Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

lundi 1er février 2016 à 02h25min

Le Bureau National du Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC) en ce début d’année, voudrait présenter aux militants et sympathisants, à l’ensemble des travailleuses et travailleurs des médias et de la culture ses vœux de bonne et heureuse année 2016 ; des vœux de santé, de courage et de succès dans nos luttes. Il saisit cette occasion pour porter à leur connaissance certains faits importants survenus au sein de la Télévision du Burkina en fin d’année 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

Le 7décembre 2015, les travailleurs de la Télévision du Burkina ont été surpris par une descente musclée des forces de Police. Des agents de certains services (machinistes, monteurs, chef décorateur…) ont été embarqués manu militari pour un interrogatoire suivi de garde à vue dans les locaux du commissariat de police de Wemtenga. S’en sont suivies des perquisitions dans les domiciles de certains des interpelés.

Cette intervention brutale et humiliante faisait suite à une plainte déposée par la Direction générale de la Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB), pour des actes de vols répétés de matériels au sein de la télévision nationale.

Tout en condamnant ces actes crapuleux de vols et de disparition d’équipements – inadmissibles dans une entreprise comme la RTB – le SYNATIC s’insurge contre cette méthode barbare en matière de procédure judiciaire pour faire la lumière sur cette affaire. En effet, on ne saurait tolérer des exactions de ce genre sur des citoyens, après l’insurrection populaire à laquelle les travailleurs patriotes des médias ont participé pour réclamer plus de droits et de justice.

Les interpellations doivent suivre les procédures normales et non pas par des interventions intempestives sur les lieux de services sans aucune forme de procès. C’est pourquoi les délégués du personnel et délégués syndicaux du SYNATIC, réunis en atelier de formation le 23 décembre 2015 à Ouagadougou, ont condamné fermement l’humiliation subie par les travailleurs, suite àcette situation. Les travailleurs de la RTB sont des justiciables comme tous les citoyens burkinabè certes, mais il n’y a pas de raisons de violer leurs droits par un traitement dégradant fussent-ils suspectés dans une affaire.

Le Bureau National interpelle les responsables de la RTB à :
-  prendre les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité des travailleurs et des équipements ;
-  à ne plus jamais faire intervenir les forces de l’ordre de façon intempestive dans les locaux de la RTB !

Non à la violation des lieux de travail !
Pain et liberté pour le peuple !
Ouagadougou, le 27 janvier 2016
Pour le Bureau National
Le Secrétaire Général,

Siriki DRAME
Chevalier de l’Ordre National

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er février 2016 à 05:34, par Hermann
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Plus rien ne sera comme avant. S’ils ont volé, qu’on les traite alors comme des voleurs. Nul n’est aussi de la loi, fusse t-il journaliste !

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 06:03
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Les gens pensent que biens publics on peut voler et l’État va remplacer.si les interpellés sont reconnu coupables leur arrestations n’ont pas de lieux fixes.un voleur on l’arrêté partout ou on peut l’appréhender.ça les apprendra a être responsables.
    Les detournement c’est ca.l’etat paie,paie mais ca n’evolue pas a cause des gros rats voleurs

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 06:14, par Poutine
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Un mois après les faits, vous avez suffisamment banalisé la situation

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 06:32, par Adisson
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    J’aimerais juste comprendre la portée de ce message qui est publié à peu près deux mois après les faits. Est-ce juste pour la forme ou bien c’est maintenant que vous appréhendez la gravité des faits. En tant que secrétaire général du syndicat (surtout de la presse) on ne dort pas pendant deux mois avant de se réveiller pour juste envoyer un message pour dénoncer. Dites ce que vous avez fait durant ce temps et prochainement faites mieux Mr le secrétaire. Vous comprendre le jour où vous serez concerné. Bon courage aux concernés, c’est le Faso du changement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 07:24
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    aller vous faire foutre.c’est toi meme DRAME le voleur des appareils. le chien aboie et la caravane passe.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 07:26, par Justin Segueda
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Je pense qu’il n’y a pas lieux de s’insurger contre cette procédure judiciaire. Si une institution "prestigieuse" comme la RTB se permet de regorger de "voleur" alors pourquoi s’indigner contre cette action judiciaire ? On ne badine pas avec ces faits( les vols), quand on est responsable on se comporte tel. A contrario , tu te classe parmi les enfants, on se ferra donc loisir de te donner des bonbons.....

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 08:16, par Picket
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Mon cher, il faut plutôt aider la police à démasquer les brebis galeuse qui se cachent en votre sein au lieu de geindre comme ça, vous ne faite que les protéger, le matériel de RTB appartient au peuple donc il n’est pas question que l’on laisse de gens se servir impunément

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 08:18, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    - La Police n’est pas au-dessus de la loi. Déposez plainte contre elle chez le Procureur pour violence.

    Moi-même j’ai remarqué une chose : devant les banques, il y a plein de vendeurs ambulants qui s’y promènent, se reposent même à midi sous l’auvent des banques ! Par exemple dans une agence d’une banque à Dassasgo, il n’est pas rare de voir la dame du parking rentrer dans la banque, y faire des commissions des gens ou demander la monnaie au guichet et ressortir tranquillement comme si ce n’était pas une banque. L’habitude a fini par avoir raison de l’ordre et de la sécurité. Ce qui est dangereux et grave !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 08:50, par Figo
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Ecoutez, si vous estimez que vos droits ont été violés, déposez une plainte auprès du Procureur de la République avec constitution de partie civile. Un enquête sera ordonnée et les agents de police qui auraient été reconnus coupables de fautes professionnelles seront sanctionnés. Ce n’est pas en inondant les journaux de déclarations que les choses vont changer.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 08:50, par kiisg-ziri
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Si des gens sont irresponsables volent, il faut leur appliquer cela. Comment des gens peuvent aller voler du matériel à la télé ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 08:57, par Francis
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Presque tout travailleur de l’Etat bien placé fait fonctionner son service privé ou boite privée en utilisant le matériel de l’Etat. Allez y voir dans certaines cliniques, cabinet médical, garage, ecole, etc..

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:01, par Nobga
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Après l’insurrection populaire, tout le monde doit être intègre, y compris les journalistes. Où ont eu lieu les disparition ou vols des équipements ? C’est pas sur le lieu du travail ? C’est là-bas qu’auront lieu les interpellations et bien sûr les domiciles seront fouillés pour blanchir les innocents. Il n’ y a donc aucune violation du lieu du travail ici. Les journalistes crient trop pour exiger qu’on épargne leurs brebis galeuses. Vous devez plutôt crier pour qu’on les extirpe de vos rends pour vous libérer de cette gangrène très gênante.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:02, par Lassa
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Mon cher ami. un voleur est un voleur. Comment voulez vous qu’on puisse arriver à la manifestation de la vérité si la justice ne peut pas faire son travail. Et puis les valeurs ont changés dans ce pays car j’ai l’impression que la les gens ne veulent plus de sanction même s’ils sont convaincus qu’il y a faute quelque part. On a peur de quoi si on a rien a se reproché ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:24, par Rodrigue
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Si un citoyen commet une faute comme vols, attaque ou autre, il faut laisser la justice faire son travail, c’est pas normal que les syndicats et autres organismes se transforment en repaires ou en parapluies pour délinquants. Les journalistes du Burkina doivent se remettre en cause, certains se compromis avec les putschistes du RSP et certains exigent leur libération comme s ils étaient au dessus de la loi, et si l armée exige à son tour la libération des soldats mis en cause ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:41, par KOUDOUGOU Pagnagde
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    "" Les travailleurs de la RTB sont des justiciables comme tous les citoyens burkinabè .""
    Là, je suis pleinement d’accord avec vous. là ou le bas blesse, ce sont les contradictions flagrantes qui font de vous des analphabètes que L’État paie inutilement.
    "" (certes), mais il n’y a pas de raisons de violer leurs droits par un traitement dégradant fussent-ils suspectés dans une affaire""
    Est-ce que vous êtes comme tout citoyens burkinabé ?
    Je demande au SYNATIC d’être un tout petit peu professionnel dans leurs différentes déclarations. Cela ira de la crédibilité du dit syndicat.
    Votre déclaration de protestation suite à la descente de la police qui voulait interpeler les journalistes après l’attentat djihadiste du 15 janvier m’a dégoutée à plus d’un titre. Tracer un trait discontinu sur certaines de vos libertés quand il s’agit de la sécurité nationale et de la justice.
    //Bien que vous soyez des journalistes, vous êtes tout de même burkinabé non différents des autres//.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:42, par oued
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Je ne comprend pas le syndicat. Vous n’êtes pas capable de condamner les actes de vol à la RTB maintenant que la police intervient vous trouvez cela "musclé". Il faut un renouveau du monde syndical. Qu’est-ce que vous reprochez à la police face à des agents qui volent leurs matériels de travail.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:42, par Pablo
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    CE N EST PAS FACILE D ETRE FORCE DE L ORDRE AU BURKINA FASO. S ILS REAGISSENT VIGOUREUSEUSEMENT ET RAPIDEMENT ON N EST PAS CONTENT . SILS S EXECUTENT AVEC LENTEUR C EST ENCORE EUX QUI SONT BLAME. EH WENNAAM WA SONG BA.TI KA NANA YE ;TOUT COMPTE A CROIRE QUE CHACUN VEUT FAIRE LE TRAVAIL A LA PLACE DE NOS VALEUREUX FORCES DE SECURITE DANS CE PAYS. MONSIEUR DRAME AURAIT DU PROPOSER COMMENT L ENQUETE AURAIT DU ABOUTIR.IL NE FAUT PAS SE PLAINDRE POUR SE PLAINDRE CHER MONSIEUR. IMAGINER UN TEMPS SOIT PEU QUE LA POLICE PRENNE SON TEMPS ET AVISE LES SUSPECTES ILS AURONT LE TEMPS DE DEPLACER LE MATERIEL VOLE. EN PLUS NUL N IGNORE LES MOYENS DE COMMUNICATIONS TEL LE PORTABLE ET LE NTIC . INTERPELLES UNE PERSONNE DANS CE DOSSIER VUDRAIT DIRE ALARME TOUTE LA BOITE ET JAMAIS L ENQUETE N ABOUTIRA.IL FAUDRAIT D AUTRE LOIS OU LA JUSTICE OU LES FORCES DE L ORDRE SERONT PLUS RAPIDE QUE LES TIC

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:51
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Si nos amis les journalistes ne sont pas conscients de la gravité de l’affaire, comment on va avancer ?
    Des vols à la RTB ? Les faits que vous admettez avec désinvolture sont tellement graves que vous deviez vous en préoccuper avant même cette descente de la police. LE BIEN PUBLIC ? C’EST SACRE, et vous devriez avoir honte à l’avouer. C’est comme Djibril Diendiéré se plaignait de leurs conditions de détention et de ce pourquoi ils sont détenus. C’EST EXTREMENT GRAVE DE VOLER LES BIENS DE L’ETAT APRES L’INSURRECTION DES 30/31 Octobre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 09:57
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Une question : quelle disposition de la loi n’autorise pas l’interpellation d’un journaliste par la Police dans le cadre d’une enquête judiciaire ? Que fut-il le lieu ? Le journaliste n ’est pas un justiciable ? Ou bien y a t il une procédure spéciale applicable si une plainte est portée contre un journaliste ? Et vous parlé d’humiliation de journaliste dans le cadre d’une enquête judiciaire. Mais sayons sérieux dans ce pays. Si la procédure n’est respectée saisissez le Procureur au lieu de faire de point presse vide pour dire du n importe quoi.
    j ’ai l’impression que les journalistes au Burkina profit de leur media pour manipuler négativement les infos.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 10:06, par sidzabda
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Ceux qui connaissent bien la RTB vous le diront. Cette boite est plein de dealers. Lors d’une visite, un responsable nous a confié que la nuit plusieurs bureaux sont éclairés. Faites y un tour. Personne à ce moment là ne travaille pour la boite. C’est du business. On utilise le matériel pour des affaires personnelles pour se faire des sous. Je ne parle pas du recrutement des agents de cette boite. Plein n’ont pas le niveau requis. On s’improvise journaliste mais au fond rien de serieux

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 10:11, par patarbtalé
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    je vois ici que tout le monde est unanime qu’on ne peut plus voler sans poursuite et encore moins ceux qui sont censés donner les informations et surtout les vraies à population chaque jour que Dieu fait. mon-sieurs les syndicats taisez vous pour une fois.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 10:14, par M. Houille
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Un syndicat par définition doit défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres !Si certains se trouvent être des brigands aucun syndicat responsable ne peut les soutenir.J’imagine que ces interpellations ont été précédées d’investigations. Il faut donc laisser la police faire son travail avec ses méthodes à elle ! Un journaliste"voleur" n’a pas plus droits que tout autre "délinquant"

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 10:16, par jumo
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Ce syndicat n’est plus un syndicat. C’est une structure dangereuse. Vous ne savez pas que le context a change ? Vous vous prenez pour qui ? Estes vous differents des autres corps de métier ? l’armée, qui traquent les militaires indelicats ? Parce ce qu’on a un stylo, on se dit profesionnel de l’info, donc, on fait ce qu’on veut ? Vous n’avez pas honte ? Il me manque des maux pour qualifier ces gens parcqu’on doit pas insulter dans les forums. MAis retenez que vous pouvez etre compares à ces criminels miilitaires du RSP (certains). Vos elements volent l’état et empechent la RTB de fonctionner. Que doit-on faire de ces indelicats ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 11:17, par le guide
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    La lecture de cette déclaration m’amène à poser les questions suivantes au SYNATIC :
    1) les locaux d’un organe de presse privé ou public, sont-ils couverts par une quelconque immunité ?
    2) les policiers, au cours de leurs différentes perquisitions n’ont-ils pas respecté les heures légales qui vont de 6 heures jusqu’à 21 heures ?
    En tout état de cause, la réponse à ces questions permettra de lever toute équivoque à cette déclaration auquel cas je la trouve ridicule.
    autrement dit, le journaliste quoique citoyen ordinaire soit-il, s’il se livre à des comportements déviants, il mérite d’être traité à la hauteur de l’acte posé conformément aux règles de droit. et en pareil cas je ne vois pas ce qu’empêche au policier ou au gendarme de l’interpeller où qu’il se trouve et d’opérer des perquisitions partout où besoin en est. le métier du journaliste lui commande d’être exemplaire mais ne fait pas de lui un citoyen au dessus des autres. En plus comment un syndicat sérieux soit-il peut se livrer à de telles déclarations qui laissent entrevoir une couverture aveugle et une prime à l’impunité concernant un journaliste qui vole ? Le synatic devrait faciliter le travail de la police en l’aidant à démasquer ces journalistes voleurs afin qu’ils ne salissent les noms des autres qui sont propres au lieu de se livrer à de telles déclarations. Laissez les policiers faire tranquillement leur travail et si vous y trouver des violations allez-y à la justice et attaquer et c’est comme ça qu’on avancera.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 11:29
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Je ne comprends pas la raison de cette publication aujourd’hui. Un fait de décembre ? Nous avons suffisamment de problèmes il ne faut en créer nous même, il y’a la commission de reconciliation qui est en place, allez verser ce problème là bas.
    Merci, de laisser les nouvelles autorités travailler.
    Je suis contre l’arbitraire mais pourquoi soulever le problème maintenant juste après l’installation des nouvelles autorités, je ne vous comprends pas.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 11:42, par abdoul
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    J’ai vraiment honte qu’ un syndicaliste défende des voleurs. Au lieu de cet écrit encourage s plutôt les forces de l’ordre pour démasquer les voleurs. Le syndicalisme ce n’est pas défendre les individus obscurs à moins que vous mangez ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 11:42
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Je crois que là vraiment beaucoup d’internautes se trompent ou bien sont de mauvaise foi
    Le syndicat à aucun moment n’est contre les interpellations mais la procédure. Il s’agit si j ’ai bien compris de vols dont les intéressés n’ont pas été pris en flagrant délits mais plutôt soupçonné Dans ce cas c’est simple. On leur donne des convocations pour répondre et cela au moins deux fois et surtout que ce sont des travailleurs, il y’a beaucoup de chance qu’ils se présentent .Même le voleur a des droits et ça fait mal en tant que victime mais c’est ainsi dans l’Etat de droit. la preuve c’est qu’on leur donne à manger avec l’argent du contribuable, on les soigne....Maintenant si quelqu’un est convoqué jusqu’à deux reprises et ne présente pas ; on va l’arrêter sans problème et personne ne s’en plaindra.
    Je pense que c’est cela que le syndicat dénonce parce que, s’il y’a des gens qui condamnent le vol c’est bien les syndicalistes parce que au fond, c’est parce ce que certains profitent allègrement des biens de l’Etat qu’ils ne veulent plus lutter dans les syndicats. S’ils n’ont plus tous ces avantages ; vous verrez que beaucoup deviendront des militants actifs des syndicats pour défendre leurs intérêts.
    Aussi pour le temps mis ; je pense que pour de telles affaires ; il faut prendre le temps de bien comprendre si les procédures ont été bien suvies ; quel est le fond du problème avant nécessairement de dire quoi que ce soit. Le syndicat ne va pas publier une déclaration et après se rendre compte qu’il n’avait pas vu juste. Ce n’est pas assez responsable je crois.
    bon c’est juste une contribution

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 12:30
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    @Koro Yamyélé,tu déçois grave.Dans ce cas précis,je ne sais pas si les procédures sont respectées mais normalement une perquisition peut se faire dans n’importe quel lieu(domicile,service etc).Les salariés de la RTB ne sont pas au dessus des lois surtout qu’il y a des voleurs parmi eux.Vous volez les matériels payés par nos impôts et vous voulez qu’on vous laisse tranquille.Celui qui ne se reproche rien,n’a rien à craindre d’une interpellation suivie de perquisition

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 12:53, par jumo
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Internaute 27, c’est pas au syndicat de montrer les techniques d’investigation a la police ou a la gendarmerie. Ils savent comment faire en tenant compte de la cible. on ne peut pas vous devoiler les techniques. C’est pas parce qu’on est responsible dans un syndicat, qu’il faut vouloir se faire voir ou defendre la pourriture. Utilisez un peu votre cerveau. Pauvre de vous

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 12:57, par Dignité
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    De plus en plus, les syndicats me dégoutent ! En particulier, ceux des magistrats et des journalistes ! Ils se prennent tellement pour des supers Burkinabè ! Pour un rien, ils vont sortir faire un cirque ! Faites attention car si vous venez à laisser croire que vous êtes des intouchable par le biais de la Justice, vos victimes risquent de vous régler directement leurs comptes ! Tous les burkinabè naissent libres et égaux devant la loi selon notre constitution ! Faites vraiment très attention car c’est au moment où on pense souvent qu’on est le plus fort qu’on tombe !!!!! Regardez autour de vous et à travers l’histoire de notre pays et du monde ! C’est juste un constat !

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 13:07, par Jeunedame seret
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Ridicule condamnation. Ce sont des FORCES DE L’ORDRE ; pas des femmes de soirée ; et la descente musclée est propre à elles. Vous n’avez rien à apprendre aux policiers ; car ce son des hommes d’action ; pas des bavards voleurs comme vous. Messieurs les gars du SYNATIC, on a l’impression que vous êtes tous coupables. OULON OUEZIN est toujours en prison ; et autres vols s’effectuent toujours là-bas ! Au fait que signifie cette condamnation ? Voulez-vous négocier assez de temps aux policiers pour pouvoir CACHER OU TRANSFÉRER LES MATÉRIELS, et DÉJOUER ainsi les enquêtes ? Vous aimez critiquer les défauts des autres dans leur travail et pourtant les vôtres préféreraient le secret et la douceur ! Messieurs les policiers ; fouillez ! Y a récupération dedans !

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 13:15, par KOUDOUGOU Pagnagde
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Bien pour ta contribution Mr 27. L’effet de surprise est une technique d’investigation. Avec des Voleurs professionnels comme ceux-ci, on ne leur permet pas de dissimuler le produit incriminé après réception de la convocation avant de se présenter.
    Le SYNATIC exagère lamentablement dans leurs déclarations inappropriées.
    On ne dirai mm pas des journalistes car n’est pas de ce métier qui veut.

    Pour le temps mis, j’avoue qu’ils n’ont rien vu de juste jusqu’à présent.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 13:27
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    votre écrit a pour but de dénigrer la police.mais sachez qu’aujourd’hui la police n’a pas besoins qu’on la felicite.elle est consciente de ses actes. les citoyens normaux savent très bien que la police bosse correstement. si tu n’es pas content cher DRAME,va te pendre.et c’est la police encore qui viendra faire le constat.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 14:27, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Tous les jours vous les journalistes vous criez comme quoi il manque du matériel pour bien faire votre travail. Mais lorsqu’on vous équipe en matériels certains journalistes mal intentionnés, mal éduqués soutirent ces biens publics pour en faire leurs biens personnel ou vont les vendre à d’autres structures privées. Ce n’est pas normal qu’on vous équipes et certains volent. Un journaliste voleur, putschiste, ça fait honte. D’autres journalistes prennent le matériel de la RTB pour aller faire des reportages pour leur propre compte. Je soutiens madame la directrice pour un bon nettoyage de sa structure. Courage à elle. Il faut traquer les voleurs sans complaisance. Il y a trop de deal à leur niveau. La directrice doit prendre des mesures pour codifier tous les matériels au niveau de la RTB. Il faut qu’elle responsabilise tous les directeurs et chefs de service par une fiche d’affectation nominative du matériel. Chaque fin d’année un inventaire physique doit être fait par service et direction par la direction administrative et financière ou par un cabinet privé. Il faut que la directrice instaure une fiche d’inventaire du matériel par direction et par service pour éviter tout cas de vol.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 14:35, par N’DRI Koffi
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Je me rappel qu’un certain journaliste a eu à utiliser du matériel de la RTB pour réaliser un film documentaire au FER-B. Ce travail n’est jamais achevé et le mec a pris son gombo. Ce monsieur est un vieux de la RTB,un technicien. Son nom de famille commence par Z. Il a des accointances dans cette structure. Vigilance DG

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 16:21, par vérité no1
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Vraiment, on a plus besoin d’ouvrir une école en gestion des affaires, il suffit de contacter un journaliste dealer et vous êtes bon. Le danger est qu’ils sont 1% mais très dangereux !

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 17:16
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Je suis également choqué par les réactions de la plupart des internautes. On ne construira pas un Etat véritablement Démocratique et Libre qui respect la dignité Humaine et qui se fait respecter dans le concert des nations, si nous ne pouvons plus dénoncer des écarts de comportements d’où qu’ils viennent. Les FDS n’ont pas toujours agi dans le respect de la dignité Humaine et du Droit. Alors de grâce, arrêtez le sensationnel et lisez bien la déclaration. La dedans, le syndicat ne protège aucun voleur ou suspecté de vol, le syndicat ne dit pas aux FDS de ne pas faire leur travail, le syndicat n’est pas contre la plainte de la direction générale de la RTB, le syndicat attire l’attention et condamne les abus policiers et ça si l’on se dit vraiment démocratique et de défenseur de la dignité Humaine on ne peut se taire face à de telles méthodes d’un autre siècle.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 17:53
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Chers journaleux,les temps ont changé et maintenant il faudra vous adapter.C’est quoi cette histoire de vol de matériels et vous ne voulez pas que la police vous terrorise ?A la place de nos vaillants policiers,je vous aurai embastillé jusqu’à mort s’en suive si vous ne dénoncez pas vos éléments indélicats car sachez que les matériels que vous volez,ce sont nos impôts les payent.Plus rien ne doit être comme avant.A bas les syndicats véreux,corrompus,dealers,voleurs et au passage,mon soutien total à la DG de la RTB.
    La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 20:16, par Freeman de T
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Dur dur sera l’apprentissage de la démocratie et de l’état de droit. Si vous estimez que vos "droits ont été violés", eh bien déposez une plainte ; car comme vous le dites si bien "nul n’est au dessus de la loi" y compris donc les forces de Police. Dans le cas d’espèce qu’est-ce que vous entendez par "les interpellations doivent suivre des procédures normales..." ? On aurait dû peut-être faire un communiqué de presse 48 heures à l’avance pour vous avertir (et par la même occasion les potentiels voleurs !) que la Police allait faire une décente... Non soyons sérieux. Si vous ne voulez pas fourvoyer la lutte syndicale évitez les sorties "intempestives" (je vous emprunte le terme) pour vous concentrer sur les problèmes hautement plus importants pour votre corporation. Cela me rappelle la sortie récente d’un syndicat (je ne sais plus si c’est le même) sur l’incarcération de 2 journalistes dans le cadre des investigations sur le coup d’état des 16 et 17 septembre 2015.
    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 20:18, par kolou
    En réponse à : Interpellations musclées à la RTB/ Télé : Le SYNATIC condamne

    Tellement de propos ahurissants,je ne comprends pas ce corporatisme.
    La police serait-elle à son premier acte de violation des droits humains au burkina ?
    Voyons juste et dite nous que chacun au BF rêve de sécurité pour sa vie et pour ses bien même les membres du SYNATIC que je dois féliciter au passage pour leur travail de veille.
    je veux bien condamner les voleurs mais je veux également m’assurer que ce sont les vrais voleurs que je condamne ; pour ce faire il y’a une procédure en la matière pour éviter les traitements avilissant et dégradants.
    Vendez votre liberté à la police et au gouvernement qui n’a de souhait que de faire disparaitre les syndicats pour mieux dicter, ça c’est votre droit mais le SYNATIC lui veillera au grain. Ne savez vous pas ou sont les GRAND voleurs ? N’importe quoi !
    Pour la défense des droits les plus chers à l’être humain je m’engage !
    Pain et liberté au peuple !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés