Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

vendredi 25 mars 2016 à 16h48min

Du 24 février 2016 au 1er mars 2016 inclus, les magistrats Burkinabè ont observé sur toute l’étendue du territoire national un mouvement de grève aux fins d’obtenir l’adoption de divers décrets d’application des textes de la magistrature, certains ayant une incidence financière, d’autres non.

Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

En l’absence de satisfaction, ils ont dû déposer dès le lendemain de la fin de cette première grève un autre préavis, cette fois-ci d’un mois, et qui devait commencer le 17 mars 2016.
Cependant, à la suite d’échanges jugés constructifs avec son Excellence Monsieur le Président du Faso, ils ont, par communiqué en date du 16 mars 2016, annoncé la suspension du deuxième mot d’ordre de grève.
Le 23 mars 2016, ils ont appris, à travers le compte rendu du Conseil des ministres du même jour, l’adoption concomitante des différents décrets d’application.
Prenant acte de cette adoption des décrets d’application, le Comité intersyndical des magistrats, réuni ce jour 25 mars 2016, a décidé de la levée totale du mot d’ordre de grève.
Pour la retenue qui a été opérée sur les salaires du mois de mars 2016 consécutivement à la grève du 24 février 2016 au 1er mars 2016, et sauf manquement, aux limites légales, les magistrats à travers leur comité intersyndical, la considèrent comme une suite légale et logique et quoique cela puisse leur coûter, ils la supporteront, toute lutte qui veut se donner les chances d’aboutir ayant forcément un prix à payer.
Le comité intersyndical réitère toutes ses félicitations aux magistrats pour l’exemplarité de la mobilisation. Seule la lutte paie !
Au cours du mouvement engagé, les magistrats ont reçu divers messages d’encouragement. Ils adressent à tous ceux qui en ont été auteurs leur reconnaissance. Cette reconnaissance va spécialement à l’Unité d’Action Syndicale, à la CGT-B et aux syndicats du milieu judiciaire. Le comité intersyndical des magistrats nourrit l’espoir que le pouvoir politique, dans un courage retrouvé, apportera les réponses les plus pertinentes aux préoccupations des travailleurs du Burkina Faso.
En conséquence de l‘adoption des différents décrets, le comité intersyndical invite les magistrats à faire en sorte que, plus que jamais, par une affirmation suffisante du sens de responsabilité à tous les niveaux, l’indépendance, l’efficacité et la crédibilité de la justice soient une réalité. En tout état de cause, le comité intersyndical se fera le devoir, à l’occasion d’une Assemblée Générale qu’il compte convoquer, de revenir également sur ce nécessaire sens de responsabilité.
En avant pour l’indépendance bien comprise de la justice, au profit du justiciable, au profit de la nation entière !

Ouagadougou le 25 mars 2016
Le Secrétaire Général du Syndicat Le Secrétaire Général du Syndicat
des Magistrats du Burkina (SMB) Burkinabè des Magistrats (SBM)

Christophe COMPAORE Moriba TRAORE

Le Secrétaire Général du Syndicat Autonome
des Magistrats du Burkina (SAMAB)

Antoine KABORE

Vos commentaires

  • Le 25 mars 2016 à 17:04, par Le Sage. En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Aucun remerciement pour des leaders d’opinion sur le forum du fasonet qui vous ont soutenu contre tous ces mercenaires du net ? A la prochaine lutte et à la victoire engrangée, pensez quand même aux leaders d’opinion dont la plume incisive sur le fasonet emporte toujours la conviction des gouvernants. Sinon, c’est l’exode ! Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 17:25, par Le Tché En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    bravo !
    maintenant aucun dossier ne doit rester dans les tiroirs ; ne dites pas surtout que vous n’avez pas de papier rame

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 17:29, par Salou En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    On attend de voir si la corruption et les en dessous de vos décisions vont prendre fin. A mon avis l’honneté et le sens de la responsabilité ne dependent des texts mais des hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 17:37, par OCy En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Parlez plutôt de chantage au lieu de lutte. Comment avec les urgences et les priorités d’un pays malade comme le notre des gens vont se permettre d’exiger des salaires qui ne se justifient pas par rapport aux ressources du pays car c’est ça votre vraie revendication. Sachez que des burkinabè qui ont les même droit que vous souhaitent avoir une rémunération de quelques dizaines de billets de mille pour subsister mais ils n’ont personne à qui s’adresser pour avoir satisfaction et ne peut qu’ espérer de la divine providence

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 17:47, par COMBIEN VOUS TOUCHEREZ NOW ? En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Qui dit justice, parle de TRANSPARENCE. Alors, Messieurs les Magistrats, dites nous, combien vous toucherez maintenant à la fin de chaque mois ? De grâce, ne nous faites pas un exposé complexe "à la Cherif SY", comme avec les émoluments des CNTistes, mais parler nous en FRANCAIS COURANT !

    Vivement que les dossiers ne traînent plus !
    Vive l’indépendance de la Justice !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 18:27, par Mardimatin En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Hummmm ! Faso yako !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 18:33, par sidpayete En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Seul la lutte paye. Les magistrats ont montré le chemin que dans ce pays il ya suffisamment d’argent pour tout le monde mais les décideurs préfèrent souvent faire semblant. je pense que tous les syndicats sérieux devraient emboiter le pas surtout pour les gens qui ont étudié plus longtemps que les magistrats.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 18:40, par Vigipirate En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Seule la lutte paie ! Avis aux lutteurs revendicateurs de gros salaires. De toutes les façons, ne dit-on pas que l’Etat n’est pas le champ du papa de quelqu’un ? De quoi je me mêle donc si je me dit outré que ces magistrats déjà gracieusement payés en réclament davantage. Le jour où je pourrai j’en réclamerai autant et basta

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 18:44, par Sonré En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Bravo aux magistrats ! Merci au gouvernement ! Enfin un gouvernement qui semble être engagé pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des laborieuses masses travilleuses du Burkina ! J’ai envi d’ajouter à la titraille de cet article " ... indépendante et incorruptible". Malheureusement la réalité est que l’augmentation de leur saliare ne garanti pas la dimunition de la corruption des magistrats. J’ai bien peur que les magistrats ne se cachent derrière l’indépendance pour se faire davantage corrompre (à prix plus élevé) dans l’impunité. L’intégrité n’est pas proportionnelle à ce qu’on a comme gain matériel mais plutôt une valeur intrinsèque. Un pervers l’est davantage quand il a plus de moyens matériels. Magistrats, on vous regarde donc ! Méritez ce qu’on vous a octroyé !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 19:11 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Clame
    vous meme en 2020 on va la vote le plus important ce l, economie on a deja eu l,changement a pres blaisse

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 19:27, par l’homme du golfe En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Avec cette indépendance , je crains fort que la justice soit le prochain cible d’une insurrection car si le peuple n’est pas satisfaits. Si les voleurs font seulement trois jours en prison et sont dehors, si les coupables sont relâchés impunément, alors ne soyez pas étonnés d’une insurrection non pas pour chasser un président mais pour chasser les juges.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 19:41, par ka En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Une vraie justice et indépendante au Burkina es : Si un jour, un juge arrive à remettre Guiro en prison, et condamner les auteurs du coup d’état qui a tué nos enfants : Là le peuple meurtri parlera d’une justice indépendante. Pour l’instant les enveloppes lourdes contenants des billets de banques, et les coups de fils de nos gouvernants aux juges remplacent la justice indépendante. Pauvre Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 19:58, par SOME En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    la sante d’un pays se voit a la maniere dont s’administre la justice. Ces magistrats n’ont fait que montrer que, effectivement, ils representaient la fraction la plus pourrie du systeme compaore. Tout celac’est pour essayer de sauver leur peau. Il faut un grand nettoyage, c’est tout
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 20:40, par Traore Souleymane En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Dites nous combien on va ajouter à leur salaire pour cette indépendance, parce que les enseignants auront besoin aussi d’indépendance pour corriger les copies.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 21:10, par LePenseur En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Bravo aux Magistrats. Maintenant nous attendons les revendications des Medecins puis des professeurs d’universite... Apres cette bataille gagnee qu’allons nous faire des juges corrompus ? Des juges qui desertent leurs bureaux ? Des juges qui ne font que refouler les dossiers ? ?? A bon entendeur, salut

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 21:11 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Gard à vous maintenant si les dossiers continuent de dormir dans le tiroirs, si les innocents continuent de peiner en prison et les coupables continuent de se balader.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 21:38, par BURKIMBILA En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Tout cela est bon a dit un envoyé de Dieu devant des gens qui se demandaient à quand la venue de Dieu sur terre. C’est bien disons-nous. Mieux, nous dirons que le Gouvernement s’est comporté courageusement car tout le monde dont ces Magistrats qui sont montés au créneau pour revendiquer, connait la situation combien difficile que vit le Gouvernement actuellement. On parlera ici des incidences financières que ces décisions courageuses vont entraîner. Cependant comme l’a dit quelqu’un, "Toute peine mérite salaire". Les Magistrats pour ce qu’ils ont comme responsabilité méritaient bien cela. Le plus haut point de la lutte que tout le peuple a souhaité et souhaite toujours est "l’Indépendance de la Justice" sur toute la ligne dont bien entendu, l’indépendance financière. Mais voilà ! il faut que ces Magistrats jouent vraiment le jeu qui doit être le leur. C’est-à-dire, la lecture vraie du Droit, l’annihilation de la corruption, l’abandon des parties prises, l’abandon des abus de la part de certains d’entre eux. Si tout cela est observé, tout ira bien. Autrement, c’est contre ces Magistrats que le peuple marchera. Et là, ce sera grave, cinglante même. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 21:44, par DANGA En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Honte à vous tous : c’estca le burkinabè l’egoisme . Au lieu s’allier à l’UAS et la CGTB pour mener une lutte collective pour plus de justice et d’équité, vous voila par pressions malsaines ils s’arrachent des victoires honteuses. Que dites vous des autres fonctionnaires qui ne sont pas "plus meritants "que vous ? Vous etiez, vous etes et vous serez toujours comme votre premier magistrat d’antan : blaise compaoré qui a toujours dit : " la justice suit son cours" ce cours lointain comme le fleuve niger qui serpente entre monts et vallées des savanes et forets ou des magistrats corrompus et imbus sont incapables de payer une taxe routiere de 200FCFA. :
    Ghanaenne, togolaises et j’oublie les chinoises à vos marques : ON BA BONDRAMBA PAMA LOTTORIE

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 21:46, par TIENFO En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Bravo pour l’aboutissement de la lutte. Toutefois, s’il y a des droits il y a aussi des devoirs. Plus de magistrats corrompus ni affairistes au Burkina avec la signature de tous ces décrets et ces acquis. Désormais le pauvre et le riche doivent avoir la même chance de gagner ou de perdre un procès. Les procès doivent être équitables. Dans le cas contraire la prochaine insurrection sera à l’encontre des magistrats. On ne peut pasnavoir le beurre et l’argent du beurre. Magistrats soyez désormais des fonctionnaires exeumplaires. En terme de corps, vous êtes les premiers bénéficiaires des fruits de l’insurrection d’octobre 2014. Vous êtes redevables de tous ceux qui sont tombés sous les balles assassines de BLAISE-DIENDERE. Pensez à eux à chaque fois que vous rendez justice. Ça pourra vous aider dans vos verdicts.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2016 à 22:27, par sobebe En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    vraiment apres le RSP ,le mal du pays c’est vous les magistrats.mais maintenant que vous avez tout eut on suppose que la justice va s’autosaisir,n’attendez plus que le gouvernement vous le demande.En europe quand on parle de blanchiment le lendemain un procureur ouvre une enquéte copiez o moins ça.Aucun fonctionaire de l’etat burkinabé ne peut se construire une villa de 50,80,100millions en 10 et15ans de service,mais regarder ouaga 2000 des agents de l’Etat contruisent mieux que des operateurs economiques,des douaniers niveau Cep,des agents nouveau bepc construisent en année de stage a plus de 10millions et beaucoup de vehicules en 2eme année de service,tout ça devant une justice muette ,passive,imitative et borgne.faites quelques choses sinon le sort du rsp vous arrivera.vous ne serez pas disoud mais les gens feront la justice eux meme(koglwéogo) ou vous delogerons de vos locaux,cas de l’Est diapaga fada et bobo a l’ouest.seule la justice garantit l’equité legalité l’egalité’le bien privé la vie.moi je suis psychologue je jouerai mon role mais deçu.a vous le votre.merci

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 00:29 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Avec l’adoption de ces décrets, dites nous au moins combien touche un magistrat. L’indépendance, c’est aussi la transparence. Ils auraient pu quand même pu faire le point des acquis en termes clairs pour qu’on se comprenne.
    Dans tous les cas le gouvernement a créé un précédent auquel il devra faire face avec ce traitement parcellaire, ségrégationniste et complaisant d’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 09:01, par Truth Hurts En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Chers Magistrats, maintenant, vous avez la corde au coup. Votre salaire minimum sera d’au moins 4 à 5 fois celui d’un cadre de la catégorie A1 de la fonction publique.Pourtant, rien, absolument rien ne prouve que vous apportez plus à la nation que les autres. Qu’à cela ne tienne, le peuple attend de vous une justice irréprochable. Commencez à demander la relecture de tous ces textes bidons qui font prospérer l’impunité dans notre pays(cas de Guiro, fraudes aux concours, etc.) Ensuite, dénoncez tous vos camarades corrompus qui ont fait tant de mal aux Burkinabè. Cessez d’abandonner vos bureaux pour vos affaires privées(vacations, consultations pendant les heures légales de travail, etc). Beaucoup de vos camarades intègres ont été assassinés sans que vous n’organisiez ne serait-ce qu’une marche pour réclamer le châtiment de ses bourreaux. C’est plus que jamais le moment. Le peuple attend que vous vous adressiez à lui dans les tout prochains jours pour lui dire exactement comment vous allez vous y prendre pour qu’il ait la justice à laquelle il s’attend.
    Attention, si vous ne vous montrez pas à la hauteur des attente du peuple, attendez-vous à des représailles. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 09:42 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Félicitations Mr les magistrats. Vivement que la veuve et l’orphelin est la même justice que que le plus puissant et le plus nantis des des Burkinabés

    .

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 10:42 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Les magistrats ont dit qu’ils voulaient aligner leurs salaires et avantages sur ceux de leur confrère de la sous région (cote d’ivoire, Sénégal etc) dont le salaire dépasse le million et ils l’ont obtenu. Il faut également que les autres fonctionnaires demandent l’alignement de leurs salaires et avantages sur ceux de ces pays cités également.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 10:49, par MAKEBA En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    A votre avis, dans le contexte actuel post-adoption des décrets querellés, un jeune docteur en droit choisira-t-il de faire la magistrature ou d’aller à enseigner à l’université sachant que même s’il devient EVENTUELLEMENT Maître de conférences dans quelques (?) années, il n’aura pas le salaire d’un magistrat qui vient de finir à l’ENAM ? Et sachant qu’il peut être magistrat et continuer à donner des cours dans les universités privées et publiques en tant que vacataire (avec son doctorat, les universités privées vont courir après lui) ? Après, qu’on ne vienne pas se plaindre du manque d’enseignants à l’université. Dans ce pays, on a vraiment une vision zéro en matière de politiques publiques et de gestion des ressources humaines ? Je souhaite bien du courage à mes collègues enseignants de droit

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 13:26, par Davidos En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Je vous dis bravo d’avoir ouvert la boîte au Pandore et surtout ouvert la voie tout azimut à tous les fonctionnaires de revendiquer à coup de grève quelque soit ce que cela va coûter. Je ne félicite pas le président RMCK et son gouvernement d’avoir cédé aux chantages des privilégiés et enfants gâtés de la république que sont les magistrats. Le manque de discernement du gouvernement conduira notre cher pays dans l’abîme et la désolation. En temps normal, le traitement des magistrats est de loin superieur aux autres fonctionnaires. Il eut fallu à RMCK de mettre en place une commission adhoc pour revisiter tous les textes qui ont été pris sous la transition et avisés. Maintenant, que vous dites que y’a l’argent même pour les cadavres de certains alors on va tous réclamer. Fonctionnaires de tout le pays, revendiquer y’a l’argent dedans

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 13:43 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    bonjour à tous ceux-là qui aspirent à une véritable justice, je vous dirai chèrs magistrats que vous avez raison mais c’est DIEU seul qui detient la vérité ; si on nous dit aujourd’hui qu’il te faut de l’argent un gros saliare pour etre independant, je ne suis pas d’accord. Voyez vous meme, les magistrats sont les mieux payés mais ils sont corrompus, ils sont bien payés. Je ne sais pas si je me fait comprendre, les autres syndicats diront qui donc ? L’enseignat qui travaille sous paillote à Tin Akoff, l’enseignant de BOUNDORE dans le yaghha qui emprunte chaque fois la pirogue, l’accoucheuse auxiliaire de Boussoukoula dans le Noumbiel, l’infirmier de Fouturu dans la Kommodjari qui se réveille plusieurs fois dans la nuit pour dispenser des soins aux patients, l’encadreur agricole de Galgouli qui passe tous son temps à encadrer les producteurs, l’infirmier de PETECOLI à la frontière du Mali dans le SOUM, on connais réèllement ceux-là qui travaillent et qui œuvrent pour le vrai developpment du BF. soyons logique envers nous meme. Combien de franc touche un medecin spécialiste en fin de formation, mais je vous assure que c’est insultant, ce gouvernement aura tous les syndicats contre lui. Aussi, je vous assure qu’un paysan peut faire 10 ans sans faire un tour au palais de justice ou bien toute son existence ; mais on encourage pas ceux qui travaillent réellement. C’est honteux et insultant. combien de dossiers dorment dans les tiroirs de la justice ? On connais réellement les fonctionnaires et les secteurs qui bossent bien pour le développement du BF.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 13:46, par Ratsida En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Une étude a montré au Ghana que l’augmentation du salaire des magistrats n’a pas diminué la corruption des magistrats ! Tout le monde c’est que c’est l’un des milieux les plus corrompu également au Burkina. Maintenant qu’ils sont très bien traité il faut absolument trouvé un mécanisme de taper fort sur les brébis galeuse sans que ces derniers ne se réfugient derrière la prétendue indépendance pour se défendre ou s’extraire de la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 14:52, par Sidpawalemdé En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Ainsi donc Roch et son gouvernement viennent de nous affirmer que notre pays a plus besoin du magistrat que de l’enseignant, de l’agent de santé, etc. Ils se sont lourdement trompés et ils sauront les jours qui suivent qu’ils se sont vraiment trompés. Nous les invitons à commencer à aligner les salaires de tous les agents de la fonction publique avec ceux des fonctionnaires de la sous-région. Cette façon sectaire de traiter les travailleurs publics est anti-constitutionnelle, car la constitution garantie l’égalité des droits entre les citoyens. Qu’ils commencent dès maintenant à rédiger des statuts particuliers pour tous les corps des agents de l’État. Les gens sont morts pour qu’il y ait plus de justice dans le pays et vous commencer votre mandat par creuser le fausser entre les fonctionnaires comme s’il y avaient des travailleurs prioritaires et des travailleurs secondaires.
    Que chacun se rappelle de son CEP1et il verra combien d’énergie son maître a dépenser pour qu’il puisse lier les "a" aux "b". Aujourd’hui personne ne croit que l’enseignant vaut quelque chose. Quelle ingratitude nationale ! Que DIEU sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 16:04 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Ce qui est sur,ils n’auront plus droit à l’erreur. Il faut surtout qu’ils sachent que personne n’est indispensable à notre pays. Le compte à rebours a commencé et toutes les actions seront scrutées. Ces trois structures syndicales s’avouaient entre elles une haine viscérale du temps de Blaise Compaore, car instrumentalisées. Il faut aussi reconnaître qu’il y a des magistrats qui sont burkindlim.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 20:04, par le bon En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    je demande aux internautes de faire des analyses objectives ; vs avez passé votre temps à insulter les magistrats et ils ont ts leurs décrets avec une seule semaine de grève et une rapidité d’adoption jamais égalée ; maintenant taisez vs et chercher à comprendre sans jalousie et aigreur pourquoi ils ont eu tout ça ; c’est aussi cela le sens d’un combat

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 20:09, par parisien En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Quand je lis certains intervenants, je crois qu’ils sont de mauvaise foi ; d’autres par contre ignorent bcp de choses ; l’ignorance se soigne par le savoir mais la mauvaise n’a pas de rémède ; on a comme l’impression que les gens aiment la JUSTICE mais c’est les MAGISTRATS qu’ils n’aiment pas ; mais sachez simplement que ce sont les magistrats qui animent cette justice et cette justice sera à l’image du traitement que vs leur offrez ; ayez le courage d’évoluer dans la dialectique
    LE PARISIEN

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 20:17, par Jackpot En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    c’est une véritable révolution dans la justice ; toutes les composantes ont eu leurs décrets (GSP, GREFFIERS, MAGISTRATS) ; c’est incroyable ; vive la justice et débout chers camarades fonctionnaires

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 20:23, par Leperson En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Félicitations aux magistrats ; la lutte a payé ; maintenant le peuple demande de vs mettre au travail ; courage et que Dieu vs protège car sans justice personne ne pourra vivre dans un Etat moderne

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 20:30, par Poison En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    De plus en plus, je m’interroge du niveau de certains internautes ; sachez que si les magistrats sont bien traités, nous aurons une justice indépendante mais pas une justice qui ns donne raison car ns som nombreux à ne pas maitriser les rouages du droit ; Aussi posez vs la question de la place du pouvoir judiciaire dans un Etat de droit ; si la justice n’est pas là pour garantir vos libertés individuelles, on verra comment l’enseignant ira enseigner, le médecin ira soigner, le paysan ira au champ ; soyons francs dans les échanges

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 20:39, par lemonument En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Si les magistrats sont dépositaires du pouvoir judiciaire, l’adoption de ces décrets ne m’étonnent pas ; si le principe de la séparation des pouvoirs est un attribut de l’Etat de droit, dans ce cas, le pouvoir judiciaire a besoin d’être indépendant vis a vis des autres pouvoirs ; si la loi dit que le magistrat n’est pas un fonctionnaire à cause de son statut particulier, le comparer aux autres fonctionnaires est une aberration et une ignorance sans limite ; si le magistrat tire son pouvoir de la loi organique qui le régit et la constitution, notre loi fondamentale, cessons le débat inutile et mettons nous au travail

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2016 à 23:00, par Scanner En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    En référence au courrier confidentiel (bimensuel) N°103 du 10 mars. Les magistrats devraient toucher en début de carrière plus de 700.000 FCFA soit exactement 725.095 FCFA. Je trouve dommage, une telle injustice à la fonction publique. Il n’ont qu’une maîtrise, de quel droit peuvent s’arroger des salaires mirobolant. Affaire à suivre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2016 à 08:06, par le financier En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    internaute 37, tu te trompes, apres les échanges avec le Présiedent Rock, ils ont obtenu plus que xa ; je suis financier et je sais de quoi je parle

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2016 à 08:10, par le joyeux En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    je ne comprends pas pourquoi, ce sont les aspects financiers des textes qui intéressent les internautes ; penchez vs sur les aspects juridiques et institutionnels ; vs allez comprendre que c’est une révolution dans la magistrature et cela au bonheur des justiciables que ns sommes

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2016 à 12:13, par jesuila En réponse à : reponse a makeba

    c’est pas évident que le titulaire d’un doctorat en droit réussisse systématiquement au concours de la magistrature. des meilleurs étudiants, titulaires de la maîtrise en droit, ont été contraints de faire le concours de la magistrature parce que n’ayant pas eu, comme vous et pas sûr que vous étiez le plus intelligent et méritant, la possibilité de faire le doctorat ; en plus la loi vous offre, en votre qualité, la possibilité de devenir magistrat. si la magistrature vous intéresse, allez-y, vous y serai grandement accueilli, cher "professeur" de droit. la vie est un choix et il faut l’assumer.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2016 à 13:15, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Classement salaires fonctionnaires en France (2014) Source JDN(JournalDuNet)
    - Medecin hospitalier 5698,5 euros
    - Professeur des universités 4579,5
    - Magistrat 4306
    - Directreur de Crous 4204
    - Inspecteur d academie 3530
    - Directeur d hôpital 3310
    - Directeur de prison 3208
    - Conservateur de patrimoine 3183,5
    - Commissaire de police 2946,5
    - Inspecteur du travail 2875
    - Inspecteur des douanes 2757,5
    - Attaché d administration hospitaliere 2620,5
    - Staticien à insee 2620,5
    - Professeur agrégé 2620
    ...

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2016 à 14:06, par Da Francis En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Félicitations aux magistrats. Heureusement que je ne suis pas de la fonction publique sinon mon cœur risquait de me lâcher ( Ho ! mon cardiologue j’espère que tu me liras depuis votre bureau de yalgado). Cher président, si tu me lis ou quelqu’un de tes conseillers ou les membres du gouvernement il faudra savoir qu’il faut tenir compte du niveau de diplôme pour prendre une telle décision sectaire. Regardez du coté des enseignants d’université et de nos médecins qui frisent le ridicule si je ne m’abuse. Ces derniers font plus d’étude et sont moins corrompus que nos magistrats (clin d’oeil de passe à certains Kolgweogo !), le comble vous les donnez des salaires à tomber des nus. Je vous promet que tous les syndicats vont se lever pour rendre votre mandat ingouvernable(vous avez montré qu’il y’a l’argent pour tous). Vous avez commencez, alors il faudra terminer sinon plus de sommeil tranquille. Vous auriez pu prendre ces décisions par palier et pas d’un seul coup. Gouvernement Thieba : Connaissez vous un seul corps de ce pays ou l’état a révu le traitement des retraités (j’ai rien contre eux, mais ne faites pas les choses de manière incongru et parcellaire) ?. Si les corps enseignant et sanitaire (avec nos médecins en tête) déclenchent des grèves illimités vous saurez qu’ils méritent vraiment un bon traitement à la hauteur des magistrats. Dans votre programme politique la santé et l’enseignement étaient prioritaires par rapport à la justice, mais cette décision prouve que tous ce qui est écrit dans le programme n’est que baliverne et démagogie. Stupide vision de votre gouvernement ; J’espère m’être trompé si dans votre agenda tous les fonctionnaires seront "remerciés" au prochain conseil des ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2016 à 22:30, par drone En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    avant l’adoption de ces decrets les magistrats touchaient mieux que les autres fonctionnaires de categorie A1 et ils etaient corrompus toutes choses etant egales par ailleurs ils resteront corrompus puique il n’y a pas de decret qui les interdits l’intime conviction et le doute demeurent

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2016 à 23:30 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Vivement que nos faux syndicats aient le courage de se reveiller pr lancer une greve illimitee. on vs ecoute et on vs attend fermement ! ns sommes maintenant sur que ya l’argent ds le pays et qu’il ya tres mauvaise foi de nos autorites a ns venir en aide !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 08:19, par le citoyen En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Pensez à revoir le traitement des contrôleurs d’état de l ASCE LC, qui sont sur tous les fronts.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 08:34, par BANGREBIIGA En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Détrompez-vous, chers compatriotes. Cela fait la 3ème fois en l’espace de 15 ans que le traitement des magistrats a été révalorisé. Mais depuis, quelle amélioration du service judiciaire ? Les dossiers les plus attendus dorment depuis et la pourriture du système se renforce. On a plutot des jeunes magistrats de plus en plus arrogants et incompétents.

    Je propose une nouvelle politique de recrutement des magistrats. Il faut ouvrir la profession et en faire une haute fonction. Plutôt que de recruter des jeunes universitaires avec le niveau que l’on connaît, il faut recruter désormais les magistrats parmi les fonctionnaires du public, parapublic et privé remplissant les conditions suivantes (à compléter) :
    - Etre enseignant d’unviseraité en droit, titulaire d’un doctorat (pas besoin d’années d’expéreinces)
    - Etre fonctionnaire du public, parapublic ou du privé et justifier d’au moins d’une expérience de 10 ans (dans les professions judiciaires, administratives, financières, militaires et paramilitaires, etc...)
    - avoir fait preuve de probité, de professionnalisme et d’intégrité ;
    - être titulaire d’une maîtrise en droit ou équivalent...

    S’inspirer pour cela des Inspecteurs d’Etats (de l’ASCE). Après cela, payer les magistrats à 5 millions par mois, on est d’accord. Mais continuer à graisser inutilement des gens peu formés pour rien comme résultats... dommage pour notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 08:58, par Scanner En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Il faudra que l’Etat arrête de prendre les autres citoyens comme des nez percés. En effet, qui doit faire preuve de sacerdoce, pendant que les autres se coule la coule douce. Imaginez que pour présider un Jury au Bac (qui dure 3 semaine presque), un universitaire est payé à 150.000 FCFA avec tous les risques que cela présente. Et quand on est déplacé, au lieu d’appliquer le taux à la fonction publique de 27.000 FCFA/Jr (inter régions), ils sont pris en charge à 15.000 FCFA/Jr. Allez y comprendre. C’est regrettable.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 09:58 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Peine perdue pour ceux qui défendent les magistrats. D’ailleurs ils ne disent rien qui tiennent. Chers responsables syndicaux des autres secteurs d’activités, nous vous attendons ou bien vous serez vous mêmes éjectés très loin. La tension monte. Allons vite au charbon.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 10:12 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Les magistrats qui pensent que les autres sont jaloux, ce sont eux mêmes les jaloux et de surcroît égoïstes. Vous avez lutté et vous avez eu gain de cause. Au lieu d’aider les autres à lutter pour améliorer pour eux aussi, non vous trouvez que le nouveau fossé que vous avez créé doit rester comme tel. Vous avez eu pour vous, taisez vous et laissez nous nous baser sur vos acquis pour chercher pour nous. Personne n’a souhaité qu’on diminue ce que vous avez eu. On vous demande de travailler à mériter seulement. C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 19:23, par Bismuth En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Celui qui parle de l’ASCE doit savoir que l Asce n’est qu un auxilliaire de la justice. Elle fait seulement une partie du travail (doublon) de la police ou de la gendarmerie ce qui veut dire que c est la justice qui a le dernier mot !
    Pour celui qui parle du traitement du professeur duniversité president de jury, quil sache que si ce president de jury commet une faute ou qu’un candidat se plaint, c est devant le juge que votre professeur va devoir s expliquer et cest le juge qui tranche !
    En conclusion, evitez de faire des comparaisons insensées. Il faut comparer ce qui est comparable. Pourquoi les gens ne se plaignent pas du traitement faramineux du deputé ou des ministres qui n’ont pourtant pas plus de merite, c est pour magistrat seulement que vous voyez ? Les magistrats trimaient ici avec des salaires minables (avant avant, ils touchaient même moins de 200.000 fcfa par mois) et cela ne derangeait personne. Maintenant qu on veut rehabiliter le pouvoir judiciaire, ça aboie partout, mais vous perdez votre temps car la caravane continue sa marche radieuse

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 20:12 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Internautes 37 & 38 : Si c’est vrai ce que vous dites, j’ai peur pour KRMC et son Gouvernement. Parce qu’on est Magistrat avec une simple Maîtrise on encaisse 725 000 FCFA tous les 30 jours que Dieu fait, combien le Gouvernement prévoit de payer aux Médecin, Enseignants, Chercheurs etc. qui ont traîné 8 à 10 ans pour acquérir les Spécialités qu’ils ont pour faire tourner les choses. Et les autres Fonctionnaires de l’Etat sans occulter les travailleurs du Privée, que pensent-ils en faire ? Qu’ils se préparent en tout cas car, si on a pu calmer les choses pendant la Transition (suspension des revendications syndicales légitimes) pour parvenir aux élections qui les ont porter là où ils sont, ce ne sera plus possible quand le "Dougmato" s’élèvera. Ce ne sera pas seulement les toits qui s’envoleront. Les murs mêmes suivront croyez-moi. De ces Magistrats véreux, on en connait beaucoup. Il y a bien de propres et de bien méritants parmi eux. Mais malheureusement en "Compte-gouttes".

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 20:23, par Le Citoyen Républicain. En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Je veux clore ce débat pour indiquer simplement que la victoire éclatante des magistrats n’est que le fruit de la clairvoyance de Roch Kaboré. N’en déplaise aux oiseaux de mauvaise augure et aux jaloux de tous poils, dans un pays, lorsque les magistrats sont mal payé, et lorsque la justice est mal administrée, la société toute entière s’écroule dangereusement.
    C’est une appréciation d’un professionnel de la justice et sans justice dans un pays, c’est l’anarchie. Accordez au moins ce bénéfice-là à nos Magistrats. Le Citoyen Républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2016 à 23:30 En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Parfaitement d’accord avec l’internaute 46. Je pense qu’il y a lieu de revoir les conditions d’accès au concours de la magistrature pour permettre de recruter des gens d’une expérience et d’une probité certaines. En plus il faudrait songer à prendre un texte de loi pour durcir les peines à leur encontre en cas de manquement à leurs obligations professionnelles car, comme le dit la Bible, à qui l’on donne plus, on réclamera davantage de comptes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2016 à 08:54, par Ben En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Ceux qui touchent moins de 150 000 a la fonction publique avec le même niveau d’étude et le même temps de formation,ne vous réveillez pas c’est vous qui allez souffrir.Dans ce pas tant que tu ne luttes pas tu n’as rien.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2016 à 09:21, par Scanner En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    A Bismuth (réaction 50).Il faudra avant tout savoir que sans le professeur, le soit disant magistrat ne le sera pas. Pour devenir magistrat, sauf si je me trompe (j’imagine que c’est votre cas), il faut passer par les bancs du supérieur.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2016 à 10:53, par OCy En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    Internaute 50 Bismuth Oui le professeur d’université pour des raisons de justice sera devant le juge mais que le juge sache que pour raison de maladie il sera aussi devant un agent de santé qui pourrait être ce prof d’université. Un député est un élu du peuple, un ministre est quelqu’un que le président élu nomme pour l’aider à gouverner, ils sont tous les hauts représentants du pays sur le plan national et international et leur fonction n’est pas continue comme pour les magistrats et il y a les activités politiques qui sont très couteuses pour un parti qui se veut crédible. Pensez vous que si on doit vous payer selon le niveau réel du pays vous méritez plus que 200.000 ? Respectez un peu la majorité des burkinabè qui sont loin d’avoir cette somme par mois. Pour travailler honnêtement dans ce pays pauvre on a pas besoin d’être sur-payé. Vous sur-payer pour que vous travaillez honnêtement me semble être de la corruption. Des gens ont travaillé avec de modestes salaires dans ce pays (du Président du Faso au plus petit agent de l’état) mais tout le monde reconnait les mérites des agents de l’état de cette période, je veux parler de la période de la révolution

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2016 à 12:13, par Scanner En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    A Bismuth (réaction 50). Comment fait-on pour devenir Magistrat ? Vous passez par une formation supérieure (j’imagine que c’est votre cas). Qui dispense cette formation ? A mon avis , c’est le professeur d’université (n’est ce pas votre cas ?). Attention mon cher avant de réagir sachez que tous les métiers sont important de l’enseignant du primaire au professeur d’université en passant par l’infirmier. Donc un critère juste serait de voir les diplômes. En plus pensé vous que si l’enseignant du supérieur exige une hausse de salaire (ce qui est juste), avant de bien travailler, vous auriez reçu une bonne formation pour jouer au mieux votre rôle de magistrat.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2016 à 14:26, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    J’ai d’ores et dejà une DOLEANCE chers MAGISTRATS. De l’aveu d’un de vous, ceux qui sont victimes d’erreur judiciaires sont liberés à leurs propres depens :pas de compensation, pas de reparation, rien, rien du tout. S’il vous plaît entendez le cri de ce magistrat que j’ai ecouté il y a environ 1 à 4 ans. S’il vous plaît, commencez par rendre justice à ces victimes d’erreurs judiciaires. Merci beaucoup et que Dieu vous le revaille !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2016 à 09:10, par le silencieux En réponse à : Adoption des décrets d’application des textes de la magistrature : Pour une justice plus que jamais indépendante

    ah oui nous allons tous devenir magistrat ici dèh !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés