Santé : Des techniciens et cadres d’imagerie médicale outillés

samedi 30 avril 2016 à 02h49min

L’association burkinabè du personnel paramédical en électroradiologie (ABPPER), tient les 29 et 30 avril, son congrès 2016 autour du thème « Imagerie cranio-encéphalique en urgence : techniques de réalisation, radio-anatomie et radio-pathologies ». Il s’agit à travers cette rencontre statutaire, d’améliorer la prise en charge des cas d’urgence de pathologies cranio-encéphaliques et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). La cérémonie marquant l’ouverture des travaux a eu lieu le vendredi 30 avril 2016, sous le patronage du ministre de la santé, représenté par son directeur de cabinet, Issouf Traoré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : Des techniciens et cadres d’imagerie médicale outillés

Fracture du crâne, hématome sous-dural et extra-dural, hématome diffus du cerveau, obstruction des voies vasculaires par caillot de sang : ce sont des cas de traumatismes crâniens récurrents, figurant parmi les cas d’urgence dans les centres de santé au Burkina. « Nous sommes dans un pays où les engins à deux roues sont très utilisés et très souvent, les accidents sont liés à des traumatismes crâniens. Il était important qu’on se penche plus sur ce qui affecte nos populations en cas d’urgence traumato, des urgences liées généralement à des traumatismes crâniens », a signifié Job Ouédraogo, président de l’ABPPER.

D’où alors le choix du thème du présent congrès, un thème qui vise à améliorer la prise en charge des patients dans les centres de santé. « Il s’agira de conforter nos connaissances théoriques et de stimuler notre pragmatisme professionnel, notamment en matière de technique de réalisation de radiographies, de scanner et d’IRM », a expliqué Job Ouédraogo. Ce qui était nécessaire de l’avis du parrain du présent congrès, le professeur Rabiou Cissé, par ailleurs président de l’université Ouaga I Joseph Ki-Zerbo. En effet, le personnel paramédical en imagerie médicale étant les premiers concernés par la prise en charge des patients atteints de traumatismes crâniens et d’AVC, il était impérieux d’outiller ces derniers.

Représentant le ministre de la santé, Issouf Traoré n’a pas manqué de saluer l’ABPPER pour la tenue de ce congrès, autour d’un thème porteur d’intérêt pour le personnel paramédical et les patients. Cette rencontre est, selon lui, un moment de partage d’expérience qui permet aux participants de sortir raffermis avec de nouveaux engagements pour l’amélioration de la prise en charge des patients du Burkina.
Outre les membres de l’ABPPER (manipulateurs d’Etat en électroradiologie, techniciens supérieurs en radiologie médicale, cadres manipulateurs et ingénieurs en imagerie médicale), le présent congrès connait la participation d’associations sœurs nationales et internationale. « Comme tout congrès, ce sera l’occasion de revisiter nos statuts et règlements intérieurs et de penser au renouvellement de nos instances » a conclu Job Ouédraogo.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés