Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

vendredi 8 janvier 2016 à 22h45min

Des enseignants et des agents du ministère des enseignements secondaire et supérieur ont manifesté, ce vendredi 8 janvier 2016, devant le dit ministère. Ils exigent un traitement rapide de leurs dossiers de mandatement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

En cette matinée du vendredi 8 janvier 2016, les agents du Ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur(MESS) se sont réunis devant leur ministère de tutelle. La raison principale de cette grogne est de connaitre l’état d’avancement de leur dossier de mandatement. C’est une centaine de personne que nous avons vues manifester à travers des slogans tel « y’en a marre », « à quand le mandement », « un professeur qui a faim ne peut enseigner » et l’ultime mot d’ordre « pas de mandatement, pas de cours » devant le MESS.

Pour avoir plus d’informations sur les raisons de la grogne des enseignants, nous avons approché la directrice des ressources humaines dudit ministère, Mme Guigma Irène Julia. « Il s’agit d’enseignants recrutés sur mesures nouvelles et d’enseignants sortis des écoles professionnelles sous tutelle du ministère des enseignements secondaire et supérieur, c’est-à-dire l’ENS-UK et l’IDS. Pour les enseignants recrutés sur mesures nouvelles, cela fait déjà un moment qu’ils sont en activité. Certains sont mandatés, et d’autres, une bonne partie, ne sont pas encore mandatés et les raisons, on en a discuté. On leur a dit les raisons de ce retard dans le traitement des dossiers et de la prise des actes d’engagement et pour le mandatement », a-t-elle laissé entendre.

Toujours selon la DRH, plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation. « D’abord au mois d’aout–septembre, les acteurs qui devraient traiter les dossiers étaient pris pour les concours et on sait aussi que ce sont des activités très sensibles qui demandent une disponibilité des acteurs. Ensuite, et il faut indiquer que le dossier n’est pas traité par un seul ministère et ça augmente le temps pris pour le traitement puisqu’il est traité par le ministère de tutelle qui l’envoie au ministère de la fonction publique qui est chargée de traiter l’ensemble des dossiers de toutes les écoles professionnelles et de toutes les mesures nouvelles. En outre, le syndicat des gestionnaires des ressources humaines pour la revendication d’une indemnité qui est allouée à ceux qui utilisent le code SIGASPE, ont observé un arrêt de travail seulement sur les actes sur le SIGASPE. Et enfin, à cela il faut ajouter un facteur non négligeable, l’instabilité du réseau », a-t-elle renchéri.
Mais à entendre, le porte-parole des travailleurs du MESS qui sont en attente de leur mandatement, Cheick Abdoul Dramane Ouédraogo les raisons avancées par Guigma Irene Julia ne sont pas fondées. Selon lui, ce genre de problème a toujours existé avec leurs ainés. Il exprime aussi son insatisfaction par rapport à la décision prise car dit-il : « A notre niveau, nous ne sommes toujours pas satisfaits au regard de ce que nous vivons et de ce qui nous a été dit. Il nous a été demandé de reprendre nos postes d’ici le 11 janvier histoire pour eux de sauver le système éducatif qui est en péril depuis des années ». Voici pourquoi, il conclut en disant que même s’il y a lieu de passer à d’autre stade de leur revendication, ils vont y passer mais ils vont d’abord faire le point à tous leurs collègues concernés pour qu’ensemble ils puissent décider de la suite qu’il faut donner au mouvement.

La directrice des ressources humaines a terminé ses propos par de belles promesses car, conclut-elle : « depuis la fin du mois de décembre jusqu’à présent, on a traité près de 30% des dossiers qui restent et le ministère en charge des enseignements, le ministère de la fonction publique en partenariat avec le ministère de l’économie ont pris des dispositions pour faire mandater un maximum en fin janvier et la totalité des agents pour la fin du mois de février. Et donc ce qui est demandé à nos braves enseignants c’est de faire un effort supplémentaire pour patienter jusqu’à cette date. Pour ceux qui ne seront pas mandatés en fin janvier de faire une avance sur leur mandatement qui sera prélevée directement au premier mandatement pour qu’ils puisent tenir et pouvoir travailler dans des conditions acceptables ».

Annick Kaboré (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 janvier 2016 à 23:06, par rendak
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    patienter patienter ! les gens dans leurs bureaux climatisés imaginent-ils un peu ce que cela veut dire faire 10 mois sans le moindre sou et qui pour certains va venir en pécule SND ? alors qu’après il faut râler encore des mois faire la croix et la bannière pour avoir les précieuses indemnités ! enseignants je vous soutiens !pas de mandatement, pas de cours ! il ne faut plus jouer à l’hypocrisie forcer le sourire devant les élèves alors que ça chauffe dedans ! il faut qu’on sorte de ça.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2016 à 23:14, par yelkaye
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    "Et enfin, à cela il faut ajouter un facteur non négligeable, l’instabilité du réseau », pour le SIGASPE "
    Qu’attendez vous pour passer sur le G-cloud ou le RESINA BACKBONE ou encore ?
    Mais ANPTIC ,ALLOh ! , je suis là ,mais y’a pas reseaux mais utilise le G-cloud quand même !!!!!!!!
    LOL !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2016 à 23:26, par sobebe
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    on a la volonté de faire le travail mais nous
    n’avons meme pas le transport pour rejoindre nos postes.certains d’entre nous ont deja fait 14
    mois sans salaire,c’est ça le problème.pour memoire,certains de nos collegues de l’enes,ont pris service avant le cnt mais ce fameux cnt a été payé a la fin du 1er mois et a meme benecié des largesses de l’Etat.Nous on nous demande de sauver le systeme educatif alors que l’autorite n’a meme pas pitie de nous.ma misere a commencé depuis le jour que mon nom est apparu dans ce fameux mess.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2016 à 23:46, par BANSE Yacouba
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    « Enseignant !!!il n’ont rien dit d’abord.Ceux de l’IDS ne sont meme pas encore reaffectés.Et cela Mme nous dira que c’est probleme

    « de »


    reseau ou greve des syndicats.Sans mandatement et reaffectation pas de cours »

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 01:07, par Jeunedame seret
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Ah..bon ! Julia ; donc on a trouvé mieux occupé les acteurs du ministère aux concours qu’au travail de gestion pour lequel ils sont recrutés ?! Ahhh,,,et ils sont payés double au détriment des enseignants qui râlent depuis 10 mois et ça vous dit rien. Éh..Julia ; un peu de sentiments ; en tant que femme. Un ministère des embarras sociaux suicidaires, qui ne loge que des irresponsables accomplis. Éducation, qui es-tu ? On va fuir.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 06:39, par abdoula
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    du courage,seule la lutte libere

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 08:40, par Camus
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Du courage chers petits frères. C’est vraiment le ministère du désordre et de l’anarchie. Voyez comment vos examens se sont déroulés pour ceux de l’ENS sortants. Ensuite ce fut presqu’un blocage des délibérations, n’eut été la compréhension des enseignants de l’ENS. Et voilà que depuis juillet vous êtes sans salaire et cela ne semble émouvoir personne.D’ailleurs, du côté de cette école, il semble que les enseignants sont en grève depuis la rentrée. Quant à la DRH du MESS, qu’elle arrête d’étaler son incompétence car elle a en face d’elle des jeunes plus diplômés qu’elle et qui savent mieux analyser la situation nationale qu’elle. Dans tous les cas ce n’est pas le SG du ministère qui se mouillera pour vous, lui dont le seul souci est de préparer son départ imminent à la retraite en procédant à des nominations calculées de DR et de proviseurs. Les jeunes, ne laissez pas hypothéquer votre avenir par des incompétentes et des SG d’une génération en voie de disparition.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 08:50
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Pour ce qui s’empressaient de féliciter la transition ou ceux qui arboraient décorations et galons dans un sentiment d’autosatisfaction ,voilà un pan de la réalité .

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 10:06, par Sidzabda
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    en 1993, j’étais enseignant nouvellement engagé en septembre et c’est en juin que j’ai eu mon premier mandatement. mais cela ne m’a pas un seul jour empêcher d’aller enseigner. chacun croit que c’est chez lui que c’est difficile, il ne sait pas ce que vit l’autre. et un enseignant ça se respecte mais il faut que les enseignants eux-mêmes se respectent. mais j’ai comme l’impression que c’est pas le cas. beaucoup d’entre eux ne font pas la barrière entre étudiant et enseignants, ce qui fait que ce sont les pratiques du campus qui se perpétuent. vous avez des difficultés c’est vrai, mais savez vous les difficultés que l’autre rencontre, alors de grâce, demandez des avance de salaire pour pouvoir tenir en attendant votre mandatement au lieu de vous comportez en personne indigne car cela ne reflète pas le niveau d’un enseignant.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 10:21, par BATIONO
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Nous ne sommes pas dans les conditions de travailler. Nous ne pouvons plus nous déplacer, ni manger. Nous avons des arriérés de loyers.
    Vous conviendrez avec moi qu’un enseignant qui est dans ces conditions ne peut pas bien faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 14:36, par yibal
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Au moins vous vous n’avez pas le salaire. votre grève est légitime. voilà des enseignants de l’UK qui ont leur salaire mais qui préfère prendre les actes académique en otage paralysant l’Université. Au piquet de grève ils sont pas plus de dix sur un total de plus de cent. musique , dolo au menu. nous stagiaires nous ne pouvons pas avoir cours alors que nous même on a pas eu de présalaire de décembre. comment des enseignants vont dire qu’il réclame des master pour les étudiants. c’est le gombo alors ! nous comprenons que c’est donc un problème d’argent que l’Université a. puisqu’au conseil d’administration du 28 dec les financiers ont clairement posé le problème. nos délégué nous on rapporté que l’Etat doit environ un milliard à l’UK et que la ministre délégué a répondu que y a pas l’argent pour UK alors que le conseil des ministres en juillet avait accordé une enveloppe d’un milliard et demi.
    Soyons sérieux. Si c’est directeur ou le président vous voulez pas dites clairement. nous on veut faire cours.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 14:44, par Yama Poukamin
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Nous avons les yeux sont ouverts. Enseignants de l’UK ne peut plus nous tromper. Président a fait décoré Somé et Bagnama des syndicalistes l’année passée vous vous n’avez rien dit. cette année l’Agent comptable et l’inspecteur Eloi reçoivent cela fait l’objet de grève. soyons raisonnable. vous des enseignants sur le terrain qui n’on pas de salaire ? ce sont eux qui doivent grèver.
    Des gamateurs comme ça. faite pardon.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 15:19, par Truth Hurts
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Tout ça témoigne du peu de crédit que les gouvernants ont pour les enseignants et la fonction enseignante. Si l’éducation est une priorité nationale, l’éducateur en est aussi, car sans l’éducateur, il n’ y a pas d’éducation. Et la quantité et la qualité de l’éducation sont indissociables de la quantité et de la qualité des éducateurs. Il est donc impérieux et impératif que l’État réserve un traitement de premier choix aux travailleurs de tous les ordres d’enseignement, car ils portent sur leurs épaules l’avenir de la jeunesse et de la nation. Au futur gouvernement Thiéba d’en prendre bonne note.
    Du courage petits frères. Il est en effet incompréhensible que des pères et mères de familles qui pourrissent leurs propres enfants en les nourrissant plus de 5 fois par jour aient le cœur aussi dur pour affamer ainsi les enfants des autres et compromettre définitivement l’avenir de ceux à qui ces faméliques sont censé donner le savoir ! Mais avec des gens comme Bila Dipama—celui-là même qui a signé en mars 2002 l’acte d’affectation le plus arbitraire du MESRS pour sanctionner les militants SYNTER de la région du centre-sud —on ne peut malheureusement pas espérer mieux. Vivement que ce monsieur s’en aille pour que le ministère puisse souffler. Encore du courage chers cadets et restez mobilisés.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 16:59, par Mousbil
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Monsieur l’internaute 9 réveillé vous de votre sommeil SVP. De 1993 à 2016 c’est plus de 20 ans. à cette époque vous avez fait de septembre à juin pour être mandater ça fait moins de 10 mois, il est important de saluer en passant les agents en charge du traitement des salaires de cette époque qui travaillaient avec des moyens de bord pour satisfaire les fonctionnaires. plus de 20 ans après votre époque, malgré que la technologie a considérablement avancée, l’effectif des agents en charge du traitement salarial a également augmenté sans doute aucun, il faut encore attendre plus de 12 mois, 16 mois, même 20 mois pour être mandaté et vous voulez qu’on travaille sans aucune autre source de revenu avec cette vie qui devient de plus en plus chère.on veux bien travailler, on veux bien patienter mais trop c’est trop, que les ministres fassent quelque chose sinon pas de mandatement, pas de cours

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 17:56, par AXA
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Tout ces retards et desordres dans la fonction publique concernant les affectations, le traitement de salaires, a une solution : l’ARMEE. Oui, elle est tellement bien organisée qu’en maximum deux mois, tout dossier qui arrive est pris en compte et traité.

    Faites-la appelle et en un trimestre, tous les dossiers dans les tiroirs seront traités et aucun fonctionnaire n’aura a se plaindre.

    Il y a trop de deals dans presque tous les ministeres.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 18:03, par Merdick
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Sobebe, MESS veut dire merde en anglais. Le MESS, it’s a mess.

    Ton Collegue angliciste dans la lutte pour ne pas mourir de faim et ils vont venir faire des discours hypocrites et nous ajouter 5 tonnes de terre dessus et continuer a faire leurs coups bas dans les bureaux au leiu de s’ occuper des affaires du pays. Cette fois-ci, nou pas bouger sans le Kopeck. Meme des ministres ont revalorise leur salaire apres coup. Faut vous amuser avec les gens. Ce pays apartient a tout le monde. Je parie que nos sous dorment quelque part en train de pondre des interets pour quelques salopris.
    Rien n’ a meme la chance d’ etre secondaire la- bas. Tout est facultatif sauf les koutcha. Et qu’ est-ce qui est donc superieur dans le MESS ? L’ incurie ? 14 mois sans salaire, vous croyez que nous sommes des douaniers ou des agents des impots ou quoi ?MESS(Misere des Enseignements de la Surfacturation et de la Soudure).

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 18:22, par Tionon-Yi
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Bationon, vous n’ avez meme pas besoin d’ expliquer vos problemes. Meme si vous etiez les fils de Kanazoe, vous avez travaille et vous ne devriez pas revendiquer votre salaire. C’est un contrat. Vous vendez votre intelligence et l’ Etat vopus donne vos "merdiems". C’est pas complique. Ne dites meme pas que vos loyers sont en attente, ceci ou cela. Meme si vous n’ aviez pas besoin d’ argent, c’est votre du. Donnez l’ argent aux enfants. Ca fait honte ce que l’ etat fait. Vous faites travailler les enfants a credit, ils vont enseigner a credit. Faites attention.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 20:18, par le rouge
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    eh enseignant c’est pas facile ! mais ce qui m’étonne le plus c’est entendre des aînés dire de supporter et que nous ne sommes plus au campus. je voudrai faire remarquer que la formation universitaire nous à ouvert les yeux sur les injustices que nous vivons dans ce pays. on ne peut continuer continuer ainsi pendant que certains se prennent du bon temps dans leur bureau climatisé. le plus triste c’est que c’est l’enfant du pauvre qui empathie le plus. que dire des autres ministères ? je vous ferai signaler que dans la santé les médecins rejoingnent leur poste après mandatement ! c’est nous qui jouons toujours aux enfants béni oui oui. arrêtons cela ! nous sommes des cadres formés avec bac plus 2 ou 3, 4 voir 5 ! faut pas qu’on se méprise ! plus rien sera comme avant pas de mandatement pas de cours ! y’en à marre quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 21:12, par Juliana
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Thanks for finally talking about > Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants (...) - leFaso.net,
    l'actualité au Burkina Faso Champs Sports Promotions</a>

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 21:28, par zirisaaya
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Malgré les différentes reformes de l’administration, il y a toujours ce genre de difficultés, un pas en avant deux pas en arrière. Vous imaginez que ceux qui sont même en poste avec des salaires SND ont du mal à voir corriger leur salaire à la fin de cette position ; je ne parle pas de corrections des indemnités. Il faut revoir la chaîne depuis les agents chargés de la gestion du SIGASPE au niveau des DR en passant par les DRB et le trésor. Il est inconcevable que des agents abandonnent les dossiers de traitement salarial d’autres agents soit disant qu’ils sont occupés à d’autres choses.Si eux n’ont pas leurs salaires, ils ne vont pas abandonner cela pour autres choses. Soyez humains chers gestionnaires des ressources humaines et autres agents de la chaîne de traitement. Chers responsables de la fonction publique, il faut éviter de vider vos services pour les concours au détriment de la carrière d’autres agents publics. Tout le monde sait que c’est la course aux "perdiem" mais developpez votre génie pour manager cela de sorte qu’aucun agent ne se sente lésé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 22:32
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    C’est la honte de l’administration. Comment vous pouvez et osez employer pendant 10 mois des fonctionnaires nouvellement recrutés sans pouvoir assurer leurs salaires ?
    Pensez à vous mêmes avec 1 seul mois sans salaire. Que feriez vous ? Que diriez vous ?
    Aucune de vos explications ne tient la route.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 22:38, par kafal
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Sidzabda j’ai honte de te lire ! ton epoque n’est pas le notre ! pourquoi veux tu qu’on fasse comme toi ? c’est de votre faute si on en est là parce que vous n’avez rien fait pour changer cela, vous vous etes appitoyé sur votre sort, alors laissez nous mener notre lutte ! relie ton cours de deontologie ! absente toi de ton poste pendant trois mois et tu vera ce qui t’arrivera. et tu estime que nous devons supporter pendant deja qu’on est deja a plus de six mois sans salaire. Dis mois dans quel autre corps cela se passe t-il ? Les enseignants sont pratiquement les seules a rejoindre leur poste sans decision d’affectation et il faut encore mettre la pression pour cela. lorsqu’on a rien a dire on la ferme monsieur Sizabda !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2016 à 23:46
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    C’est ça le paradoxe dans nos républiques bananières où on ne presse pas améliorer les conditions de vie des travailleurs ; à l’exemple d’une entreprise bien connue qui construisant un barrage dans la region de l’Est, a fait plusieurs mois sans payer les ouvriers qui étaient sur le chanter. Pourtant, c’est en hélico que l’entreprise vient chaque fois superviser le travail sur le terrain. Combien coûte le litre de kérosène comparer au salaire de misère que les employés peinent à avoir et pour la plupart d’entre eux désertent le chantier car n’ayant plu rien à manger. C’est presque la même chose avec les maigres salaires de misères des fonctionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2016 à 00:13, par bobn’donbin
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Vraiment c’est un monde comme le dit l’hebdo jj. En notre temps ’nous avons éte recruté en decembre et c’est 11 mois après qu’on a ete mandaté. c’est les avances sur salaires provenant des direction regionales et des etablissements qui nous ont permi de travailler.
    dans tous les cas , votre salaire sera payé. On vous demande juste un peu d’égard envers les petits innocents.De grâce !!

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2016 à 05:54, par Le Citoyen
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    @ sidzabda, c’est pas la peine........on ne peut pas comparer la situation de 1993 à celle de 2016 parce que entre temps, il y a eu entre autres une insurrection populaire les 30 et 31 octobre 2014. Alors ? Vous avez, cher Sidzabda une pierre à la place du cœur. Nombreux sont les Burkinabè dans ce cas.
    Mais rien ne doit être comme avant, surtout pas comme en 1993, n’en déplaise à Sizabda. Pas de mandatement, plus de cours, Julie va sortir de son bureau climatisé et se diviser pour aller dispenser les cours à Falagoutou et à kouin sans compter les autres localités. Seule la lutte paie et libère de l’esclavage et de la domination des plus puissants. Je vous soutiens à 100%. Le nouveau ministre doit prendre à cœur cette difficulté absurde.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2016 à 11:05, par rendak
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Sidzabda c’est à cause de vous autres que le pays ne se développera jamais. nulle part il n’est écrit que l’agent est condamné à faire plusieurs mois avant d’avoir son salaire. c’est dommage et décevant de vouloir que les gens subissent toujours ces situations parce que vous vous l’avez subi sans broncher. vous n’êtes pas un exemple. nous aussi on a fait des mois sans salaire et deux ans pour avoir une situation salariale normale mais nous ne le souhaitons à personne. que les gens luttent pour arrêter cette clochardisation programmée de l’agent de l’État. comment l’enseignant peut aller faire son travail en faisant des sacrifices et ailleurs d’autres qui doivent s’occuper de son dossier ne peuvent faire le leur ? et il n’y a jamais d’explication à moins de te déplacer toujours pour venir voir. c’est seulement quand il y a des mouvements de ce genre qu’on se perd dans des explications qui ne tiennent pas !

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2016 à 15:22, par Adama
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Je suis dans une zone4 depuis novembre 2012 donc mon indemnite devait changer.j’ai depose mon dossier une premiere fois et il n’y a pas eu de suite.tu pars au solde regional on te dit que ca sera ok a la fin du mois.fin du mois tu constates que ya rien.en debut 2015 une note est venue demandant a ceux qui ont depose des dossiers de correction d’indemnite ou de salaire il y a plus d’un an de constituer et deposer de nouveaux dossiers je faisais parti de ceux la.j’ai depose pour la correction de la garde et pour l’allocation familliale pour un enfant ne le 30 mai 2014 mais jusqu’a present rien.je dois avancer en aout 2014 labas aussi rien.j’ai 2 mois de salaire de base(aout et sept 2006) non payes.je vous jure que j’ai depose des dossiers fatigue sans issue heureuse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2016 à 15:58, par FUREUR
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    DE NOS JOURS OÙ TOUT EST INFORMATISÉ, NS NE VOULONS PLUS ATTENDRE,IL FAUT ÊTRE MANDATE AVANT D’ALLER SUR LE TERRAIN, L’ARMEE A LES ARMES DONC RIEN NE TRAINE,CE SONT DES AIGRIS SOCIAUX QUI ST AU COMMANDE. IL FAUT MANDATE TOUT LE MONDE PAS QUESTION D’ATTENDRE,

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2016 à 21:37, par Adama
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Je suis content car meme si vous n’avez pas laisse passer mon post expliquant ma situation depuis 2006 vous au moins l’avez lu.Dieu est grand et ne dort pas.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2016 à 09:36, par El Palenf
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    affaire de mendatemnt et correction des indemnités.ce n’est pa facile.faire des mois sans un sous cela ne donne pas le courage d’accomplire pleinement son travail.on est tous là pour l’argent.voila pourquoi on cherche travail.même quand on dit que quelqu’un est 1 volontaire il percoit quelque chose.donc que le gouvernement se panche sur ce cas.je dirai meme que toutes les promotions sortie en 2014 sont dans ce cas.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2016 à 09:50, par yacson
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    Moi je pense qu’il faut être clair mes frères : Pas de mandatement pas de cours. Comment voulez vous que des gens qui doivent se présenter bien , parler fort et clair, prendre le temps pour expliquer et préparer ce qu’ils doivent transmettre comme connaissance puisse faire des mois(10) sans aucun sou.De grâce il faut que cela arrête !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2016 à 18:33, par taonsa
    En réponse à : Ministère des enseignements secondaire et supérieur : Des enseignants manifestent pour exiger leur mandatement

    trop,trop,trop et trop c’est trop pour tous xa. svp pour un meilleur devenir du de ce pays , moi je pense que tout cela doit finir maintenant et tout de suite. que chaque acteur joue correctement son rôle afin que tout le monde soit satisfait.souvent je me pose plusieurs questions à savoir si les gents savent comment un fonctionnaire se débrouille pour faire jusqu’à 10 mois sans un sou.je lance un appel à celui ou celle qui a pour mission de traiter les dossiers de mandatement de toujours faire son travail pour le bien être de tous car le besoin est franchement grand

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés