous la transition et non avant et justement c’est le Directeur du Parc qui a mis en lumière ces vols. Donc les défenseurs zélés de Zida et du Balai citoyen comprendront bientôt leurs responsabilités pour l’argent qu’ils ont reçu. Smokey doit justifier de son studio de musique qu’il a construit à Abidjan à 400 000 000 francs et Hervé Kam des 250 000 000 francs pour les frais d’honoraires perçus sur l’Etat burkinabè pour aller plaider un dossier à Abuja qu’il a lamentablement perdu. Ka devrait parler de ces cas-là. Toute la lumière doit être faite sur tout : (crime de sang, coup d’Etat, vol de voitures, mort du Policier etc etc, tout doit être passé au peigne fin). Voilà. Le balai citoyen et tous les transitaires ne se soucient pas de la désertion de Zida et de ses détournements divers après l’avoir manipulé ? ça c’est le comportement du burkinabè pur sang et Ka en est le prototype. Voyez ?

  • Le 24 mai 2016 à 10:25, par Idriss
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    C’est du laxisme de donner un délai de 2 semaines à des individus qui ont commis des détournements pour remettre ce qu’ils ont volé au peuple et l’Etat. Un Etat fort somme de restituer immédiatement sans attendre. A moins que l’on veuille protéger des fautifs encore aux affaires. De plus qu’en est-il des ministères ? Soyons sérieux ayons de l’attention sur mieux que ça.

  • Le 24 mai 2016 à 10:29
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Il faut des Koglweogo au sommet de l’Etat pour fouetter correctement ces délinquants qui agissement de la sorte.

  • Le 24 mai 2016 à 10:37, par jh
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    pour l’ affaire des véhicules volés ,on n’ a pas besoin de trop tirer .demander tout simplement au gardien du parc automobile.lui seul a la solution.

  • Le 24 mai 2016 à 10:41, par ELKABOR
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Des véhicules sont portées disparus ou sont présentement indûment utilisés par des personnes : à moins d’être moralement tordu, le bon sens voudrait qu’on les retrouve au plus vite avant de se poser les questions comment, qui, comment, pourquoi etc..... .C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les Kogleweogos ont la sympathie de bon nombre de mes compatriotes. Tu as volé ? On fait tout pour retrouver le bien volé, ensuite on te châtie et la vie continue. Tout le reste n’est que gesticulations inutiles.

  • Le 24 mai 2016 à 10:58
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Kakao (forumiste 49), halte à la medisance. Tout se voit et on ne peut rien cacher. Si le balai avait commis la monidre gaffe, ils étaient deja en prison. Tellement les rancoeurs contrre eux sont tenaces, juste pour avoir joué un role important dans la chute de BC. Si tu ne connais pas Smockey, tu n’es pas obligé d’ecrire sur lui.

  • Le 24 mai 2016 à 11:02, par huuuuuummmm
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Internaute 16, vous avez tellement peur de la candidature du Gl de Division ZIDA que vous croyez que c’est la transition. Le Peuple sait les Acquis de la Transition et lui sera reconnaissante. Lis bien les réactions intelligentes de tes frères et sœurs et tu comprendras. Le PEUPLE BÉNI du BURKINA est INTELLIGENT. DIEU, garde notre Pays que Tu as béni.

  • Le 24 mai 2016 à 11:09, par Californian
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Un audit sur la gestion du pouvoir par la transition est NÉCESSAIRE.
    Mais je ne suis pas surpris. Le contribuable burkinabe aime qu’ on le traite de cette façon. La transparence dans la gestion des affaires publiques n’est pas un jeu comme combattre la corruption par la corruption. Combattre le vol par le vol. Combattre le banditisme par le banditisme. N ’ est ce pas là le plus beau cadeau que nous leguons à nos enfants. Si nous ne sommes pas un modèle pour les futurs dirigeants nous sommes des candidats potentiels pour les 2 battants grandement ouvert qui nous laissent passer tranquillement dans l’enfert de Bado.
    Les RSS ceux là même qui ont volé avec Blaise. Eux qui ont cautionner et travailler à maintenir Blaise au pouvoir 27 durant c’est à eux que nous avons confiance. Le CHANGEMENT tant attendu n’ est pas encore là. Nous avons encore du travail. La lutte n’ a pas encore commencé. On vient juste de penser à la lutte , la VRAI. Maintenant il reste à la commencer.

  • Le 24 mai 2016 à 11:12, par Transitaire
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    il ya eu aussi des pertes et vols de voitures de la Presidence du Faso et de la primature juste après l’insurrection. demandez à Luc adolphe TIAO où sont passés les 8 véhicules V8 de son escorte. il semble qu’ils etaient garés entre temps dans son village. Plusieurs véhicules de l’escorte ayant exfiltré la compaorose ne sont pas revenus. demandez à Celeste Coulibaly quand il rentrera de stage.
    A la fin de la transition, Zida a distribué des véhicules au membres du balai citoyen (à leur décharge, peut être que ces derniers croyaient que c’etait des véhicules personnels de Zida et non de l’Etat). Je confirme que Sam’s K roule aujourd’hui en V8 et Hervé Ouattara roule en Toyota Land cruiser double cabine. Smokey a été sans doute le dindon de la farce !
    le directeur du parc auto de la présidence a été promu directeur du parc automobile de l’Etat pendant la transition et il n’a jusque là pas eu de remplacant. quel gouvernace ! c’est l’adjudant Tapsoba qui assure l’intérim depuis. ce problème de detournement de véhicule est connu à la Présidence du Faso depuis longtemps. Je ne sais pourquoi c’est maintenant qu’on en parle.
    Je sais de quoi je parle, étant de la maison.

  • Le 24 mai 2016 à 11:28, par DROITDANSLESYEUX
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    AU GOUVERNEMENT : Confiez l’affaire à la justice et attelez-vous à mettre en œuvre votre programme. Les élections municipales doivent vous interpeller car les populations sont sceptiques quant à votre capacité à nous sortir de la pauvreté. A Paul Kaba, il faut agir et ne pas nous parler de "sacrifice" car pendant les 30-31 octobre et le 17 septembre (coup d’Etat), des burkinabés ont perdu la vie pour les uns et invalides à vie pour d’autres et pendant ce temps, lui il n’était pas là. Quant à la grogne des syndicats à propos de la loi 081, c’est vous qui avez ouvert la boîte de pandore en accordant les augmentations aux magistrats. ARTICLE 1 (de la constitution) : "...Tous les burkinabé sont égaux". Donc pas de traitements de faveur pour les uns et sacrifice pour les autres. NON et NON.

    Webmaster, publiez mon poste s’il vous plait.

  • Le 24 mai 2016 à 11:28, par ka
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Suis-je le seul dans ce bas monde à faire des fautes en écrivant ? Que les véhicules partis avec Blaise Compaoré reviennent au parc d’automobiles de la présidence y compris le criminel lui-même. Quant aux enfants dont leurs courages a permis qu’on a une alternance politique sur les rails, et qu’un président a été élu démocratiquement, a nous d’être des adultes pour la continuité. Accusé ces jeunes c’est facile, pourtant ils étaient en face des balles des éléments du RSP pour dire au criminel de quitter Kossyam : pendant ce temps, ceux qui ont les gueules a les accusé aujourd’hui puisaient dans leur culottes. Pourquoi à l’arrivé de Michel Kafando a la présidence un inventaire de ces véhicules n’a pas été fait immédiatement et remettre cet inventaire au ministére des finance ? Pourquoi dès le premier jour de la prise du pouvoir de Roch Kaboré un inventaire du parc des automobiles de la présidence n’a pas été fait et donner un rapport au ministère des finances comme il se doit suivi d’un communiqué ? Ceux-ci ont toujours été fait à chaque changement de régime. Pourquoi soulever le problème aujourd’hui, pourtant le président du Faso aux yeux du peuple depuis sa prise de pouvoir, travaillait avec sa propre voiture ? C’est un faut problème pour en cacher l’essentiel qui est de régler les dossiers des crimes impunis et du coup d’état. A présent le sujet est clos, ’’’que le ministère des finances porte plainte contre X.’’’ En attendant que le gouvernement mette en bas ce nouveau dossier, et régler les anciennes promesses qu’attend le peuple. Disons-nous la vérité pour que le Burkina avance. Ce problème des véhicules n’est qu’un prétexte pour en cacher l’essentiel.

  • Le 24 mai 2016 à 11:34, par yago
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    « bonjour mrs le ministre ,si réellement vous voulez les véhicules disparus faites venir zida et en attendant son arriver,coffrer le responsable du parc meme si se dernier est le pti frère ou cousin du vieux père simon »

  • Le 24 mai 2016 à 12:22, par zimmy
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Franchement le but est atteint :quand les uns et les autres sommes tous assoiffés de vérité. Mais on a réussi à détourner de la vérité vraie.Donc à nos jours ci personne ne revendique qu’ eest ce qu on ns a volé pendant 27 ans.si poursuite il ya lequel des régimes ns rapporterait gros.Le cortège de Blaise pour l exfiltration on peut sauver sa vie,sans besoin de sortir avec tous ces véhicules au vue et au su de tout le monde.C est un grand braquage sur les biens de l Etat. Je suis pourqu on fasse les choses dans un degré d ordre,du plus important au moins important. Autrement c est une insulte à notre intelligence, à notre mémoire de ce qu on est entrain de ns servir ces derniers temps.J ai l impression que nos nouveaux dirigeants veulent s affranchir.Ds toute entreprise l ordre des choses est la bonne méthode.Posons leur une question pourquoi choisir systématiquement d accuser la transition pendant que nous venons de très loin.

  • Le 24 mai 2016 à 12:23, par Soutong-Nooma
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Bla Bla Bla et que dis-je encore ?

    Ce pays mérite mieux et encore mieux. S’il y a disparition de véhicules, il revient à la police judiciaire de faire des enquêtes qui, vont permettre de poursuivre les coupables et, les châtier à la hauteur de leur forfait.

    J’ai été insurgé car, j’espérai des lendemains meilleurs pour notre cher Burkina Faso. Aujourd’hui, je suis perdu car, je n’ai pas l’impression que nous ayons des dirigeants ; l’incivisme par là, le déni de l’autorité policière, le mensonge des politiciens, l’acharnement (transition, élèves de Nagaré) et j’en passe.

    Je demande à mon président de prendre la mesure de la situation. Le 1er baromètre est d’emprunter la route qui mène à la présidence pour se rendre compte de la gouvernance actuelle du pays ; c’est honteux car, il y a des ordures un peu partout et un laissé aller total qui, me fait avoir des sueurs froides pour le reste du pays.

    Monsieur Simon COMPAORE, oubliez que vous êtes un homme politique et mettez vous au travail conformément aux aspirations du peuples. A titre d’exemple, il faut publier l’identité de l’assassin du brave policier au lieu, de nous mettre la poudre aux yeux.

    Puisse Dieux nous assister.

  • Le 24 mai 2016 à 12:36, par Brotteaux des Illettes
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Voici pourquoi je ne suis pas allé voter le dimanche car les nouveaux maires pour justifier leur incompétence diront que c’est à cause de la transition (délégations spéciales) qu’ils ne peuvent pas travailler.

  • Le 24 mai 2016 à 12:56, par Horus
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Cher Simon, ne penses-tu pas qu’il y a des choses infiniment plus importantes à régler dans ce pays en matière de sécurité ? Attaques terroristes, recrudescence de l’incivisme et du grand banditisme... Les transitaires ont peut-être volé des voitures du parc auto de la présidence ; c’est hautement répréhensible et c’est vraiment terrible que ce ne soit que maintenant qu’on en parle, mais tu auras le temps de gérer ça plus tard. Occupes-toi de ce qui nous préoccupe vraiment, c’est à dire la sécurité intérieure du Burkina Faso et par ricochet, la quiétude des populations des villes et des campagnes. Franchement, tu n’as rien d’autre à faire ?

  • Le 24 mai 2016 à 13:13, par Sans rancune
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Quel ministère gère actuellement le parc automobile de l’Etat ?
    En principe, il existe une Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat (DGAIE) et une Direction général du parc automobile de l’Etat (DPAE) qui relèvent du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement .
    Alors qu’est-ce-que le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure cherche à prouver ? Ou la ministre des finances est incompétente, ou c’est le ministre de l’administration territoriale qui est zélé.

  • Le 24 mai 2016 à 13:19, par Ali
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Exploitez la contribution de l’internaute 47 qui donne la position de quelques véhicules qu’on peut dire cachés par M. Boukary Niampa ex patron de la logistique de la Présidence du Faso. Peut être que des véhicules disparus pourraient s’y trouver.

  • Le 24 mai 2016 à 13:25, par Sôkrlabang’ré
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Ce communiqué est lapidaire ?On ne dit pas dans quelle circonstance cette "découverte" a été faite. Comment c’est arrivé et pourquoi c’est maintenant on en parle. Il y a quand même un responsable du parc auto de la Présidence. S’il y a disparition de véhicules il doit savoir qui sont ceux qui sont partis avec ces véhicules et où se trouvent actuellement ces véhicules. S’il ne peut pas répondre à ces questions,c’est que c’est lui qui les a camouflé. Si tel est le cas il devrait répondre.Et ce travail revient à la justice. Cette question ne relève ni de l’administration territoriale ni de la Décentralisation, même si on peut admettre dans une certaine mesure que la délinquance peut avoir ces effets sur la sécurité intérieure.Je ne comprends vraiment pas pourquoi c’est le Ministre de l’administration territoriale qui lance cet ultimatum.....

  • Le 24 mai 2016 à 13:33, par paysannoir
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    c’est maintenant que les burkinabè vont se rendre compte qu’il fallait laisser Blaise tranquille et s’attaquer à son environnement de1987 à 2014. ce gouvernement veut justifier son incapacité à trouver des vraies solutions aux problèmes des populations, en mettant tout sur le dos de la transition.
    1. affaires de parcelles, c’est la transition. C’est pas Tan Aliz avec AZIMO. c’est pas les anciens maires qu’on libère. C’est pas Simon ancien grand indétrônable maire. C’est pas Salif Diallo dont son petit frère tirait comme un western sur qui osait le contredire. C’est pas les anciens ministres et anciens députés, DG et autres. non c’est la transition.
    2. détournements de fonds/ c’est la transition. c’est pas les indexés des différents rapports ; sur la gestion des biens publics. C’est la transition.
    3. ONEA : manque d’eau alors que les barrages sont pleins. c’est à cause de la transition.
    4. délestages : c’est la transition
    5. les femmes et les enfants qui meurent sur les lits d’hôpital : c’est la transition
    6. les incendies partout : c’est la transition
    7. le djihadisme : c’est la transition
    8. les accidents qui font des hécatombes : c’est la transition qui n’a pas plombé les cars
    9. le prix des denrées de première nécessité et des médicaments : c’est la transition.
    9. la corruption : c’est la transition
    10 : la mauvaise gouvernance : c’est la transition
    11 : les véhicules de l’état qui sont volés : c’est la transition
    12 : le manque de justice : c’est la transition
    13 : des citoyens qui brulent le drapeau national : c’est la transition
    14 : l’incivisme : c’est la transition
    15 : le pillage et la fraude minière : c’est la transition
    16 : l’inexistence de politique en matière d’agriculture et d’environnement : c’est la transition
    En définitive ce pouvoir est arruvé comme par hasard et c’est normal qu’il n’ait pas de repères. on est perdu avec eux

  • Le 24 mai 2016 à 13:55, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Oh, Dieu. On accusera la transition de tous les maux. Il reste à dire que la transition a vendu le pays à un riche industriel minier avant de partir .

  • Le 24 mai 2016 à 14:18, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Hum... Juste une question : Quand ont disparu exactement chacun de ces véhicules ?
    Car si je me souviens bien, le cortège qui a quitté Kosyam le 31 Octobre avec Blaise Compaoré était composé de plusieurs 4x4.
    Quand à la méthode, elle me semble bien confuse. Comme l’ont rappelé beaucoup d’internautes, le parc automobile de la présidence avait et a des responsables ? Comment peut-on nous dire que 57 véhicules sont "sortis" sans que personne n’ait rien vu ni rien noté, fin de transition ou pas ?

  • Le 24 mai 2016 à 14:20
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Si en un an 57 véhicules ont disparu, en 27 ans il y aurait à bas mots 57 X 27 = 1539 véhicules disparus. Cela fait froid au dos. A chaque campagne électorale, le CDP introduisait des centaines de véhicules neufs dont la provenance reste à vérifier (certainement des véhicules payés par l’État) et qui disparaissaient à la fin de la campagne. Le peuple veut ses véhicules. Élargissez vos enquêtes aux 27 ans de règne !

  • Le 24 mai 2016 à 14:28, par DROITDANSLESYEUX
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    AU FUTUR MAIRE DE SIGHNONGHIN, REGLER VITE LES PROBLEMES DE LOTISSEMENT A BASSINKO CAR DES "PROPRIETAIRES TERRIENS" NOUS EMPECHENT DE CONSTRUIRE DES PARCELLES QUE NOUS AVONS ACQUIS SUR LA BASE DE COUTEUX PRETS BANCAIRES.

  • Le 24 mai 2016 à 16:26, par SAPO
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Sur RFI , j’ai entendu dire que les véhicules se trouvaient entre les mains d’anciens ministres de la transition, de cadres de l’ex RSP et de responsables d’OSC. Pour les deux premiers , cela est compréhensible. Mais pour les responsables d’OSC , cela est inadmissible dans la mesure où ces derniers étaient sensés menaient un combat pour une bonne gouvernance des affaires de l’état. Malheureusement , de jours en jours , on découvre leurs vrais visages. On se rend compte que beaucoup d’entre eux sont de vrais délinquants qui ont su trompé le peuple pour atteindre le but. Mais ils seront tous rattrapés par leur passé.

  • Le 24 mai 2016 à 16:52
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    vous navez rien vu d’abord. Vous vous plaigniez du blasco ? regardez ce que la transition et leurs suivants on fait en un rien de temps... ils sont meme pas venus pour jouer meme. Cest maintenant on va comprendre notre douleur. allons. Plus rien ne sera comme avant en tout cas.

  • Le 24 mai 2016 à 17:11
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Vraiment c’est honteux la manière dont certains reflechissent. En quoi est-ce que c’est anormal de demander de ramener les véhicules ?les réflexions du genre,l’ancien régime a volé plus est inadmissible,puisque on est sorti et d’autres sont morts pour un changement donc à partir des 30 et 31 Octobre,on devrait plus retomber dans les mêmes travers.A cette allure on pourra pas avancer.
    Du reste,c’était à la transition de demander de ramener les véhicules partis en Cote d’Ivoire en son temps.On ne peut même pas travailler à améliorer les choses,c’est Zida par-ci,Zida par-là comme ci le communiqué l’a indexé.Et même Zida n’est pas Dieu,il peut fauter comme tout être humain.En outre ses refus d’exécuter une décision judiciaire montre qu’il n’était pas digne de diriger la transition car le patriotisme commence par le respect des institutions de son pays,on s’est fait avoir.Qui sait,peut-être que c’est lui qui finance certains forumistes.Mais c’est vraiment honteux !!!

  • Le 24 mai 2016 à 17:32, par en verité je vous le dis
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    le délai de 2 semaines ne doit pas être une excuse pour ne pas sanctionner ceux qui avaient l’intention de les détourner ils doivent être punis sinon on ne doit plus au Burkina sanctionner quelqu’un qui a volé et qui remet l’objet volé lorsqu’on l’a attraper .L ’intention vaut l’acte un point.

  • Le 24 mai 2016 à 17:37, par Zagas
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Vraiment c’est honteux la manière dont certains reflechissent. En quoi est-ce que c’est anormal de demander de ramener les véhicules ?les réflexions du genre,l’ancien régime a volé plus est inadmissible,puisque on est sorti et d’autres sont morts pour un changement donc à partir des 30 et 31 Octobre,on devrait plus retomber dans les mêmes travers.A cette allure on pourra pas avancer.
    Du reste,c’était à la transition de demander de ramener les véhicules partis en Cote d’Ivoire en son temps.On ne peut même pas travailler à améliorer les choses,c’est Zida par-ci,Zida par-là comme ci le communiqué l’a indexé.Et même Zida n’est pas Dieu,il peut fauter comme tout être humain.En outre ses refus d’exécuter une décision judiciaire montre qu’il n’était pas digne de diriger la transition car le patriotisme commence par le respect des institutions de son pays,on s’est fait avoir.Qui sait,peut-être que c’est lui qui finance certains forumistes.Mais c’est vraiment honteux de la part de certains !!!

  • Le 24 mai 2016 à 18:02, par Kerbiga
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Je suis ravi que ce problèmes de véhicules volés signalé par le communiqué de mon beau Simon soulève des montagnes. Les transitaires ont vraiment fait du mal à notre pays. Se sachant transitaires, ils ont détourné en un an, ce que le régime fantôche du cdp de François Compaoré et de Blaise Compaoré n’ont pas fait en 27 ans. Le stérile de Luc Ibriga de l’ASCE doit en prendre pour son grade. L’ASCE est trop petite pour gérer ce problème. Il faut un Procureur plus patriotique que Thomas SANKARA pour faire le ménage. Comme des individus comme Thomas SANKARA existe tous les 200 ans, il faut attendre encore 200 ans avant de trouver un gars qui a des couilles comme Thomas SANKARA pour balayer la maison BURKINA.
    En attendant, SIMON, mon Beau va faire le ménage ! SIMON , Fonce ! N’aie peur que de Dieu dans ton sacerdoce.

  • Le 24 mai 2016 à 18:08, par bili bili
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Le Directeur du Parc automobil de letat est complice dans cette affaire. Il faut larreter et le foutre en prison ! Sans pitie ! ..point barr ! !

  • Le 24 mai 2016 à 18:08, par vérité no1
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Véhicules portés disparus mon oeil ! Mon oncle a besoin de vitres de Land Cruiser, c’est le marché des pièces détachées qui va prospérer !!!!!!

  • Le 24 mai 2016 à 19:32, par CITOYEN HONNETE
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    De grace que ceux qui ne peuvent pas apprecier balai citoyen pour des questions de faut politicien qu’ils les laissent tranquil. ces gens là avaient la possibilité de souper avec blaise à son et ils ont réfugé. c’est pas avec le gouvernement de la transition qu’ils vont se faire vendre.

  • Le 24 mai 2016 à 23:32, par daabi
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Pourquoi cette justice à deux vitesse ? Sinon ces véhicules doivent être considérés coe étant volés et les forfaiteurs doivent être trimballer devant les tribunaux pour repondre à leur actes.nul n’est au dessus d la loi

  • Le 25 mai 2016 à 00:12, par Funkybrain
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    On a d’autre autre problèmes dans ce monde : La terre est plate et non pas une balle qui tourne autour de soi même à 1600 km/h et autour du soleil qui ce trouve à 148 million des kilomètres à 72 000 km/h. La surface de la eau est toujours plate. Gravitation reste une théorie de nos jours et n à jamais été mesuré ou détecté quelque part. Regardez youtube.com : 200 preuve que la terre n est pas une balle ou en anglais : 200 PROOFS earth is not a spinning ball

  • Le 25 mai 2016 à 09:11
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    ça fait pitié dèh !!!!!! On se rend compte que la transition était rempli de crève la faim, de gens inconscients aucun patriotisme, en une année ils ont montré qu’il n’était rien sans cette transition donc il fallait manger et se remplir les poches comme le font les pauvres mendiants dans la rue. Ils ont fait pire que le régime passé. On est là on joue les saint tout en volant on met les autres voleurs en prison. Si les gens de la transition avaient fait 27 ans comme certains ils allait nous dépouiller de tout nos biens. Qu’il sache à chaque fois qu’il déposerons du pain sur la table qu’il se rappel que c’est de l’argent volé qui leur permet de nourrir leur famille. Des voleurs au colle blanc ! On vous connait !!!!!!!

  • Le 25 mai 2016 à 11:13, par jan jan
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    Le numéro vert 80002020 semble ne pas marcher, ou c’est moi qui ne sais pas comment l’utiliser, un internaute peut-il m’aider ? Merci.

  • Le 25 mai 2016 à 20:35, par jan jan
    En réponse à : Parc automobile de la Présidence : 57 véhicules portés disparus

    En tous cas nous on a vue un certain homme d’église circuler avec V8 noire 2 ou 3 mois avant la fin de la Transition et il l’a toujours, je pense que le véhicule vient de ce lot de véhicule disparus du parc auto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés