Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

lundi 25 avril 2016 à 01h10min

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption(ASCE/LC) a livré les résultats de ses investigations relatives aux ventes de de parcelle par la SONATUR. A quelques exceptions, l’institution a confirmé toutes les allégations parues dans la presse. L’attribution des parcelle sous la transition a été entachée « d’un manque d’éthique, d’équité, de transparence et d’impartialité ». En plus, « un régime de faveur a été accordé à certaines autorités » dont le premier ministre Yacouba Isaac Zida, certains membres du gouvernement et membres de leurs familles.

Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

Le président du Faso avait demandé aux fins limiers de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) de faire la lumière sur cette affaire de vente de parcelles par la SONATUR sous la transition révélée par la presse.
Les contrôleurs ont alors lancé les investigations pour vérifier les informations parues dans la presse sur les attributaires mis en cause et situer les responsabilités.

Sur la base de sept allégations, les enquêteurs ont procédé à des vérifications approfondies tant sur la base des documents y afférents que sur le terrain avec des sorties afin de localiser les parcelles concernées grâce aux plans établis par la SONATUR, a précisé Luc Marius Ibriga au cours de la conférence de presse animée ce 22 avril à Ouagadougou.

Les résultats de l’investigation, sans grande surprise

L’ancien premier ministre, Yacouba Isaac Zida a bel et bien été attributaire d’une parcelle en 2008, d’une superficie de 7 746m2 au prix de 8000 F CFA le m2. Cette parcelle lui a été retirée au profit d’une société qui n’a soldé qu’en 2015(30 avril 2015) largement hors délai.

Sa femme, Mme Kaboré Rehanata Stéphanie a également été attributaire d’une parcelle de 7 848m2 au prix de 8000 F CFA. Située côté Nord-Ouest du monument des martyrs, c’est un terrain non mis en valeur, en friche. Aussi, il y a eu trois lettres de notifications de frais d’acquisition respectivement de 40 000, 8000 et 40 000f/m2 sur cette même parcelle

Par contre, le terrain en face de la salle de conférence de Ouaga 2000 n’a pas été vendu. Le terrain reste la propriété de la présidence du Faso.

La quatrième étape de l’investigation a concerné l’espace situé en face de l’ambassade des USA d’une superficie de 50 000m2 qui a effectivement été morcelé comme la pesse l’avait révélée. L’espace était initialement constitué de deux grands lots , puis a été fusionné et réaménagé par la SONATUR en trois réserves foncières, un espace vert et trrois lots de 52 parcelles.

L’ASCE note que ces réaménagements n’ont pas respecté les dispositions du code de l’urbanisme en ces articles 94, 98, et 100 qui prévoit l’obtention d’une autorisation préalable du conseil des ministres pour les changements de destination.

Pour ce qui concerne les allégations relatives à l’attribution de parcelles à des membres du gouvernement et des leaders d’OSC, les investigations le confirment en partie. En effet, sur les trois lots de 52 parcelles situées en face de l’ambassade des USA, des attributions ont été faites au profit de certains membres du gouvernement, des membres de leurs familles et de deux autres personnes. Aucun leader d’OSC n’a été attributaire dans cette zone. Par contre dans la zone A, lot 4, des membres du gouvernement, des membres de leurs familles, un leader d’OSC et un fonctionnaire international ont été attributaires.

Le point 6 de l’investigation concerne le premier responsable du Balai Citoyen, Maitre Guy Hervé Kam. Le Cibal en chef a effectivement été attributaire des parcelles 11, 12, 13 ; tout comme sa femme Kam/Tiendrébéogo Wendtoulsom Sonia pour les parcelles 5 et 6 dans la zone B. Mais lesdites parcelles ont été attribuées en 2010 et non pas sous la Transition.

Dans le dernier chapitre, on retrouve une fois de plus l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida, cette fois avec sa fondation Zida pour le Burkindi. La jeune fondation a été attributaire de la parcelle n°00, d’une superficie de 18 993 m2.

L’ancien DG de la SONATUR partage la responsabilité des manquements

La conclusion des contrôleurs d’Etat est donc claire. Sans procéder à la levée officielle de la mesure de suspension de vente de parcelles prise le 20 janvier 2015 par le DG de la SONATUR, celle-ci a effectué des ventes de parcelles.
Pis, la gestion de l’attribution des parcelles est entachée d’un manque d’éthique, d’équité, de transparence et d’impartialité. Et des faveurs, sans base légale ont été accordées aux membres du personnel de l’institution à travers la vente de plusieurs parcelle pour certains d’entre eux.

De même, un régime de faveur a été accordé à certaines autorités comme l’ancien premier ministre, certains membres du gouvernement et membres de leurs familles, en décembre 2015.
« La fixation du prix d’acquisition des parcelles est souvent faite à la tête du client et sans égard au prix réel », martèle Luc Marius Ibriga, qui impute la responsabilité de toutes ces irrégularités à l’ancien directeur général de la SONATUR, à la directrice commerciale et au directeur technique.

Il y a donc eu mauvaise gestion des attributions et ventes de parcelles. La mission de l’ASCE-LC a donc recommandé, entre autres, la suspension de celles-ci en vue d’un audit approfondi de la gestion des ventes de parcelles et la définition de critères clairs d’attribution ; le respect strict des termes de contrat de vente des parcelles, notamment les délais de paiement des frais, l’ouverture d’une enquête sur l’existence éventuelle d’un réseau parallèle de vente de parcelles.
La SONATUR a d’ailleurs déposé une plainte en ce sens, contre X.

Tiga Cheick Sawadogo (tigacheick@hotmail.fr)
Lefaso.net

P.-S.

Voir le document détaillé de la présentation faite par l’ASCE/LC en pièce-jointe

Vos commentaires

  • Le 23 avril 2016 à 19:08, par vérité no1 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Écoutez, Zida n’est pas un voleur mais plutôt un bâtisseur ! Combien de francs François a acheté son terrain sis à Zogona ? On veut voir les documents, vous les journalistes d’investigation !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2016 à 19:29, par jan jan En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Toutes ces parcelles doivent lui être confisquées sans remboursement, j’avais appris par un journal que sa femme et lui avaient écrit qu’ils renonçaient à ces parcelles et demandaient à être remboursés. Rien ne vous sera remboursé car votre action n’est que du vol et vous avez volez bien plus que ça aux burkinabè, l’argent que vous avez avancé c’est votre salaire ?? Si oui justifiez ça. Ou c’est l’argent sale que Diendiéré vous a donné ?? Avec la trahison que vous lui avez faites, vous devez avoir honte d’utiliser de l’argent mal acquis grâce à lui. Et avec ça c’a se dit Chrétiens, c’est plutôt des Crétins. J’ai honte pour les frères en Christ, déjà que leur nom était gâté par des Pasteurs véreux, les voici encore devant de gros vols.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2016 à 19:55, par ka En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Même cet audit, ni ces accusations ne peuvent mettre le peuple en confiance : Gardez ces preuves pour une deuxième acte, car le peuple reste sur sa garde. La confiance d’un peuple meurtri par les crimes l’injustice, l’impunité, et par-dessus du marché la corruption a ciel ouvert se mérite : Tant que Guiro ne retourne pas en prison, tant que les responsables des détournements du denier publique planquer au sommet de l’état ne sont pas à la MACO, tant que la corruption à ciel ouvert n’est pas éradiquer par notre président Roch Kaboré dit ROC, tant que les assassins de Thomas Sankara, Norbert Zongo, NEBIE, Dabo Boukary, et ceux du coup d’état à la maternelle de Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé qui assument ne sont pas jugés, aucun Burkinabé ne donnera sa confiance à un régime assied sur une dynamite et qui berne le peuple avec des questions de parcelles qu’on pouvait retirer sans bruit. Notre Burkina est pour l’instant dans le noir total à cause de la corruption à ciel ouvert, l’injustice, et l’impunité : A condition qui Roch Kaboré serre la ceinture, et oublier ses amis assassins d’hier, et régler tous ces problèmes, qui le classera le meilleur président neutre élu démocratiquement par un peuple meurtri durant 27 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2016 à 21:06, par Truth Hurts En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Maître Guy Hervé Kam doit démissionner du balai citoyen. Comment peut-on vouloir incarner l’intégrité et le Burkindlem et se faire attribuer 5 parcelles !

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2016 à 21:10, par Pegd En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    On pourra respirer maintenant. Que l’audit se fasse sur toutes les parcelles de Ouaga 2000 et on verra si les ex autorités n’ont pas bénéficier de traitement de faveur de la SONATUR.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2016 à 21:10, par Le Sage. En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Monsieur Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des Ministres, si, le cas échéant, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Monsieur René BAGORO fait partie des personnes (que d’ailleurs l’ASCE ne nomme pas expressément dans ces acquisitions frauduleuses pour quelles raisons occultes dont on ne sait d’ailleurs) attibutaires des parcelles litigieuses querellées, il est bien évident qu’il doit démissionner immédiatement car aucun citoyen burkinabè ne concevrait qu’un Ministre de la justice soit impliqué dans des ventes ou deals de parcelles litigieuses. C’est une question de principe d’éthique et de respect des règles républicaines et de la crédibilité de l’institution judiciaire burkinabè. Aux USA ou en France, pour moins que ça, des ministres ont démissionné pour préparer leur défense. Donc le degré de votre crédibilité gouvernementale sera mesuré à l’aune de cette incitation du Garde des Sceaux à la démission si celui-ci était impliqué dans ce deal mafieux. Les investigations doivent également se poursuivre avec tout le plan cadastral de Ouagadougou. Vous croyez quoi ? On ne peut pas vouloir une chose et son contraire en démocratie. C’est pile ou face.
    Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2016 à 23:45, par ka En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Tous ce que les internautes oublient de la réalité en Afrique, c’est l’émotion et le clan familial qui finissent par toujours prendre le dessus de la raison. Depuis la nuit des temps dans notre continent, l’émotion et le clan familiale a toujours mis nos dirigeants dans l’erreur. De Maurice Yaméogo a Blaise Compaoré, le clan familiale et l’émotion ont creusé leur tombe d’homme d’état, ne parlons pas ceux qui ont trahi une jeunesse pour s’enrichir, ils seront rattraper par leur passé tôt ou tard. Tout ce que Ka demande au nouveau représentant du peuple Burkinabé qui est son petit frère Roch Marc Christian Kaboré, s’il lit mon message, c’est de prendre la raison au-dessus de sa clique et ses proches, et de suivre son programme présidentiel et sa promesse jusqu’au bout, ‘’’les dossiers brulants comme celui de Thomas Sankara, Norbert Zongo, NEBIE, Boukary et autres,’’’ avant de jouer ce qu’on le propose de jouer comme un jeu politique qui est ‘’l’affaire Zida et autres très, très, dangereuse à mon gout,’’’ et qui le fera creuser sa tombe politique comme Blaise Compaoré. Et si ce n’est pas Ka qui le dit, comme il l’a dit à Blaise et sa clique, de ne pas toucher à l’article 37, personne ne le dira. Chaque chose a son temps, et le tour de Zida et d’autres viendront, car la jeunesse suivi du peuple, ont dit les 30 et 31 Octobre 2014, ‘’’que rien ne sera plus comme avant.’’’ Je demande au premier magistrat et représentant du peuple Burkinabé, de jouer avec la raison, que d’avoir de l’émotion pour les planqués qui le conseillent mal. Avec un régime sur une dynamite, le président Roch Marc Kaboré doit mettre l’émotion et le clan de côté, et de combiner la raison et ses promesses de régler les crimes impunis pour souder son peuple et son pouvoir, et mériter la confiance de ce même peuple dessouder, et meurtri pendant 27 ans à cause des mêmes problèmes. Monsieur le président, mettez Zida et la transition de côté, acquittez de vos promesses en combinant la raison et la justice, une vérité qui donnera le grand pardon, et une confiance du peuple a son représentant. C’est la discipline en soit, comme vous l’aviez fait en abandonnant le navire Compaoré que le peuple vous a accorder la chance d’être là ou vous êtes. Lorsqu’on a une raison en soit, l’émotion n’a plus de place pour un clan, ou de qui que ça soit. Ce ne sont que des conseils élémentaires mais riches de Ka, farouche partisan de l’alternance politique du pays que nous aimons tous avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 01:30, par Zangul En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    A Vérité nº1 : Votre Zida est un voleur. Point barre
    Admettons que François ait par exemple volé 100 milliards de FCFA. Cela ne donne pas le droit à Zida et ses délinquants de voler même 1 F. Des gens sont morts dans ce pays pour que plus rien ne soit comme avant. Vous avez oublié ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 07:08, par Le Citoyen Républicain En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    A internaute n° 4. Perfecto ! Félicitations ! Le Gouvernement des "vertueux" de la transition et leurs acolytes d’osc ont montré leur vrai visage au peuple. On les voit maintenant comme dans la savane désherbée. Il paraît que l’argent révèle la vraie nature des gens. Certains ont été surpris par leur fortune qu’ils ont subitement acquises sans effort si ce n’est de circonstances et on le voit tout de suite, ces fils de paysans devenus riches comme François Compaoré qui s’accapare indûment des biens et ressources du peuple. C’est une véritable honte pour l’intégrité des OSC et des gouvernants de la transition qui se prennent pour des héros alors qu’ils ne sont que des zéros pointés aux yeux du peuple comme le balai citoyen que j’appréciais vraiment. C’est pourquoi je conseille que M. Guy Hervé KAM n’intente aucune action en diffamation contre quiconque directeur de publication. Pourquoi acquérir 5 parcelles à Ouaga 2000, pour faire quoi ? et les autres ? Si chaque burkinabè devait avoir 5 parcelles à Ouaga 2000, y’en aura t-il pour tout le monde. Sans aucune démagogie, je dis sans aucun risque de me tromper que Me Guy Hervé KAM n’est pas différent des autres gouvernants qui ont pillé le pays pendant 27 ans. Il lui reste à nous prouver le contraire.... Quand même !!!! Le Citoyen Républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 07:27, par Mise au point. En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    N’appelez plus, s’il vous plaît, chers journalistes, ce machin truc de Général, car il a cramé ses étoiles lui même. Voilà quelqu’un qui pouvait rentrer dans l’histoire du peuple burkinabè par la grande porte et qui a choisi volontairement, comme son mentor Blaise Compaoré, trompé par François Compaoré de sortir par la petite fenêtre de tourelle. Libérez rapidement le Général DIENDERE pour reprendre les choses en mains dans l’armée et il ne se comportera plus comme sous Blaise Compaoré. C’est un militaire loyal et sa loyauté l’a conduit dans cet enfer où son propre cousin le trahit. A choisir aujourd’hui entre Zida et le Général DIENDERE, il n’y a pas photo, c’est le vrai Général DIENDERE qui emportera mon suffrage n’en déplaise aux supporters zélés de ce soldat de 2ème classe qui ne peut plus rentrer dans son pays. Le Général DIENDERE est au moins fier d’être sur le territoire national. En cas de guerre, il peut au moins manoeuvrer pour sauver notre pays. Il suffit de sortir de la MACA. Peut-on en dire de même de Zida, ce Général de pacotille mu en soldat de 2 ème classe sans solde ?
    Pouvait-il en être autrement pour des étoiles acquises malhonnêtement et contre toute logique dans la hiérarchie militaire ?
    Tous ceux qui voudront emprunter la courte échelle tomberont assez facilement et reviendront à terre comme en parachute. Plus vite vous êtes monté, plus vite sera la descente aux enfers et l’oiseau a beau voler au ciel, ses os retomberont sur terre.
    Je ne comprends pas qu’il y ait encore des burkinabè qui trouvent une circonstance atténuante à M. ZIDA, le Juda du RSP. Mais que voulez-vous, lorsque la panse est remplie, il est difficile de se dédier. Voilà la mise au point que je voulais faire surtout pour un certain "Vérité ° 1" qui n’est que le pur "mensonge n° 1". La politique du ventre quand tu tentes vainement de nous tenir et de nous corrompre sur le forum des internautes...

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 07:42, par Gouèman En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Comme le gouvernement Roch nous fait rigoler quoi ! Il y’a un dealer de parcelle dans le gouvernement et tout le monde le connait. hahahah !!!

    Bagoro en tant que Ministre de l’habitat sous la transition a beneficié d’une parcelle de 400m2 à Ouagaga 2000 à 3 750 000 FCFA, alors que la transition avait suspendu les attributions sur le territoire nationale et mis des maires en prison pour des deal de parcelles. Vous dites qu’on n’attribue plus de parcelles mais vous vous en distribuez comme du pain !
    Honnêtement, on appel ça du vol !

    Aujourd’hui Bagoro est Ministre de la Justice. ET ce dossier doit passer en justice.
    Question pour un champion : Il démissionne ou pas # !

    Nous attendons que les journalistes posent clairement cette question sur les Ministres qui ont beneficiés illégalement de parcelles et qui sont dans le gouvernement. Qu’ils nous rendent nos parcelles car ca appartient au peuple...

    Bientôt, des conférences de presses pour demander au gouvernement de se prononcer clairement sur ces ministres voleurs, au même titre que sur le cas Zida. Et si ces voleurs de la république restent dans le gouvernement, de surcroît comme ministre de la justice, nous allons réclamer leur démission. Ou simplement la relaxe de tous les voleurs du Faso.

    MPP, vous avez promis honnêteté et rupture avec les anciennes pratiques. Nous vous avons votés. Alors, soit vous nous faites la preuve de vos dire sur les cas de ces ministres en demandant leurs démissions, ou bien on va se retrouver dans la rue pour que vous nous donniez à chacun une parcelle. Alors, les mois prochains s’annoncent mouvementé ...

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 07:55, par KOUASSON En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Truth hurt,si tu as l’argent,faut aller maître Guy Hervé va te céder une de ses parcelles. Ce ne pas parce qu’’il prône l’équité que si ses moyens le permet qu’ il ne doit pas investir mon frère. Ne vous laissez pas endormir par cette histoire de parcelles,les priorités au Burkina sont tout autres.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 08:27, par OUEDRAOGO Nobila Bernard En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    C’est dommage que nos dirigeants foulent l’étique au pied.C’est à croire que l’on ne cherche aucun honneur quand l’on est au perchoir.Puisse Dieu agir sur ces hommes qui pensent pouvoir nous donner une meilleure vie en se battant par tous les moyens pour conquérir le pouvoir d’état. Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 09:07, par BATIONO Appolinaire En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    après avoir lu l’écrit je ne comprend pas pourquoi certains noms sont déliberement omis.on ne peut pas choisir de nommer certains tandis que d’autres croupissent dans l’anonymat. si c’est vraiment l’ASCE soyez impartial, ns voulons l’égalité pour tous ;

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 09:28, par le jeune En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    je rappelle au gouvernement et l’ensemble du peuple burkinabè qu’ils doivent leur liberté en partie à ZIDA l’enfant courageux de yako. soyons reconnaissants

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 09:37, par zemosse En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Je voyais’venir’Ce général Zida. Il a mouillé tout son entourage : Kafando, les ministres, les OSC, jusque’sa femme. Sacré Zida., à travers sa simplicité par ses tenues FDF, c’était un froid calculateur, un stratège qui a préparé son coup des les !premiers jours de sa fonction de président du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 09:41, par damath En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Chers freres, je voudrais vous poser cette question : les problemes de notre pays Se resume t ils sur les dignitaires de la transition ? Nous devons peser le bon et le mauvais que la transition a fais avant de la diaboliser et la trouver comme le malheur du Burkina faso. Reconnaissons en eux des hommes courageux qui ont risquer leur vie pourqu’on arrive aux elections permettant au president et son government de dormir tranquilement a ouaga. Sinon si le RSP etait toujour la. C’est kolweogo d’abord et si c’etait le RSP ? Ou sont passes les dossiers Thomas, Dabo, Nebie, Norbert, coup d’Etat de Diendere que la transition avait fait bavancer avancer ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 09:48, par Somé En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Ecoutez merci aux messieurs de l’ASCE pour le rapport mais il faut aller jusqu’au bout de la chaine à savoir rendre justice. Je croit qu’avec l’adoption des nouveaux textes pendant la transition ils ont la compétence pour cela. Si no notre justice inamovile va ranger ces rapports dans les tiroirs comme les autres au paravant. Après c’est pour venir raconter qu’ils sont pas independant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 09:52, par zemosse En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    "Selon les clauses du contrat, il nous est interdi de divulguer les noms des attributaires de parcelles de la SONATUR...".voilà ce que les responsables ripoux de cette structure avait osé vomir. Comme toujours, ces DG et autres grands commis de l’État,prennent les Burkinabé pour des êtres inférieurs aux nez percé ,qui acceptent tout ce qu’on leur vomi. La réalité est là aujourd’hui ,implacable. À travers des clauses bidons,taillées sur mesure,la SONATUR à arnaqué le Peuple Burkinabé. Ces differents responsables pourris doivent rendre compte.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 09:54, par sheiky En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Internat 4, attention à la passion. Il est indiqué que Me Kam à acquis ses parcelles en 2010. N’oubliez pas que c’est un avocat. Est-ce que l’ASCE à le droit de fouiller dans sa vie hors insurrection , je ne suis pas sûr. Allons plutôt de l.avant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 10:12, par Nameba En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Cette affaire d’audit de la transition n’en est rien une preuve de bravoure ni de probité de la part du gouvernement en place. Au contraire je ne vois rien que de la lâcheté et la honte que de laisser des affaires pendantes et brûlantes depuis des lustres pour s’occuper des problèmes de larcins de parcelles. Messieurs du gouvernement attaquez vous aux problèmes qui ont amené l’insurrection populaire d’octobre 2014 au lieu de divertir les gens. Faire attraper et extrader Blaise et son petit frère François pour qu’ils nous remettent nos milliards volés, serait une preuve de bravoure pour vous au lieu de tourner autour du pot. Quittez dans ça !

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 10:35, par TANGA En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Par définition, le voleur aussi profite de l’inattention du propriétaire par ramasser ces affaires.
    ZIDA a vue les failles qui existaient depuis longtemps, il ne les a pas corrigés quand bien même il devait le faire par ce TRANSITION ; il en a profité donc C’EST UN VOLEUR.
    ZIDA VOLEUR, SA FEMME VOLEUSE ; ils sont à juger avec leurs acolytes point barre.
    Ceux là qui veulent comparer avec le clan Blaise doivent savoir que si on doit dire que X a volé alors Y doit voiler nous tirerons la conclusion que nous devons tous être voleurs. Où irons nous alors ? BASTA.
    BLAISE, ZIDA et tous ceux qui ont volé doivent ramener les choses prises.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 10:59 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Il y a longtemps que Ouaga2000 ne fait plus rêver,il n’y a que des délinquants qui y vivent ou veulent y habiter.Qu’on nous fasse un audit complet depuis que cette zone a vu le jour et chacun constatera que c’est une zone de mafieux.Personne,je dis personne n’avait eu jamais à payer le m2 à sa juste valeur,d’ailleurs d’autres avaient eu des hectares pour un franc symbolique,suivez mon regard du côté de l’ex belle mère nationale,l’ex petit président,le fuyard en plein midi à savoir bilaise compaoré,Jean Baptiste Ouédraogo,l’actuel président du Faso,le Guiro avec sa cantine etc etc etc car la liste est trop trop trop longue.Maintenant pour nous divertir,ces RSS ont trouvé la cible idéale:la transition mais le peuple n’est pas dupe

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 11:13, par en colère En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Pourquoi citer certains noms de personnes impliquées et pas d’autres, je trouve cette façon de faire un peu partial, ou vous citez tous les noms, ou vous n’en citez aucun

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 11:30, par peres bebeto En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Ecoutez Zida à la base est un malfrat comme le reste de l’ex équipe durant des décenies .

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 11:36 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Bravo pour cette investigation préliminaire qui reconnait qu’il faudrait un audit plus approfondi car on reste sur sa faim après lecture. Aujourd’hui nous parlons de ces parcelles et de la SONATUR comme si le deal de parcelles par la SONATUR était un fait nouveau. Le problème remonte à près de 10 ans !!! Les ambitions de ce projet étaient nobles au début. Elles le resteraient si la transparence, l’équité, et l’inclusion avaient été les maîtres mots dans le processus d’attribution. Cependant la gestion des attributions par les directions successives et particulièrement par les 4 dernières équipes de direction, a définitivement discrédité l’institution, et semé l’injustice.
    L’audit approfondi révèlera certainement que les dignitaires de Blaise Compaoré, les membres des gouvernements successifs de BC, leur familles, les états-majors, les élites de l’armée, les milieux d’affaires, etc... avaient tous des dizaines de parcelles à Ouaga 2000 pour certains, et par millier de mètre carrés pour d’autres. Au nom de l’inclusion, et dans un soucis de permettre au burkinabé moyen de se loger décemment, il ne devrait pas être attribué plus de 2 parcelles à un individu ou à un couple. Pendant que certains citoyens s’échinent à trouver une parcelle d’habitation, d’autres du fait de leurs relations avec des sphères influentes, les amassent par dizaine ou par millier de superficie unitaire. En conséquence, la protection sociale de la classe moyenne qui aurait pu être promue par cette initiative, reste dans sa précarité.
    A mon avis, pour régler lee problème, l’audit approfondi devra avoir 3 aspects. I) Un audit technique à confier à un cabinet international spécialisé dans ce genre d’exercice. ii) un audit organisationnel et de gestion des directions successives ; iii) un audit financier. Le fichier des attributions de la SONATUR à Ouaga 2000 devra être examiné de fonds en comble, et ce pour toutes les zones A, B, C. La liste des bénéficiaires multiples devra être rendue publique. Les personnes détenant des contentieux ou litiges avec la société devront être invitées à se présenter. Celles possédant plus de 2 parcelles devront être invitées à se déclarer elles-mêmes avant ledit audit afin de négocier les termes de cession du trop-perçu en terrains. Ceux ou celles qui ont sous payé leurs parcelles devront être invités à se régulariser.
    Par ailleurs, rarement la SONATUR a rempli ses engagements dans l’aménagement des zones telle que prescrit par ses propres cahiers de charge. Le bitumage de plusieurs routes planifié n’a jamais eu lieu. Idem pour l’eau et l’électricité à certains d’autres endroits. Etonnamment, personne n’a songé depuis à déposer une plainte contre la SONATUR pour non-respect des termes d’aménagement. Apres l’audit, la situation exhaustive des parcelles disponibles devra être rendue publique, et un nouvel appel à vente organisé de façon transparente et équitable avec une rigueur sur les délais d’investissement. Beaucoup de personnes et notamment celles bénéficiaires de plusieurs attributions, ont en effet acquis les parcelles pour faire de la pure spéculation financière dans la revente. Ceci ne participe pas à valoriser effectivement les terrains pour un développement urbain harmonieux. En outre la spéculation crée une distorsion du marché de l’immobilier, doublée d’un renchérissement du cout de la vie, lequel renchérissement est à termes sources de corruption. Vivement que toute la lumière soit faite dans les plus brefs délais.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 12:06 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Je déduis que pour faire l’audit des 30 ans de gestion mafieuse de ces criminels est trop compliqué,trop risqué même.Alors on sert de la bouillabaisse pour divertir le peuple et il se trouve des gens qui veulent manger cette merde.Honteux,honteux,honteux

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 13:35, par Lat Dior En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Oh Dieu. Bagoro a annonce avoir une parcelle a ouga 2000. Si c’est pendant la meme periode il devra demissionner.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 16:44, par Denis En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%. Je suis Zida à 100%.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 18:28, par olivier En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    J’ai beaucoup d’estime pour ceux qui ont une salve de joie à insulté allègrement le Général ZIDA, son épouse, mais aussi à ceux qui insultent Maître GUY ; Vous avez pleinement le droit de vous offusquer pour ce que vous croyez injuste. C’est pourquoi, je ne demande pour eux, ni votre indulgence, ni votre compréhension. Cependant, je voudrais, au tribunal de votre propre conscience, vous demander de recenser pour vous même, les réalisations que vous, pauvres troubadours avez fait pour ce pays au point de traiter de voleur celui qui a risqué la mort plusieurs fois à cause de notre cher BURKINA ; Les risques pluriels, les décisions très audacieuses, qu’ils a pris au péril de sa vie, quand presque tous, l’avaient livré pour mort ne vous reviennent point en mémoire. Ses multiples slaloms pour se cacher à cause de la république, son courage de se placer lui seul, face à ses frères d’armes, même quand ses plus proches collaborateurs le trahissaient pour épouser la cause de ceux qui avaient pour nous des desseins obscurs, tout cela, prouve que ce type n’est pas venu s’enrichir. Combien de parcelles comptent Ouaga 2000 ? Savez vous combien en possède Roch, Salif, Simon, Blaise...? Le bon sens veut que vous vous évaluez vous même et que vous mettiez dans une balance, vos propres forfaits et ce que vous avez fait pour ce pays et vous vous en convaincrez que vous êtes indignes de prononcez des injures à de braves gens comme ZIDA ET Maître Guy. Parlant du maître, et du macadam qui lui demande de démissionner. Ah !!! la sagesse, quand elle nous manque : Pour avoir payé de sa propre poche des parcelles, il doit démissionner ; lui même fut pendant longtemps magistrat avant de devenir avocat et sa chère épouse est cadre de banque. Si vous, vos rectitudes financières vous obligent à être aigri, priez pour que Dieu vous en délivre, mais rendez grâce à Dieu pour ses largesses dans la vie des autres. ALORS ET ALORS SEULEMENT VOTRE TOUR ARRIVERA PROMPTEMENT ; Merci au Webmaster de nous permettre de nous comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 18:28 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    seul le thomas sankara qui peut sortir ici victorieux,apres lui c’est moi qui vie dans la zone de non lotis,quant on est au affaires c’est man tao tid logdamen

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 21:04, par SOYEZ_HONNETES En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Avec Zida nous sommes venus à bout du maudit RSP. Il a risqué sa vie pour détruire ce monstre que tout le monde redoutait. Vive Zida. Meme s’il a des défauts, et cela est normal, il nous a été très utile pour la tranquilité dans ce pays. Tous ces internautes qui ne savent que mal parler sont plus voleurs que ces anciennes autorités si on entrait dans leurs vies privées.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 21:11 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Internat # 29 "Denis", c’est exactement comme si écrivais 13 fois : "Je suis voleur à 100 %". Hi hi hi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 21:40, par Amadoum En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’:POURQUOI UNE PUBLICATION SELECTIVE DES NOMS ?

    Avec preuve concrete a l’appui, les noms de toutes les personnes impliquees doivent etre publies. C’est ca etre courageux et c’est ca aussi le journalisme investigatif. C’est facile de publier les noms qui sont deja sur "Radio Ouaga".
    Quant a l’approndissement des enquetes, j’ai bien peur que ce ne soit la fin des choses.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 21:59, par Ben En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Le Burkina est un pays qui fait honte. on laisse les vrais problemes et on s’occupe de ce qui n’est rien juste parce qu’on cherche a salir Zida et la transition. Honte a u Nouveau pouvoir. de toute facon, l’histoire rattrapera Roch, Salif et Simon. Voici ceux la memes qui ont les dossiers les plus lourds sur leurs tetes depuis 27 ans qui font payer tout a la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 22:25, par ka En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Un faut problème qui en cache tant d’autres. A la place de la révolution au milieu d’une jeunesse enchainée pour avoir pris la clé de l’alternance politique du pays qu’elle aime le 31 Octobre 2014, un homme criait avec cette jeunesse dont le nombre a fait la différence en disant ‘’’que plus rien ne sera comme avant’’’ c’était Isaac Zida. Il est conscient d’où qu’il est, et il sait qu’au Burkina rien ne sera plus comme avant avec sa jeunesse. Qu’il pleuve ou qu’il neige, avec le temps cet homme rendra des comptes a son pays, bonne ou mauvais, ses comptes seront connus du peuple. Pour l’instant que chaque internaute sache que le peuple Burkinabé pardonne mais n’oublie pas. La priorité du peuple Burkinabé est de demandé au président Roch Kaboré, de respecter sa promesse de régler les dossiers de Thomas Sankara, Norbert Zongo, NEBIE, Dabo Boukary et d’autres, avant d’attaquer un nouveau dossier appelé la trahison et les parcelles de Zida. Sauter la priorité du programme présidentiel avec promesse, et nous tromper avec un nouveau dossier, est insulté le peuple une fois de plus. Pour une confiance totale du peuple à suivre des actes concrets des responsables du nouveau Burkina, c’est de liquider les dossiers des crimes impunis et celui du coup d’état à la maternelle de Gilbert Diendéré sans aucun d’âme avant de pourchasser d’autres criminels comme Zida et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2016 à 22:48, par M.S. En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Extrait d’une histoire écrite en 2000, revue en 2012, publiée dans Bayiri.com le 19 novembre 2014 dans la Rubrique Education, sous le titre « Un récit qui enseigne bien de la morale »,

    Dialogue entre un homme qui a ramassé un portefeuille contenant de l’argent, et sa femme qui le conseille de remettre à la police l’objet ramassé.
    … « Ma chère épouse, je n’ai dépouillé personne de cet argent. Tu connais, autant que moi, des gens coupables de vol, de vol érigé en système de gestion des biens publics. Le mensonge, la fraude, la duperie et la force brute sont leurs principes de gestion de la cité. Pourtant, ces gens-là sont mieux respectés, honorés et magnifiés sur cette terre. Ils savent que nous savons qu’ils sont des voleurs et des menteurs. C’est pourquoi ils nous persécutent dès lors que nous commençons à parler à haute voix de vol, de mensonge et de fraude. Rien d’autre ne compte pour eux. La seule chose dont ils s’assurent est qu’après avoir vidé une maison de ses richesses, ils puissent être orientés vers une autre maison mieux équipée et plus luxueuse, de sorte qu’en très peu de temps, ils puissent acquérir les plus grand diplômes en vol, mensonge et fraude : des comptes bancaires en Suisse, propriétés immobilières en France, voitures dernier cri venus tout droit des Etats-Unis ou du Japon. Es-tu plus heureuse que ces gens-là ? »
    « Bien sûr que oui ! Je ne me sens pas coupable de tous ces vices. C’est un devoir de remettre cet argent à la police. »
    « J’ai compris que la chose à faire par devoir moral ou par souci de justice n’est pas toujours la meilleure. Dans un monde où les vertus sont devenues des vices et les vices transformés en vertus, la meilleure chose à faire vaut mieux que la chose juste à faire. Je ne déposerai cet argent nulle part »
    « Pourtant il le faut, chéri. Faisons la différence. »
    LEÇON : BIENS MAL ACQUIS NE PORTENT JAMAIS FRUIT, QUEL QUE SOIT LE TEMPS QUE CELA PRENDRA, ON FINIT TOUJOURS PAR ÊTRE RATTRAPE. LA MEILLEURE ÉDUCATION NE PEUT ÊTRE QUE CELLE PAR L’EXEMPLE, ET LE BON EXEMPLE CELA S’ENTEND.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 00:05, par wedaga En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Vous dites du n’importe quoi. ZIDA attributaire d’une parcelle en 2008 ! Et ceux qui l’ont été à cette époque, avez vous retiré leur parcelles ? Sachez que c’est par le courage de ZIDA que vous tous régnez dans vos petits bureaux ministériels ! Sinon, le RSP allait vous donner une bel leçon du pouvoir !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 02:07, par Bouba En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Vous recommencez votre campagne médiatique à des fins inavouées contre Zida !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 05:16, par Tou En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Internaute 23, il ya des gens qui ont achete leur parcelle a leur juste valeur. En 2006 en zone A le metre carre ma coute 14 800 fcfa environ. Donc logiquement en 2015 il doit avoir pris de la valeur !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 05:58, par belof En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Zida n’est pas un super homme, il reste un justifiable comme tout le monde et ne peut se soustraire à la justice. Je demande aux fans de Zida ne revenir à la raison. Qu’ils sachent que l’insurrection a été menée par le peuple et lui seul. Zida n’a été qu’un profiteur. Voyez vous même la lutte de positionnement à l’epoque pour prendre les reines du pouvoir. Lors du pustch, c’est ce même peuple qui a encore lutté et Zida lui doit son salut.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 06:29, par ibrahim En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Moi ce qui m’ enerve dans tout ca cest qd des gens pour defendre la transition reviennent sur le regime compaore comme si le plus ne sera comme avant n’etait qu’ une chanson et non un slogan.jai honte car pour moi cetait pour le changement

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 07:36, par le meme En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Écoutez chers amis.je pense que celui qui se livre à la justice est encore plus crédible que celui qui fuit ses actes d’accusation.
    le passé glorieux de Zida n’excuse en rien ses erreurs présentes. MEDITEZ

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 07:46, par Lavie En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Le gouvernement de COMBAT devrait laisser cette histoire d’audit de la transition pour se concentrer sur les vraies préoccupations de la population. ’’ On ne peut pas courir et gratter les fesses en même temps’’. Le peuple meurtri voulait aller vite sur les grandes questions de son existence et de son épanouissement. Beaucoup de Burkinabè pensent aujourd’hui que le MPP n’a pas de programme de société pour le peuple. Il faut réformer l’administration en donnant une place prépondérante au contrôle interne et au contrôle de gestion préventifs. Mieux vaut dépenser 80 francs pour empêcher le voleur de prendre un bien que de dépenser 20 francs à sa poursuite en vu de récupérer ce bien qu’il aurait dérobé. Nous avons voté ROCK pour qu’il réalise une vision du Burkina Faso nouveau qu’il nous a fait croire pendant la campagne. Nous somme avec lui dans la même voiture mais refusions qu’il focalise notre regard sur le rétroviseur.
    Chantons tous ensemble :
    "Allons, allons de l’avant ; de l’avant !!!’’ Bis

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 07:56 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    En fait de compte, on a accusé Maître Kam pour rien. ZIDA Aussi, puisque c’est avant la transition qu’ils ont tous acquis leur parcelle. Il faut que les gens arrêtent ces chasses aux sorcières. Bosser au lieu d’accuser les gens.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 08:32 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    En fait de compte, on a accusé Maître Kam pour rien. ZIDA Aussi, puisque c’est avant la transition qu’ils ont tous acquis leur parcelle. Il faut que les gens arrêtent ces chasses aux sorcières. Bosser au lieu d’accuser les gens.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 08:49 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    M NAMEBA a tout dit. c’est à cause de l’insurrection que ces gens sont aux affaires aujourd’hui et voilà qu’ils ont déjà oublié ça. le peuple dans toute sa diversité est sorti les 30 et 31 Octobre 2014 bravé les balles assassines de Blaise et son RSP pour dire non à l’impunité, aux assassinats, à la corruption, à la mal gouvernance, aux détournement, à la vérité sur ses braves enfants morts impunément, à ses conditions de vies misérables, aux manque d’eaux potable et d’énergie, au manque d’emploi pour sa jeunesse, aux conditions de vie misérables de ses paysans, au manque de soins, ect..ect...
    j’ai les larmes aux yeux de voir que ROCK et ses amis ont déjà oublié tout ce sacrifice pour s’attaquer qu’à ce dossier de parcelles. je dis qu’à ce dossier de parcelles. ce dossier doit être traité mais de grâce allez aux fonds des choses. nous attendons plus que ça de notre justice et des dirigeants. mettez vos études même si je doute un peu de vos compétences au profil de votre nouvelles fonctions sinon faite appel à plus intelligent. nièbga

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 08:56 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Pour les parcelles de maitre Guy Hervé KAM et son épouse, l’ASCE doit pousser l’enquête et ne pas se contenter de dire que l’acquisition a été faite en 2010. Que ce couple nous explique comment il a pu acquérir 10 parcelles jumelées à Ouaga 2000 ? A combien ? Ils ne sont pas les seuls dans ce pays à piller notre pays, parce que leurs parents sont des personnalités. C’est aux pauvres qu’on devait vendre parcelles moins chères mais pas aux enfants de riches. Il faut que ces enfants de riches apprennent à se battre à armes égales

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 09:23, par sawadodgo En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Même si Zida a fauté , sa faute est largement compensé par son sacrifice pendant la transition. Si vous suivez bien, il a du faire volte-face au RSP qui voulait d’ailleurs sa peau.
    si en un an de transition il y a eu tant d’erreurs et autres détournements, combien y en a il eu en 27 de pouvoir de Blaise Compaore ? Allons au procès du coup d’état puis de tous les dignitaires du régime Blaise. D’autres vont encore fuir le ^pays

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 09:27, par Hobinna En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Internaute n°30, merci pour ton développement et ta logique. il n’y a rien a dire. Que ceux qui ont les moyen se procurent des parcelles dignement. si ce n’est de la jalousie et par aigreur, doit on reprocher à Me KAM le fait d’avoir payer trois parcelles de sa poche ? combien de parcelle certain commerçant ont dans ce pays ? Sont ils plus burkinabé que les autres ? Et puis on cherche l’argent pourquoi si on ne peut être visionnaire. Maître a des enfants qu’ils cherche à mettre à l’abri. combien sommes nous aujourd’hui à ne pas vouloir laisser des biens pour ses enfants après notre mort ? Si cela arrive c’est certainement par faute de moyens. Mme KAM, que je respecte beaucoup est une femme humble. Elle est cadre supérieure de banque. Que voulez vous. Si ses moyens lui permettent de se procurer des parcelles, qu’elle le fasse. Alors s’il vous plait, arrêtons la jalousie mal placée cherchons plutôt à faire mieux que celui qu’on envie. sachons raison gardée et avançons positivement pour bâtir un Burkina meilleur.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 09:35, par san En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    ceux qui veulent la honte de la transition ont é
    choué. toute la responsabilité incombe à la SONATURE. ZIDA est un grand batisseur.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 09:46, par YAMYELLE BE NE WENDE En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Décidément je ne comprends plus rien dans ce pays avec l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption(ASCE/LC) en tête ce IBRIGA : D’abord pourkoi on s’acharne sur la transition qui vous a installé pour attraper les criminels économique du pays et depuis longtemps on n’a mm pas vu vos rapports sur ces DG et autres qui ont amassé presque tout l’économie du pays à travers le pillage des sociétés d’Etats.
    Ces gens à colle blanc continuent de circuler tranquillement dans le pays comme ils n’ont rien fait alors qu’ils doivent leur séjour en prison et doivent commencer à restituer au trésor les centaines de millions volés. Faites rapidement un investigation des réalisations de ces gens là et vous verrez..(vehicules V8-fermes de gauche à droite-construction à n’en pas parler - et leurs progenitude à l’étranger pour des études.....) on les connait bien. N’epargner personne dans vos investigations et donner les rapports comme il se doit.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 09:48, par RAPHA En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Après l’audit de la transition, faisons également l’audit des 26 ans que les RSS ont passé avec Blaise, au moins pour confirmer ou infirmer leur bonne gestion, leur transparence, leur bonne moralité. Cela nous aidera à leur renouveler notre confiance ou pas. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 10:04, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    - Moi Yamyélé je trouve qu’au Burkina Faso, il est temps qu’on expérimente autre chose maintenant pour mettre fin aux détournements. Et ma proposition est simple :

    On organise simplement une cérémonie solennelle à la place de la Révolution sous la présidence du Conseil Constitutionnel assisté des sages réligieux et des coutumiers au moins 13 soit un coutumier par région. Sur une table, on pose le Coran, la Bible et par terre on pose un fétiche de la terre du lieu, qui va représenter tous les fétiches du Burkina. À côté de chacun, on pose un exemplaire de la Constitution. Et chacun, Président, PM et Ministres, Hauts Responsables, passent à tour de rôle à commencer par le président pour jurer :

    - S’il est chrétien, il passe devant la Bible y appose sa main gauche (car le coeur se trouve à gauche) et jure de servir loyalement, de ne pas détourner ni prendre un bien de l’État pour lui ni pour un tiers et il jure de respecter les termes de la Constitution, le tout tant qu’il sera en fonction et la perte de sa fonction le libère automatiquement de son serment. Il termine en disant qu’au cas où il faillira à son serment qu’il vient de faire, que la Sainte Bible et les ancêtres le frappent pour sa trahison !

    - S’il est musulman, il fait la même chose et termine en demandant que le Saint Coran et les ancêtres le frappent pour sa trahison s’il ne respecte pas son serment !

    - S’il est animiste, il va s’accroupir devant le fétiche en disant au fétiche le même serment, puis demande au fétiche de transmettre par la terre aux fétiches de son village et à ses ancêtres de la frapper impitoyablement s’il trahi son serment. Après ce serment, celui qui officie sur le fétiche tue immédiatement un poulet (ou verse de l’eau sur le fétiche) et demande au fétiche de transmettre fidèlement le message, puis il se lève.

    - S’il n’a pas de réligion, on voit son prénom parce que c’est facile de dire qu’on a pas de réligion alors qu’on se nomme Adama, Daniel ou Dafra ! A travers ces indices, on dirige la personne sur la Bible, le Coran ou le fétiche pour le même exercice.

    Je vous assure que vous verrez que certains vont désister de leurs postes avant la cérémonie, et personne ne va détourner tant qu’il sera à son poste. Regardez les ’’Koglweogos’’, ils réussissent parce que c’est ce chemin qu’il utilisent !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 10:27 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    J’ai l’impression que les Burkinabè sont à la recherche du sensationnel. Personne n’a dit que les autorités de la transition qui sont trempées dans l’affaire des parcelles de la sonatur ou de détournements ne doivent pas répondre de leurs actes.
    Ne soyons pas dupes. Que dire des détournements de deniers publics des anciens ministres sous compaoré, de la belle mère ou de François Compaoré ?
    Un Conseil pour le Gouvernement actuel : ce n’est pas en projetant les phares sur la transition que les Burkinabè occulteront ceux pour quoi Roch a été élu.
    Cette campagne de dénigrement contre la transition vise à cacher les tâtonnements du gouvernement mais ça ne saurait prospérer pendant longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 10:38, par ok En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Moi ce qui m’ énerve dans tout ça c’est la jeunesse qui ne comprend rien et certains racontent ce qu’on les a dit de dire.Ceux qui sont au pouvoir actuellement RSS et LE GROUPE de Blaise ne sont ils pas pareil ? moi j’aurai compris si ceux qui sont la présentement étant des nouveaux. A lire certains internautes je comprend pourquoi Blaise a fait 27 ans .IL a compris très to que le Burkinabé est bête et il en a profité.ZIDA je ne suis pas content de lui car pour un être humain qui se dit chrétien il devait être loyal avec DIENDERE qui selon les dires la amené au RSP et non faire ce qu’il a fait.Etre loyal ce n’est pas de le soutenir dans ce qui n’est pas bien mais aussi de jeter l’éponge quand on est persuader que ce quil propose n’est pas bien. Mais hélas Zida a préférer trahir son cousin pour des honneurs et des deals.ZIDA " que sert a l’homme de gagner l’univers s’il doit perdre son àme ???Que ceux qui défende ZIDA sachent qu’il a trahi et il trahira .....

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 10:51, par MOI MÊME En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    EXCUSE Z-MOI MAIS J’AI L’IMPRESSION QUE CERTAINS LISENT LES ARTICLE DE PRESSE EN L’ENVERS ILS FONT DES COMMENTAIRES QUI N’(ONT VRAIMENT RIEN N’A AVOIR AVEC L’ARTICLE PROPOSE !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 11:08, par Emmanuel Somé En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Au travers des réactions de différents internautes (No. 4, 9) l’on voit entre autres un certain acharnement à l’encontre du premier responsable de Balai Citoyen, Maître Guy Hervé Kam, ceci à tort ou à raison. Oui, à tort ou à raison parce que la formulation dans l’article sème la confusion. En Effet il est écrit que
    « Le point 6 de l’investigation concerne le premier responsable du Balai Citoyen, Maitre Guy Hervé Kam. Le Cibal en chef a effectivement été attributaire des parcelles 11, 12, 13 ; tout comme sa femme Kam/Tiendrébéogo Wendtoulsom Sonia pour les parcelles 5 et 6 dans la zone B. Mais lesdites parcelles ont été attribuées en 2010 et non pas sous la Transition. »
    Que faut-il comprendre de cette dernière phrase qui dit que lesdites parcelles ont été attribuées en 2010 et non pas sous la transition ? Avaient-elles été attribuées en 2010 déjà au couple Guy Hervé Kam et son épouse ? Dans lequel cas ces parcelles ne sont pas forcément concernées par les tripatouillages opérées sous la transition, ou si l’on veut, n’ont pas été acquises de façon malhonnête par voie de favoritisme. Ou bien devrait-on plutôt comprendre que lesdites avaient déjà été attribuées en 2010 à d’autres personnes puis retirées pour être réattribuées à Monsieur Kam et sa femme en 2015 sous la transition ? Dans lequel cas il pourrait y avoir soupçon de malversation ? C’est laquelle des deux hypothèses qui tient la route ? Et là moi je tiens le rédacteur de l’article pour responsable de la confusion pour nous avoir privés du complément d’objet indirect dans sa phrase, à savoir à qui exactement lesdites parcelles avaient été attribuées en 2010. Que dit exactement le rapport de l’ASCE-LC sur ce point ? L’investigation a-t-elle établi que lesdites parcelles appartenaient déjà en 2010 à Guy Hervé Kam et à son épouse, ou bien cela a été le cas seulement à partir de 2015 sur base de copinage et de favoritisme ? Eclairez-nous.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 12:33, par Yolande En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    "Le Cibal en chef a effectivement été attributaire des parcelles 11, 12, 13 ; tout comme sa femme Kam/Tiendrébéogo Wendtoulsom Sonia pour les parcelles 5 et 6 dans la zone B. Mais lesdites parcelles ont été attribuées en 2010 et non pas sous la Transition."
    Je me demande si certains internautes ont lu ça avant de s’en prendre à Maitre G. H KAM !! on dit bien attribuées en 2010, pas sous la transition !!! le texte ne dit rien sur les conditions d’attribution, ni rien !!! En quoi G.H KAM est fautif ???Je pense qu’il faut attendre de savoir les conditions d’acquisition avant de le condemner.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 12:55 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Après l’audit de la transition, faisons également l’audit des 26 ans que les RSS ont passé avec Blaise, au moins pour confirmer ou infirmer leur bonne gestion, leur transparence, leur bonne moralité. Cela nous aidera à leur renouveler notre confiance ou pas. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 13:03, par Sanscoul En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Le rapport a été rendu public, je salue l’acte. Mais de la même manière je m’offusque contre les premières autorités de la transition parce qu’elles ont bafoué l’esprit de l’insurrection, c’est de cette même manière je suis en colère contre les agissements de certains internautes. Qu’est ce qui arrive vraiment aux Burkinabè pour qu’ils puissent avoir la mémoire aussi courte ? Balayer du revers de la main tout ce que la transition a fait de positif pour ce pays et s’agripper sur des détails me parait très malhonnête et ingrat. Et on en vient à oublier les dossiers de justice concernant les victimes de l’insurrection, Thomas SANKARA, Norbert ZONGO et bien d’autres qui avaient commencé à évoluer positivement sous la transition. Le gouvernement actuel veut nous divertir et les gens se laissent piéger aussi facilement. Sinon comment comprendre le fait que le gouvernement ait décidé de mal communiquer autour de l’histoire de parcelle de la fondation ZIDA ? Au lieu de parler de la fondation ZIDA en tant qu’entité morale, on parle de ZIDA en tant que citoyen. Malheur à ceux qui pensent pouvoir divertir le peuple et aussi à ceux qui se laisseront divertir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 13:23, par Gwa En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    je pense que les burkinabé doivent cessez d’accabler l’ex premier ministre ZIDA pour cette affaire des parcelles. si on vérifie très bien, il ya des personnalités de ce pays qui ont fait pire que cela. si ZIDA a déconner, pardonnons le et acceptons qu’il a aussi risqué sa vie pour la réussite de la transition. en toute sincérité laissons ça et allons seulement. faut pas qu’on se dévoile au reste du monde.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 13:48, par Alain En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Au délà des dirigeants de la Transition, ce qui me fait peur c’est la réaction d’une tranche (peut être significative) de mes compatriotes.
    Un dirigeant qui vole, qui triche, qui s’accorde des faveurs particulières, dans un deal de Parcelles se trouve défendu par des jeunes burkinabés sous prétexte qu’il a risqué sa vie et sous prétexte que l’ancien régime a fait pire. Les dirigeants de l’ancien régime doivent être condamnés ; mais de grâce revenons sur terre, cette comdamnation n’excuse en rien Monsieur Zida. C’est loin l’époque Des Lamizana, 14 ans au pouvoir et combien de parcelles s’est-il octoyé en douce. Que Dieu nous sauve...

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 13:52, par vérité no1 En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Non mon Kôrô Yamyelé, ce n’est pas une bonne idée car les fétiches de l’Est ne s’amusent pas ! Vous n’allez pas tuer quelqu’un à cause d’une parcelle quand même ! D’ailleurs nous ne sommes pas en Gambie !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 14:39, par Erika En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Toutes les acquisitions de parcelles à Ouagadougou et environnants (rayon de 50 km) doivent également être audités parce qu’on apprend même que des centaines d’hectares auraient été attribués à des institutions avec en perspective des détournements d’une partie ; cela aurait été fait sous l’ancien régime. Le pire est que villages et écoles y étaient déjà ! Les populations n’ont pas été informées également !
    En vertu de quoi, une institution aussi importante doit venir effacer toute l’histoire d’une population ! Comme si ce sont les espaces vides qui manquaient !
    L’ASCE-LC, s’il te plait, termine ce que tu as commencé !
    Les opprimés te le revaudront ! Que Dieu vous y aide !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 15:00, par siraboure En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Félicitations à L ASCE-LE pour ce travail abattu avec transparence.La conclusion du rapport rapproche les défaillances des autorités de la SONATUR. Le voile est levé sur ZIDA et Maitre KAM qui a bénéficié légalement de ses parcelles avant l arrivée de la transition.Pourvu que le travail de L ASCE-LC continue sans interruption et avec transparence même s il arrivait que le Président ROCK et son entourage sont impliqués dans certains dossiers.Puis qu’ils ont choisi une voie de transparence pour le bonheur du peuple Burkinabé.Félicitations et courage aux bonnes volontés.Le vrai problème est à ailleurs et il ne faut pas distraire le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 15:04, par GBABILI En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    ZIDA est un voleur .point barre. il doit répondre devant la justice pour lever les doutes sur sa gestion de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 15:10, par siraboure En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Internaute 58 il faut comprendre que Maitre KAM était cité dans les écrits pour dire qu ’il avait bénéficié ses parcelles sous la transition.Donc c’est tout simplement pour lever le voile autour de ces mensonges à ceux qui en veulent au BALAI et à son premier responsable ça a été dit aussi que SAM K LE JHA avait aussi reçu un véhicule V8 de ZIDA..C’est vraiment honteux pour certains Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 15:12, par siraboure En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Félicitations à L ASCE-LE pour ce travail abattu avec transparence.La conclusion du rapport rapproche les défaillances des autorités de la SONATUR. Le voile est levé sur ZIDA et Maitre KAM qui a bénéficié légalement de ses parcelles avant l arrivée de la transition.Pourvu que le travail de L ASCE-LC continue sans interruption et avec transparence même s il arrivait que le Président ROCK et son entourage sont impliqués dans certains dossiers.Puis qu’ils ont choisi une voie de transparence pour le bonheur du peuple Burkinabé.Félicitations et courage aux bonnes volontés.Le vrai problème est à ailleurs et il ne faut pas distraire le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 15:28, par ka En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    ’’A’’ 57 : Bonne idée mon ami Körö, et comme je l’ai toujours dit, la culture est la seule valeur, en termes d’identification d’un peuple souverain, Nos fétiches ancestrale, la parole donnée, la bible, le coran, font partie de la culture des multiples ethnies au Burkina. Ceux qui sont les porteurs de ses valeurs sont des vrais fils de la terre du Burkina que nous aimons. Oui si ton rêve pouvait être la réalité, nos gouvernants seront des agneaux et des anges. Une réunion de cérémonie de dite vérité de ce genre à la place de la révolution au temps du régime Compaoré, les fillettes du RSP nous auraient canardé cagoulés et on mettra cet acte sur les coupeurs de routes, du moment que les kolg-weogo ne pouvaient pas dire un mot avec un régime sanguinaire qui tue qui il veut, ou il veut. Mon cher Körö, si cette cérémonie aura lieu un jour à la place de la révolution, je serai le premier à y être sur place.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 15:41, par poulogorko En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    L’A.S.C.E en voulant porter l’information selon que Hervé KAM n’a pas bénéficié des largesses du général ZIDA de la transition a réveillé le sommeil de ceux qui le guettent depuis la nuit des temps. Que KAM Hervé possède 10 parcelles, 20 immeubles à OUAGA 2000, pourvu que cela ne soit pas au cours de la période de transition. La zone de OUAGA 2000 appartient à tous ceux qui ont les moyens de s’en approprier. De grâce, évitons des querelles inutiles à ceux qui ont honnêtement acquis leurs parcelles dans le quartier chic de OUAGA. Qui ne rêve pas y habiter ? Nous travaillons tous pour notre bien être alors ..... tchut

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 18:16, par ka En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    ’’A’’ Poulokorko 67, je peux confirmer ici qu’avec le DG Ilboudo de la SONATURE en 1997 1998, Ouaga 2000 était à la portée de toutes les bourses, dont la diaspora ou la famille Kanazoé, ou d’autres commerçants s’intéressaient à ce coin a 15.500frs le m2. Un de mes connaissances Burkinabé éboueur dans la région parisienne, est allé a la SONATURE en 1998 et s’inscrire sans problème pour un terrain de 1800 m2. Les Ouagalais, ceux qui sont jaloux en 2016, disaient à l’époque ‘’’qui va mettre 15.500 francs pour un terrain,’’’ pourtant l’urbanisme dans le programme présidentiel de 1998 parlait de Ouaga 2000 dont personne ne prenait ce coin au sérieux. Ce sont ceux qui ont eu la vision longue de 1997 à 2016 qui ont le monopole de Ouaga 2000. Si un Kam, ou Pierre et Paul, ont fait des affaires a cet époque avec leur maigre économie, il ne faut pas les en vouloir avec des critiques sans fondement. Quand a ceux qui ont eu des faveurs pendant la transition, la porte de la MACO est ouverte pour ses personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 18:41, par Cyrille En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Il ya beaucoup d’aigri au faso. Moi et mon argent et je peux pas m’acheter une parcelle à ouaga 2000 pourquoi ? Parce que vous etes pauvre ou vous n’en avez pas ? Pour vous la c’est autre chose.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 18:46, par yabsoré En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    A l’internaute 29 et à tous les fous de ZIDA cette invitation à faire la leur cette philosophie D’IBN ATA ALLAH, disciple du fondateur du SOUFISME., juriste chevronné et Prédicateur de l’Université d’Al-Azhar, : « Les connaissants , lorsqu’ils sont dans la quiétude, sont plus exposés que lorsqu’ils sont dans l’inquiétude. Rares sont ceux, parmi eux, ne transgressent pas les règles de bienséance lorsqu’ils sont dans la quiétude.
    En effet, l’impression qui se dégage de leurs arguments lissent penser que ZIDA a pris le pouvoir pour ceux qui jouent à lève-toi que j’y m’asseye. Pour ceux-ci, les choses changeaient seulement de mains, le RSP devant assurer la quiétude.
    Malheureusement, le peuple n’entend pas les choses pareillement. Aussi, après l’inculcation, ZIDA doit-il des explications, lui qui se voulait l’incarnation de TOM SANK s’est montré son contraire :
    1. Capitane, TOM SANK a pris le pouvoir quatre ans durant, il est mort Capitaine. En 1 an, ZIDA a préféré grimper les grades à grands pas.
    2. Mort, l’âme de TOM SANK a résisté et a même purifiée par les manœuvres politiciennes. Que l’on se rappelle de l’affaire valise montée après sa mort. Quand à ZIDA, c’est le « COCOBRE BANGO » ou la circoncision du poussin nu. C’est-à-dire vu et connu. ZIDA est donc ce roi nu. Pourtant, il avait fait cette réclame biblique : « montons, peut être nous gagnerons ». en conclusion, si ZIDA se voulait un « anthèthomas », il ne s’y prendrait autrement

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 22:15, par Cyrille En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Il ya beaucoup d’aigri au faso. Moi et mon argent et je peux pas m’acheter une parcelle à ouaga 2000 pourquoi ? Parce que vous etes pauvre ou vous n’en avez pas ? Pour vous la c’est autre chose.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 23:24, par le patriote En réponse à : Général Zida et les parcelles de Ouaga 2000 : Les enquêtes de l’ASCE-LC confirment ‘’les deals’’

    Vive l’esprit de l’insurection !
    Vive ZIDA !bijou a toi ZIDA
    VIVE ERVE KAM !
    VIVE SAMSKL !
    VIVE les osc qui ont participer a la lutte !
    Malheur au diffamateur !
    Honte au journaliste acqui qui on participer a la campagne de diffamation.par exemple les lingani
    Paix a tous les martir !qu’il repose en paix

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés