Lutte contre la fraude : Enfouissement de 21 900 cartouches de cigarettes prohibées

jeudi 25 février 2016 à 01h00min

L’administration des douanes de la ville de Ouagadougou, a procédé ce mercredi 24 févier 2016, à la destruction par écrasement de 21900 cartouches de cigarettes d’une valeur de 50 370 000 francs CFA. L’opération d’enfouissement s’est déroulée au Centre de traitement et de valorisation des déchets (CTVD) de la ville de Ouagadougou. C’était en présence du directeur général de la douane, Adama Sawadogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre la fraude : Enfouissement de 21 900 cartouches de cigarettes prohibées

Ce sont des cigarettes sans marque de type Bon international, Concorde, Gold Seal ou de marque telles que Royal Business, Fine ou Gold Seal, interdites de vente au Burkina, qui ont été saisies dans le cadre de la mission de contrôle de la douane. « La douane a une mission importante qui est la lutte contre la fraude. L’objectif principal est de permettre aux différentes entreprises de mener leurs activités selon les règles d’une concurrence loyale. C’est dans ce cadre que les agents qui sont sur le terrain, luttent contre la fraude nuit et jour » a signifié le DG de la douane.

Outre la mission de contrôle de la douane, c’est avec les efforts conjugués de la population, que la douane a pu procéder à la saisie importante de ces produits prohibés. La période d’enquête a couvert 4 mois, c’est-à-dire du mois d’octobre 2015 au mois de janvier 2016.

La destruction par enfouissement

Les cigarettes saisies ont été détruites par écrasement et non par incinération. Cette méthode permet de réduire les gaz à effets de serre qui contribuent à la destruction de la couche d’ozone. Et pour le responsable du Centre de traitement et de valorisation des déchets (CTVD), Sidi Mahamadou Cissé, ce centre fait la fierté de la ville de Ouaga et du Burkina. La méthode par enfouissement consiste à écraser les produits prohibés. Ainsi, les déchets stockés sont compactés et recouverts de terre pour éviter d’attirer les nuisibles et l’éparpillement. Une installation de système d’extraction de gaz permet de protéger la nappe phréatique et d’extraire le gaz produit par la décomposition des déchets. « Des géo synthétiques en l’occurrence des géo membranes, des géotextiles, des géo grilles et de l’argile ont été mis au fond des cellules afin de rendre davantage le sol plus étanche pour protéger la nappe phréatique qui se trouve à une profondeur comprise entre 23 et 26 mètres » a expliqué le responsable du centre.

Par ailleurs, le responsable du centre se dit rassuré par la douane qui a pris l’engagement de détruire désormais les produits de contrebande saisis par enfouissement au CVTD.Le but étant de contribuer à la préservation de l’environnement et l’amélioration du cadre de vie des populations.

Le DG de la douane quant à lui, interpelle les populations à plus de vigilance. « La cigarette est dangereuse pour la santé et s’il faut consommer des cigarettes prohibées comme celles que nous venons de détruire, le risque est multiplié par deux » a-t-il conclu.

Nicole Ouédraogo
lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 février 2016 à 10:39, par djass
    En réponse à : Lutte contre la fraude : Enfouissement de 21 900 cartouches de cigarettes prohibées

    C’est les entreprises de cigarette et les fumeurs seuls que vous protegez ? Faites un contrôle sur le sucre, l’huile et les ingredients des sauces et vous verrez toutes les toxines qu’on nous vent. Les acheteurs de ces produits sont pour la plus part analphabète. C’est dans ces produits qu’il y a "les germes" du cancers ; tensions, diabètes (NB : CES MAUX N’ONT DE GERMES DIT MICROBES). En plus des agents de douanes, la ligue de consommateurs et le laboratoire de santé publique doivent se reveiller sinon d’ici 2020 tous les burkinabé seront atteints de cancers ou de tension ou AVC. GOUVERNER C’EST PREVOIR !

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars 2016 à 12:32, par Tilman V. Berger
    En réponse à : Lutte contre la fraude : Enfouissement de 21 900 cartouches de cigarettes prohibées

    Vous indiquez le prix des 21 900 cartouches de cigarettes enfouies (contenant normalement chacune 10 paquets de 20 cigarettes) à 50 370 000 Francs CFA, ce qui correspond à 76 788 Euros ou alors à 3,51 Euro par cartouche ou à 35 centimes la paquet ?? Je ne peux pas croire que le paquet de cigarettes est vendu à ce prix dérisoire en Afrique .... (14 fois moins que le prix en Allemagne ???). Merci d’une réponse

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés