A propos de l’auteur du discours du 15 octobre : Valère Somé a demandé pardon à Etienne Traoré

dimanche 11 octobre 2015 à 22h29min

Suite à la publication de l’interview de Valère Somé sur notre site en date du 05 octobre 2015 et après la réaction de Etienne Traoré du 06 octobre 2015, le premier nous a fait parvenir une autocritique dont nous vous livrons le contenu ci-dessous.

A propos de l’auteur du discours du 15 octobre : Valère Somé a demandé pardon à Etienne Traoré

« Monsieur le Directeur de Lefaso.net, par ces lignes, je vous demande de porter à la connaissance de votre auditoire, que je viens de présenter, lors de l’entretien que nous avons eu le Samedi 10 octobre 2015, mes excuses à Etienne Traoré pour l’avoir accusé d’avoir été l’auteur du « discours infecte » du 15 octobre 1987 (en fait il s’agissait de la « Proclamation du 15 octobre »).

Ayant eu avec lui une vive explication, et m’étant rendu compte que j’étais dans l’erreur, je lui ai demandé de me pardonner pour tous les qualificatifs que je lui ai adressés, convaincu que j’étais de sa responsabilité dans la rédaction de cette « Proclamation ». Je me devais donc de rendre publique cette demande de pardon que je lui ai adressée.

Il peut arriver à tout le monde de se tromper. Il a volontiers accepté mes excuses ».

Dr Valère D. SOME
Socio-anthropologue à l’INSS-CNRST »

Messages

  • Merci pour cette grandeur d esprit.
    « L erreur est humaine,admettre la sienne est surhumain. »(Doug Larson)

  • mais qui a n’ai l’auteur du discours infecte de la proclamation du front populaire ?

  • ça c est palabre de crapos et puis caïman du même marigot
    nous on peut pas rentrer dans ça

  • Je sais que le professeur Etienne se trompe rarement ! Merci au vieux SOME pour sa grandeur d’esprit, grandeur qui, malheureusement manque au niveau du CDP !!!!!!

  • C’est ça aussi être Burkinbila. Merci au Dr Somé et au Pr Traoré pour la leçon d’humilité.

  • Voilà qui grandit les deux hommes.

  • Une bonne leçon d’humilité qui doit servir pour tous !!

  • Merci de cette humilité pour avoir demandé publiquement pardon. Aussi, je pense que le Burkina est à un tournant décisif de son avenir si bien qu’il sied que chacun de nous taise le passé douloureux et les blessures (tors) à sa connaissance pour nous permettre de privilégier la cohésion nationale. Une fois les esprits apaisés, il y aura certainement des tribunes pour s’exprimer et avoir gain de cause sans pour autant provoquer l’abîme.

  • Un grand homme ne parle pas sans être sur de ce qu’il dit .c’est une diffamation à son égard .Mr le Sociologue ne vous tromper plus en ces temps qui cours au Faso .car on peut vous confondre aux djihadistes intellectuels.

  • Vous êtes un grand homme. Je n’ajouterai pas un mot de plus.

  • C’est ça la marque des grands hommes ,reconnaître ses erreurs et demander des excuses ,c’est cela la civilisation ;

  • Tu restes un grand et tu le resteras.Quand tu te trompes,tu te caches pas pour reconnaître tes erreurs

  • Je pense qu’à l’avenir vous voudrez prendre soins de mieux vous informer avec l’intéressé avant de publier des propos infects et abjects de la sorte. J’aurai été Etienne Traoré que je vous aurai traduit devant les juridictions pour diffamations et volonté manifeste de me nuire. Mais comme il est un grand homme il sait pardonner. Ceci doit être une leçon pour Dr Somé pour tout homme "remuer sa langue sept fois avant d’éviter de faire sortir des inepties.

  • Je savais que ce vieux de Valère était en train de delirer. Même lorsqu’il parle de pardonner sans justice, il était dans le décor. Quand il veut que tout le monde se présente, il se trouve sur une autre planète. Il doit présenter ses excuses à toutes les familles des martyrs et se taire pour une fois. Ce sera plus sage de sa part. Qu’il sache que Djibril, c’est du passé.

  • Les grands hommes reconnaissent leurs erreurs

  • Le vieux a agit sous l’effet de la colère ! Il s’est racheté et j’ai aimé sa manière de demander pardon, c’est ça être un homme ! Djibo a également demandé pardon au prof parce qu’il naviguait dans le vide ! Dieu aime ceux qui demande pardon, la preuve est qu’un parti politique est tombé comme une papaye mûre pour avoir refusé de demander pardon au peuple !!!!!!!

  • C’est déjà quelque chose de bien que de savoir demander pardon pardon et reconnaître son tore quand cela est le cas. Mais il est encore mieux que dans ces période très sensibles d’éviter de tenir de tels propos qui si nuisible tant à la personne qu’ à la réputation des uns et des autres. a s ’imaginer que ce monsieur avait subit la vindice populaire... soit jouons balle à terre

  • Maintenant donc Diendéré peut parler et personne ne va fuir ce pays.

  • @Yako, vous devez prendre l’exemple sur SOME, je vous invite à sortir de vos trous de rats et demander pardon au peuple au lieu de bomber la poitrine ! Préparez votre champ de fonio à Tougan car c’est fini pour vous ! Le rural vous convient mieux d’autant plus que vous avez menés une politique d’exclusion pendant 30 ans ! Bonne retraite mon vieux con !!!!!! Amicalement !!!!!!!!!

  • grandeur d’esprit c’est ça un intellectuel

  • On s’en vous de vos sauts d"humeur . Nous on veut construire le Burkina du XXI siècle. Soit on avance ensemble, soit on construit le Burkina sans vous. Donc intello ou pas ; vous ne pouvez vous soustraire à vos aux obligations d’ainés. Alors montrez nous le chemin !!!

  • Ainsi donc, porté à la confusion par un patronyme similaire, et entrainé par sa passion et son ressentiment, sans aucune preuve ni vérification, le Dr a porté des accusations publiques et proféré des injures.

    On peut alors s’inquiéter de ses autres analyses s’il appréhende les faits de façon aussi approximative avant de conclure. Mais il est vrai que la colère est mauvaise conseillère, surtout quand elle est quasi-permanente comme cela semble être le cas ici.

    Mais apprécions déjà qu’il ne se soit pas entêté dans son erreur comme certains.

  • les grands hommes reconnaissent toujours leur tord et s’en excusent ;

  • merci Dr Valère Somé, merci Mr Etienne Traoré. c’est comme cela qu’une réconciliation peut démarrer. vous avez été d’une grandeur et un exemple pour la postérité.

  • Ah, oui !!!!! ça, c’est la preuve de sagesse de ces doyens (Valère Somé et Traoré Etienne). J’ai été particulièrement touché par cette excuse publique. En tout cas, nous, jeunesse d’aujourd’hui, allons nous inspirer des comportements desdits doyens : "Se dit les vérités mais toujours dans la tranquillités et sans faire palabre". Merci à vous.

  • On se serait passé de cette querelle qui ne fait pas avancer. Surtout venant de personnes de haut rang ? et d’âge respectable !

  • La puissance se trouve dans le pardon. Demander pardon n’est pas une faiblesse,mais une humilité, et l’humilité précède la gloire. Je lui rends hommage pour cette belle action.

  • C’est bien que M. Traoré ait accepté vos excuses. A l’avenir il faudra bien vérifier vos sources d’information. Nous ne voulons pas les querelles inutiles entres nos aînés.

  • Hum.très pathétique.

  • Désolé ! L’eau versée est déjà versée. Comment faire pour la ramasser ?

  • Discours infect du 15 Octobre ou proclamation du 15 Octobre Etienne Traoré a écrit en son temps et a la meme date ; ce qui le rapproche du cercle tres reduit de ce qui savaient.

  • "je lui ai demandé de me pardonner pour tous les qualificatifs que je lui ai adressés, convaincu que j’étais de sa responsabilité dans la rédaction de cette « Proclamation »"
    Heureusement que Étienne Traore t’a attrapé en flagrant delit de mensonge. Je ne te crois plus, Mr Somé V. Avoue les autres mensonges que tu as proférés depuis que ta langue s’est subitement déliée. Tu dois avoir un interet malsain a vouloir nous dire tes convictions mensongères et non les faits

  • On n’est pas avancés. Dc tu veux dire que Etienne Traoré a quand même rédigé la proclamation lue par Daouda Traoré ? En tout cas c’est ce que je comprends.

  • Je crois que la sagesse a prevalu.A chacun de s’assumer car de mon point de vue il n’y a pas lieu de s’en orguellir du DOP si on voit les morts et les radies issuent de ce programme.Malgre tout j’ose croire que celui qui se vante d’un tel programme aura le temps necessaire de faire une intropection et demandera pardon a tous ceux qui ont subi la foudre du CNR.

  • Tonton Valère, on comprend. Il est quasiment impossible de produire des preuves dans ces circonstances mise à part des aveux de la part du Pr. Donc en bon joueur d’echec, Valère a compris qu’il n’avait pas le choix.

  • Ok les accusations à l’emporte pièce, c’est fini.
    On n’en parle plus.

  • On est allé très très loin on dirait.

  • Cela n’effacera pas tout le mal que tu as dit sur lui, mais bon comme Etienne t’a pardonné, nous aussi on te pardonne. cependant cela jette un discrédit sur toi, Dr Somé !

  • A propos de l’auteur du discours du 15 octobre : Valère Somé a demandé pardon à Etienne Traoré par ?

    Avec ce Gros Titre de Dr. vous ne savez pas qu’il faut vérifier ce genre d’information avec au moins trois (3) sources différentes, vérifiables , prouvables, avant de lancer des accusations mensongères, et diffamatoires ? c’est INDIGNE de votre titre et de vos fonctions !

  • C ’ est bien . Reconnaitre ses erreurs est a moitie ..............

  • Grand-père, taisez-vous un peu. En plus de Babou Paulin Bamouni et Pierre Ouédraogo, vous faites partie des personnalités du CNR avec à leur tête Thom Sank biensur qui m’ont beaucoup impressionnées alors que je n’étais qu’un petit lycéen. Cette sortie devenue mitigée et vos propos à la RNB qui semblent vouloir dire que Diendéré à assumer le coup d’Etat mais n’en est pas à l’origine me surprennent énormément. A mon avis, il est souhaitable que vous marquez une pause pour mieux gérer vos sorties médiatiques.

  • C’est déjà une bonne chose de reconnaître qu’on s’est trompé mais le plus important serait d’orienter la jeunesse sur la prise en change de son avenir. La connaissance du passé est une bonne chose pour la jeune génération mais assez de vos règlements de comptes sordides !

  • En s’opposant la haine a la haine, la violence a la violence, on applique une vielle philosophie qui ne donne pas des bons résultats : Ce pardon mérite d’être salué, et d’autres devront le prendre comme un exemple pour le demander au peuple.

  • Aidez nous à avancer. Ces genres de querelles
    Ne nous font pas avancer.

  • C’est quoi ça nous on veut avancer. Le
    Passé on s’en moque.Aidez nous à construire
    Le Burkina du xxIème siècle

  • Eliane la farouche partisane du CDP, j’aurai bien voulu que tu dises ce que tu viens de dire aux responsables du CDP.

  • Belle leçon d’humilité. Paix à vous deux et longue vie.

  • Très bien. Moi j’avais déjà lu votre livre et j’étais en interrogation personnel sur ma foi aux leaders du MPP. Alors de ce que je comprends, j’ai acheter ce livre pour n ’y lire que des mensonges. Je veux simplement supplier aux koro d’être plus honnêtes. Très bonne nuit.

  • Demander pardon n’est pas le plus compliqué. Surtout qu’ici on peut se demander si c’est de bonne foi ou si c’est l’effet de la menace de Etienne TRAORE qui a exigé un pardon public ou il dépose plainte. Quelqu’un qui insulte aussi facilement et publiquement sur la base d’information non vérifiée et qui menace d’aller loin si la personne insultée réagi est tout sauf un grand homme, je suis désolé pour ceux qui qualifie Valere de grand homme. Ici c’est Etienne qui s’est montré grand en réagissant à l’attaque sans insulter et en acceptant après le pardon. Après un tel forfait, très peu de gens prendront les écrits de Valere au sérieux. Dieu a donné une seule bouche a l’Homme et deux oreilles ; on doit écouter plus que parler.

  • La grandeur se trouve dans l’humilité et non pas dans l’arrogance. Vous avez été humble en demandant pardon, non pas discrètement entre les verres que vous avez partagé à votre lieu de rencontre mais et surtout, vous avez tenu que ce pardon soit public. C’est très bien cela.

  • Bullshit. Quitte dans ça

  • Voila une superbe action.

    jespere que ceux qui saluent le geste de Valere Some s’en souviendront en evoquant le meme geste fait par les RSS a leur depart du CDP.

  • leçon de vie : ne jamais prendre une décision étant dans la colère. Bon, le faite de reconnaître son erreur est un acte de bravoure

  • le faite de reconnaître son erreur est déjà un acte de bravour

  • Donc Etienne Traoré est l’auteur de la proclamation du 15 octobre 1987 ? Ça change quoi à son implication ? Pour avoir tenu des propos sur le putsch avant même son avènement des dirigeants de partis comme Léonce Koné et Achille Tapsoba sont en prison. Le Burkina n’est plus un État de droit. Même sous le CDP il n’a pas eu pareil arbitraire en dépit des morts...

  • Quelle grosse gaffe à comprendre M. Somé. Écrire et insulter une personne sans connaitre les faits en détail. Il y a des conséquences à cela et c’est votre crédibilité sur des évènements passés et futurs..

  • J’apprécie bien ce geste d’humilité qui, il faut le reconnaître est assez louable. Toutefois, je rejoins l’intervenant numéro 9 pour dire que ce n’est pas le moment de poursuivre avec les révélation de certaines pages assez douloureuses de notre pays. Les esprits sont suffisamment chaud en ce moment qu’il vaut mieux cultiver l’apaisement parce que ceux qui lisent n’ont pas la patience ou les moyens de vérifier toujours les faits qui leurs sont raconté. Alors je suggère que certains détails sur les pages douloureuses de notre Burkina soit raconté ultérieurement, surtout à des moments propices. Rappeler de la radio mille collines au RWANDA.

  • Que Valère Somé demande publiquement pardon à Étienne Traoré, c’est bien. Mais l’accusation est tellement grave que légitimement cela porte du discrédit sur ce qu’a dit Valère Somé sur d’autres personnalités politiques de notre pays. Et dans cette histoire s’il y a quelqu’un à féliciter c’est bien Étienne Traoré qui aurait pu demander immédiatement réparation devant la justice. Au contraire, dans un certain calme olympien il a demandé à Valère Somé de rectifier par les voies par lesquelles l’accusation est passée.

  • - VALÈRE avait certainement levé un peu trop haut le coude avant l’interview.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Très cool ! C’est ça aussi le burkinabè ! Savoir dire pardon et savoir accepter le pardon. Merci à Valère SOME ! Et aussi merci à Etienne TRAORE ! C’est une grandeur d’esprit de votre part !

  • Et que voulez vous qu’on pense de vos révélations sur les tortures ? y a de quoi commencer à avoir des doutes

  • " Il peut arriver à tout le monde de se tromper " dixit Valère Somé . Donc logiquement les RSS qui ont fait leur méa culpa en quittant le CDP doivent être pardonnés ; tout comme DR Valère SOME , car avant tout ce sont aussi des hommes !

  • Valère a bel et bien fait preuve d’une humilité et d’une grandeur d’esprit n’en déplaise à ceux qui pensent le contraire même si je dois reconnaître que celui qui sort le plus grandi (pas le plus grand) dans cette affaire c’est bien "mon professeur bien aimé". Etienne est sorti grandi pour avoir non seulement fait de beaucoup de retenue lors de son droit de réponse mais surtout ne s’être pas précipiter vers la justice pour déposer une plainte pour diffamation. A cette démarche s’applique l’adage qui dit qu’un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès.
    Au delà de tout intérêt que l’un et autre peut tirer de cette approche digne d’enseignement pour la jeune génération, ce qui me fait plaisir c’est surtout la réconciliation de deux familles et de tout un quartier. Au rythme où allaient les choses, des dissensions au sein de ces deux entités étaient envisageables. L’allure des premiers événements avaient mis en exergue la profonde division des uns et des autres à propos des deux hommes sur la toile. Comment ne pourrait-on pas penser qu’il en aurait été de même au sein des familles et du quartier ? En tout cas bel épilogue d’une affaire définitivement classée.

  • Bonjour à tous,

    Il y a un proverbe mossi qui dit ceci : " quand les couteaux se battent, la poule a intérêt à éclipser sa tête
    Imaginez-vous dans 30 ans, en train de vous mêler d’une affaire opposant, Salif Diallo, Simon Compaoré et R M Christian Kaboré parce qu’ils seraient devenus séniles ?
    Quant à ceux qui demandent de faire table rase sur le passé pour la paix, je leur pose cette question : le pardon est-il plus important que la vie ?
    Si oui, libérons tous les prisonniers de ce pays qui demanderont pardon.
    La misère et l’ignorance sont vraiment le terreau de l’obscurantisme.

  • Errare humanum est persevare diabolicum est ! c’est tout a votre honneur de la part de l’un comme de l’autre de vous rencontrer et tirer les choses au clair. Et celui qui s’est trompé reconnaît son erreur C’est cela etre un homme.
    Ce discours infect du 15 oct maintenant que les langue vont commencer a se delier on finira par en connaître l’auteur. Que Etienne traore n’en soit pas l’auteur ne le disculpe pas de tout ce qu’il a fait contre sankara et pour Blaise. Mais là n’est pas la question actuelle.
    SOME

  • Bonjour, moi je pense que le Dr SOME voulait juste sortir de l’ombre avec ses déclarations, que dis-je, ces mensonges grotesques. Un peu de retenue dans vos sorties mediatiques vous fera du bien !

  • Erare humanus est,sed persevare diabolicum !L’ereur est humaine mais la persever est diabolique !Celui qui pardonne,ou qui demande pardon comprend qu’il y’a une verité plus que lui.Merci Valère pour la grandeur d’esprit exprimée !Un grand est toujours grand !

  • il est grand temps de passer au "DÉSARMEMENT" des bouches des burkinabè afin de pouvoir avancer dans la sérénité ; débats d’idées et critiques objectifs OUI, mais invectives, accusations vaines NON

  • Félicitations au Dr Valère SOME. Vous êtes un vrai patriote.

    Pendant que nous y sommes je souhaiterai connaitre la part contributive du Pr Etienne TRAORE dans la rectification et le Front populaire. Pourquoi ? Parce que c’est grâce a tous ceux et a toutes celles qui ont œuvre a légitimer et a légaliser l’arrêt le 15 octobre 1987 de la révolution d’aout 1983 que nous avons le privilège d’être toujours parmi les 10 bons derniers de la planète. Ces gens devront etre frappes tous de "Haute Trahison" et d’ineligibilite pour 30 ans. Ce sont des gens qui sont comptables des maux que vivent la société Burkinabé actuelle : Ils n’aiment pas leur Peuple !

  • je valide internaute 50. Et si Mr TRAORE avait réagit avec le même ton, quel serait la suite. Le plus grand ici est Mr TRAORE. MERCI A MR TRAORE POUR SON TON MODÉRÉ ET SON HUMILITÉ.

  • celui qui a lu le fameux discours du 15 octobre 1987 est un certain Hien Jonas.

  • Très déçu vous semblez sur de vous

    la question que je pose maintenant c’est la crédibilité des autres affirmations

  • Je me demande que diront les CDPistes et les UPCistes ? Eux qui avaient tout de suite diabolisé le Pr Étienne. Depuis que le koro a décidé de soutenir Roch tout de suite on l’a même associé tout comme Salif DIALLO aux assassins de SANKARA et vous saviez pourquoi ? Ils veulent pas entendre parler d’une éventuelle soutien de l’UNIR-PS au MPP. Mais vous connaissez maître SANKARA il sait analyser avant d’agir il s’excitent pas comme certain à moindre rumeur. Il n’y a pas plus assassin de SANKARA que celui qui veut toujours que les CDPistes soient dans le gouvernement pour étouffer l’affaire en justice.Votre haine envers les RSS vient du faite que avez peur de ce qu’ils savent sur vous et ce qu’ils peuvent en faire avec, c’est tout. Que vient faire un Salif DIALLO dans l’assassina de SANKARA dont les auteurs et même les voisins impliqués ne sont plus un secret ? C’est parce que c’est Étienne comme a son habitude il fallait qu’il réagisse à ses propos mensongers. Les RSS aussi ont leur façon de répondre à leurs détracteurs car pour eux, les répondre c’est les faire croire qu’ils ont gardé les beauf ensembre. Et c’est ce silence qui les énervent beaucoup (ils veulent que les RSS parlent, les répondent descendent bas comme eux mais kedal). La dernière fois un journaliste était revenu sur les attaques au bas des ceinture de certain leaders politiques (indexant l’UPC et leur porte parole Ablassé OUEDRAOGO) les faisant comprendre que les populations aspirent à autre chose. C’est tout sauf le sujet que mr Natanael a répondu à la question puisque tout ce qu’on lui a appris en tant que SG de l’UPC c’est les RSS ont collaboré avec Blaise, ils ont volé et que Zeph n’avait jamais été ministre du commerce(privatisations sauvages de 1990) ministre de l’économie(contractuel-fonctionnaire avec les PAS) ministre des mines(mauvais code qui consistait aux capitalistes étranger de venir se sucré en contre parti des commissions pour Mr propre) et pour finir Président du CES et un séjour doré chez les amis Français de l’ex Boss de kossyam. Qui a profité plus du régime de Blaise et qui aura du mal à se passer du régime déchu aujourd’hui ?

  • Véritable mea culpa, mais attention professeur. Cela risque de mettre en cause votre crédibilité.

  • Bravo, M. Somé ! De toutes les façons, nous avions depuis compris qu’il y avait une confusion. Cependant, en terme de responsabilité pour justifier et asseoir la Rectification, Pr Etienne Traoré pour avoir si bien écrit la « Proclamation du 15 octobre ») est autant méritant que l’auteur du « discours infecte » du 15 octobre 1987. Que ce soit l’un ou l’autre, ils avaient en toute conscience une envie malsaine de tuer leur chien qu’ils ont ensemble accusé de grande rage.

  • Oui Kôrô Yamyélé. Il a du lever le coude plusieurs fois avant, pendant et après l’interview. C’est regrettable qu’un vieux de son âge agisse ainsi mais je le pardonne quand même sans rien ajouter.

  • Je pense qu’à l’avenir le docteur Valère doit beaucoup de renseigner avant de faire de telles déclarations.Nous sommes au FASO rien n’empêche valère SOME de rencontrer Etienne pour échanger et faire la lumière. depuis combien de temps il a gardé ce secret qu’il croyait fondé or il n’en est rien. Il faut échanger. A supposé si Etienne Traoré ne vivait pas pour avoir un droit de réponse ; les allégations de Some allaient être la vérité du jour, et elle seront colportées pendant plusieurs générations.
    Je m’étonne que pour des gens qui sont dans le même quartier ne se soit pas assis même un jour pour reparler de l’histoire et pour se pardonner.
    Quand on n’est pas sûr de quelque chose il faut nuancer ses propos. Valère SOME était apparemment très formel dans son écrit. imaginez un instant un inconditionnel du front populaire après avoir lu cet écrit ,se sentant très choqué ; attentait à la vie d’Etienne. Comme on le voit souvent au cinéma, pour un conviction, on peu devenir un malade mental.
    Merci à Etienne accepter ce pardon qui nous fait grandir tous.
    Si aujourd’hui nous sommes arrivés à cette situation au FASO, c’est parce que certains n’ont jamais accepté avec humilité de dire " je m’excuses ,je demande pardon".
    Au FASO rien n’est insurmontable ; il n’y a pas une arme plus puissante que de demander pardon ; quand vous dites pardon vous désarmer votre interlocuteur, votre adversaire.

  • Le doigt du sage indique la lune et l’insensé regarde le doigt. Les personnes sont importantes, mais ce sont leurs idées qui doivent nous intéresser. La voie de la réconciliation nous est montrée par deux grands hommes. A travers les récentes sorties de quelques intellectuels, on peut lire deux questions importantes : quelle orientation politique pour le Burkina actuel ? qui a le profil pour prétendre nous gouverner ? Certains fins limiers, qui ont tout de suite compris ces questions, n’y vont pas du dos de la cuiller, sans toutefois nous dire s’ils tiennent toujours à leur RNDP (leur tract, hélas, n’est pas explicite à ce propos). Les prétendus socio-démocrates (il va falloir finalement nous expliquer ce qu’est la sociodémocratie ?socialdémocratie ?) se taisent pour l’instant, de même que les libéraux (néolibéraux ?ultralibéraux ?) et les prophètes de la troisième voie. Les sankaristes ont-ils enfin un manifeste du sankarisme pour prendre part au débat ? C’est donc maintenant, contrairement à certaines prétentions, que nos intellectuels, s’ils aiment leur pays, doivent sortir du silence ou de l’ombre, comme le font Valère, Etienne, Bado. Ils le doivent à nos martyrs. Ils le doivent à notre jeunesse désemparée. C’est maintenant, car la prochaine campagne électorale ne permettra pas d’appréhender les projets de société et programmes de gouvernement des candidats. C’est maintenant, car le Burkina est à un tournant décisif de son histoire après les expériences de la révolution et de la démocratie. Mais que chacun se le tienne pour dit : nous n’accepterons plus que ces débats idéologiques débouchent sur de la violence, en instrumentalisant au passage l’armée, pour les raisons qu’on connaît. D’ailleurs, je parie que notre armée ne se mêlera plus de politique ; j’ai la ferme conviction que les responsables actuels des forces de défense et de sécurité sont en mesure de relever ce défi.
    Quant à savoir qui mérite de nous gouverner pour les années à venir, la réponse sera connue au sortir des prochaines élections. Si nous choisissons un monstre déguisé, alors le deuxième battant de l’enfer-pardonnez-moi Pr-s’ouvrira pour nous.
    Encore une fois, les conditions de la réconciliation nationale sont de plus en plus réunies, pour peu que nous en saisissions les indices qui s’accumulent de plus en plus.

  • reconnaitre son erreur et demandé pardon est un acte de bravour.mais bizarre.

  • le malheur de l’Afrique se sont ses "pseudo intellectuels" qui passent le temps à nous pomper l’air avec des débats stériles qui n’avancent en rien. Pauvres colonies françaises

  • acte de bravour.mais cè bizarre !

  • Errare humanum est persevare diabolicum est ! c’est tout a votre honneur de la part de l’un comme de l’autre de vous rencontrer et tirer les choses au clair. Et celui qui s’est trompé reconnaît son erreur C’est cela etre un homme.
    Ce discours infect du 15 oct maintenant que les langues vont commencer a se delier on finira par en connaître l’auteur. Que Etienne traore n’en soit pas l’auteur ne le disculpe pas de tout ce qu’il a fait contre sankara et pour Blaise. Mais là n’est pas la question actuelle.
    Quant a a ceux qui sautent sur l’occasion pour dire que par consequent Valere n’est pas credible dans tout ce qu’i raconte : reconnaitre s’etre trompé sur des evenements du 15 oct 87 est deja un courage car ce jour là chacun cherchait a sauver sa peau et encore plus particulierement Valere.
    les informations qui furent diffusees sur qui a fait quoi pouvaient ne pas etre fiables. Si on doit ne plus croire definitivement quelqu’un parce qu’il s’est trompé et a de surcroit le courage et l’humilité de le reconnaitre et de demander pardon publiquement, alors je ne vois pas qui on doit croire au Burkina ici. Surtout pas concernant tout ce qui s’est vraiment passé ce jour là.
    SOME

  • Bravo pour cette marque d’humilité Dr. Toutefois, on ne peut s’empêcher de se demander quel crédit accordé à toutes les autres accusations que vous avez proférées sur d’autres personnalités dans votre interview. Prenez bien le soin de ne divulguer que les accusations dont vous êtes sûr d’en apporter la preuve.

  • BONJOUR A TOUS !
    Voila ! C’est quoi çà encore !
    C’est pour cela que les gens avaient dit a Blaise Compaoré depuis de quitter le pouvoir par la grande porte, il s’est entêté et il a quitté et le pouvoir et le Burkina son pays natal par la petite porte. Toi aussi tu as insisté et voila tu dois maintenant te taire et ce sera mieux ainsi. Car la honte d’un vieillard, c’est mouiller sa tête et ne trouver personne pour le raser. . Ceci est un proverbe d’un des villages mossis qui vaut son pesant de pensées politiques et sociales pour toi d’abord et pour le professeur Étienne ensuite. Il suffit tout simplement de tendre l’oreille et d’écouter l’écho du tambour du village et on redevient sage mes frères. Vous voyez que ce que je vous avais proposé de vous rencontrer et boire une bière ensemble pourrait vous permette de fumer le calumet de la paix et d’éviter de vous ridiculiser en public comme vous le faites. Plus jamais çà !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • le discours du 15 octobre a été rédigé par Watamou Lamien lui même victime de la barbarie du régime plus tard. Arrêtez de mentir à la jeunesse. Étienne a contribué à enflammer les incompréhensions entre Blaise et Thomas par des tracts insensés. qu’il démente cela et nous les publierons sur le net !!!

  • Merci Dr Some de vous plier aux injonctions du Pr Étienne. Je ne doute pas qu’avec le recule vous mesuriez le sentiment qui vous animait quand vous portiez vos accusation. La rage au ventre vous n’avez pas penser au pardon dont il était question plus loin dans votre entretien. Le souvenir de tout ce que vous et les vrais révolutionnaires avez fait et projetiez de faire pour ce pays fouler aux pieds et la mémoire d’un ami hors du commun complètement bafoué par des opportunistes vous ressortait par tous les pores. Vous avez alors profere des accusations et mieux des menaces d’aller très loin (je suppose que c’est jusqu’au procès) si l’accusé daignait réagir à vos propos. Et de nous donner en partage plus loin dans votre interview votre théorie du pardon. Vous croyez sérieusement très cher Some que le pardon que vous avez demandez au Pr Étienne aurait été accepté dans les conditions de votre théorie ? Imaginez maintenant la multitude de famille qui sont dans des sentiments presque similaire au votre lors de l’interview. Comment leur présenteriez-vous votre théorie ? Personne ne souhaite voir le pays s’embraser et c’est justement pour ça que VÉRITÉ-JUSTICE-RÉCONCILIATION ne nous semble pas être trop demande.

  • Je ne vois aucune grandeur d’esprit dans ce reglement de compte enter 2 individuals qui veulent a tout prix laissez leurs traces dans l’histoire du Burkina Faso. Ils ne sont pas des intellectuels, mais, plutot des mesquins qui veulent revivre leur jeunesse.
    Que quelqu’un leur rappelle que les jours ou etaller ses connaissances sur les theories du Marxisme, Socialisme, et autres ’ismes" sont derrière nous et ne reviendront plus Jamais.

    Chaque peuple doit s’inspirer de son histories, mais l’histoire que ces deux theoriciens et leurs camaraderie laissent a notre peuple est beaucoup plus negative que positive. Voici des gens qui pouvaient passer des heures, voire des jours, a expliquer la difference entre la RDP et la RNDP. Dans sa note de la semaine derniere, le professeur Some en a fait allusion. Ma question a nos theoriciens Burkinabè est la suivante : ou sont les pays qu’ils citaient en example, Albanie, Cuba, Yougoslavie, j’allais oublier l’URSS ?

  • Franchement....
    D’abord , je n’ai jamais compris pourquoi aujourd’hui Mr SOME Valère tenait à attribuer certains historiques au Prof TRAORE, sachant quenous sommes dans une période critique ??!!! Malveillance ou malfaisance ?
    En je sais pas pourquoi il se sent obligé de parler de ce qu’il ne maîtrise pas et pour cela, je me réfère à sortie à la télé où il affirmait que DIENDERE assume le coup d’état mais n’en était pas l’auteur. Démenti singlant en a été donné par DIENDERE lui-même... Et il persiste pour affirmer que DIENDERE parle, des gens vont fuir le pays.
    A bien réfléchir, je pense qu’il est temps qu’on inculpe ce monsieur car il doit avoir été acteur de certaines choses à coté de DIENDERE.

  • heureusement que Etienne Traoré vie toujours et a contredie les propos de ce some.

  • @ Danton, forumiste N° 34, la proclamation du 15 octobre 1987 a été lu par Oumar Traoré et non par Daouda Traoré.
    @ Valère et Etienne, nous savons que Traoré Etienne n’a pas écrit la proclamation infecte du 15 octobre ; et le discours non moins infecte que Blaise Compaoré a lu le 19 octobre 1987 ("entre mon peuple et mon ami, j’ai choisi mon peuple") qui l’a écrit ?

  • Merci au Dr Valère et au prof Étienne pour cet échange très franc qui permet aux plus jeunes de connaitre les péripéties politiques de notre proche passé. A mon avis, il est plus que souhaitable, il est même salutaire que les témoins de l’histoire politique de la Révolution et de la Rectification parlent et témoignent, parce que nul n’a le droit de soustraire à notre peuple sa mémoire. Le régime de Blaise a longtemps tenté d’empêcher notre pays de tirer les leçons de la période révolutionnaire et a tenté d’imposer une "histoire officielle" par la diabolisation de ses adversaires (pour ne pas dire ses ennemis) politiques. Le régime déchu, pour légitimer sa rectification, a voulu que le BF jette le bébé avec l’eau de bain de la révolution de Sankara. Ce qui a été source de grave divisions politiques à l’origine de nombreux crimes de sang ; toute chose qui a gravement porté atteinte à la paix sociale, au développement et nous a mené dans les graves troubles que nous vivons en cette fin du régime de Blaise. La seule manière de nous en sortir pour de bon, c’est d’assumer notre histoire dans sa vérité et dans la justice. La VÉRITÉ libère et la JUSTICE apaise. Inutile de poursuivre la fuite en avant, au risque de nous faire rattraper une nouvelle fois par les démons non exorcisés de notre histoire commune. On ne tourne pas une page de l’histoire sans la lire !
    QUE LES TÉMOIN ET TOUS CEUX QUI EN SAVENT QUELQUE CHOSE PARLENT ; ET S’IL ARRIVE QUE LEUR MÉMOIRE NE SOIT PAS FIDÈLE QU’ILS ACCEPTENT DE S’EN EXCUSER HONNÊTE COMME VIENT DE LE fAIRE LE DR VALERE.

  • On dirait une pièce de réconciliation montée au Théâtre pour jouer à la place publique que ces deux vieux ont savamment orchestré. Merci pour le bon rôle d’acteur qu’a joué chacun de vous.
    Mais désormais, il faudra éviter de trop prendre le dolo avant de se mettre en face du journaliste pour l’interview. A bon entendeur salut !

  • ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites le de même pour eux.
    si vous voulez demander pardon acceptez aussi le mea culpa des autres

  • Tout semble rentrer dans l’ordre. Quelque soit la faute commise les deux Messieurs sont des grands hommes de part leur demande et leur acceptation de PARDON. Bien que le PARDON soit une des grandes vertus de toute religion, rares sommes-nous capables de l’exercer même dans nos familles. Toutefois, dommage que vous, chers ainés, soyez des voisins de quartier depuis belle lurette sans pour autant montrer l’exemple et l’importance du sens du bon voisinage. Si vous voulez du « bon s’asseoir » comme le dirait le « vieux ». Si vos pardons sont sincères, vous vous toujours être de « bon s’asseoir » malgré vos divergences politiques. Rien de tel d’assister à des causettes de « bibliothèques vivantes » de votre trempe.

  • Pour avoir offensé un homme, l’ancien presente des excuses publiques.Certains ont menti, tué, volé escroqué les biens d’autrui pour s’enrichir, bien qu’on les ait pris la main dans le sac ils ont encore l’indécence de revendiquer leur participation a la victoire de leur victimes en etant a la place d’honneur !!!! Les premiers défilé militaire des troupes de Cesar servaient a presenter les vaincus enchaînés aux citoyens romains.#Passant va dire a SPARTHES que ceux qui reposent ici sont tombés pour obeir a ses lois#Epitaphe de Simonides aux Thermophiles....

  • C’est bien, Valère SOME a eu l’humilité de reconnaitre son erreur et de demander publiquement pardon à Etienne TRAORE.

    Mais Etienne TRAORE est-il capable d’une telle démarche ?

    Lui aussi il n’y a pas longtemps s’était fendu d’un écrit à travers lequel il citait nomément d’autres personnes en les accusant de faits tout aussi graves et dont extrait ci-dessous.

    "J’apprends avec Boniface Zango que Salif Kaboré, ancien ministre des mines au profit du clan Compaoré est de retour.

    Tout en partageant le mot de Boniface, j’ajoute, selon mes sources d’informations contactées depuis lors, qu’il est venu pour embrouiller les pistes familiales et mafieuses de la filière or, en complicité avec d’anciens dignitaires comme Élie Ouédraogo, Compaoré Léonard et autres profiteurs de cette filière dont certains seraient même membres de l’opposition ayant renversé Blaise Compaoré."

    On se rappellera que l’un des mis en cause avait menacé Etienne TRAORE de poursuites en justice pour diffamation.

    Si les accusations portées par Etienne contre ces personnes sont fondées et vérifiables, qu’il les confirme en produisant les preuves ; dans le cas cas contraire il doit lui aussi prendre contact avec les intéressés pour s’excuser et demander à son tour publiquement pardon.

    Non, un homme de son niveau et de son profil devrait savoir qu’on ne prends pas allègrement sa plume au détour d’un débat de cabaret pour accuser gratuitement un citoyen.

    Ainsi il est aisé de comprendre que pour Etienne, les anciens dignitaires du régime de Blaise Compaore (ceux qui sont restés ou qui sont venus après lui) sont naturellement mauvais et qu’on peut de ce fait attenter à leur honneur sans preuve en les accusant par un simple jeu de déduction.

    "un tel est de retour, donc... l’autre est ceci ou a été cela, donc..." et on publie."

    Mais ce que Etienne TRAORE oublie, c’est que lui aussi a collaboré avec avec le système COMPAORE même si à un moment donné il s’en est démarqué pour le combattre.

    Etienne TRAORE souhaite certainement que l’on ne retienne de lui que le combat qu’il mène depuis contre le système COMPAORE et que l’on oublie son passé (pas très glorieux) aux cotés de Blaise.

    Malheureusement pour lui, Valère SOME lui en veut à tous ceux qui ont composé avec Blaise COMPAORE et retiens qu’Etienne TRAORE fait partie de ceux-là qui l’ont aidé à surmonter la tragédie du 15 octobre 1987 une période bien sombre de notre histoire.

    « Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ;

  • "Il abaisse les orgueilleux et élève les humbles."
    Le Pr Etienne TRAORE est à saluer pour avoir accepter pardonner au Dr Valère SOME.
    Leçons : On ne peut faire l’histoire, on peut seulement y entrer.

  • Merci chers papa. Vous donnez un bel exemple à certaines personnalités de ce pays qui continuent d’agir comme des animaux envers leurs semblables dans ce Burkina où on a vu tout le monde et certains n’étaient rien. Il fallait commencer par échanger avant de vous lancer dans de querelles bidons au moment où nous avons le plus besoin de vos apports pour sortir tête haute de cette disette compaorose. Il faut qu’on apprenne à se parler dans ce pays là comme des gens civilisés.
    Encore merci. Prenez plus de verres ensemble et créer si possible quelque chose ensemble. ça va réussir.

  • Chapeau à tous les deux ! La grandeur de tout être est de savoir reconnaître ses limites et ses fautes. Il faille chercher à combler à tout moment ses faiblesses et demander pardon pour les erreurs et les fautes commises. Seul l’humilité grandie.

  • l,auteur de la proclamation du15 octobre est un parent de valere, qui depuis était en disgrace auprès du clan compaoré.c,est pourquoi on l,a oublié mais il est là bien vivant ;merci à etienne pour son sang froid,koro valère,pardon,descendre dans la boue,frapper en bas de la ceinture, ne t,honnore pas.POURQUOI TOI SI PROCHE DE SANKARA n,arrive pas a émerger dans la galaxie sankariste,un vraie homme politique se doit d,avoir un fief une base . fait toi d,abord une base et tu seras respecté salif à défié et battue gerard au yatenga, simon a conquit ouaga meme alain yoda a defié la puissante machine de l,odp mt au boulgou et s,est fait un nom.les raspoutines et autre conseillers occultes son les vraies ennemies de leurs maitres

  • je vous doit un profond respect pour avoir reconnu votre tord et demandé pardon. Il n’est pas donné à tout le monde d’avoir ces qualités. C’est à votre honneur. Cependant, pour les prochaines fois, je pense qu’il est nécessaire de vous assurer de la véracité de vos informations avant de les publier. Une fois de plus, bravo à vous Valère SOME.

  • Internaute SOME si malgré la demande de pardon de Valère tu continue de dire que le Pr TRAORE n’est pas disculpé pour autant alors comme tu connais l’histoire(peut-être tu fais parti de l’ex famille présidentielle) saisis la justice nous voulons la justice. Si ce n"est de mauvaise foi pense-tu que l’affaire SANKARA était une affaire de civils ? C’est comme aujourd’hui si on accusait Chantal COMPAORE d’avoir tué SANKARA parce qu’elle est proche de Blaise. A la limite c’est comme si tous les burkinabè qui avaient collaboré avec Blaise depuis qu’il était président avaient d’office tué SANKARA. Là je parie qu’on sera obligé de transformer tous les bâtiments administratifs en prison parce qu’ils sont des milliers.

  • Proverbe du Jour : "Les défauts sont semblables à une colline, vous escaladez la vôtre et vous ne voyez que ceux des autres." Proverbe Africain

  • INTERNAUTE 34, DANTON : "ON N’EST PAS AVANCÉ. DONC TU VEUX DIRE QUE ÉTIENNE A QUAND MÊME RÉDIGÉ LA PROCLAMATION LUE PAR DAOUDA TRAORÉ ? EN TOUT CAS C’EST CE QUE JE COMPRENDS".

    PERMETTEZ-MOI DE VOUS DIRE QUE : "LA PROCLAMATION N’A JAMAIS ÉTÉ LUE PAR DAOUDA TRAORÉ" NI LE "FAMEUX DISCOURS DU 15/ OCTOBRE 1987 PAR UN CERTAIN HIEN JONAS".

    LE COURRIER Confidentiel DANS SA PARUTION N0 65 DU 25 AOÛT 2014 AVAIT ÉCRIT DANS SA RUBRIQUE "DÉCRYPTAGE", PAGE 8 :

    "ASSASSINATS ET CRIMES AU PAYS DES HOMMES : LE LIVRE QUI DÉRANGE !". CE LIVRE DE 286 PAGES TITRÉ : "L’ÈRE COMPAORÉ : CRIMES, POLITIQUE ET GESTION DU POUVOIR" ÉCRIT PAR VINCENT OUATTARA :

    Et voilà, c’est parti ! 15 octobre 1987. 16 h 30mn. Les armes crépitent ! "Thomas Sankara succombe sous les balles des commandos. À ses côtés, une douzaine de personnes acquises à sa cause dont le professeur d’université, Sibiri Alain Zagré, le journaliste Paulin Bamouni, les employés de la Présidence, Frédéric Liemdé et Bonaventure Compaoré, les Sergents/chefs Emmanuel Bationo et Amadé Sawadogo"...........Mais certains ont applaudi à tout rompre. Vincent Ouattara en parle dans son livre.

    Morceau choisi : "DES HOMMES ÉTAIENT FROIDEMENT ASSASSINÉS ET DES GENS ÉTAIENT SATISFAITS, DIT-IL.

    PAR LA VOIX DU LIEUTENANT DAOUDA TRAORÉ, LES NOUVEAUX HOMMES FORTS DU PAYS "PROCLAMENT LÉA FRONT POPULAIRE POUR ARRÊTER CE QU’ILS APPELLENT "LE PROCESSUS DE RESTAURATION NÉOCOLONIAL ENTREPRIS PAR LES TRAÎTRES DE LA RÉVOLUTION".

    SON EXCELLENCE, MOUSBILA SANKARA, EX.AMBASSADEUR DU BURKINA FASO À TRIPOLI SOUS LA RÉVOLUTION, INVITÉ DE L’ÉDITION SPÉCIALE DE LA RADIO OMÉGA DU 14 MAI 2015 À APPORTÉ LA PRÉCISION QUE : "LE FAMEUX COMMUNIQUÉ, PROCLAMATION OU DISCOURS DU FRONT POPULAIRE A ÉTÉ LU PAR OUMAR TRAORÉ".

    DONC LIEUTENANT DAOUDA TRAORÉ EST DIFFÉRENT DE OUMAR TRAORÉ.

    ET L’ATTENTION DU DIRECTEUR DE PUBLICATION DU COURRIER Confidentiel ET CELLE DE M. VINCENT OUATTARA ONT ÉTÉ ATTIRÉES POUR LA CORRECTION DE CETTE ERREUR MONUMENTALE.

    POUR ÉVITER CES CONTRADICTIONS CONSTATÉES DANS LES PROPOS TENUS PAR CERTAINES PERSONNES, JE VOUDRAIS INTERPELLER LES "RÉVOLUTIONNAIRES" A RESTITUER LA VRAIE HISTOIRE A NOS ENFANTS QUI N’ONT PAS VÉCU LA RÉVOLUTION.

    QUE DIEU NOUS BÉNISSE !

  • Je regrette d’avoir payé ton livre !

  • Bien dit ;

    restituer la vérité..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés