Le Collège Notre Dame de Kologh-Naba a 60 ans

lundi 25 janvier 2016 à 00h00min

« 60 ans au service de l’éducation et de la jeune fille », c’est sous ce thème que le collège Notre Dame de Kologh-Naba célèbre son jubilé de diamant. Placée sous le signe de l’action de grâce et de l’espérance, la cérémonie officielle de lancement des activités a eu lieu ce samedi 23 janvier 2015 en présence du ministre en charge de l’enseignement supérieur, de celui de l’éducation nationale et du Cardinal Philippe Ouédraogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Collège Notre Dame de Kologh-Naba a 60 ans

1955-2015. Cela fait déjà 60 ans que le Collège Notre Dame de Kologh-Naba existe. Initialement prévu pour se tenir le 22 novembre 2015, pour coïncider avec la fête patronale de Cécile Ducret, l’une des fondatrices de l’établissement avec Mgr Emile Socquet, la célébration a été reportée pour 2016 du fait du coup d’Etat de septembre. Pour ce jubilé de diamant,le collège était paré de ses plus beaux atours. Pour les anciennes pensionnaires, c’étaient les grandes retrouvailles et l’occasion de se remémorer les vieux souvenirs tandis que pour les plus jeunes, c’était l’euphorie totale. Aucun élève ne voulait se faire conter l’événement qui sonne comme une action de grâce au Seigneur pour les bienfaits accordés durant ce « long chemin parsemé de joies et de peines ».

« …réajuster les stratégies »

« Ces festivités sont un hymne au passé, un hymne au présent, un hymne au futur dans le souvenir, dans l’amitié, dans la reconnaissance et la fraternité », dixit la présidente du comité d’organisation de ce jubilé, Marie Louise Nignan. Pour la directrice actuelle, Sœur Françoise Nadembega, cette célébration est « le moment de faire une halte pour réajuster les stratégies afin de répondre à notre vocation de former des femmes, des mères, des épouses, des citoyennes intègres et généreuses qui font la fierté de notre Nation et le bonheur de notre société ». Aussi, a-t-elle souhaité que la célébration de ce jubilé éveille la conscience des élèves et galvanise leur ardeur au travail pour d’excellents résultats scolaires.

Un hommage aux devanciers
Avec 22 élèves en 1955, le Collège Notre Dame de Kologh-Naba compte aujourd’hui 961 élèves répartis dans 18 classes. Selon la directrice, ce sont au total 7876 élèves qui ont franchi la porte de l’établissement. Si ce collège de jeunes filles jouit aujourd’hui d’une grande renommée, c’est avant tout grâce aux devanciers et aux enseignants. C’est la raison pour laquelle, Mme Nignan leur a rendu un vibrant hommage pour avoir su « allier une pédagogie de qualité à une formation basée sur des valeurs morales, humaines et sociales ».

« Faire mieux que les ainés »
-* Dans son discours, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation Filiga Michel Sawadogo a invité les élèves à« faire mieux que leurs ainés ». Mieux, le Cardinal Philippe Ouédraogo leur a lancé cette devise : « Jamais en arrière, toujours en avant, toujours en eau profonde. Duc in altum (va au large, NDLR), excellence, excellence, toujours l’excellence  ».

Afin d’apporter plus de couleurs à la cérémonie, les différentes promotions qui se sont succédé au collège ont défilé au son de la fanfare de la paroisse Saint Pierre de Gounghin. Les artistes musiciens Rovane, Dicko Fils et Abdoulaye Cissé, eux, ont fait le show avec les élèves.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Quelques propos recueillis

Je suis Madame Ouédraogo Johanna. Je suis actuellement à la retraite. En 1955, nous étions 22 élèves dont une béninoise. Les choses ont beaucoup évolué. Il y a de l’électricité et de l’eau courante au collège alors qu’à notre temps, on étudiait avec des lampes tempêtes et on allait au puits pour chercher de l’eau. Cela ne nous a pas empêché d’être très disciplinées et sages. Pourtant, je sens un peu d’indiscipline à l’heure actuelle. A chaque fois je dis aux filles qu’elles parlent beaucoup et qu’elles doivent se retenir.

Je suis Madame Ouédraogo Bernadette de la promotion 1963-1964. Ce collège me rappelle de très beaux souvenirs car c’est ici que j’ai grandi. Je suis venue ici à l’âge de 12 ans. Après le premier cycle, j’ai rejoint l’Ecole normale de Ouagadougou. Je ne peux pas oublier le Collège Notre Dame de Kologh-Naba parce que c’est là que je me suis forgée surtout sur le plan religieux. Je conseille à mes jeunes sœurs d’être disciplinées, d’avoir foi en Dieu et de cultiver toujours l’excellence.

Je suis Koné Leïla, élève en classe de 5e C. Je souhaite longue vie au collège et longue vie à toutes les élèves et à nos enseignants. Que Dieu nous accorde la santé et le bonheur. A partir de maintenant, nous allons changer notre caractère. Grâce à nous le KN (Kologh-Naba, NDLR) redeviendra le KN d’avant.

Propos recueillis par HBF

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 janvier 2016 à 13:56, par narelba
    En réponse à : Le Collège Notre Dame de Kologh-Naba a 60 ans

    j’ai beaucoup aimé , une cérémonie sobre , mais riche en couleur . vivement que les jeunes filles du KN continuent d’être coquettes et câlines et d’avoir notion de tout savoir !

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2016 à 14:54, par Raogo
    En réponse à : Le Collège Notre Dame de Kologh-Naba a 60 ans

    Bravo ! A ces vaillantes sœurs d’avant les Indépendances africaines qui ont su former et inculquer les bonnes valeurs de femmes au foyer a nos braves mères épouses de nos dignes pères !

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2016 à 17:55
    En réponse à : Le Collège Notre Dame de Kologh-Naba a 60 ans

    huum !!! le KN où sont les prytanes (PMKlistes) ? Vous avez usé vos chaussures en marchant entre le PMK et le KN (nuitamment et de jour). Vous devriez être aux premiers rangs aux côtés de vos anciennes go. Que les anciens passent le flambeau aux jeunes.
    Bons vents aux sœurs qui ont su inculqué le sens de l’honneur, du travail bien fait et surtout de la recherche de l’excellence à ces jeunes filles.
    Je ferai une enquête pour voir le nombre de couples KN-PMk et KN-La Salle qui ont abouti au mariage.
    un AET des années 1970.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés