Mandat d’arrêt international contre Guillaume SORO : Le Mouvement des Forces Citoyennes appelle à plus de sérénité

samedi 16 janvier 2016 à 15h00min

Ce vendredi 15 janvier 2016, nous avons appris par voie de presse, l’émission par la justice burkinabé d’un mandat d’arrêt International visant le président de l’Assemblée National de Côte d’Ivoire. A en croire ces sources médiatiques, SEM Guillaume SORO serait accusé par la justice militaire burkinabè d’avoir soutenu le putsch du général Gilbert Diendéré et de l’ex-RSP, à la mi-septembre 2015. Toute chose qui déclencha l’emballement et l’affolement médiatique, celui des passions aussi, de part et d’autre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mandat d’arrêt international  contre Guillaume SORO : Le Mouvement des Forces Citoyennes appelle à plus de sérénité

Attentif aux faits et gestes de la société Ivoirienne, le Mouvement des Forces Citoyennes (MFC) a pu noter d’ores et déjà quelques dérives langagières visant la communauté Burkinabé vivant en Côte d’Ivoire. Des menaces allant jusqu’à promettre des jours difficiles à ces derniers, si toutefois l’émission de ce mandat d’arrêt international venait à se confirmer. Une perspective inacceptable dans cette Côte d’Ivoire de l’Ivoirien Nouveau.

Partant de là :
-  Conscient des graves conséquences que certains incidents, mal gérés, entre nos deux pays ont engendré dans un passé récent ;
-  Considérant que les affaires impliquant des Etats doivent être traitées de façon intelligente, afin d’éviter de prêter le flanc aux dérapages orchestrés par certains extrémistes ;
-  Sachant que des passionnés, voire des personnes mal intentionnées sont susceptibles d’exister de part et d’autre ;
-  Soucieux de la préservation des bonnes relations d’amitié et de fraternité liant nos peuples depuis de longues années ;

Le Mouvement des Forces Citoyennes, prenant la pleine mesure de sa responsabilité et de celle de tous les acteurs dans la sauvegarde de la paix et la cohésion :
-  Condamne avec la dernière énergie les manœuvres et/ou propos visant à opposer les peuples Frères du Burkina et de la Côte d’Ivoire ;
-  Appelle les populations Ivoiriennes à ne point céder à aucune forme de provocation. Ce serait tomber naïvement dans le piège tendu par certains Machiavéliques. Notre hospitalité légendaire ne saurait se rabaisser à des amalgames aussi pernicieux ;
-  Interpelle les autorités Burkinabés à se ressaisir eu égard à leurs manières susceptibles d’entretenir quelques hostilités. Les responsabilités que sont les leurs exigent d’agir de façon plus constructive. Car sans pour autant renoncer à une quelconque souveraineté, les Etats, de surcroit voisins, doivent observer les bons procédés dans le traitement des crises qui peuvent survenir ;
-  Invite les autorités Ivoiriennes, singulièrement les nouveaux Ministres des relations extérieurs et de justice, à poursuivre leurs efforts visant à apaiser les relations avec leurs homologues Burkinabés ;
-  Rassure les populations Burkinabés vivant en Côte d’Ivoire, sur l’engagement des citoyens Ivoiriens à continuer à vivre avec elles en bonne intelligence, dans le respect des lois et institutions de nos deux pays ;

A tous, l’histoire et les destins de nos communautés sont indissolublement liés, tâchons à les préserver au-delà des incidents du moment.

Abidjan, le 16 janvier 2016

Pour le Mouvement des Forces Citoyennes

le Président
DIAKITE Tawakkal

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 janvier 2016 à 21:12, par citoyen intègre
    En réponse à : Mandat d’arrêt international contre Guillaume SORO : Le Mouvement des Forces Citoyennes appelle à plus de sérénité

    je ne vous comprends pas ; Guillaume Soro n’est pas au dessus de la justice ; quand il aidait son ami Diendéré il me semble qu’il a agit de son propre chef et maintenant on veut le chopper pour quil reponde il ya beaucoup de discours. A moins d’etre de mauvaise foi l’etat ivoirien ne doit pas se solidariser de Guillaume Soro surtout quand il fait des choses qui ne sont pas à son honneur.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier 2016 à 10:22, par Caleb
    En réponse à : Mandat d’arrêt international contre Guillaume SORO : Le Mouvement des Forces Citoyennes appelle à plus de sérénité

    Très belle démarche de votre part. Faisons en sorte d’éviter une crise diplomatique entre nos deux pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier 2016 à 11:09, par Béog Biiga
    En réponse à : Mandat d’arrêt international contre Guillaume SORO : Le Mouvement des Forces Citoyennes appelle à plus de sérénité

    La Côte d’Ivoire de demain vous appartient. C’est sans blague. Il n’est pas facile de comprendre ce lien sacré. En effet, il ne suffit pas faire des grandes théories en économie ou ne je ne sais quoi ou gouverner des grandes institutions pour comprendre cela, il faut être un grand sage, un héritier incontestable des grands sages de l’Afrique de la nuit des temps. Par la tombe de nos aïeux, ceux qui veulent faire de ce beau pays leur propriété privée ne prospéreront jamais. La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont indéfiniment liés pour le meilleur et le pire, malheureusement certaines personnes ne l’ont pas compris et ne le comprendront jamais jusqu’au jour où ils périront de la manière la plus atroce en voulant par des bassesses humaines les plus perverses rompre ce lien sacré. Nul ne doit séparer ce que Dieu a uni, que les esprits machiavéliques qui travaillent dans l’ombre pour nuire à nos deux peuples le sachent.
    Chers frères et sœurs de la Côte d’Ivoire, la jeunesse burkinabè a beaucoup compris et vous exhorte dès maintenant à prendre avec elle le destin de nos deux chères patries avant que les larderons des glorieux valets locaux qui ont vendus notre continent aux rapaces venus de loin n’achèvent l’œuvre démoniaque que leurs ont légué leurs soit disant pères. C’est maintenant où jamais, sinon pas de lendemain chers frères et sœurs, l’heure est extrêmement grave car voila qu’après l’esclavagisme, le colonialisme, le néocolonialisme, ils ont conçu aujourd’hui la machine de la pire déperdition humaine qu’est le terrorisme en vue de poursuivre le pillage légendaire de notre continent , et ce, avec la complicité des minables fils des valets locaux qui nous ont honteusement asservi au profit de ces rapaces. Aujourd’hui, ils veulent nous gouverner par la terreur ; et demain ? que serait ce demain ? Nous seront lâches et miséreux comme eux, si maintenant et tout de suite, la jeunesse de nos deux pays ne prennent pas ensemble la voie de la liberté. Aujourd’hui, plus que jamais, nous devrions nous libérer de ce joug d’asservissement que veulent nous imposer par la force, les rapaces légendaires de ce monde qui, depuis la nuit des temps manœuvrent et déstabilisent nos sociétés pour mieux nous exploiter. Jeunesse d’Afrique et des mondes bénis, unissons nous pour contrecarrer les fils de démons qui cherchent à nous exterminer pour s’approprier de nos richesses. Notre seul et unique moyen de survie : L’UNITÉ.

    "Merci de laisser passer ce message webmaster"

    C’est important pour la survie de l’humanité. Nous avons le droit de vivre comme les autres. Notre or, notre manganèse, notre cacao, notre café .....suffisent largement pour nos besoins. Ailleurs, ils n’ont même pas une petite forêt, mais leurs enfants vont à l’école avec un véhicule et un chauffeur. Ils n’étudient même pas, car figurez vous qu’ils sont régulièrement entrain de skier, de se bronzer....et que sais je, mais ils ont du boulot avant même la fin de leurs études dans de grosses boîtes avec tout ce qu’aucun jeune africain n’ose rêver à son âge.
    Pourquoi ?, pourquoi ?..........pourquoi ?
    On ne marchera pas dans leur terrorisme. Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent. Trop c’est trop.

    Au rassemblement et l’armement (intellectuel, matériel, moral) de tout le peuple contre ce système machiavélique
    Puisse Allah, le Clément et le Miséricordieux nous assister dans cette bataille contre les velléités de ceux qui veulent L’insulter pour assouvir leurs intérêts pervers. Comment osent- ils employer de jeunes qui n’ont même pas fini de téter pour exécuter leurs sales besognes ?
    Dieu les punira à la hauteur de leur crimes. Ils finiront pire que SODOME ET GOMORRHE. Ils seront persécutés jusqu’au dernier né et périront tous dans les flammes qu’ils ont allumé pour les autres. Leur terre sera pliée comme on plie une natte de prière et ne sera jamais dépliée pour laisser passer une seule vermine d’eux sur cette planète. Ils pensent trouver le pire moyen de gouverner ce monde, ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’ils ne sont pas Dieu et ne le connaissent même pas un peu. Allah ne vend pas dans un supermarché pour espérer amasser de l’argent, mais eux, ont ouvert l’entreprise démonique de la terreur pour s’imposer aux autres êtres dont ils n’ont pas la moindre idée de ce que Dieu veut en faire. Ils veulent vivre dans le chaos, eh bien les ténèbres les engloutiront.

    Allah, le Clément et le Miséricordieux nous accompagne

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier 2016 à 22:53
    En réponse à : Mandat d’arrêt international contre Guillaume SORO : Le Mouvement des Forces Citoyennes appelle à plus de sérénité

    Si ma mémoire est bonne, un mandat d’arrêt a été émis par la justice Française contre Guillaume SORO mais, j’ai n’ai pas eu connaissance de menaces contre des ressortissants Français vivant en RCI, pourquoi donc un mandat émis par la justice Burkinabè contre le même SORO devra entrainer des dérives langagières à l’endroit de la communauté Burkinabé vivant en Côte d’Ivoire.

    Encore de "négreries"

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 19:59, par Gerard
    En réponse à : Mandat d’arrêt international contre Guillaume SORO : Le Mouvement des Forces Citoyennes appelle à plus de sérénité

    J’addresse mon message au MFC pour leur dire que leur action en guise de solidarite a Soro Guillaume (SG) est de nature a dresser les ivoiriens contre le Burkinabers vivant en coted’ivoire. Cela a mon humble avis est en quelque sorte un ultimatum qu’il lance vainement pour essayer d’intimider la justice Burkinaber exprimant ainsi une sorte de reconnaissance a SG .Ce qui est surprenant est que tout recement le mandat d’amener lancer contre la meme personne par la justice francaise n’a pas sucite les memes types de reactions. Alors je suggere au MFC de changer d’attutude sinon les relations entre les deux pays voisins se transformeront en une sorte de jungle catalyser par les attitudes egocentriques et egoistes des assoiffer de pouvoir qui sont pret a se souder le coude par tout les moyens pour but de se maintenir ou d’acceder au pouvoir mettant en danger la vie des innossants.SG est le president de l’Assemble national de cote d’ivoire, il se doit de se comporter comme tel. C’est aussi un ancien rebelle qui dit-il revandiquait la democratie dans sa lutte, l’egalite etc.... Ce sont ses valeurs la qu’ils reclament dans la bande audio qui l’accable MFC ? Son implication presumee dans le push au burkinafasso remet en cause tout les valeurs qu’il pretend defendre. Il a meprise les efforts du peuple burkinaber qui se leve pour barrer la voir a l’imposture et a la dictature. Si les faits qui lui sont repproches donnent raison a la justice burkinaber l’on peut venir a la conclusion que SG n’est tout simplement qu’un assoiffe du pouvoir. Tout ce dont le MFC peut revandiquer c’est l’autification de la bande audio dont une voie est attribuee a SG et laisser la justice faire son travail. Le moment est venu de lever le voile sur les relations secretes que les dirigeant de ces deux pays entretiennent depuis la disparition du president Sankara en passant par les troubles sous Gbagbo jusqu’au push recemment. SG semble ne pas etre le seul sur cette affaire plusieurs personnes proche du pouvoir en Cote d’ivoir sont indexees. SG n’est pas un surhomme. il doit rendre compte de ses actes c’est ca un homme responsable. C’est n’est qu’a ce prix que les deux peuple trouverons la paix dans leur sommeil. SG par, ci SG par la. Faut arreter avec la barbarie !!!!!!!!!! On veut avancer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés