Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

jeudi 29 octobre 2015 à 22h55min

A l’issue d’une rencontre tenue ce mercredi 28 octobre 2015 au siège du Collectif des Organisations Démocratique des Etudiants (CODE), les associations d’étudiants à caractère syndical des universités publiques de Ouagadougou, après une analyse de la situation qui prévaut toujours dans les cités universitaires et des dernières informations en leur possession autour de la question ont décidé des perspectives suivantes :

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
   Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

Une grève les jeudi 29, vendredi 30, samedi 31 octobre, mardi 03 et mercredi 04 novembre 2015 dans les universités de Ouagadougou et de Ouaga II.
Une marche en direction du Ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur le mercredi 04 novembre 2015.

Les associations d’étudiants à caractère syndical des universités publiques de Ouagadougou ont réaffirmé leur ferme et inébranlable détermination à se battre avec les étudiants pour la satisfaction de leurs justes et légitimes revendications.

Les Associations d’Etudiants à Caractère Syndical
(ANEB- ASEF- FES/BF- FESCIBF- MEFA- UNEF- UESB- UNARES)

Ouagadougou le 28 Octobre 2015

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 octobre 2015 à 23:00, par Raso
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Encore une année académique qui vas à l’eau. C’est à croire que nos universités sont remplis d’écervelés...

  • Le 29 octobre 2015 à 23:00
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Décevant pour des intellectuels.

  • Le 30 octobre 2015 à 05:58, par André
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Mes chers étudiants, au lieu de grever, vous pouvez démissionner et rentrer chez vous .. Personne ne viendra vous chercher et d’ailleurs le pays se portera bien mieux sans vous. Sur ce coup vous n’avez raison.

  • Le 30 octobre 2015 à 07:27, par Le neveu
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Voila une belle opportunité donnée au gouvernement de rétablir l’ordre universitaire dans ces universités. ces étudiants sont manipulés par des politiciens. même si le cenou est là pour les désœuvrés, quand même un peu de bons sens. je suis d’accord avec le DG qui a commis des erreurs au début, mais il est méthodique. plus rien ne sera comme avant.

  • Le 30 octobre 2015 à 07:35, par Bodo
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Que les étudiants ne se laissent pas compter : il y a des étudiants syndiqués juste parce qu’ils n’entendent pas étudier pour avancer dans la vie. Ils compte sur ces grèves pour avoir de l’argent. Comme le peuple s’est rebellé contre Blaise, je demande à tous qui le veulent, qui sont conscients, de se rebeller contre ces pseudo syndicats. SVP, faites une enquête sur les résultats scolaires des leaders de l’ANEB, vous comprendrez que ce sont des nuls en classe...

    Ils vont se faire ensuite acheter par des partis politiques, pour avoir des postes. Pendant ce temps, les pauvres étudiants sont pris en otage

  • Le 30 octobre 2015 à 07:42, par boa
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Quelles inconscience !!!!! Les aînés de la 4ème année savent bien qu’ils n’ont rien à perdre car le master n’est pas encore ouvert dans toutes les UFR. Et comme ils sont libres, ils engagent tous les étudiants dans leur oiseveté. Quel égoïsme !!! Vous pensez flatter les autres mais tout se paye sur terre si toute fois vous jouer le faux pour que les autres soient en retard comme vous. Et ça se dit futur dirigeant.« 
    « » »

  • Le 30 octobre 2015 à 08:14, par lantiga
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    c’est mieux de courir au lieu de marcher ajouté NAFA ET CDP et RSP sur le liste des associations syndicales n’importe koi

  • Le 30 octobre 2015 à 08:15, par Une maman
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    On serrai tenté de se poser la question suivante : "A qui profite le crime ?"
    Où nous mènera ce bras de fer ? nul part. Quand on a fauté on demande pardon et c’est par là qu’on reconnait votre grandeur d’esprit.
    les étudiants en violant l’accès aux chambres ont eu tort et se sont décrédibilisés aux yeux de tout le monde. Faites donc votre mea culpa, reconnaissez votre tort et demandez pardon pour tout ce qui s’est qui s’est passé, demandez aussi à ce qu’on ne vous expulse pas des chambres, ..., demandez et vous obtiendrez.
    Soyez humble car l’humilité précède la gloire. Vous êtes nos enfants et nous ne pouvons que vous pardonner pour vos fautes reconnues.
    Cris de cœur d’une maman à l’endroit des étudiants.

  • Le 30 octobre 2015 à 08:27
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Qu’est-ce qu’ils revendiquent au clair actuellement ? Marcher sur le ministère pour quel point clair de la revendication ? Bloquer toutes les activités à l’UO pour quelle revendication claire ? Juste pour comprendre !

  • Le 30 octobre 2015 à 08:30, par VERITE FAIT MAL
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Les autorités se foutent vraiment de nous.. Ils disent que nous sommes manipulés, quelqu’un qui a faim, qui ne sait plus de quoi sera fait son avenir académique, vous l’insulter de la sorte, nous sommes suffisamment instruits pour savoir ce que nous voulons.
    Restons unis nous allons avoir gains de cause et le gouvernement qui sera issu des élections doit prendre nos doléances en compte

  • Le 30 octobre 2015 à 08:32, par Yakouba
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Il faut que l’Etat arrive à mettre de l’ordre dans les universités. La grève est un droit mais aussi la non participation à une grève est un droit, alors qu’on constate qu’il suffit qu’une poignée d’étudiant décide de grever pour quelque motif que ce soit pour prendre en otage toute l’université en empêchant le déroulement des cours ceux qui seraient intéressés. On a souvent l’impression que beaucoup d’étudiants sont à l’université pas pour étudier mais pour améliorer leur condition sociale. Même si cela peut se comprendre par la situation de pauvreté généralisée de notre population, je ne pense pas que l’université soit appropriée ni même indiquée pour s’attaquer à cette question. Tant qu’une solution ne sera pas trouvée pour cet état de fait, le retard dans les calendriers universitaires ne seront jamais rattrapés ; au contraire ils s’aggraveront. Et c’est le système éducatif public de tout le pays qui est ainsi pris en otage. Aujourd’hui ceux qui ont les moyens n’inscrivent pas leurs enfants aux universités de Ouaga et Ouaga2. Qui est victime de cette situation ? Certainement le Burkina Faso tout simplement. Il faut que le slogan "plus rien ne sera comma avant" s’applique à nos universités publiques afin qu’elles puissent assurer leur rôle en tant que levier de notre développement.
    En un mot il faut trouver les moyens de faire en sorte que le moindre mot d’ordre de grève ne paralyse pas les cours à l’université.

  • Le 30 octobre 2015 à 09:15
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Bonjour chers frères, excusez moi, je ne connais pas trop le dossier ; mais ce que je sais est que nous avons tous été étudiant ; j’ai même vécu les événements de 2008, je reconnais c’est dur au campus. Mais il faut que le pays traverse une période difficile et cela demande du courage. Même étant étudiant, j’ai toujours à ma manière défendu le statut de l’étudiant, avec bien entendu des positions souvent différentes des structures supposées au sein du campus.
    je pense que le mieux pour cette situation est de jouer la carte du dialogue et le bras de fer. je compte sur les premiers responsables de ces organisations syndicales pour trouver une solution.

  • Le 30 octobre 2015 à 10:00, par vive le changement
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Chers étudiants, grever, grever seulement, quand vous allez vous réveiller, vous aurez 40 ans à l’université.

  • Le 30 octobre 2015 à 10:01, par Emmanuel
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Bonjour à Vous
    que de surprises pour ces futurs cadres de ce pays. que c’est triste de voir que des gens se trompent de bagarre. savons nous que dans d’autres pays les étudiants n’ont pas tous ces privilèges. savons nous que nous plongeons notre Université dans un retard ? alors si ces étudiants trouvent qu’ils ont raison qu’ils se rendent bien compte que dans cette ville, il n’auront pas de loyer à ce cout. qu’ils se rendent comptent que bosser n’a rien à voir avec dormir. si nous ne changeons pas de mentalité, si nous ne pensons pas à notre avenir, nous serons encore parmi les premiers à crier que ceux sont les enfants des riches qui nous gouvernent. oui parce qu’avec les moyens modiques de leurs parents ils ont eu un cursus normal. alors nous pleurerons quand d’autres riront. Mes amis quittons ces tenues de syndicalisme et avançons.

  • Le 30 octobre 2015 à 10:03
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Chers jeunes frères la bêtise est collective mais la sanction serra individuelle. Après le campus c’est une autre vie. Je suis d’accord pour les revendications mais qu’elles se fassent dans le respect du droit et de l’autorité. Si la lutte est pour la justice laisser aussi la justice s’appliquer à vous aussi. Ne transformez pas le mouvement syndicale en un club de bandit et de délinquants.
    Le pays tout entier est dans une zone de turbulence. Si vous êtes désireux d’un meilleur avenir pour notre cher Faso ayez raison garder et ne soyez pas orgueilleux.

  • Le 30 octobre 2015 à 10:12, par Apo
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Chers jeunes frères la bêtise est collective mais la sanction serra individuelle. Après le campus c’est une autre vie. Je suis d’accord pour les revendications mais qu’elles se fassent dans le respect du droit et de l’autorité. Si la lutte est pour la justice laisser aussi la justice s’appliquer à vous aussi. Ne transformez pas le mouvement syndicale en un club de bandit et de délinquants.
    Le pays tout entier est dans une zone de turbulence. Si vous êtes désireux d’un meilleur avenir pour notre cher Faso ayez raison garder et ne soyez pas orgueilleux.

  • Le 30 octobre 2015 à 10:36
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    C’est décevant ! Jusque là beaucoup d’étudiants n’ont rien compris. Pendant que vous demandiez le cour normal des années académiques, vous créez des situations pour perturber. Que ces innocents qui suivent aveuglement les mots d’ordres des structure syndicales, fassent un récapitulatif des tous les dirigeants de ces structures, ils sont ou aujourd’hui ? Beaucoup sont des Docteurs aujourd’hui. Ils vous utilisent comme des boucliers, pour obtenir des bourses d’études et partir vous laisser. Qui a déjà vue un président de ANEB finir mal ? les André Tibiri, KOROGHO, et les délégué des corporations comme les SORGHO, ils sont ou ? Pire voici des gens comme les MOYENGA qui siège au CNT. Ca vous donne pas de leçon ?
    L’occasion est donnée aux responsables de l’UO de revenir a des année normales. On ferme l’UO et les structure sociales même les cités et on attend. Comme ils savent avoir mieux ailleurs pour se loger et se restaurer ils irons chercher.

  • Le 30 octobre 2015 à 10:53, par belvinc
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    de grâce laissez ceux qui veulent bosser de le faire car nous n’avons pas les mêmes niveaux de vie.pardon nous voulons juste etudier ds la paix

  • Le 30 octobre 2015 à 11:49, par ZIDA
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    chers etudiants
    A qui profite l’acte ?
    Enfin de compte qui gagne ?
    Depuis combien d’année on greve ?
    Quels sont les résultats obtenus ?

  • Le 30 octobre 2015 à 11:58, par LE CITOYEN
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    "Il faut oser inventer l’avenir" comme a dit le président SANKARA. Pour mettre fin à l’anarchie et à la récupération politique de nos universités je propose :
    1°) La suppression de la restauration et du logement des œuvres universitaires ;
    2°) L’allocation d’une aide forfaitaire compensatrice aux étudiants nécessiteux en fonction de leur résultats académiques à partir de la 3e années.
    3°) Augmenter les frais d’inscription à 150 000 F CFA par an comme contribution au fonctionnement de l’université.

    Vous verrez que les syndicats anarchopolitiques vous disparaitre.
    A ce que je sache, ce sont impôts du contribuables burkinabè (donc la frange la plus nantie, qui n’envoie pas ses enfant à l’école public) qui payent pour le fonctionnement de l’université.
    Quand on se dit intellectuel ou on prétend vouloir le devenir, le droit et le respect des règles doivent être nos premiers crédos, mais pas la prétention de notre pauvreté, car tous les étudiants n’ayant pas leurs parents à Ouagadougou ne résident pas en cité et même ceux qui sont ont logés quelques part après le BAC avant la cité.

  • Le 30 octobre 2015 à 12:17, par Madoussou
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Je suis parfaitement d’accord avec l’internaute 3.

  • Le 30 octobre 2015 à 12:44
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    internaute n°10 revoyez vos actes avant de revendiquer quoi que ce soit. dans votre propre famille vous ne pouvez pas tout avoir ni se comporter de la sorte. sachez que vous êtes des responsables de demain et que la nation compte sur vous pour un changement réel mais pas de cette manière. rangez vous et soyez des vrais responsables. imaginez un instant si le gouvernement décide de fermer les lieux ne ce reste qu’un mois qui récoltera les po cassés. reconnaissez votre erreur et demander pardon ça tue pas

  • Le 30 octobre 2015 à 13:24
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Courage aux Associations d’Etudiants à Caractère Syndical
    (ANEB- ASEF- FES/BF- FESCIBF- MEFA- UNEF- UESB- UNARES). Beaucoup sur ce forum ne savent pas ce que les étudiants vivent sur le terrain, c’est normal donc d’avoir un tel jugement. La réalité dans nos universités public est tout autre. J’ai moi fait la cité pendant 1 an en cité Hotel tropical où dans notre chambre (espace équivalent à environ à une entrée couchée) nous avions trois (03) lits chacun superposé avec un deuxième. Donc c’est pour dire qu’il y avait exactement 6 lits dans cette entrée couchée. Ce qui veut dire qu’il y avait 6 étudiants qui étaient dans cette entrée couchée. Imaginez vous par solidarité avec étudiants qui n’avaient de tuteurs, ni un logement à Ouaga, il y avait un (01) lit qui était occupé par trois (03) étudiants, deux (02) autres lits occupés par deux (02) étudiants (par lit). Donc avant la fin de l’année, nous étions dix (10) étudiants dans cette entrée couchée. Je ne parle pas de qualité et de la quantité des plats servis au restaurant universitaire. Ce qui leur rend vulnérable à toutes sortes de maladies. Cette situation que vivent les étudiants est inacceptable. Donc comprenez que les étudiants se défendent eux mêmes. Cette lutte des étudiants est juste et légitime.

  • Le 30 octobre 2015 à 14:26, par Jonassan
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Pour une affaire de cité universitaire ? Je ne crois mes yeux ! Même pour un ticket de resto U. Que veut dire CENOU ? Centre des Oeuvres Universitaires ; et que veut dire oeuvre ? service social. Cela veut dire que ces oeuvres ne vous sont pas dus donc aucun caractère obligatoire ni pérenne à EXIGER. Par ailleurs les bénéficiaires de ces oeuvres ne sont pas majoritaires. Comme pour le RSP nous assistons-là à un sursaut des enfants gâtés de la République. Comme au RSP, n’y-a-t-il pas des éléments (étudiants) qui réfléchissent dans ce conglomérat d’étudiants fabriqués par le régime de favorisme du Compaoré et de sont CDP ?
    Quand vous considérez que dans ce pays y’a des burkinabé qui font cours sous des hangars et que les maitres en font également leur logis, on doit réfléchir par 2 fois avant de faire des réclamations bidons. Ce qui est grave c’est que vous êtes des apprenants et qu’à ce titre :
    - vous devez tenir un langage poli envers ceux qui vous enseignent ; j’ai entendu sur RFI un jour, un responsable étudiant de Ouaga retorqué à un professeur : "c’est du français qu’on parle-là" ; j’ai mal dormis ce jour-là.
    - vous devez vous occupez de vos études que du matériel ; si ce sont des livres ou des cours que vous réclamez on ne dira rien mais de la nourriture et du logement ? Vous allez nous faire croire qu’on est des sur-hommes pour avoir bossé en faisant la vaisselle le soir et en couchant dans sous les dépotoirs pour décrocher nos licences et maitrises qui n’ont rien à voir avec vos masters d’aujourd’hui. La majorité des docteurs (je ne dis pas tous, fort heureusement) qui vous ont gouverné sous Compaoré se sont compromis avec le pouvoir pour le réaliser, conséquence, ce sont des tonnaux vide, la preuve, ce que ce régime nous a servi 27 années durant. C’est révolu.
    - vous êtes des apprenants, des disciples et les autres citoyens qui vous ont devancer sont des sages, des professeurs, des gestionnaires, des médecins,... ce que vous n’êtes pas d’abord. Vous devez vous agenouiller pour les écouter, analyser à voix basse et apprendre.
    - dans la gestion de la cité ce sont les règles (la loi) qui vous permet de garder votre statut de citoyen ; à cet effet la loi dit que c’est le gouvernement qui nomme les directeurs et qui les défait et non les agents, les étudiants. Vous pouvez écrire vos observations et les adresser à votre ministre de tutelle par voie hiérarchique et attendre la suite.
    - gréver pour ne pas étudier pendant que par vos comportements de suffisance vous gâchez les efforts de vos professeurs à tenter un rattrapage des années perdues n’est rien d’autre que de l’irresponsabilité. Ce manque de respect, cette rébellion finit par convaincre vos professeurs qu’ils perdent leur temps avec vous.
    POUR UN DERNIER SURSEAUT, REFLECHISSEZ ET SAUVEZ VOS INTERETS, VOUS ETES DE GRANDS GARCONS POUR NE PAS RECONNAITRE LES EFFORTS DE VOS PARENTS. TOUS CEUX QUI FINANCENT VOS ETUDES NE SONT PAS DES EX-CDPISTES OU DE LA FAMILLE DE BLAISE COMPAORE, REFLECHISSEZ-DONC !

  • Le 30 octobre 2015 à 14:44, par le rouge
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    A l’intention de "BODO" : vous n’êtes pas assez intelligent pour comprendre combien les responsables ANEB sont intelligents en classe. c’est dommage pour toi. prend un peu conscience de la vie que tu mène et ressaisis-toi. nous serons tous responsables devant l’histoire en fonction du combat que nous avons mené. Mon cher, mène le combat de la libération !

  • Le 30 octobre 2015 à 15:17, par Nuko ( Houndé)
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    SVP ne portez pas des fermés comme ca la CRS pourra vous attraper un en un pour qu’on puisse remettre entre les mains de chaque parent son enfant qui refuse d’étudier.
    Ceux de houndé, je viendrai les cherchés pour leurs parents qui sont présentement préoccupés par les travaux champêtres

  • Le 30 octobre 2015 à 15:26
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    internaute n°10 revoyez vos actes avant de revendiquer quoi que ce soit. dans votre propre famille vous ne pouvez pas tout avoir ni se comporter de la sorte. sachez que vous êtes des responsables de demain et que la nation compte sur vous pour un changement réel mais pas de cette manière. rangez vous et soyez des vrais responsables. imaginez un instant si le gouvernement décide de fermer les lieux ne ce reste qu’un mois qui récoltera les po cassés. reconnaissez votre erreur et demander pardon ça tue pas

  • Le 30 octobre 2015 à 15:56, par Paix
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Voilà des gens qui sont entrains de se maudire. Bandes de diaspo, être étudiant n’est pas dire être au dessus de la loi. J’aurais été président ou le MESS, vous regrettez l’acte que vous venez de poser amèrement.
    Je suis sure que la plupart des meneurs savent qu’ils aucun avenir dans le pays parce qu’ils sont des tocards et ils sacrifier d’autres étudiants. Bandes de voyou, bandes d’inconscients.
    Si vous n’êtes pas content sortez vous cogner contre les arbres ou bien vous vous pendez.
    Soyez maudit !

  • Le 30 octobre 2015 à 15:59, par NELSON
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Tantôt les militants de l’ANEB sont nuls en classe ! Tantôt les militants de l’ANEB finissent toujours bien ! C’est quoi exactement à la fin ? Laissez les étudiants se battre pour améliorer leurs conditions de vie ; C’est parce que vous avez mangé que vous parlez woba woba ici. Nous tous on a fait le campus et on s’est battu pour en sortir.

  • Le 30 octobre 2015 à 16:00, par Patarb Taalé
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Internaute 10. Personne ne sera unie avec vous. Nous tous sommes passés par l’UO et nous avons lutté aux côtés de l’ANEB. Mais là à vous donner raison, je me mord les doigts. Vous n’avez pas raison. Dans ce bras de fer nous ne gagner rien. Un intellectuel c’est celui qui reconnait ses tords quelques fois. Continuer à jouer aux pauvres enfants gâtés. Moi je dis que vous avez agi comme des bandits. Courage dans votre entêtement. Vous me faites pitié. Vous passez le temps à critiquer les autres et vous ne pouvez même pas faire votre autocritique ? La position des dirigeants de l’ANEB me decoit beaucoup. En tout cas c’est pas l’ANEB que nous avons connu à notre temps.

  • Le 30 octobre 2015 à 16:39
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Bonjour

    Voilà des gens qui cherchent à faire fructifier la peur qu’ils ont semée dans nos universités. Ils viennent en groupe comme des chiens battus et montrent les dents subitement pour faire croire qu’ils ont le monopole de la violence ... C’est là que nous devons apprendre que dans l’exercie d ela force,seul l’Etat est légitime .... Il faut les laisser, les vie dn’attend pas ... ils n’ont qu’à continuer de tourner en rond comme des chiens enragés ... la vie continue .... je demande aux étudiants dont la plupart se tait face à ces inconduites sauvages de ne pas laisser gâcher leur avenir par des gens qui n’ont rien à perdre ... ils savent que l’école c’est pas pour eux ... car l’école c’est toujours un passage or pour eux c’est un lieu où ils cherchent à se reposer pour toujours ... donc chacun doit prendre ses responsabilités ..... tu es étudiant, demande au président de lton université le droit de te former en paix sans être emmerdé par des chiens galeux qui ne cherchent qu’à emmerder le monde .... demande à ton président, à ton pays et à ton ministre qu’ils fassent venir les froces de l’ordre qui défendent la république, pour te donner le droit d’éudier tranquillement .... demande cela sans avoir peur, c’est ton droit .... oui et nul ne doit empecher personne d’exercer ton droit ... celui qui veut faire la grêve va à la bourse du travail ... pas à l’UO ... monsieur le MESS empêchez tout désordre à l’Université c’est votre devoir ... celui qui va en grêve doit être en train de marcher sur les routes, à la place de la nation ou à la bourse du travail ... Il faut décider tout de suite que plus aucune greve ne doit se faire comme avant .... merci on veut notre pays ... libérez mon pays .... de cette canaille ..... qui sabote l’avenir du burkina .... sinon, plus la peine de parler d’éducation .... est-ce qu’il manque des CRS pour une opération rapide ? sinon je vous propose de les radier tous des universités publiques pour toujours ... tu n’aimes pas ton université, eh bien tu la quittes et tu vas cultiver le champ de ton père ou bien tu fais autre chose, c’est aussi simple ... j’ai été étudiant, je n’ai jamais dormi dans une cité universitaire, j’ai souffert mais j’ai surmonté .... maudit le jour où la canaille de 1983 a surpolitisé l’université .... ils ont piégé notre avenir avec un cancer .... la grêve ok mais la chienlit non ....

  • Le 1er novembre 2015 à 11:14, par kastro
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Je pense que certains de nos frères doivent murire davantage leur esprit avant d’engeuler les etudiants. C’est decevant que des soit disant intellectuelles raisonnent de la sorte. Chercher d’abord à comprendre avant d’agir.c’est cela aussi connaître ses droits et devoirs.

  • Le 1er novembre 2015 à 11:21, par kastro
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    Je pense que certains de nos frères doivent murire davantage leur esprit avant d’engeuler les etudiants. C’est decevant que des soit disant intellectuelles raisonnent de la sorte. Chercher d’abord à comprendre avant d’agir.c’est cela aussi connaître ses droits et devoirs.

  • Le 3 novembre 2015 à 21:06, par anonymous
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    xlt franchement je ne comprends vraiment pas mes collegues etudiants...je ne saispas comment ce bras de fer va finir mais tt reste a croire que nous sommes et nous resterontles perdant dans cette istoire....je viens a luo pr apprendre certe ls conditions y st difficiles et on se doit d’attirer lattention du gouvernement dssus mais pas au point de se mettre en retard.....quand je fais un flash sur mes parents(que dis je ?),sur ma mere qui souffre quotidiennement pour que ses enfants puisse avancer dans la vie !!!!je suis ecoeuré par ces nombrueses perturbartion qui m’empeche de faire ce que jai envi et ce que je doit faire dans le but de la soutenir a savoir etudier et finir....ls conditions st pas propices wi on fait avec on avance on s’adapte tt en etudiant on revendique....je vais pas stoppei de manger parce que lon a preparei ala maison du to alr que chz le voisin cest du riz gras bien garni...je fais avec mn to et je checre nimporte quelle moyen pr parvenir a avoir mw mm mn riz gras....tt en etudiant mois je travail..non pas parce que jl souhaite mais parce que la vie est dure...je suis un enft d pauvre c’est pour cela que je suis a luo mais je vais devenir quelquin alors ne venez pas me mettre ds batons dans les roues parce que dautres ne compte que sur l’etat pour se remplir la panse comme des nantis.....chui desole mes collegue etudiants mais sur ce coup je ne vous suivrai pas....

  • Le 3 novembre 2015 à 21:43, par anonymous
    En réponse à : Situation dans les cités universitaires : Des associations d’étudiants appellent à la grève

    les etudiants ont sen doute depassei les bornes.....mais d’autre part le cenou qui se doit de d’aider les etudiants a sa part de responsabilite....a quoi bon rester sur sa position et taper du pont sur la table lorsque l’on se dit centre qui veut aider.....au lieu de se cantonner dans position je crois que le cenou devrait pouvoir se mettre au dessus de tout cela faire un recul et se rendre compte que cette situation aurait pu etre eviter.vous qui etes censer offrir a l’etudiant une vie plus commode et propice a son developpement penser que les problemes estudiantins peuvent ne pas s’envenimer...chercher un moyen d’aller au dialogue plutot que de bouder dans son coin a l’instar dun enfant gaté....

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés